Rechercher Annuler

Berserk : la première scène du manga ne peut pas être canon, voici pourquoi

De Lucas Mollard - Posté le 19 mars 2022 à 9h39 dans Geek

Berserk restera à jamais dans le coeur des fans comme l'un des plus grands monuments de la bande dessinée japonaise, et à raison. L'univers à jamais inachevé de Kentaro Miura démarré en 1989 est si complexe et unique qu'il laisse une grande place à l'imaginaire collectif... et aux défauts que les fans acceptent d'oublier.

Berserk : une première scène impossible ?

Peu de mangas ont gagné le respect et l'admiration des lecteurs à travers le monde comme Berserk l'a fait. Au centre de cet amour inconditionnel se trouve le personnage principal de la série, Guts. Un personnage aussi complexe que profond. C'est cette profondeur qui empêche les fans d'accepter purement et simplement les premières pages du manga comme canon à leurs yeux, tant elles jurent avec le comportement et le caractère de Guts. La psychologie du personnage est découpée en trois actes bien distincts, son enfance, son passage dans la Bande du Faucon et après l'Eclipse. Même si on sait chronologiquement quand se passe la première scène du manga (après l'Éclipse), elle ne correspond en aucun cas à la personnalité de Guts durant l'une de ces phases.

En effet, dans les premiers chapitres du manga, Guts apparaît comme un protagoniste totalement inimitable. Le premier chapitre de Berserk commence avec Guts qui couche avec une femme. Cependant, dans les affres de la passion, la femme se transforme. Bien qu'elle pense avoir piégé Guts avec sa vraie forme dégoûtante, il renverse le rôle sans hésitation et tire un boulet de canon depuis son bras, détruisant ce qui apparaissait jusque là au lecteur comme un début d'intrigue. Cette ouverture sert surtout à montrer que le monde est rempli de démons et que Guts est quelqu'un qui aime les tuer. Cependant, dans toute l'histoire du manga il est montré plusieurs éléments qui empêche la possibilité de cette scène a être canon. La principale étant que Guts est au fond quelqu'un de très sensible, dont la froideur est un rempart contre le contact humain.

Guts est Haptophobe ?

En effet, en bons lecteurs du manga, vous savez que Guts a été vendu par celui qu'il considérait comme son père adoptif et agressé sexuellement durant son enfance, expliqué dans le flash-back commençant à la fin du tome 3 du manga, durant le fameux Âge d'Or. Ce violent traumatisme a fait naître en lui une profonde aversion du contact humain. Même Casca, l'un des personnages féminins les plus forts tout manga confondus, était au départ incapable de le toucher, et a fini par y arriver difficilement au fil de leur relation. Cette personnalité froide et détachée qui le définit dans les premiers chapitres est un mécanisme de défense rationnel, mais qui ne correspond donc plus du tout avec la vision du Guts capable de coucher avec un démon, surtout après l'Eclipse. Si, après cet événement, il est à la recherche des God Hand pour se venger de Griffith, il est hanté par le viol de Casca, l'amour de sa vie, qui a perdu la raison. Considérant cet amour, on l'imagine mal avoir une vie sexuelle dans le dos de Casca...  En raison de ces contradictions, certains fans préfèrent considérer que ce premier départ de Berserk est en réalité non-nanon, ce qui n'est pas une mauvaise idée en soit.

Des choses sombres se produisent dans Berserk, mais jamais sans qu'elles ne soient reliées à d'autres choses. Or, comme il s'agit d'une scène d'introduction, il est difficile de la relier, et cela n'a d'ailleurs jamais été fait par Kentaro Miura. Il est tout à fait possible de la supprimer sans changer le cours des événements. Cela s'explique par le fait que Berserk a connu deux départs. Un premier avec le tome 1, évidemment, où l'auteur n'était pas entièrement sûr de la direction à faire prendre à son histoire, et un second départ avec le tome 3, lorsqu'il s'est finalement résolu. Ainsi pour beaucoup, le tome 3 compte comme étant le véritable début des aventures de Guts. D'ailleurs depuis la mort de l'auteur, les hommages à Kentaro Miura se multiplient dans le monde, notamment dans le dernier jeu Elden Ring, où apparaissent de nombreuses références à Berserk.

Une erreur ?

Mots-Clés : gutsberserkKentaro MiuraMortcanonpremier chapitretome 1cascatome 3age d'ormanga

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (9)

Par Madame Irma, il y a 5 mois :

Tiens, cela me fait penser à une étude récente qui parle du viol comme élément trop utilisé dans la culture comme "source" de puissance et de volonté des personnages. Dès qu'on veut qu'un personnage soit fort, il faut qu'il soit violé. Peut-être que ça a été démarré avec Berserk ?

