Rechercher Annuler

Les meilleurs vidéoprojecteurs du mois de septembre 2020

De Emilien Auteur - Posté le 6 octobre 2020 à 11h05 dans High-tech

Les cinéphiles les plus exigeants ne pouvant se contenter d’un simple téléviseur LCD ou Oled, nombre d’entre eux s’orienteront vers un vidéoprojecteur pour s’offrir les sensations de la salle de cinéma depuis leur canapé.

Comme il est très difficile de s’y retrouver au milieu de tous ces Lumens, DLP, 3LCD et autre focal ultra courte, nous vous avons concocté un guide d’achat avec l’essentiel des informations dont vous aurez besoin pour bien faire votre choix.

Quelle technologie pour mon vidéoprojecteur ?

Si dans l’univers des téléviseurs, le LCD et l’OLED sont les deux technologies présentes, vous en trouverez un petit peu plus du côté des vidéoprojecteurs et il ne faudra pas seulement regarder du côté de la technologie de projection utilisée, mais aussi du côté du type de lampe.

Pour une utilisation en tant que home-cinéma, nous nous attarderons sur les trois technologies les plus adaptées.

Le DLP (Digital Light Processing) est la technologie la plus répandue sur le marché. Cette technologie utilise des micromiroirs pour projeter la lumière et offre de nombreux avantages comme une bonne gestion des zones sombres, une bonne luminosité et une pixellisation inexistante. En revanche, malgré les progrès effectués par les constructeurs, certains utilisateurs peuvent encore se plaindre d’un effet arc-en-ciel sur l’image. Cet effet se manifeste par une trainée de couleurs sur des images dynamiques.

Le Tri-LCD est une technologie principalement utilisée par Epson, qui en est l’inventeur. Ces vidéoprojecteurs ont l’avantage d’utiliser trois panneaux LCD et donc d’offrir une qualité d’image supérieure et une absence totale d’effet arc-en-ciel. En revanche, les zones sombres sont moins bien gérées et la durée de la lampe sera inférieure, ce qui peut être assez gênant vu le prix d’une lampe.

Le LCOS (Liquid Crystal On Silicon) est ce qui se fait de mieux en termes de vidéoprojecteurs. Vous retrouverez la qualité d’image des Tri-LCD ainsi que la luminosité et les taux de contrastes du DLP. En gros, vous avez le meilleur des deux mondes pour un prix qui dépassera malheureusement les 2 000 €. Chez Sony, cette technologie est appelée SXRD et chez JVC D-ILA.

Quel type de lampe ?

Autre élément à regarder, le type de lampe du vidéoprojecteur que vous allez acheter. Là encore, toutes les technologies ne se valent pas et présentent chacune des avantages et des inconvénients.

Le plus souvent, vous retrouverez des lampes au mercure (ou lampe UHP pour Ultra High Performance) dans votre vidéoprojecteur. D’ailleurs, c’est tellement commun que si vous n’avez aucune information sur la fiche technique, c’est que c’est une lampe au mercure. Elle présente l’avantage d’offrir une très bonne luminosité mais leur durée de vie est assez limitée (maximum 5 000 heures).

Les lampes LED seront-elles en revanche réservés aux picoprojecteurs ou aux appareils destinés à la bureautique et aux professionnels. Elles offrent une luminosité limitée mais présentent l’avantage d’une durée de vie jusqu’à 30 000 heures ! Malgré cela, il faut éviter ce type de lampe pour une utilisation à domicile.

Enfin, le must have, c’est la technologie laser. Luminosité exceptionnelle (jusqu’à 5 000 lumens) et durée de vie accrue jusqu’à 30 000 heures sont au menu de cette technologie de lampe. Comme toujours, cette technologie sera réservée aux appareils les plus haut de gamme.

Luminosité, contraste définition, comment choisir ?

Maintenant que nous avons vu les technologies existantes, parlons un peu caractéristiques.

Puisque vous prenez un home-cinéma, vous souhaitez certainement une image d’au moins 2 mètres de diagonale. Pour cela, je vous conseille de vous orienter sur un vidéoprojecteur qui soit minimum Full HD et si votre budget le permet de partir sur un Ultra HD (4K). Une définition HD ne vous offrira pas une image assez qualitative et vous serez déçu de votre achat.

