Rechercher Annuler

Steam : ce studio estime que Valve tyrannise le monde des jeux PC et porte plainte

De Guillaume Chagot - Posté le 30 avril 2021 à 16h00 dans Jeux vidéo

Depuis l'arrivée agressive d'Epic dans le monde de la distribution de jeux vidéo, le géant du milieu, Steam, a été obligé de revoir le partage des bénéfices. Sur Steam, l'habituel 70/30 a été revisité, mais seulement sur les gros jeux, alors qu'il était jusque là la norme aussi bien dans le monde des jeux PC que sur d'autres supports. Un studio souhaite faire changer les choses en portant plainte contre Steam pour concurrence déloyale. 

une plainte pour concurrence déloyale 

Incontestablement, Steam est la plus grosse plateforme sur PC. Avec 120 millions de joueurs actifs par mois revendiqués en 2020, la plateforme de Valve est un incontournable pour se présenter à un maximum d'acheteurs potentiels. Et même si l'arrivée de l'Epic Games Store et de ses contrats d'exclusivité fin 2018 a fait changer les choses, Steam demeure le plus gros acteur du milieu. Dans une plainte déposée le 27 avril dernier et disponible juste ici, le studio indé Wolfire Games (Overgrowth, Lugaru) souhaite voir Valve payer pour "sa part extraordinairement élevée sur presque toutes les ventes qui passent par son store". 

La part mentionnée dans la plainte est la suivante : sur une vente réalisée sur Steam, 70% vont à l'éditeur et 30% vont à Valve. Après l'arrivée de l'Epic Games Store et de son 88/12, Steam a été forcée de changer légèrement sa ligne de conduite. Rien de bien méchant : 75% pour l'éditeur et 25% pour Valve si le jeu dépasse les 10 millions de dollars de revenus et 80% pour l'éditeur et 20% pour Valve si les revenus dépassent 50 millions de dollars. Pour les petits jeux, la répartition des revenus reste la même : 70/30. Des géants du secteur, Steam est le seul à appliquer une répartition des revenus aussi élevée. 

Côté mobiles, Apple a décidé de ne taxer que les gros succès. Ainsi, la répartition des revenus à hauteur de 30% ne s'appliquera que lorsque le studio récolte 1 million de dollars de revenus par an. Google doit également suivre à compter du 1er juillet prochain avec une commission passée à 15% "pour le premier million de dollars de revenus que tout développeur gagne chaque année". Si l'on en croit Wolfire Games, cette répartition des revenus impacte directement le consommateur : 

"Pour pouvoir se permettre la commission de 30 % de Valve, les éditeurs de jeux doivent augmenter leurs prix et peuvent investir moins de ressources dans l'innovation et la création. Les joueurs sont lésés en payant des prix plus élevés en raison des commissions élevées de Valve. La concurrence, la production et l'innovation sont supprimées, d'une manière qui ne pourra jamais être entièrement réparée par les seuls dommages et intérêts."

Pour appuyer sa plainte, le studio indépendant cite les essais infructueux des gros éditeurs de l'industrie. Electronic Arts avec Origin, Microsoft, Ubisoft avec Ubisoft Connect, GOG, des plateformes qui n'incarnent qu'une infime partie du marché, malgré les efforts déployés. Pire encore, Epic et son Epic Games Store dilapident des millions en offrant des jeux gratuits toute les semaines et en s'offrant des exclusivités. Malgré leurs efforts, aucun n'a véritablement réussi à s'imposer comme un concurrent sérieux à Steam. La plateforme de Valve demeure le roi du château, au grand dam de certains développeurs. 

des efforts à l'effet de retour de bâton 

Pire encore, les efforts déployés par ces éditeurs sont mal vus par des joueurs. Et pour cause, ils forcent l'utilisation d'un autre service. Les jeux ne sont alors plus réunis dans une seule bibliothèque, bien qu'un service comme GOG Galaxy s'occupe de les réunir en un endroit. 

"La sortie de Borderlands 3 sur l'EGS (plutôt que sur la plateforme de jeu Steam), par exemple, a déclenché une réaction brutale de la part de certains joueurs, qui ont notamment appelé au boycott, à des critiques sur YouTube, à la théorie du complot et à un review bombing. Un utilisateur a lancé une pétition sur le subreedit  'r/gaming' en déclarant : "Nous ne pouvons pas laisser Epic Games continuer à acheter des exclusivités pour son launcher. C'est très anti-consommateur et c'est littéralement Epic qui paie des millions à 2K juste pour cracher sur nous les acheteurs. Je suggère vraiment à tout le monde sur PC de boycotter le jeu jusqu'à ce qu'il sorte sur Steam afin qu'Epic ne reçoive pas notre argent."

