Rechercher Annuler

The Sandman : voici les 5 plus grosses différences entre la série Netflix et les comics

De Marjorie Raynaud - Posté le 8 août 2022 à 18h54 dans Séries TV

Les dix premiers épisodes de The Sandman sont disponibles depuis le 5 août 2022 sur Netflix. Pour rappel, la série est tirée des romans graphiques de Neil Gaiman. L'occasion de s'intéresser aux principales différences entre la fiction et les bandes-dessinées.

The Sandman : les 5 plus grosses différences entre la série et les comics

Très attendue par les fans de comics, l'adaptation sérielle de The Sandman est disponible depuis le 5 août 2022 sur Netflix. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la série est particulièrement fidèle à l'histoire des bandes-dessinées. Le créateur a tout de même voulu modifier l'arc narratif de certains personnages, mais aussi certaines intrigues, afin de rendre son histoire accessible au plus grand nombre. C'est aussi la raison pour laquelle The Sandman ne se déroule pas dans l'univers DC. On vous propose de revenir sur les différences majeures entre la série Netflix et les comics dont l'histoire est tirée.

#1 John Dee est sadique sans raison particulière dans les comics

L'arc narratif de John Dee est particulièrement troublant. Enfermé dans un hôpital psychiatrique depuis plus de trente ans, il est un être particulièrement perturbé et en colère. Dans les comics, son arc narratif est bien moins développé que dans la série : lassé de voir que tout le monde ment et tout le temps, il veut simplement semer le chaos partout où il passera. Au sein de la série, on nous explique toutefois les raisons de son profond mal-être : il veut vivre dans un monde où l'honnêteté prime, mais que l'on se l'accorde, il ne prend pas forcément les bonnes décisions pour faire de son rêve une réalité !

#2 Roderick Burgess n'a qu'un fils dans les comics

L'histoire de The Sandman débute avec Roderick Burgess, l'infâme personnage qui a capturé le Seigneur des rêves. S'il voulait initialement attirer l'Ange de la mort, la soeur de Dream donc, c'est Morpheus qu'il a attrapé dans ses filets. Dans la série, on nous explique qu'il tente de passer un marché avec lui pour qu'il ramène son fils décédé à la vie. En échange, il lui promet la liberté. En parallèle, Roderick Burgess se comporte comme le pire des pères avec le benjamin de la famille, lui rappelant qu'il ne sera jamais au niveau de son défunt frère. Dans les comics, c'est une autre histoire qui est présentée : Roderick promet de libérer Rêve en échange de l'immortalité. Il meurt donc de vieillesse et non pas sous les coups d'Alex. 

#3 Johanna Constantine a un rôle mineur dans les comics The Sandman

D'ores et déjà devenue l'un des personnages préférés des fans de The Sandman, Johanna Constantine pourrait même avoir droit un à spin-off. Pourtant, dans les comics, elle ne représente qu'une ancêtre de John Constantine, l'un des alliés de Morpheus, dont l'histoire de son personnage est tirée. Autrement dit, Johanna Constantine est un savant mélange entre son homologue des comics et John Constantine ; Neil Gaiman a voulu offrir une version féminisée de ce dernier et visiblement, il a bien fait ! 

#4 Morpheus n'affronte pas Lucifer pour récupérer son masque dans les bandes-dessinées

Au cours de sa quête pour récupérer ses artefacts volés et échangés durant sa captivité, Morpheus doit se rendre en Enfer. C'est là-bas que se trouve son masque dont il tire nombreux de ses pouvoirs. La règle veut qu'il gagne son combat contre son actuel propriétaire pour récupérer son bien, au risque de devenir son esclave pour l'éternité s'il finit perdant. Dans les comics, Rêve affronte donc Choronzo, le démon qui possède son masque, alors que dans la fiction, il décide de choisir Lucifer pour le représenter. Neil Gaiman a donc décidé de mettre en scène une rivalité entre les deux entités, pas si importante dans les comics.

#5 Le Corinthien n'est pas si redoutable dans les comics

L'une des plus grandes différences entre les comics et la série Netflix concerne certainement Corinthien. Dans les bandes-dessinées, la création de Morpheus représente un antagoniste comme un autre, que Rêve traque sans trop d'efforts. À contrario, dans l'adaptation sérielle, il peut presque être placé au même niveau que Lucifer : il veut la peau du Seigneur des Rêves et compte bien faire de sa vie, un cauchemar.

Une erreur ?

Mots-Clés : The Sandmannetflixsérie NetflixComicsneil gaimandifferences

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par As du temps, il y a 2 mois :

j'ai lu les comics et je suis bluffé par l'adaptation netflix !

Répondre à ce commentaire

Par Mrgoodgift, il y a 2 mois :

Si c'est les plus grosses différences, alors ils s'en sortent pas mal. Série sympa en tout cas, en plus d'être apparemment fidèle.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.