Rechercher Annuler

Call of Duty Warzone : les streameurs enragent face à cette pratique indécente, Activision doit réagir

De Alix Odorico - Posté le 24 octobre 2021 à 17h24 dans Jeux vidéo

Plus d'un an et demi après son lancement, le free-to-play Call of Duty : Warzone attire de nombreux joueurs et streamers dans le monde entier. Cependant, une pratique indécente cannibalise leurs performances, à tel point qu'Activision a dû réagir. Mais est-ce suffisant et correct de la part de la firme américaine ?

600 000 bannissements à ce jour, mais...

Avec son battle royale, Call of Duty a su réinventer son propos, auparavant de plus en plus critiqué. Le mode Warzone a rapidement conquis les fans de FPS, et comptait lors sa première années de lancement 100 millions de joueurs mensuels en moyenne. Mais alors que le succès grandit, et que le jeu accueille toujours plus de gamers, la triche est devenu un phénomène de plus en plus récurent.

Malgré plus de 600 000 bannissements depuis le lancement de Warzone, Activision ne semblait pas donner assez d'importance à l'éradication des cheateurs, jusqu'à la création du système anti-triche "Ricochet Anti-Cheat". Celui-ci va comporter deux aspects distincts : une nouvelle mise à jour basée sur le backend pour fournir une meilleure infrastructure, une meilleure sécurité et un système de pilote du noyau du PC pour détecter directement les hacks.

Faire ragequit les streamers

Mais les équipes d'Activision ainsi que les joueurs font face à un autre genre de hacking : payer des hackers afin qu’ils ruinent les parties des streamers. Cette pratique prend place sur un serveur Discord. Et celui-ci paye les utilisateurs en plaçant un prix sur un streamer à cibler.

Ces cibles sont généralement des streamers aux gros nombres de viewers. Et pour combler le tout, plus le streamer est un "gros poisson", et plus la somme à gagner pour les pirates informatiques est importante. Le streamer Fifakill connaît bien cette pratique. Il explique sur son compte Twitter :

D’accord, aujourd’hui, j’ai eu la chance de parler au gars « IHACKFORTHEWIN » qui fait du stream sniping pendant qu’il hack. Il est dans un Discord où les gens PAYENT pour mettre une prime sur un streamer, puis ils les snipe jusqu’à ce qu’ils abandonnent et mettent fin à leur stream. Plus le streamer est gros, plus il y a d’argent.”

Ces chasseurs de primes ne lâchent rien. La streameuse FaZe Kalei en a fait l'amère expérience:

8 heures. Pour une nuit lol. Chaque lobby. Même quand il était bloqué et que je cachais l’écran. Il était sur un nouveau compte” a-t-elle lâché sur un tweet.

Epic Games et Fortnite ne sont pas non plus épargnés par la triche et le hacking sur les parties normales et en arène, à tel point que de nombreux joueurs pros vont jusqu'à boycotter les circuits compétitifs. Bien qu'Epic Games tente de traquer les tricheurs, ces derniers semblent toujours user de nouvelles ruses pour passer entre les mailles du filet.

Problème concernant l'anti-cheat RICOCHET

Le bannissement instantané des tricheurs apparaît donc comme une priorité pour les grands éditeurs que sont Epic Games, Activision, Electronics Arts, Riot Games et consorts. Mais les méthodes sont largement décriées par la communauté. Le nouveau système anti-cheat RICOCHET, qui sera introduit à la fois dans Warzone et Vanguard subit avant même son lancement des critiques concernant le driver.

En effet, si ce dernier permet de vérifier qu'aucun logiciel ou application permettant de tricher ne soit actif, il a accès à votre système informatique, peut vérifier vos pratiques sur votre ordinateur et ainsi accéder à vos données personnelles. De son côté, Activision promet que le système ne sera actif qu'au lancement de Warzone.

Activision a aussi confirmé que le driver sera nécessaire pour jouer à Warzone lorsqu’il sera disponible plus tard dans l’année. C'est-à-dire que les joueurs sur PC ne pourront pas jouer à Warzone s’ils ne souhaitent pas l’installer.

Call of Duty: Warzone sera le premier à bénéficier du pilote et des nouvelles fonctionnalités anti-triche. La sortie de Call of Duty: Vanguard marquera, elle, l’amélioration des serveurs tandis que le pilote arrivera, lui, à une date ultérieure.

Une erreur ?

Mots-Clés : call of dutyCall of duty: warzoneCall of Duty: Vanguardjeux vidéoactivisionPCPS5trichebanhackerhackingcheaterssystème anti-cheat RICOCHET

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Xmattks, il y a 1 mois :

De la triche, il y en aura tout le temps, le système sera peut-être efficace au début, puis deviendra obsolète

Répondre à ce commentaire

Par Jaxxs, il y a 1 mois (en réponse à Xmattks):

Honnêtement, Riot à le même type d'anticheat sur Valorant, en pire vu qu'il tourne h24 sur ton pc. Et ça a l'air de fonctionner.

On va finir par être obligé d'accepter ce genre de logiciel anticheat, car aujourd'hui, Battleye ou EAC qui fonctionnaient correctement y a quelques années, sont totalement obsolètes et n'arrivent en rien à stopper les tricheurs.

On finira par accepter ça pour pouvoir jouer à des jeux multis sans se faire chier dessus par des mecs qui claquent des centaines de dollar en cheat pour se sentir existaient.

Répondre à ce commentaire

Par TonkeyKong, il y a 1 mois (en réponse à Jaxxs):

Le problème de l'anticheat qui tourne H24 sur le PC c'est que si on installe un logiciel qui n'est pas validé par l'anticheat, on peut se faire ban son compte

Répondre à ce commentaire

Par Netsuko, il y a 1 mois :

Alors là c'est grandiose!
Des personnes payent pour que d'autres gênent des streamers?
Ils feraient mieux de se payer un psy, car il y a du boulot!

Répondre à ce commentaire

Par dgsi, il y a 1 mois (en réponse à Netsuko):

Je comprends pas pourquoi des particuliers payeraient pour un truc aussi futile, qui sont ces gens, des millionnaires et fils de millionnaires tarés ?

Que des états fassent ça pour saper les influenceurs culturels d'un état adverse, ok pourquoi pas et les russes ont toute une doctrine là-dessus depuis la guerre froide, c'est même l'une des raisons pour lesquelles y'a autant d'asmr artist non russes en deepfake sur le net et de sites de streaming illégaux ou de mise à dispo des journaux et de mags gratuitement, mais des particuliers...

Répondre à ce commentaire

Par matrax, il y a 1 mois (en réponse à Netsuko):

Stream hack power. Ce n'est qu'un jeu, je suis contre que des gars gagne des fortunes et qu'ils pleure lorsque ils perde.Stream hack lover

Répondre à ce commentaire

Par Bubu, il y a 1 mois :

De toute façon les grands éditeurs s'en foutent royalement de la bonne expérience de leurs joueurs, toujours des discours en bois, et derrière des sous amassés car il n y a que ça qui compte.

Répondre à ce commentaire

Par dgsi, il y a 1 mois (en réponse à Bubu):

Des joueurs oui, mais des streamers non, ce sont des influenceurs, et souvent des influenceurs qu'ils payent pour streamer. Donc au final s'ils ne font rien, c'est comme payer pour une pub qui ne se verra pas.

Répondre à ce commentaire

Par wtfdud, il y a 1 mois :

Aucun rapport avec le hacking mais bon...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.