Rechercher Annuler

Harry Potter : cette trahison méconnue du père de J.K. Rowling après le succès de sa fille

De Yann Sousa - Posté le 13 avril 2022 à 16h18 dans Insolite

En juin 2000, l'écrivaine J.K. Rowling a offert un cadeau d'une valeur inestimable à son paternel. À l'occasion de la fête des pères, celle-ci lui a fait don de l'une des toutes premières éditions de son livre Harry Potter et la Coupe de Feu.

Une dédicace spéciale pour la fête des pères

Sur l'une des pages du bouquin, on pouvait y lire cette dédicace : "À Peter Rowling, en mémoire de M. Ridley et Susan Sladden, qui ont aidé Harry à sortir de son placard". Il était aussi écrit le message suivant :

Cher père, si je l'avais appelé Ronald (Wesley) Ridley, ils auraient fini par retrouver le pauvre type... mais c'est bien pour cela que Ron s'appelle Ron ! Joyeuse fête des pères 2000 et beaucoup d'amour de la part de ton aînée, J.K. Rowling.

Si l'exemplaire que vous avez de ce livre à la maison dit la même chose, c'est que vous êtes alors l'heureux propriétaire d'un trésor qui vaut cher. En effet, J.K. Rowling a fait un cadeau irremplaçable à son père, mais celui-ci a finalement préféré le revendre. 

J.K. Rowling trahie par son propre père

En 2003, Peter Rowling prend la décision de mettre aux enchères cet exemplaire, ainsi que six autres livres que sa fille lui avait donner à titre gracieux. Que ce soit d'un point de vue parental ou financier, ceci n'était sans doute pas la chose la plus intelligente à faire. 

En effet, Peter Rowling ne réussira à revendre que quatre des sept livres proposés durant l'enchère. Trois livres ne seront donc pas vendus, parce que personne ne souhaitera respecter l'offre minimale d'achat spécifiée. 

Cette vente lui rapportera en tout la somme de 50.000 £ (dont 27.000 £ à attribuer au quatrième tome dédicacé de la saga). En attendant quelques années, nous sommes à peu près sûrs qu'il aurait pu vendre le lot à un prix bien plus exorbitant. 

Cet événement sera un coup dur pour l'écrivaine, qui considèrera cet acte comme "une totale trahison" de la part de son père. À ce sujet, Peter Rowling a lui-même raconté avoir agi de la sorte dans le but de payer ses 100.000 £ de dettes (120 000 euros). L'ingénieur avait contracté ce déficit suite à la faillite de son entreprise. Il semblerait que sa fille n'ait pas souhaité l'aider à payer, à l'époque. 

Peter Rowling s'en est beaucoup voulu de son acte, bien qu'il continue de dire qu'il ne pouvait pas faire autrement. À ce propos, il a déclaré :

C'est une situation déchirante. Je crains d'avoir perdu ma fille. Je ne peux qu'espérer que Joanne comprenne un jour pourquoi j'ai fait ça.

Si la vous aimez la saga Harry Potter, découvrez cette grosse incohérence repérée dans l'Ordre du Phénix. 

Une erreur ?

Mots-Clés : Harry Potterjk rowlingenchèresLivreventetrahisondettePeter RowlingPère

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par Carmella, il y a 2 mois :

Vraiment pas ouf pour un père...

Répondre à ce commentaire

Par Xze, il y a 2 mois :

C'est un sacré enculé

Répondre à ce commentaire

Par Lifehalf, il y a 2 mois via l'application Hitek :

Ba si vraiment il avait des dettes et que elle ne l’a pas aidé elle n’est pas mieux non plus ( après je ne connais pas la vérité donc ….)

Répondre à ce commentaire

Par Dobermann, il y a 2 mois (en réponse à Lifehalf):

N'importe quoi...

Répondre à ce commentaire

Par Kay_kay11, il y a 2 mois :

Je peux comprendre que il s'en veuille et tout mais c'est quand même chien de faire ça surtout que moi si j'étais son père je les aurai gardés précieusement dans une cage de verre. C'est un cadeau d'une valeur inestimable. C'est ignoble de faire ça.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.