Supprimer un collègue sur Facebook peut être considéré comme une preuve de harcèlement

De Clémounet Auteur - Posté le 30 septembre 2015 à 13h51 dans Insolite

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Attention aux interactions Facebook avec vos collègues. Une suppression d'ami pourrait être considérée comme du harcèlement devant un tribunal. C'est en tout cas devenu vrai depuis une condamnation en Australie. C'est l'histoire du jour. 

Quand nous avons commencé à utiliser Facebook, nous avions la fâcheuse tendance à accepter tout le monde, même de parfaits inconnus (ami d'un ami, la boulangère, le charcutier...). Aujourd'hui nous sommes plus prudents et on fait vraiment attention aux gens qu'on accepte car on ne souhaite pas forcément partager notre vie sur les réseaux sociaux avec tout le monde. Avec nos collègues c'est encore autre chose. Il faut vraiment être prudent car vous pouvez très vite vous faire griller si vous postez vos photos de Disneyland alors que vous deviez être en arrêt maladie. Si vous faisiez déjà attention à accepter vos collègues ou non, avec l'histoire du jour vous allez encore plus y réfléchir à deux fois. 

Le 23 septembre dernier en Australie, un couple qui gère une agence immobilière a été reconnu coupable d'harcèlement envers une employée après l'avoir supprimée de Facebook. Depuis plusieurs mois Rachael Roberts subissait de nombreuses pressions de la part de ses supérieurs. Elle avait déjà plusieurs preuves qui montraient des insultes à répétitions, des réunions houleuses et un choc émotionnel. La goute d'eau qui a fait déborder le vase est la suppression sur Facebook par sa supérieur à la suite d'une nouvelle réunion mouvementée. 

Le tribunal a considéré cette action comme "un manque de maturité émotionnel et indique un comportement déraisonnable". La plaignante s'est dite satisfaite du verdict du tribunal. 

Vraiment dangereux de supprimer un collègue ? 

Cette histoire est tout de même à prendre avec des pincettes. Si elle fait rire beaucoup d'avocats, une condamnation pour harcèlement pour avoir supprimé un collègue sur Facebook devrait être caduc. La condamnation découle de nombreuses preuves et plusieurs mois d'harcèlement. Au pire des cas si vous avez un doute, faites attention à qui vous voulez ajouter et vous n'aurez pas de problème particulier. 

Une erreur ?

Mots-Clés : harcèlementcollègue Suppressionaustralieamisfacebook

Source(s) : BFM TV

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par Wally, il y a 5 ans :

Pauvre monde... la fin est proche les amis...

Répondre à ce commentaire

Par MatKenobi , il y a 5 ans :

Ouai c'est pas faux !

Répondre à ce commentaire

Par Slavic Warrior, il y a 5 ans :

Facebook est un créateur a problème, mais bon les gens n'ont qu'à pas non plus s'afficher comme des con sur le net

Répondre à ce commentaire

Par Nembourg, il y a 5 ans :

Faut pas sous-estimer les réseaux sociaux dans les rapports au travail. Il suffit d'un petit message subtil, d'une remarque sur un partage, d'une question innocente.. envoyée à 23h alors qu'on se repose au pieu.
Le problème de facebook lorsqu'on le lie avec le travail c'est qu'il fait rentrer ce dernier dans notre vie privée, et nos collègues (contrairement à un appel au téléphone par exemple) ne font que peu de cas de l'heure à laquelle les messages/demandes sont envoyées.

Plus concrètement, il n'y a rien de plus stressant lorsque après avoir travaillé jusqu'à 20h l'on s'accorde enfin une fin de journée + repas et qu'au milieu de cela un "collègue" vous remet de force au travail en vous interpellant sur facebook.

Répondre à ce commentaire

Par Mais qu'est-ce ?, il y a 5 ans (en réponse à Nembourg):

Totalement d'accord, je n'ai jamais ajouter de collègues même si je m'entendais bien avec eux. Non pas que je sois un hypocrite mais que je ne veux pas d'intrusion dans ma vie privé comme je ne veux pas que l'on me fasse des remarques sur mon lieu de travail vis à vis de mes activités.

Répondre à ce commentaire

Par Kévin, il y a 5 ans :

Un titre qui donne envie de lire l'article qui nous apprend que finalement le titre en question est faux
HITEK deviens comme beaucoup de medias avide de clic sur leurs liens....

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 5 ans (en réponse à Kévin):

"Supprimer un collègue sur Facebook peut être considéré comme une preuve de harcèlement"

Je ne vois pas en quoi c'est faux étant donné que la suppression sur Facebook faisait partie des preuves avancées pour justifier le harcèlement moral. On l'a mis en avant parce que c'est ça qui est intéressant dans l'histoire, parce que "Une employée porte plainte pour harcèlement en Australie", ça intéresse qui ?

Donc non, le titre n'est pas du tout faux :)

Répondre à ce commentaire

Par spraydown, il y a 5 ans (en réponse à Hitek):

Michel, je te trouve plus sur Facebook c'est normal ?

Répondre à ce commentaire

Par Mais qu'est-ce ?, il y a 5 ans :

Est-ce que vous avez retirez le stagiaire de vos amis fb, hitek ? ^^

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 5 ans (en réponse à Mais qu'est-ce ?):

Non, on ne l'a juste pas ajouté :p

Répondre à ce commentaire

Par Mais qu'est-ce ?, il y a 5 ans (en réponse à Hitek):

Attention j'ai des contacts ! Je suis au courant de tout !
:)

Répondre à ce commentaire

Par KamySama, il y a 5 ans :

Faut voir tout le contexte qui a derrière sa hein, les choc émotionnel tout sa, les insultes irl c'est plus sa qui a fait que sa était condamnée qu'autre chose et comme c'est écris dans l'article c'est supprimé suis a une réunion mouvementé.

Supprimer un collègue de travaille quand tu la pas harceler ou quoique ce soit d'autre ne suffira pas a te faire condamnée et sa sera con que des mecs porte plainte contre " Il m'a supprimée de facebook et j'aime pas sa "

Fin bref je trouve cet histoire débile car facebook a était le déclencheur qui a fait que, avec tout ce qui a eu avant sa c'est normal qu'ils étaient condamnée.

Répondre à ce commentaire

Par Mageus, il y a 5 ans :

Waiiiiit, c'est le fait de supprimer quelqu'un qui est considéré comme "un manque de maturité émotionnel" ?
Soit j'ai compris ça à l'envers, soit c'est débile xD

Répondre à ce commentaire

Par ALL14 , il y a 5 ans :

Vous êtes sérieux hitek ? Encore un titre putaclique... C'est pas seulement la suppression qui a provoquer sa mais le harcèlement continuelle qui a précédé... C'est du harcèlement classique autant ne pas en parler...

Répondre à ce commentaire

Par Prozak, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Faites comme moi, supprimez votre compte!
Ça fait un an que j'ai plus Facebook et je suis pas si triste de manquer les photos de thermomètre en hiver ou de fondants au chocolat des soirées entre filles.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 1 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 1 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois