Rechercher Annuler

L'Attaque des Titans : 7 choses à retenir du grand final du manga

De Gaetan Desrois - Posté le 10 avril 2021 à 14h02 dans Mangas/Comics

Débuté en 2009, L'Attaque des Titans vient de s'achever avec son chapitre final. Un chapitre fort en émotions. On revient avec vous sur tout ce qu'il faut retenir de l'ultime chapitre de l'un des meilleurs mangas des quinze dernières années. Si vous ne lisez pas le manga, mais regardez l'animé, on rappelle que la date de sortie de la seconde partie de la saison 4 a été dévoilée il y a peu.

1 / La fin d'Eren

La dernière image du chapitre précédent ne laissait pas la place au doute quant au destin d'Eren : on y voyait Mikasa embrasser le jeune homme impétueux, après lui avoir tranché la tête. Pourtant, certains fans continuaient d'espérer qu'Eren survive, et ce jusqu'au dernier instant. Dans le chapitre 139, le destin du héros est scellé : il est bel et bien mort.

2 / Le véritable plan d'Eren

Depuis plusieurs chapitres, Eren a enclenché le Grand Terrassement, visant à éradiquer l'Humanité, afin de protéger les habitants de l'Île du Paradis. Hajime Isayama avait ainsi opéré un véritable retournement de situation : de protagoniste, Eren est passé principal antagoniste du manga. Avant de déclencher le Grand Terrassement, Eren avait communiqué ses véritables intentions à ses amis, avant d'effacer cette discussion de leur mémoire. Eren mort, les souvenirs de ces confidences leur reviennent : le but d'Eren était de permettre aux Eldiens d'arrêter le Grand Terrassement en le tuant, et ainsi passer pour les sauveurs de l'Humanité. Un destin qui n'est pas sans rappeler celui d'Itachi Uchiwa dans Naruto de Masashi Kishimoto.

3 / Une histoire d'amour tragique

Dans le tome 28, Eren avait eu des mots très durs envers Ermin et Mikasa. Il avait explicitement déclaré qu'il haïssait depuis toujours sa soeur adoptive, dont la servitude, apparemment inhérente au clan Ackerman, le dégoutait. Eren confesse cependant à Armin qu'il s'agissait d'un mensonge : en vérité, le jeune homme est amoureux de Mikasa, et l'idée qu'elle finisse sa vie avec un autre homme l'attriste énormément. Trois ans après sa mort, Mikasa continue de se rendre sur la tombe de l'homme qu'elle aime. 

4 / Un monde sans Titans

La mort d'Eren a amené la fin des Titans. Non seulement les Titans Primordiaux ont disparu, mais en plus tous les hommes transformer en Titans encore vivants ont retrouvé leur apparence humaine. Une fin particulièrement positive pour certains personnages, comme Connie, qui va pouvoir retrouver sa mère. Ainsi, en créant un monde sans Titan, Eren a tenu la promesse qu'il a faite au tout début du manga : éradiquer tous les Titans.

5 / Armin, un héros aux yeux de tous

Pour permettre à Mikasa d'emporter la tête d'Eren discrètement, Armin prend la responsabilité de la mort de son ami. Il déclare aux habitants du Continent qu'il a tué Eren Jäger et arrêté le Grand Terrassement. Ce geste aura de grandes répercussions, puisque les membres du Bataillon d'Exploration qui ont participé à la chute d'Eren ne seront pas en odeur de sainteté sur l'Île du Paradis. 

6 / La paix est encore loin

Comme chacun sait, l'Île du Paradis était, avant le départ des membres du Bataillon d'Exploration vers le continent, profondément pro-Jäger. La mort d'Eren a privé l'Île du Paradis du support des Titans. On apprend que le clan, qui tient la nation eldienne, a renforcé l'armement de l'Île du Paradis. Si la paix est encore loin, les forces sont cependant plus équilibrées. En effet, le Continent a été décimé par le Grand Terrassement. Si l'Île du Paradis craint la menace du Continent, ce dernier est trop affaibli pour attaquer la nation eldienne. 

7 / Le retour des héros

Trois ans après le Grand Terrassement, le Bataillon d'Exploration retourne en Nation Eldienne, où les attend Mikasa. S'ils paraissent aux yeux du monde comme des héros, ce n'est pas tellement le cas sur l'Île du Paradis, où ils sont majoritairement considérés comme des traitres. Cependant, la Reine Historia fait de son mieux pour réconcilier les différentes factions eldiennes. Envoyés comme émissaires pour la pays par le Continent, les membres du Bataillon d'Exploration rentre chez eux, et raconter leur histoire. Une histoire qui commencera, à n'en pas douter, par ces mots : "Ce jour-là, l'humanité s'en est souvenu..."

Une erreur ?