Mais comme l'a partagé Tim Sweeney, le PDG d'Epic Games, dans un tweet datant d'avril 2019, "si Steam s'engageait à un partage permanent de 88% des revenus pour tous les développeurs et éditeurs sans conditions majeures, Epic organiserait en toute hâte un retrait des exclusivités (tout en honorant les engagements de nos partenaires) et envisagerait de mettre nos propres jeux sur Steam". Mais les mois sont passés et Steam ne semble pas prêt à modifier sa répartition des revenus. 

Dans sa plainte, Wolfire Games ne souhaite pas seulement des dommages et intérêts et le remboursement de leurs frais juridiques mais également qu'"une mesure injonctive afin de supprimer les dispositions anticoncurrentielles de Valve" soit adoptée. Une victoire hypothétique pour ces développeurs en colère qui permettrait ainsi de faire plier le géant des jeux PC. Une restructuration de la répartition des revenus semble à porter de main, reste à savoir si le studio indé parviendra à aller jusqu'au bout. Valve possède des ressources bien plus larges que le petit studio. Un David contre Goliath qui se jouera donc devant les tribunaux, dans l'éventualité probable où Valve ne change pas ses conditions d'ici là. 

Une erreur ?

Mots-Clés : steamvalveplaintejusticeWolfire GamesConcurrencedéloyalerevenusrépartition

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (12)

Par Billy, il y a 9 mois :

Si ça peut être utile aux devs, j'suis ok pour utiliser plusieurs plateformes perso

Répondre à ce commentaire

Par Putride, il y a 9 mois :

Steam c'est un store plutôt fluide, très complet (avec le workshop), catalogue vaste, offres régulières.. si Amazon c'est le Google de l'e-Commerce, Steam c'est celui du store des jeux. Le volume d'utilisateurs c'est jamais un hasard... les concurrents devraient se poser des questions.

Répondre à ce commentaire

Par Polaski, il y a 9 mois (en réponse à Putride):

En l'occurrence le volume d'utilisateur de steam vient aussi du fait que la plateforme est resté sans réelle concurrence pendant très longtemps. Du coup steam c'est inscrit dans l'histoire du jeu video et tout le monde c'est habitué à l'utiliser depuis des années.
C'est pas vraiment révélateur de la qualité de la plateforme.

Répondre à ce commentaire

Par Korben, il y a 9 mois via l'application Hitek (en réponse à Putride):

Il faut aussi prendre en compte le nombre d années que steam existe ( ma phrase sonne mal mais je n arrive pas à la tourner mieux ) . Epic , GOG etc sont plutôt jeunes comparés a steam.

Répondre à ce commentaire

Par Hadjime, il y a 9 mois :

En quoi c'est anticoncurrentiel ? La concurrence existe, rien n'oblige un jeu à sortir sur Steam.

Steam offre un service à un certain prix, chacun est libre d'utiliser leur service ou non.

Répondre à ce commentaire

Par hoy, il y a 9 mois (en réponse à Hadjime):

Si tu penses que c'est anti-concurrentiel, je t'invite à lire les articles sur les menaces de mort et les grosses pertes qu'ont reçu certains dev lorsqu'ils ont voulu faire des exclus Epic :)

et même lorsque des jeux indés sont sortis sur Epic avec la promesse de sortir plus tard sur steam, il y a toujours des personnes pour aller râler à propos de ça et acheter plutôt sur Steam quitte à attendre, même si cela donne moins de revenu aux créateurs de ces jeux

Répondre à ce commentaire

Par Percolator33, il y a 9 mois (en réponse à Hadjime):

C'est plutôt Epic Store qui est anti-concurrentiel, ils se permettent de vendre à perte (leurs jeux gratuits, pour un manque à gagner de 330M il me semble).
Certes Steam prend une bonne part du gâteau, mais il faut voir ce que ça leur coute en terme d'infrastructure de maintenir téléchargeable tous ces jeux.
Pareil, si demain une plateforme comme Epic Store devait fermer car pas assez rentable, les joueurs ayant achetés des titres sur cette plateforme se sentiraient lésés, et pourraient reprocher aux possesseurs de cette plateforme de ne pas avoir sécurisé les coûts de maintenance.

