Rechercher Annuler

Trou noir : cette photographie publiée valide officiellement la théorie de la Relativité Générale d'Einstein

De Alix Odorico - Posté le 12 mai 2022 à 16h50 dans Science

Une avancée historique dans le monde de la science. Les astronautes viennent de diffuser la toute première image d'un trou noir situé au cœur de notre galaxie, après des années de recherches. Ce cliché confirme au passage la théorie de la relativité générale publiée par Albert Einstein.

Un monstre quatre millions de fois plus massif que notre Soleil

Le monstre cosmique répondant au nom de Sagittaire A, qui trône au centre de notre galaxie, la Voie lactée, à 27.000 années-lumière de la Terre vient donc d'être photographié et montré au monde entier. Les scientifiques l'avaient déjà quelque peu repéré, lors de l'observation d'étoiles en orbite autour d'un objet invisible, compact et très massif au centre de la Voie lactée. Cela laissait fortement penser que cet objet était un trou noir.

Sagittaire A est donc un trou noir supermassif, composé d'une région centrale sombre (appelée ombre) entourée d'une structure brillante en forme d'anneau, qui est un gaz incandescent. L'image est historique. Elle a été produite par une équipe de recherche mondiale appelée Event Horizon Telescope (EHT) Collaboration, à partir des observations d'un vaste réseau de radiotélescopes. "Nous avons été stupéfaits de voir à quel point la taille de l'anneau correspondait aux prédictions de la théorie de la relativité générale d'Einstein", a déclaré le scientifique du projet EHT, Geoffrey Bower, de l'Institut d'astronomie et d'astrophysique de l'Academia Sinica à Taipei :

Ces observations sans précédent ont considérablement amélioré notre compréhension de ce qui se passe au centre même de notre galaxie, et offrent de nouvelles perspectives sur la façon dont ces trous noirs géants interagissent avec leur environnement.

La théorie de la relativité d'Einstein validée

Cette annonce prouve une fois de plus que les mêmes mécanismes physiques sont à l'œuvre au cœur de deux systèmes de taille différente. Mais c'est aussi et surtout la théorie de la relativité générale élaborée par Einstein qui est au cœur de cette observation. Pour rappel, la théorie de la relativité générale publiée en 1915 démontre que l'attraction gravitationnelle que l'on observe entre les masses est provoquée par une déformation de l'espace et du temps par ces masses.

Nos confrères du Huffpost ont interrogé Frédéric Gueth, chercheur au CNRS. Voici ce qu'il dit : "avec cette image d’une source bien plus proche, on a de nombreuses informations précises qui nous permettent de confirmer qu’il n’y a aucune déviation par rapport aux prédictions de la relativité générale”.

La photo de Sagittaire A* est ainsi une preuve indéniable que la théorie fonctionne partout, même dans les environnements les plus extrêmes, comme les trous noirs par exemple.

Cette avancée fait suite à la publication en 2019 de la première image d'un trou noir, appelé M87, au centre de la galaxie plus lointaine Messier 87. Les deux se ressemblent fortement, bien que celui de notre galaxie soit plus de mille fois plus petit et moins massif que M87.

"Nous avons deux types de galaxies complètement différents et deux masses de trous noirs très différentes, mais près du bord de ces trous noirs, ils se ressemblent étonnamment", explique au Midi-Libre Sera Markoff, coprésidente du conseil scientifique de l'EHT et professeure d'astrophysique théorique à l'université d'Amsterdam, aux Pays-Bas. 

Cela nous indique que la relativité générale régit ces objets de près, et que toute différence que nous voyons plus loin doit être due à des dissemblances dans la matière qui entoure les trous noirs.", confirme t-elle.

Tous s'accordent donc pour justifier et valider l'une des théories les plus connues dans le monde. Un jour à marquer d'une croix dans dans le domaine spatial et scientifique.

Pour aller plus, loin vous pouvez aussi écoutez le "hurlement" d'une étoile en train de se faire avaler par un trou noir, juste ici.

Une erreur ?

Mots-Clés : albert einsteinThéorie de la relativitéPhotographiesScienceEspacetrou noirSagittaire A

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (6)

Par Xmattks, il y a 2 mois :

quatre millions de fois plus massif que notre Soleil !!!

Répondre à ce commentaire

Par MIDORIJIN, il y a 2 mois (en réponse à Xmattks):

A l'heure actuel (normalement), le trou noir le plus massif connu fait 66 milliards de masse solaire.

Répondre à ce commentaire

Par FLY, il y a 2 mois :

Jusqu'ou ira ce besoin irrationnel d'inclusivité permanente dans tous les sujets ?
Avait on vraiment besoin d'affirmer à la face du monde que les trous géants sont noirs et que les naines sont blanches ! ;-)

Répondre à ce commentaire

Par MIDORIJIN, il y a 2 mois (en réponse à FLY):

Les naines, il y en a d'autres couleurs (bleue, rouge, orange), mais pas mal la blagounette.
Il y a aussi les trou blanc (fontaine blanche), mais eux sont, en tout cas pour le moment, théorique.

Répondre à ce commentaire

Par FLY, il y a 2 mois (en réponse à MIDORIJIN):

Théorique, c'est vite dit ! J'ai déjà vu des trous blancs se faire traverser par un monolithe noir, et bien c'était pas beau à voir ! Mais effectivement parfois il y avait une fontaine blanche à la fin ! Hahaha ! Beurk... ;-)

Répondre à ce commentaire

Par Terrebinthe, il y a 1 mois :

C'est un titre tellement inexact! Cette observation n'infirme certes pas la prédiction de la relativité générale d'Einstein. Mais ça ne veut pas dire pour autant que ça la valide! Aux dernières nouvelles on est toujours à la recherche d'une théorie quantique de la gravitation. J'espère qu'il y a quelqu'un pour saisir la nuance.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.