Autre critère important, la luminosité. Cet élément dépend des conditions d’utilisation de votre vidéoprojecteur. Si votre pièce est exposée plein sud avec une baie vitrée de 3 mètres et que vous souhaitez regarder des films en journée, je vous conseille de… fermer les volets. Plus sérieusement, pour un home-cinéma, il faut partir sur une luminosité minimale de 1 500 lumens. Plus votre pièce sera éclairée, plus la luminosité devra être importante, donc tenez en compte au moment de votre achat et ne négligez pas ce point très important.

Enfin, dernier point, le taux de contraste. Cette donnée est très souvent communiquée par les fabricants car elle est très importante. Plus le taux de contraste est élevé, plus votre image sera belle et mieux les zones sombres et lumineuses seront distinctes. Pour un bon vidéoprojecteur, un taux de contraste de 5 000 :1 est le minimum acceptable.

Les derniers détails pour ne pas se tromper

Il reste encore quelques points à vérifier pour ne pas vous tromper avant de faire votre choix. Tout d’abord, faites attention au niveau sonore du vidéoprojecteur. Puisque la lampe doit être refroidie, les vidéoprojecteurs sont équipés de ventilateurs qui peuvent être très bruyants. Ne choisissez jamais un modèle donné à plus de 30 décibels et si vous le pouvez, choisissez un modèle qui descend sous les 25 db.

Vérifiez aussi les connectiques de votre vidéoprojecteur. Si les modèles connectés tendent à se démocratiser, notamment avec l’arrivée de Xiaomi, ils ne sont pas tous équipés du Wifi ou du Bluetooth par exemple et plus surprenant, les modèles pour la bureautique n’ont pas forcément de HDMI, donc ne vous faites pas surprendre.

Enfin, attention aussi à la focal de votre futur achat. Pour bien choisir, il vous faudra avant tout décider de l’emplacement du vidéoprojecteur et de la taille de l’image souhaitée afin de ne pas vous tromper. Si la grande majorité des modèles proposent des rapports de projections compris entre 1 et 2, vous trouvez de plus en plus de vidéoprojecteurs à focal ultra courte qui vous permettent de placer votre appareil à moins de 20 cm du mur et de vous offrir une image de 100 pouces.

Epson TW-610, économique et lumineux

Vous n’avez pas besoin des dernières technologies et d’une image 4K, mais vous voulez un vidéoprojecteur lumineux et offrant une bonne qualité d’image ? Alors cet Epson TW-610 sera votre meilleur choix et vous sera facturé environ 600 €.

Il offre une luminosité de 3 000 lumens et un taux de contraste de 10 000 : 1. Basé sur la technologie 3-LCD, vous bénéficierez d’une bonne image qui sera malheureusement limitée au Full HD. En mode éco, la durée de vie de la lampe sera de 7 500 heures et le niveau sonore de 28 dB. Attention, en mode normal, il monte à 37 dB, ce qui peut être gênant.

Les + : bonne luminosité, diffusion de l’image en Wifi, 28 dB en mode éco

Les - : 7 500 heures de durée de vie de la lampe, 37 dB en mode normal, seulement Full HD

Acer Z650 Predator, pour les gamers !

Que ce soit sur Playstation, Xbox ou Switch, vous serez ravis d’apprendre qu’Acer a pensé à vous et vous propose un modèle spécialement imaginé pour les gamers avec son Z650 Predator. Il utilise la technologie DLP pour offrir une image plus fine, même s’il reste cantonné lui aussi au Full HD.

De plus, sa focale courte lui permettra une installation proche de la zone de projection et ses 3 modes gamings (Dark FPS, Bright FPS et Game Auto) seront plus adaptés qu’un vidéoprojecteur classique, particulièrement destiné au cinéma voire aux séries.

Attention toutefois, la durée de vie de la lampe n’est que de 6 000 heures et même en mode éco, son niveau sonore est de 30 dB (pour 33 dB en mode normal). Il sera aussi possible de diffuser des images en Wifi, mais un adaptateur vendu en option sera nécessaire alors que la connexion audio Bluetooth audio est disponible.

Entre 900 € et 1 000 €, ce modèle a des qualités intéressantes à faire valoir.

