Rechercher Annuler

Russie : l'État veut créer son "propre" Internet, comme la Chine

De Mickaël - Posté le 14 février 2019 à 17h22 dans Informatique

La Chine a opté pour un Internet contrôlé afin de « protéger » ses citoyens du monde occidental. De ce fait, de grands services comme le moteur de recherche Google ou encore Facebook ne sont pas disponibles pour ne citer qu’eux. Aujourd’hui, on apprend que la Russie voudrait faire la même chose et va dans ce sens en se donnant de plus en plus de pouvoir sur Internet, en faisant passer des lois pour la sécurité de ses citoyens.

Un Internet déconnecté

Après la télévision et la presse, la Russie souhaite mettre la main sur Internet afin de mieux contrôler son territoire et sa population. Comme en Chine, la Russie bloque l’accès à certains sites et services comme Dailymotion, LinkedIn, ou encore la messagerie sécurisée et privée Telegram, mais elle ne compte pas en rester là puisqu’elle souhaite créer un Internet qui lui serait propre afin de ne pas être déconnecté s’il devait y avoir une cyberguerre. Le projet de loi qui va dans ce sens a été voté à 334 voix pour et 47 voix contre, ce mardi. Elle a pour but d’assurer le fonctionnement d’Internet en Russie en cas de cyberattaques ou d’une cyberguerre.

Pour ce faire, l’État va devoir se créer son propre réseau pour se passer des infrastructures étrangères et plus particulièrement celles des États-Unis. La raison qui pousse à cela est la stratégie de Donald Trump en matière de CyberSécurité qui est jugée belliqueuse. De plus, les opérateurs russes devront installer des solutions pour centraliser et contrôler le trafic afin de détecter une quelconque attaque et ce n’est autre que le Roskomnadzor, équivalent de l’ARCEP en France, qui chapeautera le tout. Grâce à ce système, il pourra bloquer directement du contenu interdit en Russie, mais aussi intervenir directement sur le réseau. La Cour des comptes russe voit tout cela d’un mauvais œil, surtout en termes de financement puisque cette opération est estimée à plus de 270 millions d’euros.

Toujours dans un souci de sécurité, d’autres lois mises en place précédemment forcent les entreprises sur le territoire russe à stocker les données des utilisateurs pour une durée de 6 mois et de les laisser en libre accès pour les autorités.

Avec ses lois, la Russie tend à devenir comme la Chine, un pays fermé à l’occident et aux autres pays du monde pour mieux contrôler sa population.

Une erreur ?

Source(s) : ouest-france.fr liberation.fr

Mots-Clés : ChinerussieinternetARCEPRoskomnadzor

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par Natasha, il y a 3 ans :

ça devient du grand n'importe quoi si tout le monde créé son internet

Répondre à ce commentaire

Par Kannan, il y a 3 ans :

Ils devraient plutot appelé ça un "Natnet", et pas "Internet", parceque c'est du national network à ce stade

Répondre à ce commentaire

Par Oui, il y a 3 ans (en réponse à Kannan):

Le mot "intranet" existe pour ça. Même si c'est habituellement limité aux entreprises car accessible que depuis l'interne, là c'est à peu près pareille mais à plus grande échelle.

Répondre à ce commentaire

Par Crâne de museau, il y a 3 ans :

J'espere qu'il yaura toujourt leurs fail !

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 3 ans :

Quand on voit la censure du net en France ça m'étonnerait pas qu'on nous en sorte un enveloppé dans un ruban rose dans quelques années.

Répondre à ce commentaire

Par Blake, il y a 3 ans (en réponse à DuRd3n):

Please... Ne parle pas de censure d'internet en France parce que Le Monde a supprimé ton commentaire. T'as déjà expérimenté le Natnet (j'aime beaucoup ce terme Kannan) chinois... ?

Répondre à ce commentaire

Par Interstellar en 4 leçons, le King des incels., il y a 3 ans (en réponse à DuRd3n):

Lolilol ! Voilà un bon client... Tu as des exemples concrets de ta soit disant censure du net français ?

S'il te plaît, donne nous des exemples...

Répondre à ce commentaire

Par DuRd3n, il y a 3 ans (en réponse à Interstellar en 4 leçons, le King des incels.):

Au hasard, les suppressions (censure ?) de Tweets supérieures à des pays comme la Turquie ?

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 3 ans (en réponse à DuRd3n):

C'est terrible de lire des conneries pareil.

Au delà de la rhétorique lâche du mec qui ne fait qu'insinuer et n'aura jamais le courage d'affirmer quoi que ce soit on a le droit à de la décontextualisation : "suppression supérieur" ... supérieur en nombre ou en proportion ?
Qui supprime ? les utilisateurs, le site, le gouvernement ? (t'en sais rien ? t'as peur d'affirmer ce que tu pense vraiment ?)
quel genre de tweets sont supprimer ?

Et à de l'ignorance pure à la fois de la politique de tweeter et de la loi française (en france l'injure est un délit, et si tweeter souhaitait se conformer à la loi fr. il faudrait supprimer un gros paquet d'injures)

Cette rhétorique de faignant qui navigue lâchement entre alarmisme et complotisme est réellement destructive.

Répondre à ce commentaire

Par Lucky, il y a 3 ans (en réponse à DuRd3n):

Contrôler internet et ce qui s'y passe est un fantasme récurant pour bon nombre de gouvernements et le notre ne fait pas exception à la règle, bien au contraire.
cf. volonté de supprimer l'anonymat sur le net, par exemple.

Répondre à ce commentaire

Par levieux, il y a 3 ans :

CA fait un moment que le net était en déclin entre sa gestion commerciale et les actions des états (lutte anti-piratage, espionnage, cyberattaques)...

On est tous responsables, de toute façon la situation est intenable...

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 3 ans :

Cela peut avoir plusieurs significations, cela peut être pour censurer certains contenus, mais aussi imaginer qu'en cas de conflit la Russie puisse être indépendante du net mondial et éviter toute rupture de communication grande échelle.
Dans les deux cas, cela n'annonce rien de réjouissant.

Répondre à ce commentaire

Par Vasector, il y a 3 ans :

En faite chez nous on l’apelle “Chebournet” ;)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.