Overwatch

Shanghai Dragons : l'histoire de "la pire équipe de l'histoire du sport professionnel" désormais sur le toit du monde

De Mayday Auteur - Posté le 17 juillet 2019 à 17h27 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

L'histoire des Shanghai Dragons a tout d'un anime de sport. Après avoir signé le record du plus grand nombre de défaites (40 défaites) d'affilé en une seule saison d'un sport professionnel, Shanghai est devenu hier soir, le champion du stage 3 de l'Overwatch League et peut prétendre à la victoire finale en fin de saison. Une incroyable montée en puissance qui commence le 23 février dernier avec sa première victoire, face à Boston, et la fin d'une série de 42 défaites.

shanghai dragons en saison 1

Que la première saison fut longue pour l'unique équipe chinoise de la compétition. 40 matchs, 40 défaites, 21 cartes gagnées pour 141 perdues, un constat désastreux qui aura marqué l'histoire de l'Overwatch League et probablement même, de l'e-sport en général.

A la recherche d'une solution, les Dragons tentent des changements, avec l'arrivée des coachs Kong et Rui à la tête de l'équipe, et la signature dès février de la joueuse Geguri, phénomène coréen qui deviendra la première femme à rejoindre l'Overwatch League.

Malgré quelques défaites très disputées comme celle 3-2 face aux Florida Mayhem lors du stage 4, Shanghai s'incline 4-0 lors du dernier match de la saison face aux San Francisco Shock.

des changements dans le staff 

Pourquoi une telle série de défaites ? A qui la faute ? Après la fin de la saison inaugurale de la compétition, l'heure est à la remise en question pour la formation chinoise, d'autant plus que de nouvelles équipes arrivent. Deux choix majeurs sont fait pour remettre les rouge et noir sur le droit chemin. 

  • Premièrement, contrairement à la saison 1 où les joueurs étaient Chinois et Coréens, l'équipe décide de partir sur une composition 100% coréenne pour faciliter la communication.
    Pourquoi ce choix de la Corée au détriment de la Chine ? Car outre le fait que les Coréens soient connus pour leur niveau sur le jeu, Shanghai n'a pas recruté n'importe quels joueurs, elle est allée puiser dans l'ancienne équipe coréenne des Kongdoo Panthera, équipe habituée aux sommets de la péninsule où elle affronte régulièrement l'équipe Runaway.
    Cette équipe des Runaway, "championne de Corée en titre" a elle été totalement rachetée pour jouer sous les couleurs des Vancouver Titans en Overwatch League. Ainsi, des joueurs comme Dding, Luffy,Yougjin et Coma rejoignent l'équipe chinoise pour s'opposer à ces nouveaux favoris dans la compétition.

  • Ils sont accompagnés de BlueHaS, leur coach chez Kongdoo Panthera qui prend donc les rênes de la formation des Dragons. D'autres éléments importants viennent se greffer à l'équipe, Diem (qui jouera un rôle important dans la victoire finale) et Gamsu, ancien joueur de Boston. C'est cette équipe de 6 joueurs avec ce coach qui réalisera l'un des parcours les plus beaux et improbables que connaitra surement l'Overwatch League

une saison 2 qui "commence mal"

Deux matchs, les fans ont eu peur pendant deux matchs. Peur que la série ne s'arrête jamais. L'équipe s'impose finalement 3-1 face à Boston et se lance officiellement dans le grand bain après une série de 42 défaites. Shanghai termine son stage 1 avec trois victoires et 4 défaites, mais va monter en puissance jusqu'au fameux stage 3 où l'équipe va se qualifier in extremis pour les playoffs.

Le parcours dans ces playoffs est digne d'un anime sportif, Diem et les siens, alors 8ème au classement général, vont affronter coup sur coup les trois plus grosses équipes de la saison. Ils battent tout d'abord New-York 3-1, deuxième du classement général avant de s'attaquer au monstre Vancouver lors des demi-finales. Les Dragons l'emportent 4-1 face à leurs anciens adversaires de Runaway, dans un match très serré. Vient enfin le dernier match pour le titre de champion du stage 3, face au San Francisco Shock, tombeur de Vancouver lors de la précédente finale, auteur d'une saison quasi parfaite dans les moments cruciaux.

une finale d'atnhologie 

Dans cet affrontement au meilleur des 7 cartes, on a bien cru assister à une humiliation. Pour essayer de déstabiliser cette équipe de Shanghai, San Francisco tente le tout pour le tout et aligne une composition totalement nouvelle. L'effet de surprise a bien failli marcher, cependant les Dragons s'emparent de la 1ère carte puis de la 2ème, à la surprise générale, face au 6 majeur. Dding dans les airs harasse la défense des SF Shocks, Diem distribue les tirs dans la tête avec son sniper grâce aux espaces créés par Youngjin et Gamsu tandis que Coma et Luffy maintiennent toute l'équipe en vie. Shanghai est plus agressif que jamais.

