Wikipédia définitivement banni en Chine dans toutes ses langues

De GomeWars Auteur - Posté le 15 mai 2019 à 17h15 dans High-tech

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Même si la Chine s'est finalement rouverte à la distribution de jeux vidéo sur son territoire, le pays gouverné par Xi Jinping est loin d'avoir tiré un trait sur la censure. Après Winnie l'Ourson, c'est au tour de Wikipédia d'en être désormais banni et ce, dans son intégralité. Une mesure qui touche plus de 600 millions d’utilisateurs, dans le pays le plus peuplé de la Terre. 

Wikipédia banni en Chine 

5ème site le plus visité au monde selon les classements Alexa et SimilarWeb, Wikipédia fait désormais partie du quotidien de bon nombre des 4,39 milliards d'internautes que comptent la Terre. Seulement, cette encyclopédie universelle, visitée par près de 500 millions d'utilisateurs chaque mois et qui compte 30 millions d'articles dans plus de 280 langues, est désormais bannie en Chine, dans toutes ses langues. Le blocage, qui avait jusqu'ici épargné la version chinoise du site, a été étendue. 

"Fin avril, la Wikimedia Foundation a déterminé que Wikipedia n'était désormais plus accessible en Chine. Après avoir attentivement analysé nos rapports de trafic interne, nous pouvons maintenant confirmer que Wikipedia y est actuellement bloqué dans toutes les langues" a indiqué la fondation via un communiqué. 

Ce n'est pas la première fois qu'un pays décide de priver ses citoyens de Wikipédia. En effet, en 2017, la Turquie avait déjà banni le site puisqu'il était évoqué sur la page en anglais dédiée au pays, que ce dernier était un pays sponsor de l'Etat islamique et d'Al-Qaïda, indication que la justice turque a qualifié de "manipulation de masse". En début d'année, ce fut au tour du Venezuela d'avoir périodiquement interdit l'accès à Wikipédia. Un blocage levé depuis.

Une erreur ?

Mots-Clés : bancensureChineWikipédiablocageWikimedia FoundationXi Jinping

Source(s) : Time

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

bottom_ad

Commentaires (19)

Par Billy, il y a 6 jours :

La Chine ou la République de la censure...

Répondre à ce commentaire

Par StarionX, il y a 6 jours (en réponse à Billy):

La France est le pays championne du monde en demande de censure sur internet !

https://journaldunet.com/ebusiness/…

Répondre à ce commentaire

Par Skist, il y a 6 jours (en réponse à StarionX):

Bah oui tiens, compare des posts facebook à une encyclopédie et à la connaissance.

Répondre à ce commentaire

Par Comprendre Interstellar en 4 leçons, il y a 6 jours (en réponse à Skist):

A leur décharge , beaucoup d'article manque d'objectivité et contiennent encore pas mal d'erreur, de la à aller jusqu'à la censure totale, c'est excessif c'est vrai.

Répondre à ce commentaire

Par Vé-logue, il y a 6 jours :

La liberté de s'instruire en Chine est donc morte en 2019 ...

Répondre à ce commentaire

Par greenwaylander, il y a 5 jours (en réponse à Vé-logue):

Si tu t'instruis via Wikipédia, finalement ca vaut le coup de le censurer ^^

Répondre à ce commentaire

Par Flatman, il y a 5 jours (en réponse à greenwaylander):

Complètement con ta remarque, Wikipédia est un très bon moyen pour commencer à se renseigner et s'intéresser à un sujet

Répondre à ce commentaire

Par greenwaylander, il y a 5 jours (en réponse à Flatman):

Mais il y a une grande différence entre "s'intéresser et commencer à se renseigner" et "s'instruire".

Il est claire que Wikipédia n'est absolument pas une source fiable. Elle peut contenir des informations correctes mais ce n'est pas une obligation.

La guide line sur Wikipédia c'est le nombre : plus il y aura de personnes qui approuve une information / plus il y aura de "preuves" (pas forcément vraie mais nombreuses) plus elle aura tendance à devenir vraie sur wikipedia

Répondre à ce commentaire

Par Cadastre, il y a 5 jours (en réponse à greenwaylander):

"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison"
- Coluche

Répondre à ce commentaire

Par Kenny, il y a 6 jours :

Ça sera con d'avoir accès a de l'information libre...

Répondre à ce commentaire

Par 上海人, il y a 6 jours via l'application Hitek :

Mais Winnie l'ourson n'est pas interdit en Chine ! Merde ! C'est pas possible de continuer à dire des conneries pareilles !! Vous y êtes allé en Chine pour vérifier ? Il y a des Winnie l'ourson partout, absolument partout. Sous formes de biscuits, de stickers sur les voitures, en bas de ma résidence il y a un manège pour les gosses Winnie l'ourson, il y a des pyjamas, des casquettes, des vestes, des lunettes, des peluches Winnie l'ourson et tout ça en Chine, le Disney Store est rempli de goodies Winnie l'ourson. Vérifiez avant de publier des articles c'est quand même pas compliqué. Le pire c'est que vous re-claquez des liens vers cet article fictif et que les gens y croient vraiment. Hitek, un journaliste ça vérifie ses sources, c'est le minimum quand on transmet des informations.

Répondre à ce commentaire

Par Hit, il y a 5 jours (en réponse à 上海人):

Hitek ce n'est pas du journaliste. Pire, il ne faut même plus considérer Hitek comme un "relayeur d'actualité" qui surfe à fond sur le populaire. Tout leur article sont truffés de fautes, de blancs, etc. Parfois je me demande la raison d'être des rédacteurs...
Pour les lecteurs, la seule raison de rester ici est de rire un peu dans les com. Et parfois (pour ne pas dire souvent) de leurs erreurs...

Répondre à ce commentaire

Par Verk, il y a 6 jours :

La chine prend simplement exemple sur l'occident, ouch.

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 5 jours (en réponse à Verk):

Ha c'est bizarre je ne vois pas de caméras à reconnaissance faciale de partout ici pour traquer nos faits et gestes, ha et bizarrement j'ai accès à wikipedia.

Répondre à ce commentaire

Par 上海人, il y a 5 jours via l'application Hitek (en réponse à Anarion):

Aucune preuve de ces soi-disantes caméras à reconnaissance faciale, mis à part dans les aéroports (ce que je trouve extrêmement pratique pour contrôler qui tente de mettre les pieds sur le territoire chinois). Il y a effectivement des caméras de surveillance qui sont utilisées pour identifier entre autres les agresseurs et vérifier les conditions d'accidents etc. Quand à Wikipedia il y a l'équivalent en Chine (avec des trucs en moins, oui).

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 5 jours (en réponse à 上海人):

Mais oui la Chine ce beau pays de liberté...
https://fr.wikipedia.org/wiki/…

Répondre à ce commentaire

Par iTroll, il y a 5 jours (en réponse à Anarion):

Pour l'instant...
il faut être naïf pour penser que seulement la Chine utilise les caméras pour faire de la reconnaissance faciale...
juste un exemple de ta naïveté
https://ind.pn/30nhWJj

Répondre à ce commentaire

Par Anarion, il y a 5 jours (en réponse à iTroll):

Je n'ai jamais dit qu'il n'y avait que la Chine qui en possédait, je dis juste que niveau contrôle de la population via la reconnaissance faciale ils ont trois trains d'avance sur le reste du monde.
De plus ton exemple est un système de reconnaissance faciale qui a pour but de traquer les criminels recherchés, rien à voir avec la Chine ou il servira à "noter" les citoyens.
https://fr.wikipedia.org/wiki/…

Répondre à ce commentaire

Par Hwasm, il y a 4 jours :

Cet article est sponsorisé par NordVPN

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Rage 2 : l'Apocalypse selon Saint-Cross

Rage 2

Il y a 1 semaine

Note : 7,75
Critique Avengers : Endgame, une suite sympathique, mais qui va diviser (sans spoilers)

Avengers : Endgame

Il y a 4 semaines

Note : 7
Test Huawei P Smart 2019, un smartphone au rapport qualité-prix très intéressant : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei P Smart 2019

Il y a 2 mois

Note : 7,6