Rechercher Annuler

Affaire Norman : cette vidéo regroupe 6 témoignages accablants à l'encontre du youtuber

De Robin Stalin - Posté le 9 décembre 2022 à 17h32 dans Insolite

Célèbre youtuber, Norman fait des vidéos, ou Norman Thavaud, dans la vraie vie, a récemment été visé par des accusations de viol et de corruption de mineurs. Si la justice a évidemment recueilli certain témoignages, c'est également le cas du Roi des Rats dans une vidéo publiée sur sa chaîne YouTube.

Norman Thavaud, visé par de graves accusations

Norman (ou Norman fait des vidéos), Norman Thavaud dans la vie de tous les jours, est un youtuber et humoriste qui a bien grandi : des sketchs seuls dans sa chambre, il est passé aux stand-up et est même devenu père. Cette vie à priori stable a cependant été secouée à plusieurs reprises par des accusations très graves à l'encontre du trentenaire. Mais il aura fallu attendre le mois de novembre 2022 pour que celles-ci soient prises au sérieux par les autorités compétentes, qui ont placé Norman Thavaud en garde à vue il y a quelques jours.

Depuis libéré et aucunement mis en examen pour le moment, Norman est libre et l'enquête suit son cours. S'il faudra se montrer patient pour avoir des nouvelles de l'enquête, secret judiciaire oblige, d'autres enquêtes sont menées en parallèles. Certains vidéastes sont ainsi spécialisés en la matière, et l'on doit notamment au Roi des Rats une enquête de longue haleine au sujet de Norman. Celle-ci a abouti, ce mardi 6 décembre 2022, à la publication d'une longue vidéo de 40 minutes.

Celle-ci, disponible ci-dessus, et que l'on vous invite évidemment à découvrir en intégralité, regroupe les témoignages de six femmes (dont quatre restées anonymes), victimes présumées de Norman Thavaud. Si l'on rappelle que le youtuber et humoriste reste officiellement innocent, il faut bien avouer que les témoignages sont accablants et accompagnés de captures d'écran venant appuyer les propos. On y voit notamment Norman abuser de sa position de personnalité publique et influente pour réclamer des "nudes" - entre autres - à des mineures. Et ça ne s'arrête pas là.

Agression sexuelle, échanges douteux avec des mineures, comportement toxique... six témoignages à charge

Parmi les six témoignages réunis par le Roi des Rats, on retrouve celui de Maggie Desmarais, qui dénonce le comportement de Norman Thavaud depuis l'année dernière déjà. Dans le cas de la jeune québécoise, la cible des accusations s'était exprimée en garde à vue, évoquant un manque d'objectivité car celle-ci aurait "un problème avec [lui]". On vous en parle plus en détails ici. Parmi les témoignages, dont la véracité reste évidemment à prouver, certaines similitudes ressortent concernant le comportement de Norman. Ainsi, celui-ci semble attiré par les femmes particulièrement jeunes, qu'il prendrait d'ailleurs plaisir à infantiliser : "il aimait bien le fait que je fasse jeune, que je ne fasse pas mon âge, que je ne fasse pas adulte", peut-on notamment entendre, ou encore "[il me disait] 'normalement, à ton âge, on fait déjà des trucs. C’est un caractère de bébé que t’as'".

Au-delà de cette propension à la culpabilisation, Norman Thavaud aurait également joué sur le chantage affectif : "quand je ne lui envoyais pas ce qu'il demandait, il menaçait de me bloquer". Un chantage qui aurait le plus souvent débuté lorsque les jeunes femmes commençaient à parler de relation plus sérieuse et reprochaient au vidéaste sa tendance à ne parler que de sexe avec elles. Une tendance simplement agaçante qui serait devenue véritablement problématique par la suite lorsque Norman aurait commencé à demander de manière plus insistante à rencontrer les femmes chez lui ou dans des hôtels, toujours avec l'excuse de la notoriété : "j'ai pas envie d'être reconnu dans la rue, j'ai envie de passer du temps avec toi". Et s'il se serait montré plutôt "chill" avec certaines, il aurait été beaucoup plus entreprenant avec d'autres : "dès le pas de la porte [de chez lui], il me demandait de dire bonjour à son pénis". Enfin, les cas les plus graves évoqués dans la vidéo concernent des actes sans consentement, puisque Norman Thavaud aurait retiré son préservatif en pleine relation sexuelle sans prévenir l'une de ses partenaires, et "éjaculé dans [la] bouche et sur [les] seins" d'une autre alors qu'elle ne le voulait pas, tandis qu'il se montrait aussi "violent" à plusieurs reprises.

La vidéo du Roi des Rats est longue et nous ne pouvons pas évoquer l'intégralité de chaque témoignage dans cet article, on vous invite donc à en prendre connaissance par vous-même. Comme le rappelle le vidéaste, sa vidéo est "à but préventif" et a également pour objectif de mettre en lumière des victimes présumées, sans pour autant créer de phénomène de harcèlement envers Norman Thavaud, toujours présumé innocent, ou bien ses proches.

Une erreur ?

Mots-Clés : roi des ratsYoutubenormanviolcorruption de mineuraccusationstémoignages

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par luna92, il y a 2 mois :

Si toutes ces accusations sont vraies, ça prouve vraiment que l'image qu'on renvoie sur internet peut être totalement opposée à la réalité...

Répondre à ce commentaire

Par papayou, il y a 2 mois :

Tous ces pseudos-journalistes opportunistes ...

