Rechercher Annuler

Le Seigneur des Anneaux : Peter Jackson a dû faire face à des demandes très saugrenues de la part du casting

De Melanie Tillement - Posté le 12 août 2022 à 10h51 dans Cinéma

Les acteurs peuvent être capricieux, à tort ou à raison, et chercher à imposer leurs idées et leurs envies aux réalisateurs. Les comédiens de l'excellente trilogie du Seigneur des Anneaux ne font pas exception : sur le tournage et en amont de celui-ci, Peter Jackson a dû faire face à des demandes plus ou moins appréciées de la part de son casting. On vous en a fait un florilège ci-dessous !

un bonus s'il vous plaît

Comme en ce qui concerne Harry Potter, le casting du Seigneur des Anneaux était en grande partie constitué de nouveaux visages. Deux sagas devenues des phénomènes de société, mondialement connues et respectées, dont les acteurs auparavant inconnus sont devenus du jour au lendemain de vraies stars aux yeux du public. Par exemple, Elijah Wood n'avait que 19 ans lorsqu'il est apparu sous les traits de Frodon Sacquet dans La Communauté de l'Anneau en 2001. Même Dominic Monaghan ou Orlando Bloom, dont on connaissait déjà les noms, sont vraiment devenus célèbres grâce au Seigneur des Anneaux. On imagine donc que le cachet au moment de leur casting était vraiment bas... Du moins c'est ce que laisse sous-entendre leur demande au président de Time Warner en 2003 pour exiger des salaires plus élevés ! Une lettre signée par 18 membres du casting qui se sentaient lésés. Compte tenu de l'énorme succès financier de la trilogie, leur travail méritait bien une prime. 

Christopher Lee voulait jouer Gandalf

Gandalf a la cote ! Christopher Lee, décédé en 2015, voulait absolument se glisser dans la robe du gentil mage, comme l'a révélé Peter Jackson dans une interview accordée à Entertainment Weekly. Il s'avère que lorsque le comédien a appris qu'une adaptation était prévue au cinéma, il a contacté directement le réalisateur afin de lui expliquer pourquoi il serait le choix idéal pour le rôle de Gandalf. Il l'a même forcé à l'enregistrer en train de déclamer quelques répliques ! Pas de chance, le cinéaste était déjà en pourparlers avec un autre acteur pour jouer le fameux magicien... Et oui, c'est finalement Ian McKellen, qu'on a adoré en Magneto dans la saga X-Men, qui a décroché le rôle de ce mage. Quant à Christopher Lee, il a fini par interpréter son ennemi Saroumane dans la trilogie du Seigneur des Anneaux ! Peter Jackson l'a recontacté quelques temps après son audition pour lui proposer le rôle. Un mal pour un bien.

Christopher Lee contrarié

Comme on vous le disait ci-dessus, Christopher Lee voulait incarner Gandalf. Manque de pot, c'est son confrère Ian McKellen qui a obtenu le rôle ! Or, l'acteur était visiblement un si grand fan du Seigneur des Anneaux qu'il relisait les livres chaque année, en faisant un expert du texte de Tolkien. Problème : trop passionné par l'oeuvre, il en parlait constamment à Peter Jackson, lui faisant constamment des suggestions de réécriture pour son personnage. On imagine l'enfer pour le réalisateur ! De plus, selon The Spectator, Christopher Lee a travaillé au Special Air Service pendant la Seconde Guerre Mondiale puis comme officier de renseignement pour la Royal Air Force. Et pendant Le Retour du roi, lorsque son personnage se fait tuer, le réalisateur a compris qu'il a du voir des choses atroces à cette époque : il a décrit à Peter Jackson le son que fait réellement un homme lorsqu'il est poignardé dans le dos. Le cinéaste a écouté sa suggestion et on imagine qu'il en a fait des cauchemars ! Cependant, si Christopher Lee ne manquait jamais de faire remarquer certains points à Peter Jackson, cet exemple prouve que cela a contribué à rendre les films meilleurs.

Andy Serkis a refusé de n'être qu'une voix

Andy Serkis n'est pas devenu LE pro de la capture de mouvements par hasard ! C'est grâce à son travail dans la trilogie du Seigneur des Anneaux qu'il s'est constitué une sacrée réputation en la matière. Alors que dans La Communauté de l'Anneau, son personnage de Gollum est 100% en images de synthèse - il se contente de fournir sa voix à la créature famélique -, cela change pour les deux autres volets de la saga. Une évolution due d'une part à l'insatisfaction de Peter Jackson concernant l'apparence de Gollum, et d'autre part à Andy Serkis lui-même, qui a reproduit le comportement physique du personnage lors de son audition. Sa prestation aurait été suffisamment convaincante pour que le cinéaste le fasse venir sur le plateau vêtu d'une combinaison afin de capturer ses mouvements. Il a bien fait d'insister, puisque le Gollum d'Andy Serkis a été salué par la critique et a permis d'instaurer une nouvelle norme en matière de capture de mouvement !

Viggo Mortensen et son étalon

En terme de chevaux, Viggo Mortensen, l'interprète du courageux Aragorn, a des exigences de roi. L'acteur ne voulait monter que des étalons pendant le tournage du Seigneur des Anneaux, et non des hongres. La différence ? Les premiers sont capables d'engendrer une progéniture, tandis que les seconds ont été castrés. Comment sait-on ça ? Miranda Otto, qu'on retrouve à l'écran sous les traits d'Éowyn, a révélé en 2006 lors d'une séance de questions-réponses que le hongre qu'elle monte dans la trilogie avait été acheté à l'origine pour Viggo Mortensen. Au final, ce dernier a obtenu ce qu'il voulait, il a monté deux étalons différents pendant le tournage et a même fini par les acheter au terme de l'aventure ! À leur sujet, il a déclaré à Brego.net "Je me sens tout simplement calme quand je suis près d'eux, en interaction avec eux". Un véritable passionné.

Un costume beaucoup trop lourd

Le pauvre John Rhys-Davies a souffert le martyr sur le tournage du Seigneur des Anneaux - et on exagère à peine. Ce n'est pas inhabituel que les acteurs doivent porter des prothèses encombrantes ou du maquillage étouffant, ce qui les force à se lever extrêmement tôt pour se préparer à leur future journée de tournage. Dans le cas de l'acteur, qui incarne Gimli, le pauvre n'a vraiment pas eu de chance. En effet, il a eu une réaction allergique grave aux prothèses faciales utilisées pour le transformer en nain ! C'est pourquoi vous voyez d'avantage sa doublure Brett Beattie à l'écran que lui, John Rhys-Davies n'étant sollicité que pour les gros plans. D'ailleurs, l'acteur a refusé tout net d'apparaître dans la trilogie du Hobbit our cette raison, comme il le déclarait à Empire en 2009.

Je l'ai déjà complètement exclu. Il y a une partie sentimentale de moi qui aimerait être impliquée à nouveau. Mais je ne suis pas sûr que mon visage puisse encore supporter ce genre de punition [sic].

Une production retardée pour Martin Freeman

Pour conclure, faisons un petit tour du côté du Hobbit avec cette anecdote sur la participation - essentielle ! - de Martin Freeman à la trilogie. L'acteur y incarne une version plus jeune de Bilbon Sacquet, de 2012 à 2014. À l'époque du tournage de la saga, il est déjà une star, ayant joué dans des hits du petit écran comme l'excellent Sherlock ou l'hilarant The Office, mais aussi des tubes du grand écran tels que Love Actually et Shaun of the Dead. Or, Martin Freeman devait justement être occupé au tournage de Sherlock au moment où la production du Hobbit devait démarrer sur les plateaux. Le comédien a révélé à Vanity Fair qu'il souhaitait désespérément jouer Bilbon Sacquet mais que son emploi du temps à la BBC rendait la chose impossible, alors Peter Jackson a chamboulé son calendrier pour lui. Martin Freeman a donc commencé le tournage du Hobbit en Nouvelle-Zélande, il est reparti au Royaume-Uni s'occuper de Sherlock puis il est retourné terminer le Hobbit de l'autre côté du monde ! Quand on aime, on ne compte pas...

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à nous le dire, et peut-être lui dédierons-nous une suite ! En attendant, on vous recommande la lecture de notre dossier sur les plus monstrueuses créatures de l'oeuvre de Tolkien.

Une erreur ?

Source(s) : Looper

Mots-Clés : seigneur des anneauxanecdotesTournagestars

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Berlioz, il y a 2 mois :

Christopher Lee est un genie haha

Répondre à ce commentaire

Par France VS Portugal - Championnat du monde de Warhammer 40.000, il y a 2 mois :

"De plus, selon The Spectator"
Tout ce que spectator raconte, c'est déjà dans les making-off.

Répondre à ce commentaire

Par Willberg, il y a 2 mois :

En quoi ce sont des demandes saugrenues?
Et Christopher Lee est complètement basé, au passage. C'est pas donné à tout le monde d'avoir un acteur de légende qui est aussi vétéran de guerre et expert de l'univers que tu adaptes.

Répondre à ce commentaire

Par nitraM, il y a 2 mois :

Bizarre ce titre. ça parle de Christopher Lee comme d'un fanboy dans les pattes du réal alors que c'était tout l'inverse. C'était limite le consultant du film, ils se tournaient vers lui à chaque fois qu'ils avaient un doute sur le lore. La seule fois où il a poussé une gueulante c'est quand il a découvert que la mort de Sarou n'était pas dans la version cinéma du Retour du Roi, ce qui était assez compréhensible.

Répondre à ce commentaire

Par Beehive, il y a 2 mois :

Assez choquée de la façon dont est présenté Christopher Lee dans cet article. J'avais déjà lu les faits mentionnés, mais sur un tout autre ton. Peter Jackson était très reconnaissant du travail et des connaissances de Lee (idem pour les personnes travaillant sur les films). Il a donné un hommage émouvant à son décès.

Quand au rôle de Gandalf, Tolkien lui même avait "autorisé" l'acteur à joué le magicien. C'était son rêve. J'imagine donc bien qu'il est tenté sa chance. C'est finalement son âge qui a joué en sa défaveur. Et sachant qu'il était malade au moment du tournage de The Hobbit, c'était plus sage.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.