Mots-Clés : Shingeki no Kyojinl'attaque des titansmanga

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par Old Yoda, il y a 1 mois :

Tellement triste pour Mikasa

Répondre à ce commentaire

Par kerfyhadopy, il y a 1 mois :

Ce qui est drôle c'est que cet enfoiré d'Eren a tout de même exterminé 80% de la population, même si il a laissé une porte de sortie pour ses amis, il a ravagé le monde, et en plus les survivants n'ont pas retenu la leçon et vont tout de même chercher à se fritter donc les actions d'Eren n'ont servi à rien au final à part à rendre le monde encore plus violent.
Et rien nous dit qu'Eren n'a pas en réalité manipulé tous les Eldiens pour qu'ils "finissent le boulot" mis à part les membres du bataillons d'exploration, d'où la militarisation de l'île.
Pour moi cette fin d'histoire montre une ambiance optimiste à première vue pour les Héros Armin, Mikasa, et le reste du bataillon, mais en vrai dans les derniers évènements montrés tout est très pessimiste.
Ce qui est fort c'est que Isayama à peut être voulu donner un double sens à la fin du manga pour faire croire au lecteur qui survole l'histoire que ça se fini bien et que Eren est un héros, et une autre ou en réalité Eren était et reste le vrai antagoniste de cette histoire.
Et si Isayama n'essayai pas de nous manipuler à l'instar du pouvoir de l'originel sur le vrai sens de la fin de son Manga...

Répondre à ce commentaire

Par Fall, il y a 1 mois (en réponse à kerfyhadopy):

J'ai arrêté de lire à "enfoiré d'Eren"
t'as pas compris le manga, point final.

Répondre à ce commentaire

Par kerfyhadopy, il y a 1 mois via l'application Hitek (en réponse à Fall):

Éclair moi alors, il fallait comprendre quoi du dernier chapitre ?

Répondre à ce commentaire

Par Fall, il y a 1 mois (en réponse à kerfyhadopy):

Qu'Eren est Jésus, un martyr, qu'il a une destinée, que c'est un pantin d'un futur qu'il doit modifier en laissant ses sentiments de côté.

Répondre à ce commentaire

Par kerfyhadopy, il y a 1 mois via l'application Hitek :

(Je m'excuse par avance pour le deuxième pavé mais je tiens à développer pourquoi je ne suis pas d'accord avec Fal)

Ah ok,
Comparer Eren à Jésus? Je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur des exemples.
Eren n'a pas de destinée c'est lui qui décide d'avancer (le titan assaillants celui qui avance) et qui crée son propre chemin.
Le thème prioritaire du manga de mon point de vue c'est le libre arbitre. Eren a décidé d'exterminer les titans... il a réussi, il a décidé de détruire le monde... il a réussi a 80%
Et ses objectifs, il les dis dès le début et il les répètes "j'exterminerai les titans", "je détruirai le monde" je vais parler en saison car je ne me rappelle plus des chapitre mais tout ça il le dit des la première saison.
Ensuite, C'est lui qui prend le contrôle de Ymir, c'est lui qui pousse son père à tuer tout les Fritz même les enfants, c'est lui qui force Armin à détruire le port de Revelio et qui force l'attaque par le bataillon d'exploration, il a même amené Dinah Fritz à bouffer sa mère.
Eren est le seul dans l'histoire à avoir le choix, et tout les autres le suivent sans exception suivent sa danse.

Après c'est vrai qu'une grosse partie du monde voue une haine envers les Eldiens  mais c'est l'histoire qu'on leur a raconté, est ce que demain tu serai copain avec un nazi?  Et Eren ne fait que se venger...

Ce manga est calqué sur les problèmes de la seconde guerre mondiale, sauf que ici les Eldiens ont massacré les Mahr pendant 1000 ou 2000 ans, ensuite les Mahr ont persécuté les Eldiens sans défense pendant 100 ans, pendant que ceux de l'île du paradis se faisait laver le cerveaux.
Après il faut réussir à se mettre du côté de tout les points de vue,  un monstre géant vient te casser ta maison et tuer tes proche t'as pas envie de lui faire de câlin.

Et donc, Eren aimait ses potes ça c'est sûr, mais ses objectifs ne concordaient pas avec leur morale, il a donc à mon avis mis en place son histoire de flash-back pour se donner le bon rôle, mais l'auteur montre ici que Eren était capable de manipuler les souvenirs. Parce que je suis désolé mais j'ai du mal à me dire que Historia aurai décidé de sur-militariser l'île d'elle même.

Résultats final, Eren est à mon goût l'un des meilleur antagonistes écrit depuis des années, car il gagne à la fin et la plupart des gens que ce soit dans le manga où dans la réalité le prenne pour un héros ou un martyr comme tu disais alors qu'en réalité il a juste attein son objectif. Et la on voit vraiment le génie de Isayama qui a réussi à embobiner tout le monde du début à la fin de son histoire. 

Répondre à ce commentaire

Par MagicM, il y a 1 mois :

La fin est quasiment la même que dans Code Geass, Lelouch, héros de la rébellion, fini grand usurpateur, régicide, dictateur ... Dans le bien commun, il se sacrifie totalement, au point de s'attirer toutes les haines même de ses amis les plus proches, pour permettre à son ami d'enfance d'endurer le vrai rôle du héros.
Pour le coup au final ce dernier arc est un peu brouillon, presque abusif, l'histoire est franchement sympa mais manque clairement de précisions sur certains détails ... (genre cette chenille à la con qui renferme la puissance des titans, l'obstination complètement incompréhensible d'Ymir ...)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.