Les + : 3 modes « Gaming », taux de contraste 20 000 : 1, focale courte

Les - : bruyant (30 dB – 33 dB), luminosité à 2 200 lumens, durée de vie de la lampe (6 000 heures)

ViewSonic X10-4K, la 4K et un taux de contraste monstrueux avec Google Assistant et Alexa

Là nous arrivons sur du lourd avec ce ViewSonic X10-4K. Equipé d’une lampe LED d’une durée de vie de 30 000 heures, il propose une luminosité de 2 400 lumens, mais surtout un taux de contraste de 3 000 000 : 1. L’affichage est en Ultra HD et pour le son, vous pourrez profiter d’enceintes de chez Harman Kardon, mais de seulement 8 W RMS.

Ajoutez à cela que c’est un appareil extrêmement silencieux (26 dB seulement en mode éco et 30 dB en mode normal) et vous obtenez la recette d’un produit réussi ! Pour couronner le tout, son design sort de l’ordinaire et est vraiment séduisant et pratique, puisqu’il dispose d’une poignée métallique pour le transporter facilement, le tout pour environ 1 300 €.

Les + : taux de contraste de 3 000 000 : 1, compatible Google Assistant et Alexa, Ultra HD, 26 dB en mode éco

Les - : luminosité de 2 400 lumens, 30 dB en mode normal, seulement 8 W RMS

Xiaomi Mi Laser Projector 150’, focale ultra courte et lampe laser

Comme toujours, Xiaomi vient mettre son petit grain de sel là-dedans et nous propose un vidéoprojecteur à focale ultra courte pour moins de 1 300 €. Concrètement, vous obtenez une image de 150’ à seulement 50 cm.

Si la luminosité est excellente (5 000 lumens) grâce à la lampe Laser, le taux de contraste est lui largement en retrait avec un taux de seulement 3 000 : 1. La lampe affiche une très bonne durée de vie de 25 000 heures.

Les + : Android TV, luminosité de 5 000 lumens, focale ultra courte

Les - : taux de contraste, seulement Full HD

EPSON EH LS-500WATV 2020, pour les plus fortunés d’entre vous

Il faut l’avouer, ce modèle là ne sera pas accessible à toutes les bourses en étant facturé environ 2 500 €, mais il a l’avantage de n’avoir pratiquement aucun compromis à faire. Il est équipé d’Android TV pour un confort d’utilisation optimale.

Pour ce qui est de la lampe, c’est une lampe laser à la durée de vie de 20 000 heures et ce vidéoprojecteur est extrêmement silencieux (23 dB en mode éco). Sa luminosité est de 4 000 lumens et son taux de contraste de 2 500 000 : 1. L’image sera qualitative grâce à la technologie 3-LCD et l’affichage 4K.

Les + : Ultra HD, silencieux (23 dB en mode éco), Android TV, focale ultra courte, 4 000 lumens de luminosité, taux de contraste de 2 500 000 : 1

Les - : 37 dB en mode normal, prix élevé de 2 500 €

Une erreur ?

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : topmeilleurs vidéoprojecteursvidéoprojecteursguide d'achat

Commentaires (4)

Par jeanLucaseco, il y a 4 mois :

Ca donne envie de craquer

Répondre à ce commentaire

Par wanatoon, il y a 4 mois :

Pas de BenQ, j'en est un depuis prêt de 4 ans (je ne suis cas 1/3 de vie de la lampe, je m'en sert tous les jours) je l'ai payé 600 € et je suis très comptant de son rendu et des couleurs, je peu même jouer avec des consoles dessus tout ça sur un écran de 2,5m de diagonale. Bref je pense que vous avez oublié cette marque grand acteur du secteur.

Répondre à ce commentaire

Par Deathpunk38, il y a 4 mois :

D'accord avec le comm "Pas de Benq"
Le w1720 est LE meilleur rapport qualité-prix et parfait pour les deux mondes que sont le gaming et les films

Répondre à ce commentaire

Par EliottMess3, il y a 4 mois :

S'il n'y a pas de BenQ, c'est peut-être parce que Hitek n'a pas de business avec :)
Faut pas vous leurrer, les liens pour acheter sont des affiliations, ils récupèrent sur la somme récupérée par le vendeur (ou ils récupèrent autre part)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.