Vero : le réseau social sans pub qui veut vous arracher à Facebook et Instagram

De Dave Padawan - Posté le 28 février 2018 à 9h46 dans Informatique

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

C’est quoi ce réseau social Vero qui fait de plus en plus parler de lui ? À vrai dire, il n’est pas tout à fait nouveau puisqu’il existe déjà depuis 2015. Mais après plusieurs mois passés dans l’ombre, il se retrouve sur le devant de la scène espérant que ce coup de projecteur soit le point de départ d’un nouveau phénomène du Web.

Vous êtes probablement déjà tombé sur un post sur Facebook, Instagram ou encore Twitter mentionnant son nom. Le Hashtag #Vero était l’un des plus populaires le lundi 26 février. Pourquoi ce nouvel engouement et que promet vraiment ce réseau social qui se décrit comme "vrai" et plus éthique ?

Vero : pas de pub, ni de mouchard

C’est l’un des points noirs des réseaux sociaux traditionnels. Facebook est par exemple souvent décrié pour ses algorithmes particulièrement affutés pour le profilage des internautes, le but étant de diffuser des annonces toujours plus pertinentes et plus présentes. D’ailleurs, les derniers changements algorithmiques favorisent davantage les pages qui passent à la caisse.

vero

Créé en 2015 par Ayman Hariri, le fils de l’ex Premier ministre libanais Rafic Hariri, Vero a dès le départ mis l’accent sur les interactions avec les contacts. Pas de tracking, pas de publicité. Le réseau social promet surtout un respect total de la vie privée.

Pour le reste, Vero n’a rien de révolutionnaire en soi. Il permet aux utilisateurs de partager des photos, de la musique, des films, etc. tout en interagissant avec leurs ses amis. Son fonctionnement ne se démarque pas franchement des autres réseaux sociaux et il est d’ailleurs souvent comparé à Instagram dont il se rapproche le plus.

Pourquoi Vero est monté en puissance ces derniers jours ?

Il semble que le réseau social se soit allié avec des influenceurs pour accélérer son recrutement d’utilisateurs, comme l’explique le Huffingtonpost. C’est le cas par exemple de Christian Collings qui rassemble plus de 30 millions d’abonnés sur ses différentes pages sur les réseaux sociaux. Vero s’est lié de partenariat avec lui, raison pour laquelle il promeut, via la plateforme, son mouvement "Limitless" qui encourage les jeunes à se libérer de toute limitation et à se donner les moyens de poursuivre leurs rêves.

Le coup de pouce des influenceurs n’a pas tardé à faire suivre celui des médias américains qui ont été les premiers à relayer en masse la nouvelle migration des utilisateurs vers Vero, suscité par différentes personnalités. Résultat, la plateforme rencontre depuis plusieurs heures des difficultés techniques, ne s’étant apparemment pas assez préparée à absorber le flux massif des nouveaux utilisateurs.

Il y a une autre explication à cette ruée. Le service est certes gratuit, mais il ne le restera que pour le premier million d’utilisateurs à s’inscrire. Autrement dit, dès que le seuil sera franchi, les nouveaux devront payer un abonnement annuel. Personne ne veut se retrouver dans cette catégorie au cas où Vero deviendrait un nouveau phénomène comme Snapchat. Mais d’ici là, il y a encore du chemin à parcourir.

Cet article a été rédigé par
un lecteur d'Hitek : Dave

Hitek donne la parole à ses lecteurs Tu veux participer ?

Une erreur ?

Mots-Clés : veroréseau social

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (23)

Par jeanLucasec, il y a 7 mois :

L'avenir !

Répondre à ce commentaire

Par Awim, il y a 7 mois :

C'est juste un milliardaire CEO qui a payé de gros influenceurs pour faire parler de son appli tout au mieux médiocre, sur laquelle il n'est pour l'instant pas possible de supprimer son compte sans attendre de confirmation, des bugs en brouette et une bien mauvaise note sur le play store.

C'est sans compter le passif de ce type, cherchez un peu parcours en tant qu'homme d'affaires, ça suffira à vous convaincre de ne pas vous inscrire.

Dans un mois on en entendra plus parler, comme toutes les appli censées détrôner Facebook/Instagram/Twitter rayez les mentions inutiles ;)

Répondre à ce commentaire

Par Ben, il y a 7 mois (en réponse à Awim):

C'est tellement vrai Steph !

Répondre à ce commentaire

Par Quantin, il y a 7 mois (en réponse à Awim):

Tout a fait mais franchement ca existe deja et on ne se prends pas la tete sur teampus.com que j ai decouvert sur wework c est excellent

Répondre à ce commentaire

Par Ashgane, il y a 7 mois (en réponse à Awim):

Pas sûr de cela. Pour les artistes qui souhaitent partager leurs travaux par exemple, les algorithmes de Facebook et Instagram sont un frein pour eux (et un gros, je te laisse te renseigner sur le sujet si cela t’intéresse).

Vero est une promesse pour eux

Répondre à ce commentaire

Par Me, il y a 7 mois (en réponse à Ashgane):

Du tout. Surtout depuis la polémique sur le créateur de Vero. La plupart a présent souhaite fuir le réseaux. Manque de pot ils attendent d'avoir la confirmation de suppression de compte.

Répondre à ce commentaire

Par Ashgane, il y a 7 mois (en réponse à Me):

"La plupart" et "depuis la polémique"

Tu te base sur quoi? Le collectif de 189 artistes avec lequel je bosse ont tous créés un compte pour essayer (car oui ce n'est qu'un essai). Aucun n'a demandé à se désinscrire et je n'ai pour l'instant jamais discuté avec eu d'une quelconque polémique du créateur.

Eux ils veulent être vu et partagé ce qui n'est plus le cas sur Facebook et Insta. Vero promet cela (rien ne nous dis que cette promesse soit tenu ou que les gens suivent d'une plateforme à l'autre mais c'est un espoir pour eux). Donc oui tout cela peut être du vent complet MAIS c'est ce que veulent une parties des utilisateurs que sont les artistes. Et cela pourra pourquoi pas faire bouger Insta/facebbok sur leur politique. Bref à voir.

Répondre à ce commentaire

Par Me, il y a 7 mois via l'application Hitek (en réponse à Ashgane):

Bah même chose collectif qu'il y a Grenoble. Mais moi comme toi on devrait pas croire qu'un collectif sont tout les artiste du monde ;) Après je parle de polémique s'en est pas forcément mais je fais allusion au passé trouble du créateur et de ces relations avec certains groupuscules d'Arabie Saoudite. Ainsi que son manquement t du règlement de salaire de ces anciens employés. Admettons ensuite que cela ne concerne pas Vero. Du coup je fais allusion à la politique d'utilisation qui te dis clairement que ton profil peut être utilisé et partager vis à vis des autres filiales et sorcietes du groupes. Le fait que la propriété du membre peut être un usage utilisés indéfiniment sous quel forme que cela soit. Le fait qu'après ça va devenir payant (soit disant mais après ça peut être un coup de marketing)honnêtement je connais pas beaucoup de personne prêt à payer pour un réseaux social, du coup pour le partage de travail c'est pas forcément pratique. Bref beaucoup de chose qu'on ignore alors qu'elles sont belle et bien inscrite dans la charte d'inscription.

Répondre à ce commentaire

Par Zakaria Foutres, il y a 7 mois via l'application Hitek (en réponse à Awim):

Putain, toi t’es community manager chez Facebook.

Répondre à ce commentaire

Par Vash65k, il y a 7 mois :

En même temps, le principal but d'un "réseau social" c'est quand même de piquer des infos persos pour spammer l'utilisateur de notifications en rapport avec ce qu'il aime... donc... pas de moucahrds, tout ça.... Faut être, encore une fois, un peu con pour y croire ^^

Répondre à ce commentaire

Par Eagle, il y a 7 mois (en réponse à Vash65k):

C'est le principe d'un réseau social gratuit, qui doit financer son infra etc. Si le réseau est payant tu n'es pas obligé de vendre tes utilisateurs comme un produit et tu te contente de mettre les gens en relation.