Répondre à ce commentaire

Par Anonyme, il y a 2 mois :

Ces témoignages sont particulièrement difficiles à entendre, je trouve ça juste inhumain ce qu'il a fait. J'espère que la justice se bougera et lui donnera une peine à la hauteur...

Répondre à ce commentaire

Par Lazarias, il y a 2 mois (en réponse à Anonyme):

Témoignages ne veut pas dire véritées, surtout venant de personnes instables et fragiles, qui ont toutes un point commun...

Répondre à ce commentaire

Par zoxotoboxo, il y a 2 mois (en réponse à Lazarias):

Ben c'est justement parce qu'à cet âge on est instable et fragile qu'il a (prétendument) pu manipuler ces filles pour obtenir ce qu'il voulait. (et donc retourne le truc avant de plus ou moins défendre cet abruti.)

"qui ont toutes un point commun..."

Hm, et là aussi, retourne le truc : point commun des approches de Norman vers ces filles = toujours le même mode opératoire (demander des "nudes", leur dire qu'elles sont des gamine si elles refusent ce qu'il demande quand il les ramène chez lui...)

Donc, la balance penche de quel côté ? ...

Répondre à ce commentaire

Par Klaus, il y a 2 mois via l'application Hitek (en réponse à Lazarias):

Elles étaient mineures au moment des faits, c'est ça leur point commun.

Répondre à ce commentaire

Par Lazarias, il y a 2 mois :

On peut pas laisser ça à la justice et par exemple, passer outre?!

Répondre à ce commentaire

Par Lulzlesnoob, il y a 2 mois (en réponse à Lazarias):

Non puisque le drama fait cliquer :)

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 2 mois :

Perso, ce que je retiens, c'est surtout le danger des réseaux sociaux.

On a des jeunes femmes, parfois des gamines, qui parlent avec un inconnu total en toute détente et sans transparence -
Le gars s'adresse salement à elles. Elles continuent de lui parler.
Il devient insistant, voir opressant. Rien d'alarmant pour elles.
Il les invite à l'hôtel.
Elles acceptent et elles y vont. Seules.
Il décide de les ballader dans toute la ville, elles suivent.
Il les présente à ses potes, elles jouent le jeu.
Quand il leur dit "t'es pas contente tu peux te barrer", elles restent.
Et quand il décide de ne plus cacher ses intentions - qui n'étaient juste pas cachées en fait, c'était clairement explicite depuis le début - on a des femmes surprises, choquées, hébétées.

Y a un problème.
Que le gars soit un déchet ou un saint, c'était quoi le projet de base ?? Jamais je comprendrais...

Répondre à ce commentaire

Par OuiMaisNon, il y a 2 mois (en réponse à Yop):

Alors je suis pas dans la tête d'une jeune femme de 16ans, mais objectivement c'est exact. Je vois ces témoignages plutôt comme des regrets, comme ça arrive à tous tôt ou tard, sauf qu'elles sont mineurs. Difficile de trancher entre un comportement abusif avec abu de pouvoir sur des personnes fragiles ou de simples histoires d'amour qui se sont mal terminées..
Perso, avec les éléments que l'ont connais, je trouve ces relations chelou mais pas au point d'en arriver devant la justice..

Répondre à ce commentaire

Par olislab, il y a 2 mois (en réponse à Yop):

le phénomène du prince charmant?! elles pensaient toutes ou presque être l'élue, elles espéraient du romantisme? l'âge excuse tout cela, quel est son excuse à lui? l'adulte?

Répondre à ce commentaire

Par bobobo, il y a 2 mois (en réponse à olislab):

Excuses pour ? Etre un connard ?
C'est malheureux parfois, mais on ne met pas les gens en prisons seulement parce qu'ils sont des connard

Répondre à ce commentaire

Par Terras, il y a 2 mois (en réponse à Yop):

Je pense à 100% comme toi.

Mais pour se mettre du côté des filles, histoire de mieux les comprendre, j'essaie de m'imaginer me faire contacter par ma star préférée. Même à mon âge actuel (25), je sais que je perdrais environ 10% de mes moyens face à elle. C'est comme ça, l'euphorie de pouvoir lui parler, etc. fait que j'aurai pas le contrôle de moi-même à 100%, surtout si au début elle est adorable et normale.

À 16 ans, je pense que je perdrai bien plus mes moyens, surtout si en plus j'ai des problèmes familiaux ou de la peine à m'accepter ou autre. 16ans, on est toujours en construction, on est pas totalement stable de base, on cherche à s'émanciper... Voilà, Norman le savait parfaitement, il sait que sa notoriété a une influence sur elles. Et c'est là où ca devient problèmatique.

Répondre à ce commentaire

Par bof, il y a 2 mois :

tant qui a un petit billet à gratter

Répondre à ce commentaire

Par zoxotoboxo, il y a 2 mois :

En fait, en écoutant les témoignages on se rend compte que c'est surtout un pervers narcissique. Il se prend pour le centre du monde, il manipule, joue avec les autres, il veut qu'on soit avec lui mais par narcissime, mais il n'a pas de sentiments pour l'autre. Il veut juste qu'on l'admire et consommer du sexe. Le reste il s'en fout. C'est un manipulateur toxique comme il y en a des tas. A ce stade des éléments qui sont sortis c'est difficile de trancher au niveau du "viol". C'est un salopard abuseur plutôt qu'un gros violeur au sens où on l'entend habituellement. (Oui, je sais, il n'y a pas de "petits" violeurs.) C'est très limite et à mon avis la justice aura du mal à trancher.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.