Rechercher Annuler

Star Wars : la mort du Comte Dooku aurait pu être ruinée par ces dialogues coupés au montage

De Charles Fage - Posté le 12 avril 2022 à 13h59 dans Cinéma

Dans le troisième volet de la saga Star Wars - La Revanche des Sith - George Lucas a décidé de retirer certains dialogues lors du montage. Les informations révélées dans ces dialogues auraient grandement modifié la porté d'une scène épique du film : la mort du Comte Dooku.

Anakin bascule dans le côté obscur pour terrasser Dooku

La trajectoire d'Anakin Skywalker, d'abord chaperonné par les chevaliers jedi avant de basculer vers le côté obscur de la Force, est un des intrigues principales de la trilogie prequel Star Wars. Sa rivalité avec le Comte Dooku, également appelé Dark Tyranus, se renforce au cours de la trilogie à travers plusieurs combats. Dans l'épisode 2 - L'Attaque des Clones - Dooku parvient à arracher un bras au padawan Anakin Skywalker, et ce malgré l'aide du Maître Jedi Obi-Wan Kenobi. Dans le dernier volet précédant Un Nouvel Espoir, c'est Anakin, fou de rage, qui parviendra à terrasser le protégé du Seigneur Dark Sidious sous ses yeux, basculant irrémédiablement vers le côté obscur.

Avant d'embrasser le côté obscur pour devenir seigneur Sith lui-même, le jeune garçon de Tatooine a connu d'autres évènements qui ont perturbé son apprentissage Jedi. Un, en particulier, sera la pierre angulaire de son destin funeste. La mort de sa mère dans ses bras, Shmi Skywalker, torturée par des guerriers Tuskens, verra l'adolescent Anakin exploser de rage et décimer tout le camp Tusken, provoquant au passage de grandes perturbations dans la Force. Ces perturbations auront donc des répercussions des années plus tard, lorsque le Comte Dooku lui-même conseillera à Anakin Skywalker de se servir de son côté obscur pour le battre. Ce sera chose faite, après de longues hésitations de la part du padawan, sans que Dark Sidious ne vienne au secours de son protégé du moment.

Dooku responsable de la mort de sa mère ?

Le Making Of de La Revanche des Sith révèle des dialogues où on apprend que le Comte Dooku aurait orchestré le kidnapping et la torture de la mère d'Anakin, agissant vraisemblablement sous les ordres de son maître le Chancelier Suprême Palpatine. Si la manipulation de guerriers Tuskens n'est pas des plus plausibles, la responsabilité du duo Dooku-Palpatine dans cet épisode traumatisant de la vie d'Anakin Skywalker aurait doublement nuit à la tension scénaristique du film.

Premièrement, la découverte de la responsabilité du Comte aurait limité drastiquement la porté de la scène de son combat final face au padawan. Ce dernier n'aurait alors pas hésité une seconde à le décapiter : la voie de la Lumière n'aurait eu qu'un lointain écho à opposer aux hurlements de la colère d'un enfant tenant la tête du meurtrier de sa mère au bout de son sabre.

Deuxièmement, Palpatine a manipulé le jeune Anakin Skywalker depuis son introduction dans l'Ordre des Jedi. Provoquant systématiquement le doute chez le padawan quant aux émotions qu'il peut ressentir, il se présente toujours comme fiable et de bon conseil à ses yeux. Le découvrir lié aux souffrances et à l'assassinat de sa mère aurait au contraire éloigné le Jedi en devenir de Dark Sidious, privant ainsi ce dernier de son plus puissant protégé. Dark Vador n'aurait sûrement jamais mis son masque, nous privant d'un des méchants les plus emblématiques de la pop culture.

Une erreur ?

Mots-Clés : Star WarsLa revanche des Sithscomte dookuanakin skywalkerpalpatine

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par nik_le_grec, il y a 4 mois :

Je suis bien content que Georges ait revu sa copie sur ce coup. Ça aurait fait clairement trop de mettre ça sur le dos de Palpatine :)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.