Rechercher Annuler

Le venin de ce serpent fera de votre vie un enfer

De Guillaume Chagot - Posté le 2 novembre 2016 à 11h44 dans Science

Sur Terre, environ 2700 espèces de serpents ondulent leur corps froid de reptiles. Parmi elles, se trouve une espèce de serpent dont le venin fait vivre un enfer à ses victimes. Le genre de liquide qui rend l'alcool à brûler un bonheur pour les papilles. Invité mystère : le Calliophis Bivirgatus. Vu le poison de ce dernier, pas sûr qu'Harry soit resté parler fourchelangue avec lui plutôt que de prendre ses jambes à son cou. 

Une famille au poil

Issu de la famille des Elapidae et localisé en Thaïlande, en Malaisie ou encore en Indonésie, ce serpent possède les frères et soeurs les plus dangereux au monde. Cobras, mambas noirs, serpents-corail, taïpans, si les serpents fêtent Noël, leurs repas de famille doivent être sacrement animés. Concernant le venin du Calliophis Bivirgatus, ce dernier vous met littéralement les nerfs à vif. 

&

Reconnaissable par ses extrémités rouge vif et ses striures bleu électrique, ce serpent n'est pas un des plus tendres. Dans un papier publié le 18 octobre dernier, des chercheurs de l'University of Queensland en Australie, couplés avec d'autres instituts, ont expliqué que ce venin était un des pires pour l'homme

&

Ce poison provoque un énorme choc au système physiologique de sa victime. Les nerfs de la proie s'activent tous en même temps, la plongeant alors dans un état catatonique. Rigide au possible, la victime pourra même être atteinte de spasmes, n'attendant que le serpent pour la dévorer. 

L'évolution au coeur du phénomène

Même si certaines espèces de serpents sont extrêmement dangereuses voir mortelles, le type de venin que possède le Calliophis Bivirgatus n'avait encore jamais été recensé chez un serpent. Araignées, scorpions et même coquillages étaient déjà les propriétaires de ce poison, mais jamais un reptile au corps cylindrique. 

&

Raison de ce phénomène, l'évolution. Friand de serpents venimeux, le Calliophis Bivirgatus n'a pas beaucoup d'opportunités pour atteindre sa proie sans risquer de se faire mordre. Rapides voir imprévisibles, les serpents ont tendance à mordre, en particulier sous l'attaque d'un agresseur. Ce poison permet alors au Calliophis Bivirgatus de paralyser sa victime avant de la déguster en toute tranquillité. 

Même si ce venin ne donne pas envie, l'industrie pharmaceutique pourrait bien intégrer ce liquide parmi les composants de certains médicaments. Premier concernés : les anti-douleurs. Ses effets directs sur les nerfs fascinent les chercheurs qui comptent améliorer le délai avant que les effets de ce type de médicament ne se fassent ressentir. 

&

Une erreur ?

Source(s) : Gizmodo

Mots-Clés : serpentpoison

Après un Master en Journalisme à l'IEJ, j'intègre définitivement la rédaction d'Hitek en 2017. Passionné de jeux vidéo, de nouvelles technologies, de science-fiction et de pancakes, je me complais à partager mes centres d'intérêts avec le plus grand nombre. Toujours partant pour un Jägerbomb en terrasse.

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (16)

Par Guiguiche, il y a 8 ans :

Pas pressé de croiser son chemin à lui !

Répondre à ce commentaire

Par quelqu'un qui vous est inconnu, il y a 8 ans :

Dommage il est trop beau ! Mais ces sur que je veux jamais mais jamais le croiser !

Répondre à ce commentaire

Par LUL, il y a 8 ans :

Vous n'êtes pas près de le croiser en France... qui plus est pauvres citadins que vous êtes.

Répondre à ce commentaire

Par Kibouw, il y a 8 ans (en réponse à LUL):

Ces citadins, toujours à rester dans leurs villes polluées, qui détruisent absolument toute la nature sur leur passage et qui ne vont dans des espaces verts que pour y foutre des parkings et des supermarchés @.@.
Tout ses pauv' types qu'ils sont.

Répondre à ce commentaire

Par Groop, il y a 8 ans (en réponse à Kibouw):

Bah alors Kibouw? Grosse colère?


Je comprends qu'on puisse ne pas aimer l'urbanisation mais de là à insulter les gens qui y vivent.. (Grande ville = travail, certains n'ont pas toujours le choix par ex.)

Allez bisou pour ton petit coeur

Répondre à ce commentaire

Par Baltringue, il y a 8 ans (en réponse à Groop):

Oh mais wesh ! L'ironie tu connais ?

Répondre à ce commentaire

Par Groop, il y a 8 ans (en réponse à Baltringue):

Mouais, ironie mal maitrisée alors...

Répondre à ce commentaire

Par Eti, il y a 8 ans (en réponse à Kibouw):

Les non-citadins font parfois pire que nous, l'élevage intensif et les cultures telles qu'elles sont pratiquées dans les campagnes c'est pas joli-joli ce que ça fait au sol en terme de toxicité de la terre. Alors chut essetaypay :*

Répondre à ce commentaire

Par Matt Eversman, il y a 8 ans (en réponse à LUL):

Eh biloute, ti tié ti po un trop d'gueule? ché pa qu'té d'la campagne qui fieu fout' eul brun contre ché tchio d'la ville hein !
Min eul doudouche qui chèr en campagne mais qu'a jamais trait une vac'
Brun tes duns !

Traduction : Bien le bonjour petit homme, n'es-tu point trop vantard? Certes tu vis à la campagne, mais ce n'est pas une raison pour s'en prendre aux citadins.
De plus, je suis persuadé que même en tant que campagnard, vous n'avez jamais élevé d'animaux de la ferme.
Cordialement.

Répondre à ce commentaire

Par Dr.Balou, il y a 8 ans (en réponse à Matt Eversman):

Ch'ti powaaaaa pas besoin de trad XD

Répondre à ce commentaire

Par Morelia, il y a 8 ans :

A noter que ce serpent, aussi connu sous le nom de Maticora Bivirgata, a comme surnom "100 pas". On raconte qu'il est en effet impossible de faire plus de 100 pas suite à une morsure.
C'est une espèce fascinante, clairement une de mes espèces préférées.

Répondre à ce commentaire

Par Abaddôn, il y a 8 ans (en réponse à Morelia):

même des tout pitis pas?

Répondre à ce commentaire

Par Jesus Kyste, il y a 8 ans (en réponse à Abaddôn):

Écoute, on va vérifier. Donne ta main, l'ami :D

Répondre à ce commentaire

Par Gogo, il y a 8 ans :

Vous êtes des oufs j'ai jamais vu autant de fragiles réagir sur du second degré....

Répondre à ce commentaire

Par Aeredril, il y a 8 ans :

Je souhaiterais apporter une petite correction. En biologie, on utilise une nomenclature bien particulière pour des raisons pratiques et historiques.
Ainsi sur un nom d'espèce comme Calliophis bivirgatus, on ne met jamais de majuscule à l'épithète spécifique (ici bivirgatus) et le nom entier doit être écrit en italique (indisponible sous mobile, vous m'en excuserez).
Voilou !

Répondre à ce commentaire

Par cobra, il y a 3 ans :

Incroyable, je suis toujours fasciné par les serpents

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.