Répondre à ce commentaire

Par Larstblacka, il y a 9 mois :

Steam profite de la meilleure visibilité du marché, de la plateforme la plus stable et la plus ancienne, autant de raisons logiques de pratiquer les tarifs qu'ils veulent.
Tu veux payer moins cher ? Ben vas ailleurs tout simplement
(Et l'argument du les joueurs paient plus cher = bullshit, peu importe la plateforme, le prix d'achat d'un jeux est exactement le même, c'est juste les devs qui touchent plus ou moins)

Répondre à ce commentaire

Par sk4hrr, il y a 9 mois :

Je reconnais la position dominante, mais pas la politique anticoncurrentielle. Les alternatives existent et ne subissent aucune pressions de la part de Valve. La pression venant des consommateurs est "normale" ; quand quelqu'un n'est pas content, il a le droit de le dire/montrer.

Je trouve très maladroit de la part de l'auteur de comparer Steam aux store mobiles, surtout avec celui d'Apple. Quelle est l'alternative sur les produits iOS déjà ?

Pour ma part, je n'ai toujours pas acheté Assassin's Creed Valhalla justement parce qu'il n'est pas sur Steam. Les raisons sont simples :
1. J'ai toute la saga sur Steam
2. J'ai un GPU AMD donc le Steam Link est important (AMD Link fonctionne moyennement)
3. Mes proches m'offrent régulièrement des cartes cadeau Steam (pratique pour eux quand ils n'ont pas d'idée)
Habituellement j'achète les titres de la saga dès leur première promotion, là j'ai acheté d'autres jeux à la place. L’éditeur a fait son choix et moi le mien.

Pour finir, quand on utilise un service tiers, il est normal de payer des frais. C'est valable pour absolument tout. Si les frais sont trop élevés, rien empêche de s'asseoir avec les commerciaux du service pour négocier ou de changer de service ou de créer le sien.

Répondre à ce commentaire

Par Supplement sel, il y a 8 mois :

Ensuite Epic game attirent les dév avec leurs carote de 88/12 pour balancer leurs jeux gratuit ou avec des promotions sans prévenir les dév ...

Répondre à ce commentaire

Par bodbod, il y a 7 mois :

Je suis très mécontent du service, mon fils de 13 ans (autiste) me donne de l'argent pour que je lui achete le jeu ARK le 8 fevrier 2021 à 54€.
Ce jeu est énorme il prend 190 Go d'espace disque donc j'achète un disque dur de 250 Go pour qu'il puisse y jouer (il connait le jeu car il l'a sur switch) et fin mai la mise à jour fait passer le jeu à 263 Go donc ça ne tiens plus sur mon disque, je contacte le support, on me répond c'est mon problème en gros va t'acheter un nouveau disque dur. Donc je demande un remboursement et on me répond c'est pas possible car j'ai joué (enfin mon fils) plus de 2 heures.

Ah ouai d'accord super merci Steam vous baisser dans mon estime
Donc aujourd'hui il faut acheter pour plus cher de matériel informatique tous les 4 mois pour pouvoir jouer à un même jeu.
Non mais on va ou là ?

Répondre à ce commentaire

Par SCEEPWARE, il y a 7 mois (en réponse à bodbod):

Si le jeu passe de 190 Go à 263 Go, non ce n'est pas le problème de VALVE. Si une entreprise de jeu vidéo met à jour son jeu vidéo et que la taille augmente massivement, même si c'est sur leur plateforme STEAM il ne vont pas dire non, ce n'est pas la faute de VALVE mais de Wildcard (les devs qui ont augmenté la taille du jeu). De plus, lors des conditions d'achats, il est bien écrit que le jeu est remboursable sous 14 jours en jouant moins de 2 heures (et ce n'est pas écrit en tout petit, c'est juste en dessous du panier dans la partie "Livraison"), donc encore une fois légalement VALVE est dans leur droit. Surtout que un disque dur de 250 Go pour stocker des jeux (voir même un seul) en 2021 c'est beaucoup trop juste, et ce depuis un petit moment bien que le ratio poids/contenu de ARK a un problème (et son optimisation aussi mais ça n'a rien à voir), mais cela ne change rien au fait que ce problème n'a rien à voir ni avec Steam, ni avec VALVE, le problème est uniquement dû à ARK.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.