Après avoir remporté la troisième carte, l'équipe n'était plus qu'à un point de devenir championne en infligeant un douloureux 4-0 aux tenants du titre. Mais sur La Havane, l'équipe chinoise trébuche et peine à se relever, voyant les joueurs de la baie revenir. 3-1 puis 3-2 et enfin 3-3, San Francisco réalise l'incroyable come-back pour aller chercher une carte décisive sur Dorado.

San Francisco valide le premier point dans la douleur, mais peine à avancer. Les secondes s'égrainent et les oranges et blancs ne parviennent pas à trouver la solution face à Diem et Dding (futur MVP de la rencontre). Un nouveau massacre du duo DPS viendra stopper l'avancée de San Francisco peu après ce premier point. 

C'est au tour de Shanghai d'attaquer pour la victoire. Le premier point est rapidement débloqué par les rouges grâce à un nouveau headshot de Diem sur un DPS californien. Shanghai a désormais 4 minute 30 pour parcourir les quelques mètres qui les séparent du titre. San Francisco tient bon, mais à 3 minutes de la fin, un premier joueur des Shock est récupéré, suivi par toute son équipe. Shanghai déroule en équipe et atteint enfin la marque synonyme du titre. Les Shanghai Dragons sont champions après avoir battu les trois meilleures équipes de la ligue et avoir été la risée de l'e-sport mondial

Avec ce parcours et une telle victoire, Shanghai quitte la statut d'outsider et compte désormais parmi les prétendants à la victoire finale le 29 septembre prochain au Wells Fargo Center de Philadelphie

Une erreur ?

Mots-Clés : Shanghai DragonsOverwatch LeaguePlayoffoverwatch

Source(s) : LiquipediaESPNOverwatch League

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Avis des internautes sur Overwatch (17)
pic

Dernier avis positif

Par Oui, il y a 3 ans

Même pas une semaine et déjà level 57. Depuis la sortie, la notion de "vie sociale" m'est totalement étrangère.

Sa note :

10
VS
pic

Dernier avis négatif

Par Wuzy596, il y a 2 ans

A fait popo culotte

Sa note :

2
Tu as joué à Overwatch ? Laisse un avis !

Commentaires (7)

Par Wesh Alors, il y a 1 mois :

DU GENIE !! Félicitations à eux ! Ca donne envie de les suivre pour le reste de la saison.

Répondre à ce commentaire

Par Batis, il y a 1 mois :

Wow ! un article complet sur Hitek ! c'est tellement rare, bravo !

Répondre à ce commentaire

Par TonkeyKong, il y a 1 mois :

ça n'a rien d'un anime si on lit l'article

ils ont complètement changé le roster

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 1 mois :

A quel moment ca parle de sport en fait ?

Répondre à ce commentaire

Par theliss, il y a 1 mois :

vu comment va le monde, je me demande combien de temps ça va prendre pour parler de plagiat de Shaolin soccer :D

Répondre à ce commentaire

Par WakiMaki, il y a 1 mois :

Ca me fait penser aux Besaid Aurochs (pour ceux qui ont la ref ^^ ). Toujours perdant puis un jour, s'il font 2 victoires, ils sont champions du monde.

Répondre à ce commentaire

Par BLinor, il y a 1 mois :

Un article très complet et de qualité, le récit est cool et tient en haleine !

Merci beaucoup pour ce super article, qui permet aussi de mettre en avant l'Overwatch League qui a un cast FR de très grande qualité !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Critique Once Upon a Time… in Hollywood : synopsis, date de sortie et actualité sur le film

Once Upon a Time… in Hollywood

Il y a 2 jours

Test Asus Rog Strix Scope : une nouvelle référence pour les FPS ? (fiche technique, prix et date de sortie)

Asus Rog Strix Scope

Il y a 5 jours

Test Huawei Mate 20 Pro, un capteur de 40 mégapixels et un grand écran OLED : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei Mate 20 Pro

Il y a 1 mois

Note : 9,4