Cette flamme tourbillonnante bleue pourrait servir à assainir les océans

De Dan Auteur - Posté le 4 octobre 2016 à 15h05 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Des scientifiques américains ont pu identifier une nouvelle forme de flamme et par conséquent, une nouvelle façon d’utiliser le feu. D’après eux, cette combustion particulière pourrait servir à assainir les océans.

Depuis la découverte du feu à l’âge de pierre, on pensait que les Hommes avaient acquis la maîtrise du feu. Or, des centaines de milliers d’années plus tard, le feu est encore source de fascination et de confusion. En effet, une équipe de scientifiques de l’Université du Maryland a découvert un tourbillon bleu sous l’eau qui se produit par une combustion sans production de suie. Cela veut donc dire qu’il n’y a aucune fumée et donc moins de pollution


Pour identifier ce nouveau type de flamme, les scientifiques ont mis le feu à une casserole d’eau recouverte de carburant puis, à l’aide de tubes de quartz, ils ont pompé l’air froid vers le haut.

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Pour Michael Gollner, membre de l’équipe de chercheurs, "les tornades de feu sont considérées comme dangereuses et destructrices. Mais en étudiant leur fonctionnement, nous pouvons aussi apprendre à les contrôler et à les utiliser." Effectivement, habituellement, les tornades sont jaunes car il se produit une combustion de particules de suie étant donné qu’il n’y a pas assez d’oxygène pour brûler un carburant.

Un feu à mettre en application pour lutter contre les marées noires ?

Ainsi, lors de l’expérience, les scientifiques ont pu observer que le tourbillon restait stable pendant 8 minutes et parvenait à s’alimenter avec le carburant à la surface de la zone d’essai. De plus, ils ont constaté que le carburant avait intégralement (ou quasiment) brûlé sans laisser aucune trace de la combustion ni aucun résidu !

C’est donc pour cela que les scientifiques imaginent déjà une application de ce tourbillon bleu en dehors des laboratoires pour servir de réponse aux marées noires par exemple. On pourrait tenter de mettre en place une plateforme qui permettrait d’isoler le pétrole pour produire une couche d’hydrocarbure en surface puis de l’enflammer avec ce type de feu fraîchement découvert.

Une erreur ?

Mots-Clés : feuflammebleuetourbillonmarées noirespollution

Source(s) : iflscience.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par tof81, il y a 4 ans :

C'est cool pour lutter contre les marées noires, mais est ce que cela l'est contre le réchauffement climatique ?

Répondre à ce commentaire

Par Laogide, il y a 4 ans (en réponse à tof81):

Dans tout les cas, le pétrole finira consommé/brûlé. Il n'y aura pas de philtre, certes, mais je pense que la pollution est plus importante sur mer. La faune et la flore aquatiques sont plus importants qu'on ne le pense souvent, disons que c'est une solution meilleure que les actuelles, mais il reste encore du travail à faire.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 2 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 2 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois