Sea Bubbles : les premiers taxis "volants" testés sur la Seine

De Dan Auteur - Posté le 20 juin 2017 à 9h00 dans High-tech

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Mercredi dernier, un prototype de Sea Bubble a été expérimenté sur la Seine et ces embarcations pourraient bien être les taxis de demain en survolant les eaux.

En effet, un Sea Bubble est une petite embarcation conçue pour naviguer sur la Seine en guise de taxi et ainsi échapper au trafic parisien. L'embarcation développée par la société VivaTech, est alimentée par un moteur électrique que l'on retrouve dans sa coque et qui reprend le principe de l'hydroptère qui est capable de naviguer hors de l'eau grâce à des ailes immergées. Ici, le Sea Bubble fait la taille et le poids d'une voiture et est constitué d'ailes en-dessous qui sont dans l'eau. Pour l'inventeur du concept, Alain Thébault : "A l'arrêt le Bubble est posé sur l'eau et avec la vitesse, ces ailes sustentent le Bubble et donc vous réduisez la résistance à l'avancement de 30 à 40% de frein en moins par rapport à un bateau de taille équivalente".

Ces taxis "volants" du futur ont donc effectué des tests ce mercredi sur la Seine avant de réaliser des démonstrations pour le public d'ici à la fin septembre.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

De nombreuses villes intéressées par le concept

Pour son concepteur, ces Sea Bubbles sont une nouvelle alternative de mode de transport pour les villes qui sont saturées par les voitures. Les demandes affluent déjà du monde entier selon lui. Miami et Dubaï seraient très intéressées par le concept.

Il est vrai que ce taxi fluvial de demain a de nombreux atouts dont notamment son aspect écologique car les bulles volantes trouvent leur énergie en puisant directement dans le fleuve à l'aide d'hydroliennes pour recharger les batteries.

Reste maintenant à voir si la ville de Paris voudra déployer ce nouveau moyen de transport à plus grande échelle. Tout dépendra de la présidente de la région Île de France, Valérie Pécresse et de la maire de Paris, Anne Hidalgo qui a déjà apporté son soutien au projet en annonçant sa volonté de faire de la capitale française la première ville à les expérimenter !

Une erreur ?

Mots-Clés : parisSea BubblesSeinetaxi volanttransportecologique

Source(s) : sciencesetavenir.fr

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Max, il y a 3 ans :

Nom de Zeus !

Répondre à ce commentaire

Par Jorpheus, il y a 3 ans :

Petite correction : l'entreprise qui a développé l'embarcation n'est pas du tout Vivatech, Vivatech c'est le nom du salon annuel au parc expo regroupant ~500 startups.
SeaBubbles était présent au salon Vivatech qui avait lieu le week-end dernier, d'ou la confusion ;)

Répondre à ce commentaire

Par -.-, il y a 3 ans :

pourquoi ils appellent ca taxis "volants"?
c'est pour faire genre c'est futuriste? on n'a pas la même notion du verbe voler

Répondre à ce commentaire

Par aok, il y a 3 ans :

taxi fluviale décrit comme taxi volant... ridicule lol

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 2 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 2 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois