Zao, l'application chinoise qui fait de vous la star de votre film, alimente de nouveau la peur des deepfake

De GomeWars Auteur - Posté le 3 septembre 2019 à 10h30 dans High-tech
53réactions !
2 commentaires

Début 2018 apparaissaient les deepfake, ces vidéos controversées où le visage d'une personne était remplacé par celui d'une autre. Et alors que certains l'utilisaient pour mixer les acteurs de classiques du cinéma hollywoodien, d'autres donnaient vie à leurs fantasmes en remplaçant la tête d'actrices célèbres avec celles d'actrices pornographiques. En Chine, une application similaire à fait son apparition : Zao. 

Les retours des deepfake ?

Apparue le 30 août dernier en Chine, l'application Zao y est rapidement devenue l'application la plus téléchargée, rapporte Numerama. A l'instar de Deepfake, elle remplace le visage d'une personne par celui d'une autre. Mais ce qui a fait le succès de Zao, c'est qu'elle remplace le visage d'une personne par celui de son utilisateur. Un face swap ordinaire au résultat imparfait, mais tout de même assez réussi, comme vous pouvez le constater juste en dessous. 

Mais comme le souligne ce même internaute dans un autre tweet, cette technologie pourrait bien donner des idées au monde de la publicité. En se servant des visages des consommateurs eux-mêmes pour les intégrer à une publicité ou un trailer, le monde du télévisuel pourrait ainsi proposer un contenu personnalisé. Des géants comme Netflix ou Disney+ pourraient même proposer des créations où vous êtes le héros, comme la plateforme de Los Gatos avait pu le faire dans une moindre mesure pour l'épisode Bandersnatch de sa série Black Mirror

La soudaine popularité de l'application fait toutefois remonter des problématiques de confidentialité, de droits à l'image et de respect de la vie privée. Comme le fait remarquer le site chinois Radii, les conditions d'utilisation de l'application précisent que les photos que vous envoyées pour faire le montage seront sauvegardées sur les serveurs. Jusque là, rien d'anormal. Toutefois, Zao aura ensuite un droit "permanent et irrévocable" de les réutiliser.

Une problématique massivement pointée du doigt par les internautes inquiets, à tel point que l'entreprise a annoncé ce week-end que ses CGU seraient modifiées. Néanmoins, la réutilisation des photos enregistrées pourrait, à terme, mener à des publicités personnalisées, intégrant les consommateurs au cœur de l'action pour les pousser toujours plus à consommer. Zao vient-elle de signer le retour des deepfake ? Pour le moment, rien n'est moins sûr.

Une erreur ?

Mots-Clés : ChineapplicationDeepfakeZaoproblèmevisage

Source(s) : Numerama

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par Billy, il y a 11 mois :

Mouai... C'est Chelou..

Répondre à ce commentaire

Par Razzylada, il y a 11 mois :

«Les photos que vous envoyées»...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 1 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 3 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 3 mois