Rechercher Annuler

Star Wars : Palpatine a commis l'irréparable bien avant La Revanche des Sith

De Lucas Mollard - Posté le 24 avril 2022 à 17h14 dans Cinéma

Le chancelier Palpatine est l'antagoniste le plus puissant de toute l'histoire principale des films Star Wars, mais aussi l'un des plus mystérieux puisqu'il continue de nous délivrer de nombreux secrets au travers de l'univers étendu Star Wars, expliquant sa force, son génie stratégique et son sens aigüe de l'ironie dramatique et du pied de nez.

Star Wars : le senateur contre-attaque

Le côté obscur est rempli de nombreux secrets que l'univers étendu ne cesse d'explorer au travers de romans, de comics, de bande-dessinées et très bientôt de mangas, et l'un de ses représentants les plus mystérieux n'est autre que Sheev Palpatine, aussi connu sous le nom de Dark Sidious. Mille ans avant la trilogie des préquels, les Jedi pensaient avoir vaincu le dernier des Sith. En réalité, Dark Bane les a réinventés en établissant la règle de deux. Les Sith ont opéré dans l'ombre pendant le millénaire suivant, attendant leur heure et manipulant les événements jusqu'à ce qu'ils soient prêts à prendre le pouvoir. Dark Sidious était l'accomplissement de cette volonté, de cette ambition. il a réussi à se frayer un chemin directement au Sénat, et dans Star Wars - La Menace Fantôme, il en est même devenu le chancelier. Pendant plus d'une décennie, Palpatine a travaillé côte à côte avec les Jedi, sans qu'ils ne sachent jamais vraiment qui il était, alors même qu'ils savaient qu'il existait un Sith. Mais ces derniers ignoraient s'ils devaient chercher le maître, ou l'apprenti. Ils ignoraient également que leur cible se montrerait en réalité au grand jour.

Sachant tout cela, cela a été un jeu d'enfant pour Palpatine. Lors de la Guerre des clones, le chancelier était devenu suffisamment confiant pour utiliser le côté obscur de la Force au sein même du temple Jedi, comme un ultime affront à l'ordre des plus puissants chevaliers de la galaxie qui sont -rappelons le- sensibles aux fluctuations de la Force autour d'eux. Toute cette histoire est racontée dans la nouvelle Queen's Shadow (L'Ombre de la Reine, 12-21 disponible en France depuis le 3 décembre 2020) de l'auteur E.K. Johnston. Ce roman se déroule peu de temps après le début de la guerre des clones, et raconte le parcours de la reine Padmé Amidala dans les travers de la politique de Coruscant en tant que sénatrice galactique, sous la méfiance de ses nouveaux collègues qui connaissent le rôle qu'elle a joué dans la destitution du précédent Chancelier.

Palpatine : stratège provocateur 

Dans une scène-clé de ce roman, Palpatine assiste à un rassemblement social au temple Jedi aux côtés de quelques sénateurs. L'une d'elle est sensée être Padmé Amidala, mais elle est partie en mission spéciale et s'est fait remplacer par son ancienne servante, Sabé. Alors qu'il comptait en profiter pour la piéger, Palpatine voit ses plans contrarier. Plutôt que d'attendre une meilleure occasion, il utilise la force du côté Obscur pour convaincre Sabé de lui ramener l'ex-reine Amidala, rendant la servante troublée et secouée. La machination de Palpatine n'aura cependant pas l'effet escompté puisqu'elle refusera, rejetant l'idée comme absurde et lui faisant se demander si la Force avait été impliquée. Le plus étonnant, c'est que Palpatine ait été suffisamment audacieux pour utiliser la Force de cette manière alors qu'il se trouve en terrain ennemi, à l'intérieur même du temple Jedi, à proximité du Conseil Jedi où siègent les êtres les plus proches de la Force...

Palpatine n'est pas connu pour être aussi audacieux, mais plutôt manipulateur et calculateur. Au cours de la dernière décennie, il a su trouver les limites de la connaissance Jedi, d'autant que la galaxie sombre déjà à ce stade du récit dans le chaos. La guerre des Clones a affaibli les Jedi et leur lecture de la Force. La douleur, le chagrin, la peur et la haine a obscurci le côté lumineux. Peu de chance donc de découvrir le pot aux roses. Ou alors il s'agit d'un oubli de l'auteur qui n'avait simplement pas pensé à cette éventualité. Quoi qu'il en soit, Palpatine est un stratège de renom, qui n'a pas hésité à utiliser ses blessures comme un argument en sa faveur, comme le témoigne cette autre histoire.

Une erreur ?

Mots-Clés : Star WarsClone WarspalpatineSheevDark SidiousSithforceJediTemple Jediépisode 1filmsSabépadme amidalala revanche des sith

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Madame Irma, il y a 3 mois :

ça a été un coup de Poker, s'ils ne répondaient pas, tout bénef pour lui, et au pire il accuse un des enfants et le tour est joué !

Répondre à ce commentaire

Par Papy mougeot, il y a 3 mois (en réponse à Madame Irma):

Ou sinon, il avait un appareil en scénarium qui lui permettait de le faire sans que les Jedi le sentent.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.