Répondre à ce commentaire

Par Vash65k, il y a 7 mois (en réponse à Vash65k):

Mwouai... Faudrait trouver le chef d'entreprise qui préfère le confort des usagers à la montée de son chiffre d'affaire. Ça va être dur à trouver ;)

Répondre à ce commentaire

Par Azerpy, il y a 7 mois :

Je sais pas si ça vient de moi mais a chaque fois que j'entends parler de Vero c'est en mal.
À chaque fois c'est à cause du ceo, des développeurs (ils sont Russe donc tout le monde a peur), de la politique qui consiste à se faire une immense pub pour attirer du monde pour ensuite faire payer les prochain à venir et apparemment la présence de traceur sur l'appli.

Répondre à ce commentaire

Par MIssile46, il y a 7 mois :

Merci discord car marre des pubs ou des pouffiasses en selfie qui compte le nombre de like ou encore les fouilles merde qui se prennent pour columbo.

Répondre à ce commentaire

Par Kilbane, il y a 7 mois :

Je pense que le fameux "passé un million ca devient payant" est une connerie... C'est indiqué partout pourtant je suis persuadé que la limite est déjà franchie. Juste donné pour "presser" les gens à venir s'inscrire. Il y a des bonnes idées, comme les différents cercles ou l'absence de pollution, mais c'est inutilisable actuellement.

Répondre à ce commentaire

Par andialus, il y a 7 mois (en réponse à Kilbane):

Si il va devenir payant, je ne pense pas qu'il y aura plus de monde après le million utilisateur atteint.

Répondre à ce commentaire

Par Kilbane, il y a 7 mois (en réponse à andialus):

Si il de vient payant, il n'y aura jamais de mineurs, donc le réseau ne prendra pas, c'est clair.

Répondre à ce commentaire

Par K2rbis, il y a 7 mois via l'application Hitek (en réponse à Kilbane):

Il ferait comment pour payer les serveur les codeurs etc ? Si il n'y a pas de pub de traker??

Répondre à ce commentaire

Par Eagle, il y a 7 mois (en réponse à Kilbane):

Quand c'est gratuit c'est toi le produit. Donc soit tu es tracké, soit le service est payant. Perso je préfère payer 5€ à l'année est pas être le produit.

Répondre à ce commentaire

Par Kilbane, il y a 7 mois (en réponse à Eagle):

Ça ne me dérange pas fondamentalement de payer, mais le souci c'est que pour ce type de réseau, l'adoption de masse est la clé, et les jeunes (qui dynamisent les réseaux sociaux) ne payeront pas. Mais sur le principe c'est une belle idée.

Répondre à ce commentaire

Par YouSexyThing, il y a 7 mois :

En plus d'avoir des conditions générales d'utilisation très large, et donc très ouverte au niveau de la confidentialité des informations utilisateurs (d'ailleurs on doit donner notre numéro de téléphone en s'inscrivant...), Vero a été fondée par un mec qui doit toujours des millions à ses anciens employés...

https://twitter.com/sebasqien/status/… Allez jeter un oeil si vous êtes curieux.

Bref, à éviter :)

Répondre à ce commentaire

Par Eagle, il y a 7 mois (en réponse à YouSexyThing):

Le numéro de téléphone ça évite la prolifération des faux comptes. Si tu veux te faire une jolie collection de compte pour troller, il te faut autant de numéro de téléphone.

Répondre à ce commentaire

Par YouSexyThing, il y a 7 mois (en réponse à Eagle):

M'étonnerait pas qu'il se retrouve vendu ton numéro

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Tab S4, une nouvelle tablette concurrente de l'iPad Pro : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Tab S4

Il y a 1 semaine

Note : 8,2
Test Shadow of the Tomb Raider : une aventure rythmée un peu vieillotte

Shadow of the Tomb Raider

Il y a 1 semaine

Note : 8
Test Dragon Quest XI : gameplay, présentation et notre avis sur le jeu

Dragon Quest XI

Il y a 3 semaines

Note : 7,25