Rechercher Annuler

Transformers : cet excellent conseil de Steven Spielberg que Michael Bay a choisi d'ignorer

De Guillaume Chagot - Posté le 31 mars 2022 à 14h51 dans Cinéma

Entre 2007 et 2011 sont sortis respectivement Transformers, Transformers 2 : La Revanche et Transformers 3 : La Face cachée de la Lune. Des blockbusters signés Michael Bay qui ont marqué de nombreuses mémoires, pour le meilleur comme pour le pire. Après 3 longs-métrages, Steven Spielberg, producteur sur la franchise, lui a donné un excellent conseil. Seulement, l'histoire l'a prouvé : Michael Bay a décidé de l'ignorer. 

une franchise lucrative 

De Transformers en 2007 à Transformers: The Last Knight en 2017, la franchise cinématographique sous la réalisation de Michael Bay a engrangé plus de 4,3 milliards de dollars au box-office. Une poule aux oeufs d'or pour Hasbro, Paramount ou encore Dreamworks qui ne comptent pas s'arrêter là. Transformers, c'est avant tout l'une des franchises les plus lucratives au monde. Outre le cinéma, les robots extra-terrestres originaires de Cybertron sont retrouvés sous une ribambelle de produits dérivés différents. Et bien que Michael Bay se soit écarté de la réalisation de la saga, laissant sa place à Travis Knight pour Bumblebee (2018) et Steven Caple Jr. pour Transformers: Rise of the Beasts (2023), il reste le réalisateur emblématique de la franchise. 

A cette occasion, le site Unilad a tenu à lui poser des questions vis à vis de son travail sur Transformers, le réalisateur multiplie les apparitions médiatiques pour le compte de Ambulance, son prochain film. Bay est donc revenu sur cette expérience prolifique, qui aura été à l'origine de la montée en puissance d'une franchise désormais culte : 

"Le premier était effrayant. C'était une technologie dont nous ne savions pas si elle allait fonctionner, et puis elle a eu beaucoup de succès. C'était la première fois que les effets numériques étaient aussi réfléchis, donc c'était une première.

C'était une expérience amusante. Il a rapporté plus de [709 millions de dollars], c'est beaucoup de billets de cinéma et beaucoup de gens qui l'ont vu."

Avec sa bande-originale mémorable et ses effets spéciaux réussis, Transformers a su ouvrir la voie à une nouvelle palanquée de blockbusters. Seulement, les fans de la saga ont dû être confrontés à une baisse générale de la qualité des opus. Scénario farfelu, situations grotesques, effets spéciaux dans l'excès, les suivants n'ont jamais su retrouver la qualité du premier, même si le box-office semble prétendre le contraire.

un conseil plutôt sage

Face à cette situation, Michael Bay souhaitait stopper la réalisation après la première trilogie. D'autant que, Steven Spielberg, co-fondateur de Dreamworks et producteur sur la franchise, lui conseillait également d'arrêter. 

"J'en ai fait trop. Steven Spielberg m'a dit : 'Arrête-toi à trois'. Et j'ai dit que j'allais m'arrêter. Le studio m'a supplié d'en faire un quatrième, et ça a fait un milliard aussi. Et puis j'ai dit que j'allais m'arrêter là. Et ils m'ont supplié à nouveau. J'aurais dû m'arrêter. Ils étaient amusants à faire."

Seulement, la déclaration de Michael Bay fait écho à une interview de 2011 dans laquelle Steven Spielberg déclarait vouloir que Bay réalise davantage de films Transformers. A la question concernant un autre film Transformers réalisé par Michael Bay, Steven Spielberg a répondu :

"Je l'espère, car je pense qu'il a fait le meilleur des trois avec ce dernier. Je ne peux certainement pas imaginer que quelqu'un d'autre que Michael soit équipé pour faire un autre Transformers. Il a inventé un genre et il a la formule secrète."

Face à ce changement de position, il est possible que Steven Spielberg ait changé d'avis entre les deux dates. Mais il est également possible que la déclaration datée de 2011 soit liée à un Spielberg producteur donnant une interview positive visant à rassurer les investisseurs, quand la seconde est un véritable conseil de proche. Quoiqu'il en soit, Michael Bay a fini par céder et a réalisé deux films Transformers en plus. Même si Hasbro ne considère pas que ces films lucratifs aient été en trop, les fans de la première heure, eux, ont sans doute un avis différent. 

Une erreur ?

Mots-Clés : transformersmichael baysteven spielbergconseilfranchisehasbroSagaréalisateurfilm

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Montre, il y a 3 mois :

Déjà le 3e était de trop...

Répondre à ce commentaire

Par Tur, il y a 3 mois via l'application Hitek :

Le 2ème aussi

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 3 mois :

Dès les premières secondes du 1er. Heureusement qu'il y a le fion de Megan Fox

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 3 mois (en réponse à Murge):

Vu tes gouts en cinéma, j'ai l'impression que tu n'aimes que les murges.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 3 mois :

Dommage, tous les transformers de Michael Bay sont excellent. QUand on voit la merde qu'est le film Bumblebee, je pleure en pensant que Bay ne fera plus jamais de transformers. RIP transformers sans Bay.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.