Répondre à ce commentaire

Par Blidza, il y a 5 mois (en réponse à Madame Irma):

La réalité, c'est que dans le monde médiéval le viol est omniprésent, les tortures et abominations sont aussi présentes dans Berserk. Avant d'essayer de dénoncer des choses, il y a des réalités qu'on ne peut pas occulter. Sache que le viol de Guts ne lui permet pas d'être plus fort, au contraire il en souffre énormément, resssent un sentient de trahison par rapport à son père adoptif qui le suit tout au long de l'œuvre et l'isole des autres protagonistes au point qu'on ne peut plus le toucher. Le viol de Casca qui n'est qu'une vengeance de Griffith envers Guts le détruit psychologiquement en plus de rendre Casca démente. Il en est à un point que lorsqu'il couche avec Casca il revit son propre viol et ne peut plus continuer. En fait, Berserk décrit très précisément ce que ressentent les victimes de viol et offre une fenêtre pour les comprendre. Ce qui le rend fort c'est sa capacité à comprendre que rien ne dure et que tous ses companions sont destinés à mourir, car il n'a connu que ça depuis qu'il est enfant, seulement des morts et des trahisons, il sait que sa voie se trouve dans la solitude malgrès le temps avec les faucons, c'est aussi pourquoi il quitte la bande Griffith. D'ailleurs pendant cette absence, il s'entraine d'ores et déjà à combattre les démons en se faisant tomber desssus des troncs d'arbres depuis une chute d'eau, car il voulait être assez fort pour survivre face à Zodd ou nimporte quel démon, c'est ce que le sauve aussi face à Wyldan. Bref t'as rien pigé à l'oeuvre de Kentaro. Ratio

Répondre à ce commentaire

Par Bfera, il y a 5 mois (en réponse à Blidza):

"Même que moi je comprends mieux berserk que toi ouai"

Ou alors t'assumes qu'une œuvre est sujet à interprétation et que ton analyse n'est pas forcément correct non plus u.u

Griffiths viol casca pour ce venger de guts ?
Genre t'as pas lu les scans en faite ?

Répondre à ce commentaire

Par Blidza, il y a 5 mois (en réponse à Bfera):

Si j'ai lu les scans merci, et j'ai de bonnes raisons qui expliquent pourquoi Griffith viol Casca lors de l'éclipse, chose qu'il tente d'une certaine manière avant ça lorsqu'il est sauvé de la prison et qu'il se retrouve dans le chariot avec Casca après avoir compris que Guts et elle avait une relation.

Oui l'œuvre est sujette à interprétation, mais dire "le viol est source de volonté et de puissance" c'est vraiment ne pas vouloir comprendre le manga ou alors êtres très limité en matière d'interprétation, j'ai déjà expliqué pourquoi plus haut.

De plus Guts est fort avant d'être violé, en fait ce viol l'affaiblit car il brise la confiance qu'il avait avec Gambino... Bref je vais pas tout expliqué ça devient ridicule, vous n'avez qu'à lire le manga attentivement en fait.

Répondre à ce commentaire

Par Bfera, il y a 5 mois (en réponse à Blidza):

Ce que je critique surtout c'est de prétendre que ton interprétation est forcément meilleurs que la sienne alors que pour toi le viol de casca est là pour une vengeance envers guts ... (encore le dernier scan sortie nous prouve le contraire mais bon passons)

Répondre à ce commentaire

Par Akio, il y a 5 mois (en réponse à Bfera):

En tout cas j'ai eu la même interprétation que Bfera, la narration de Guts est construite autours de ces points ça laisse en vrai, peu de place à l'interpretation.

Répondre à ce commentaire

Par Akio, il y a 5 mois (en réponse à Akio):

J'ai eu la même interprétation que Blidza*

Répondre à ce commentaire

Par Sqndpiper, il y a 5 mois :

Non Nanon?
"En raison de ces contradictions, certains fans préfèrent considérer que ce premier départ de Berserk est en réalité non-nanon, ce qui n'est pas une mauvaise idée en soit."

Répondre à ce commentaire

Par Someone, il y a 5 mois :

Les "fans"... A un moment faut arrêter de vouloir dire a la place de l'auteur ce qui est canon ou non, dans ce cas si, que ça plaise ou non aux "fans" cette scène fait partie du manga, elle est canon. C'est facile de choisir ce qui l'est ou non sous prétexte du "nan mais ça fait pas partie de sa personnalité".
Si il y a des éléments qui montre que ça ne pourrait pas arriver, c'est simplement qu'il y a eu une erreur dans le scénario ? Est ce que ça rend le manga moins bon ? Bah pas vraiment. Aussi pour terminer, ce n'est pas parce que Miura n'était pas sûr de la direction a prendre que le début n'est pas canon.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.