Pourquoi les salles d'arcade sont-elles intemporelles au Japon ?

De Justine Auteur - Posté le 22 février 2017 à 15h59 dans Jeux vidéo
7réactions !
7 commentaires

Pour les plus jeunes d'entre nous, un petit cours d'histoire s'impose. Une borne d'arcade est un meuble contenant un jeu vidéo qui est souvent customisée aux couleurs du jeu qu'elle propose, afin d'être facilement repérable par les joueurs. De nos jours, une borne d'arcade peut proposer des jeux classiques comme des jeux de combats ou de courses, mais peut également proposer des expériences plus originales avec une immersion la plus complète possible (lunettes 3D, effet de vent, sièges qui bougent). Très prisées au Japon, elles ont connu un certain succès dans le reste du globe dans les années 80.

Le Japon ou la folie des salles d'arcades

Actuellement, les salles d'arcades et les bornes qui vont avec ont presque complètement disparu du paysage de la plupart des pays, comme les Etats-Unis où elles ont pourtant connu un certains succès dans les années 80. Il subsiste en revanche un pays qui lutte contre leur disparition, le Japon, pays de leur naissance. En effet, il existerait encore pas moins de 4800 salles d'arcades disséminées à travers tout le pays,celles-ci contenant environ 50 machines chacune. Elles sont régulièrement mises à jour, en témoigne des jeux récents ayant eu un certain succès dans le monde, à l'image de Final Fantasy Dissidia ou Pokken Tournament, exportés par la suite sur PSP et Wii U dans le monde entier.  

Si elles connaissent encore un certain succès au pays du soleil levant, c'est avant tout pour certaines raisons bien spécifiques. Tout d'abord, il faut savoir que la plupart des constructeurs de bornes d'arcade sont également des éditeurs de jeux vidéo sur consoles, comme Sega, Nintendo ou encore Capcom. De ce fait, cela leur permet de facilement créer des jeux pour arcades, sans avoir à créer une section au sein de leur entreprise, qui soit dédiée à ces dernières. De plus, comme la plupart des créateurs de jeux vidéo ont commencé sur bornes, ils savent ce que souhaitent les joueurs et gardent un attachement fort à ces salles de jeux. Il s'agit d'une part de leur culture, une identité forte, que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. En effet, si l'on compare aux Etats-Unis, la plupart des créateurs de jeux comme Activision ont tout d'abord commencé sur PC ou encore sur consoles, mais n'ont pas nécessairement connu un attachement particulier aux salles d'arcade.

De plus, comme dit précédemment, ces salles font parties du paysage local. Il n'est pas rare d'en croiser une au coin d'une rue perdue de Tokyo. Lors de mes voyages, j'ai été étonnée du nombre de joueurs au sein de ces salles, étant fréquentées aussi bien par des jeunes, des plus vieux, des couples ou encore des amis. Il m'arrivait souvent de me balader et de m'y arrêter le temps de quelques minutes, comme beaucoup de joueurs, et de repartir vaquer à mes occupations par la suite. Le fait qu'elles soient ouvertes de 10h à 00h00 (en ayant une section fermée à 22h pour les mineurs) permet qui plus est à beaucoup de salariés de se détendre après leur travail. Mais les salles d'arcades ne sont pas disponibles uniquement dans les grandes villes comme Tokyo, mais également dans les plus petites villes et villages, à l'instar de leur distributeur de boissons, glaces et gâteaux.

 

Le coût d'une partie étant dérisoire (100y soit l'équivalant de 80c), on ne se sent pas coupable de craquer sur des UfoCatcher (ou Crane Game) pour essayer d'attraper la peluche ou le mug de ses rêves. Car les salles d'arcades ne proposent pas que des bornes, mais également d'autres machines comme des attrape-peluches, loin d'être des arnaques comme celles que l'on peut découvrir dans les fêtes foraines en France. En effet, il n'est pas rare de gagner à ces jeux, et une fois le coup de main pris, il est même très facile de revenir avec une valise pleine à craquer de produits dérivés.

