Rechercher Annuler

Twitch : après la polémique OBS, Pokimane lance un ultimatum à Streamlabs

De Guillaume Chagot - Posté le 18 novembre 2021 à 16h08 dans High-tech

Depuis quelques jours, une polémique a éclaté autour de Streamlabs, une société de logiciels de streaming américaine. Face à la controverse, Streamlabs a été menacé par divers streameurs de répercussions en cas d'inaction de leur côté, dont Pokimane, qui a menacé fortement le service. 

des accusations de plagiat

Ce mardi 16 novembre, Streamlabs lançait Streamlabs Studio, son logiciel de Cloud capture à destination des Xbox One, Series S et Series X. Seulement, à peine lancé, le service est déjà accusé de plagiait. Un concurrent de Streamlabs, Lightstream, a accusé la marque d'avoir copié son matériel promotionnel, du phrasé au mot marketing en passant par la mise en page et les assets. C'est via un tweet assassin comparant les deux pages que Lightstream a dévoilé l'évidence. 

Hey, can I copy your homework?

Yeah, just change it up a bit so it’s not obvious you copied.

Bet. pic.twitter.com/xODY5uDZeP

November 16, 2021

Face à ces accusations, Streamlabs a tenu à s'excuser, expliquant dans un tweet "avoir fait une erreur" et que le "texte de la page d'accueil était un texte bouche-trous qui a été mis en ligne par erreur". Mais comme l'a remarqué le célèbre streamer CohhCarnage, Streamlabs a également remplacé les citations en bas de page censées données un avis positif mais objectif du produit. Pourquoi les remplacer si ces dernières étaient valides ? Streamlabs ne s'est évidemment pas étendu sur le sujet. 

quand OBS s'en mêle

Seulement, les accusations de Lightstream n'ont été que le début de cette polémique. Le même jour, les équipes d'OBS Studio interpellait le grand public à travers un tweet pour expliquer que Streamlabs utilisait le nom "OBS" pour ses produits, bien que le service ait refusé explicitement la demande de Streamlabs de les utiliser.

We’re often faced with confused users and even companies who do not understand the difference between the two apps.

Support volunteers are sometimes met with angry users demanding refunds. We've had interactions with several companies who did not realize our apps were separate.

November 17, 2021

"A l'approche du lancement de Streamlabs OBS, Streamlabs nous a contacté pour utiliser le nom d'OBS. Nous leur avons gentiment demandé de ne pas le faire. Ils l'ont fait quand même et ont déposé une marque.

Nous avons essayé de régler cette question en privé, mais ils se sont montrés peu coopératifs à chaque fois.

Nous sommes souvent confrontés à des utilisateurs confus et même à des entreprises qui ne comprennent pas la différence entre les deux applications.

Les bénévoles de l'assistance sont parfois confrontés à des utilisateurs en colère qui demandent des remboursements. Nous avons eu des interactions avec plusieurs entreprises qui ne réalisaient pas que nos applications étaient distinctes."

Une utilisation interdite du nom de la marque, qui a suscité de vives protestations chez les utilisateurs du service, et notamment certains steamers. Hasan "HasanAbi" Piker et Imane "Pokimane" Anys ont menacé Streamlabs de boycotter leurs produits si des modifications n'étaient pas apportées rapidement.

streamlabs better resolve this entire thread of issues or i’ll be asking them to take my face off the platform + look to use another donation service. https://t.co/jfJoxIvc0y

November 17, 2021

"Streamlabs a intérêt à résoudre tous ces problèmes ou je leur demanderai de retirer mon visage de la plateforme et je chercherai à utiliser un autre service de dons."

Face à cette levée de boucliers, Streamlabs s'est de nouveau manifesté, expliquant dans un nouveau communiqué que le nom de OBS allait être retiré de son nouveau service. 

pic.twitter.com/00sjHsmntF

November 17, 2021

"Nous prenons des mesures immédiates pour retirer OBS de notre nom.

Streamlabs obs est basé sur la plateforme open-source OBS ; Streamlabs OBS est également open-source et notre code est disponible publiquement.

Nous assumons la responsabilité de nos actions et nous soutiendrons la communauté."

Une mauvaise publicité pour le service qui comptait sur cette fin d'année pour promouvoir son nouveau service de Cloud capture. Reste à savoir si ces multiples accusations auront un gros impact sur la Streamlabs, d'autant que des marques comme Elgato et 1UpCoin ont également accusé le service de plagiat. 

Une erreur ?

Mots-Clés : StreamlabsLightstreamservicestreamingPokimaneImane Anysmenaceboycott

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Le lézard d'Obi-Wan, il y a 10 mois :

En même temps streamlabs c'est juste une bande de voleurs

Répondre à ce commentaire

Par Heuuuuuu ?, il y a 10 mois :

Excusez mais autant ok elle est belle mignonne et blablabla....
Mais à un moment faudrait peut-être arrêter la fixette sur elle....
C'est à croire que la personne qui écrit les articles la concernant es éperdument amoureux d'elle, et je ne lui en veux absolument pas du tout...
Mais si a chaque fois qu'elle péte ou lâche une caisse et que par conséquent ça vaut de pondre un article bidon ????
Franchement a la longue vous allez finir comme feux Gizmodo...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.