Rechercher Annuler

Star Wars : cet organe encore plus corrompu que le Sénat Galactique

De Michael Garnaud - Posté le 19 mai 2024 à 18h25 dans Cinéma

Dans la prélogie Star Wars, la corruption du Sénat Galactique et les problèmes que cela engendre sont d'autant plus connus qu'ils participent à la chute de la République et à l'avènement de l'Empire. Cependant, lorsque l'on regarde de plus près il s'avère qu'un autre organe de la République Galactique est encore plus corrompu que le Sénat et c'est sur celui-ci que nous nous penchons aujourd'hui.

La corruption de cette galaxie n'a pas de limites

Lorsqu'on découvre le Sénat Galactique dans Star Wars, épisode I : La Menace fantôme, nous nous rendons vite compte à quel point la corruption a gangrené cet organe de la République. Lorsque le blocus de Naboo est exposé auprès du chancelier Valorum, il s'avère que ce dernier n'a aucun pouvoir et la corruption qu'exerce la Guilde du commerce est beaucoup trop grande sur cette assemblée galactique. Une impuissance qui mène à l'élection de Palpatine et dans Star Wars, épisode II : L'Attaque des Clones le don des pleins pouvoirs à celui-ci, afin de combattre au mieux les Forces Militaires Séparatistes. Puis, comme nous le savons tous, à la réorganisation de la République en Empire Galactique à la fin de la guerre des clones, dans Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith, par une fine manipulation du Sénat de la part du chancelier suprême. Si cet organe de la République est tristement corrompu jusqu'à la moelle, il en est un autre qui l'est tout autant, si ce n'est encore plus par certains côtés : c'est la justice de la Cour Suprême Galactique.

star-wars_sio-bibble

Même si ce n'est pas montré explicitement à l'écran, c'est au détour d'un conseil dans la salle du trône de Naboo dans Star Wars, épisode II : L'Attaque des Clones, que le gouverneur Sio Bibble tient ces propos : 

Il est scandaleux qu'après quatre procès devant la Cour Suprême Galactique, Nute Gunray soit encore le vice-roi en titre de la Fédération [du Commerce].

star-wars_sio-bibble_nute-gunray

Des paroles qui renvoient aux événements de Star Wars, épisode I : La Menace fantôme, où le vice-roi Nute Gunray se fait arrêter par la République après la défaite de ses armées sur Naboo. Une arrestation à la suite de laquelle le vie-roi de la Fédération du Commerce semble ne pas avoir été condamné par la Cour Suprême Galactique. Ce sont là des paroles lourdes de sens, car si le fait que le Sénat Galactique soit corrompu n'est guère étonnant, sachant qu'il est le centre de la vie politique de la Galaxie, le fait que la Cour Suprême Galactique n'ait pas condamné Nute Gunray implique que celle-ci est tout aussi corrompue, alors même que c'est l'organe qui est censé appliquer la justice et être le plus irréprochable de la République (sans compter l'Ordre Jedi).

Et vous ? Quel est votre avis sur la corruption de la Cour Suprême Galactique ? Dites-le nous dans l'espace commentaires et ne manquez pas de découvrir le nouveau record qu'a réalisé récemment Star Wars, épisode I : La Menace fantôme.

Une erreur ?

Mots-Clés : Star Warsla menace fantome

Passionné par la fantasy et la SF depuis le plus jeune âge, j'aime ces genres en livres, en films, en séries, en JDR... Tant qu'un scénario tient la route et que l'histoire me transporte, je suis un homme heureux.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)
photo de profil de <strong>clonerey</strong>

Par clonerey, il y a 1 mois :

Je ne m'en étais pas rendu compte, mais effectivement c'est abusé.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.