Les salles d'arcade, une vitrine pour les éditeurs de jeux vidéo

Si les bornes d'arcades permettent de tester le public sur un jeu qui pourra potentiellement sortir sur consoles, les Ufocatcher (attrapes-peluches donc) permettent quand à eux d'augmenter le potentiel marketing des licences. Ainsi, tous les mois, de nouveaux produits sont mis à disposition dans ces attrapes-peluches, et ce pendant un temps limité. Les fans se rendent donc régulièrement aux salles d'arcades pour espérer - et se ruiner – attraper la dernière peluche de leur Pokemon favoris.

Il suffit de voir les prix sur eBay pour se rendre compte que la plupart de ces produits limités sont très prisés, que ce soit au Japon ou dans le reste du monde. Certaines figurines peuvent en effet atteindre des sommes folles, si elles font parties d'une licence à la mode et que peu de ces produits ont été mis en vente. A l'image des ventes aux enchères de Christie's ou Sotheby's, ces peluches trouvables uniquement dans les salles d'arcades connaissent un véritable engouement de la part des collectionneurs, permettant aux éditeurs de jeux vidéo de confirmer leur place au sein de ces salles de jeux. 

On se rend ainsi rapidement compte que les salles d'arcade répondent à une mode et aux demandent de la clientèle. Comme dit ci-dessus, les UfoCatcher proposent des produits dérivés, qui sont souvent d'actualité et à la mode, comme Pokémon, Sailor Moon ou encore Dragon Ball. Ces machines sont donc de véritables vitrines pour les marques, et il n'est pas rare d'y trouver également de la nourriture à attraper.

Enfin, ce qui donne envie aux clients de se déplacer – et aux voyageurs en mal de nouveautés – c'est l'expérience inédite qu'offrent ces salles. La plupart des machines actuelles sont modernes et proposent donc des aventures que l'on ne pourrait pas vivre chez soi avec le matériel dont dispose un joueur classique. Les UfoCtacher en sont un exemple typique, mais l'on peut également parler des bornes avec lunette 3D, siège amovible et effet de surprise (vent, jets d'eau, etc).

Pour avoir personnellement testé ces salles d'arcades, je peux dire qu'elles sont une source d'amusement sans limite, à partir de l'instant où l'on apprécie un tant soit peu les jeux vidéo et les expériences inédites. Les éditeurs de jeux vidéo semblent eux aussi avoir compris l’intérêt que portent les Japonais à ces salles d'amusement et ne semblent pas vouloir laisser filer une si belle vitrine pour leurs jeux, ce qui promet encore de belles années aux salles d'arcades au Japon, tant que les éditeurs continuent de répondre à la demande croissante des joueurs et collectionneurs.

Une erreur ?

Mots-Clés : ArcadeJaponTokyonintendosegaCapcom

Source(s) : Kotaku

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par Andromede, il y a 3 ans :

Article intéressant, dommage qu'il n'y en ai pas en France !

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 3 ans (en réponse à Andromede):

Il y en à mais très peu.

Par exemple au Disney Village devant le parc du même nom, il y a une dizaine de machines ou à peu près (à côté des WC...super) et dans le cinéma aussi (4 machines il me semble).

Par contre pas de Ufocatcher

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 3 ans (en réponse à Maided):

J'ai trouvé un forum où ils tentent de les référencer :

http://neo-arcadia.com/forum/…

Répondre à ce commentaire

Par Tiito, il y a 3 ans (en réponse à Andromede):

Sur Paris il y en a une énorme à OPERA!

Répondre à ce commentaire

Par Maided, il y a 3 ans :

Par contre avec la VR il n'est pas impossible que ce type de salles ne refasse surface.
Vu le prix du matos des salles proposant casques et effets on des chances de marcher (si les prix ne sont pas prohibitifs bien sur)

Répondre à ce commentaire

Par Lourosa, il y a 3 ans :

Les photos sont vraiment magnifique :0

Répondre à ce commentaire

Par Tonald Drump, il y a 3 ans :

Pour les fans du genre qui n'auraient pas encore vu la vidéo de Squeezie, il est possible de jouer à des UfoCatcher en ligne et de se faire envoyer le cadeau si l'on gagne. C'est à peine jouable avec la latence mais c'est plutôt drôle quand même.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 1 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 3 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 mois