Rechercher Annuler

SpaceX : quand on critique Elon Musk, on se fait licencier

De Jordan - Posté le 17 juin 2022 à 15h35 dans High-tech

"Peut-on dire ce que l'on pense de son boss sans risquer d'être mis à la porte ?" Non, ce n'est pas un sujet du Bac philo mais bien une question que l'on peut se poser après ce qui vient de se passer chez SpaceX, l'entreprise détenue et dirigée par Elon Musk.

Une lettre critique qui ne passe pas chez la direction

En effet, plusieurs employés viennent de se faire licencier de l'entreprise après avoir écrit et partagé une lettre diffusée en interne dans laquelle ils critiquaient vivement les agissements du PDG. Ces derniers déploraient son comportement abusif et le comparaient à une "source de fréquente de distraction et d'embarras".

Le document précise également que "chaque tweet envoyé par Elon est, par conséquent, une déclaration publique de notre entreprise". En d'autres termes, ce que le milliardaire sud-africain poste sur son compte Twitter peut être assimilé à l'image de l'entreprise SpaceX. Or, les employés auteurs de cette lettre ouverte expliquent :

Il est essentiel de faire comprendre à nos équipes et à notre vivier de talents potentiels que son message ne reflète pas notre travail, notre mission et nos valeurs. 

Rester concentré sur l'objectif Mars

Suite à la publication de cette lettre, plusieurs employés de l'entreprise qui ont participé à son écriture ont été licenciés selon le New York Times. Dans l'e-mail envoyé par la présidente de SpaceX, Gwynne Shotwell, on comprend que la raison de leur licenciement n'est pas qu'ils aient critiqué Musk mais que leur action aurait "mis mal à l'aise les autres employés". Elle précise également que l'entreprise "n'a pas besoin de ce genre d'activisme excessif".

Malgré cette vague de licenciements, SpaceX a rappelé dans un communiqué que les employés doivent "rester concentrés sur la mission de SpaceX" et doivent continuer à donner le meilleur pour ne pas perdre leur objectif : aller sur la planète Mars !

Une erreur ?

Mots-Clés : Elon MuskSpaceXMarscritiquelettre ouvertelicenciementemployés

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par jeanLucaseco, il y a 2 mois :

Un vrai petit dictateur

Répondre à ce commentaire

Par Bibalo, il y a 2 mois :

Le même qui s'érige en défenseur de la liberté d'expression sur twitter ...

Répondre à ce commentaire

Par daloir, il y a 2 mois (en réponse à Bibalo):

que des gens continuent d'admirer cette ordure dépasse l'entendement.
C'est une vermine absolue.

Répondre à ce commentaire

Par Katrine, il y a 2 mois :

Elon Mustaline, l'idole des faf et des anars fils de bobos hipsters accros aux cryptos...

Répondre à ce commentaire

Par LoicJb33, il y a 2 mois (en réponse à Katrine):

Ça aucun sens ton commentaire

Répondre à ce commentaire

Par Katrine, il y a 2 mois (en réponse à LoicJb33):

A chaque fois que je les vois gueuler sur twitter et bfm radio au débat des experts, je me dis la même chose...

Répondre à ce commentaire

Par Onimeno, il y a 2 mois (en réponse à Katrine):

Effectivement ton premier commentaire ne veut rien dire mais surtout "faf" et "bobo" sont totalement opposés.

Répondre à ce commentaire

Par anto, il y a 2 mois :

Un monstre d'égo !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.