Le studio derrière Subnautica entre en guerre avec G2A et leur réclame 300 000 dollars

De GomeWars Auteur - Posté le 13 août 2019 à 10h54 dans Jeux vidéo

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Début juillet, des développeurs, lassés de la prétendue innocence des plateformes comme G2A, annonçaient aux joueurs préférer les voir télécharger illégalement leurs jeux plutôt que les acheter sur ce genre de marchés. Pour s'attirer la sympathie des studios et tenter de repartir du bon pied, G2A avait annoncé vouloir les rembourser à hauteur de dix fois de leurs pertes. Unknown Worlds, le studio derrière Subnautica, souhaite voir si la plateforme est sérieuse et leur réclame 300 000 dollars. 

300 000 dollars dans la poche ?

Pour tenter de calmer le jeu et ne pas s'attirer les foudres des studios de développement, G2A, une plateforme sur laquelle il est possible de dénicher des clefs de jeux à moindres prix mais à l'origine douteuse, a annoncé vouloir mettre en place un logiciel permettant de bloquer certaines clefs, renseignées en amont par les studios. En envoyant à la plateforme une liste de clefs que le studio ne souhaite pas voir vendue, ce dernier limiterait les pertes et les vols. Seulement, avant de débuter le développement de ce logiciel, annoncé comme "coûteux", G2A souhaite s'assurer que la demande est présente et demande aux studios de manifester leur intérêt vis à vis de cet outil. 

Dès que 100 studio auront signé la pétition visant à développer cette fonctionnalité, G2A donnera le feu vert. Mais alors que la date butoir de la pétition, fixée au 15 août prochain, se rapproche à grands pas, seuls 19 studios se sont manifestés. Pour tenter de rassurer les studios déjà inscrit, G2A a récemment indiqué avoir repoussé cette deadline jusqu'à la fin du mois. Cependant, difficile de croire que 81 studios s'ajouteront à la liste d'ici là. Peu après avoir annoncé l'idée de cet outil, la plateforme avait annoncé vouloir rembourser à hauteur de dix fois, la somme perdue par les studios à cause des chargebacks, décrits comme "un recours bancaire qui concerne les commandes passées en ligne sur un site étranger et présentant un litige quant à la livraison", par le site du gouvernement.   

Fatigué de voir G2A tenter de s'attirer les sympathies des studios indépendants tout en dévoilant publiquement les noms des studios ne souhaitant pas signer cette pétition, Charlie Cleveland, fondateur de Unknown Worlds, le studio derrière l'excellent Subnautica, a décidé de passer à la charge : 

"Le fait que cet outil soit coûteux à développer est un ramassis de bêtises. C'est également suspect la manière dont ils mettent en avant les noms de développeurs qui ne souhaitent pas que leurs jeux soient vendus via leurs services - c'est comme s'ils attendaient un retour des joueurs qui ne comprennent pas le caractère suspect de leurs services et sont encouragés à saboter les avis de ces développeurs. C'est également terrible de devoir placer cet élan sur les développeurs afin que, dans un premier temps, cette proposition voit le jour, alors que pendant ce temps, G2A profite des ventes faites sur le marché gris et les fraudes de cartes de crédit."

Pour finir, Cleveland revient à la proposition de G2A vis à vis des pertes générées par les chargebacks. Puisque ces retours ont coûté la somme de 30 000 dollars au studio, Unknown Worlds demande à la plateforme d'honorer sa parole en leur remboursant 300 000 dollars. Le papa de Subnautica n'est pas le seul à vouloir prendre avantage de cette offre de remboursement. Wube Software, le studio derrière Factorio, a annoncé avoir perdu 6 600 dollars à cause des chargebacks, et souhaite donc voir cette somme multipliée par dix. La plateforme G2A honorera-t-elle sa parole en remboursant les studios victimes de chargebacks ? Rien n'est moins sûr. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Unknown WorldsSubnauticaplateformeG2Achargebacksparoleremboursementclefs

Source(s) : PC GamerGamesindustry.biz

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Billy, il y a 3 mois :

Jamais ils verseront un centime ces raccrocs...

Répondre à ce commentaire

Par Korben, il y a 3 mois via l'application Hitek :

Donc Hitek faisait un peu l éloge de ce site il y a quelques mois, et maintenant vous dites que ce site propose des clés de jeux à l origine douteuse. Or je pensais que ce site était tout ce qu’il y avait de sécurisé et clean selon vous.

Répondre à ce commentaire

Par Goulougoulou, il y a 3 mois (en réponse à Korben):

Bah au moins, quand il y a de l'actualité négative sur une boite qui leur file surement de l'argent, ils en parlent quand même ^^

Répondre à ce commentaire

Par zepifjezfjdge, il y a 3 mois (en réponse à Korben):

Tu parles de l'article de... 2015 ?

Répondre à ce commentaire

Par Korben, il y a 3 mois via l'application Hitek :

Ha c était il y a si longtemps...? Alors oui je parle de cet article de 2015.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 3 jours

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 3 jours

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 2 mois