Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Test Rage 2 : l'Apocalypse selon Saint-Cross

De GomeWars - 13 mai 2019 à 16:08 dans Jeux vidéo

En début d'année, nous avions été conviés par Besthesda à nous rendre dans leurs locaux parisiens dans le but d'y tester Rage 2 le temps de quelques heures. Après une échappée désertique riche en effusion de sang et un aperçu de la trame principale, nous en étions ressortis mitigés. Plusieurs mois se sont…

Lire le test Rage 2

Points positifs et négatifs Rage 2

  • Un véritable défouloir

  • Des personnages déjantés à la Wolfenstein

  • Un monde ouvert immense et bourré d'activités

  • Une conduite agréable...

  • Un arsenal plutôt classique

  • ... mais qui oblige à rester appuyé sur le boost

  • Des boss peut-être un peu simples

7,8

/10

  • Graphismes : 7/10
  • Gameplay : 8/10
  • Bande son : 7/10
  • Durée de vie : 9/10
Photos et Vidéos (5)
Présentation Rage 2

Près de 8 années après Rage premier du nom, Rage 2 s'offre une sortie sur PC et consoles. Bien évidemment, l'Apocalypse ne s'est pas envolée du jour au lendemain et le titre, co-développé par Avalanche Studios et id Software, vous met dans les mains de Walker, un nouveau personnage et le dernier Ranger du coin, dont le genre est entre votre mains. Homme ou femme, à vous de choisir. 

Un titre complètement déjanté

Rage 2 se veut complètement barré. Maraudeurs punks, monstres hideux et gigantesques, têtes éclatées, bras arrachés, le titre édité par Bethesda ne fait pas dans la dentelle. A mi-chemin entre Rage, Mad Max et Wolfenstein, Rage 2 met l'accent sur le défouloir. Et pour ça, le jeu vous met entre les mains un paquet d'armes différentes. Du petit pistolet au fusil à pompe, en passant par le lance-roquettes, l'inventaire s'apparente davantage à une armurerie portative qu'à un sac à main fourre-tout. 

Le mot d'ordre de Rage 2, c'est la mobilité et l'explosivité. Pour vous aider dans cette tâche, le jeu met à votre disposition une ribambelle de pouvoirs en tous genres. Destruction, Vortex, Ruée, des noms relativement évocateurs aux pouvoirs destructeurs. A vous de les améliorer…

» lire la suite

Près de 8 années après Rage premier du nom, Rage 2 s'offre une sortie sur PC et consoles. Bien évidemment, l'Apocalypse ne s'est pas envolée du jour au lendemain et le titre, co-développé par Avalanche Studios et id Software, vous met dans les mains de Walker, un nouveau personnage et le dernier Ranger du coin, dont le genre est entre votre mains. Homme ou femme, à vous de choisir. 

Un titre complètement déjanté

Rage 2 se veut complètement barré. Maraudeurs punks, monstres hideux et gigantesques, têtes éclatées, bras arrachés, le titre édité par Bethesda ne fait pas dans la dentelle. A mi-chemin entre Rage, Mad Max et Wolfenstein, Rage 2 met l'accent sur le défouloir. Et pour ça, le jeu vous met entre les mains un paquet d'armes différentes. Du petit pistolet au fusil à pompe, en passant par le lance-roquettes, l'inventaire s'apparente davantage à une armurerie portative qu'à un sac à main fourre-tout. 

Le mot d'ordre de Rage 2, c'est la mobilité et l'explosivité. Pour vous aider dans cette tâche, le jeu met à votre disposition une ribambelle de pouvoirs en tous genres. Destruction, Vortex, Ruée, des noms relativement évocateurs aux pouvoirs destructeurs. A vous de les améliorer pour pouvoir massacrer plus facilement encore vos ennemis. A côté de ça, Rage 2 ne s'est pas limité côté véhicules. Voyager par les airs, la mer, la terre, là encore, à vous de convenir quel est le véhicule qui vous sied le mieux. A vous ou à votre environnement. 

Outre l'espace désertique et dévasté propre à tous les mondes ouverts apocalyptiques qui se respectent, Rage 2 profite de multiples biomes. Biomes dans lesquelles aussi bien la faune, que la flore, évolueront en fonction. Pour vous forcer la main côté exploration, le jeu vous propose de multiples quêtes, principales et secondaires. Barrées, elles vous feront rencontrer des personnages hauts en couleur. 

Rage 2 sort le 14 mai sur PC, PS4 et Xbox One.

« refermer
Caractéristiques

Éditeur : Bethesda Softworks

Genre : Action

Disponible sur : PC, Xbox One, PS4

actualité relative Rage 2

3

Actu

Rage 2 : on a joué 3h en plein univers post-apo, nos impressions mitigées

On a eu l'occasion de poser nos mains sur le prochain Rage 2, voici ce que nous en avons pensé.
Il y a 8 mois par GomeWars


20

Actu

Bethesda : retour sur Fallout 76, Rage 2, The Elder Scrolls 6 et les autres surprises de l’E3 2018

De Fallout 76, en passant par Rage 2 et Wolfenstein Youngblood, à la surprise The Elder Scrolls 6, retour sur les…
Il y a 1 an par Maxime K


De GomeWars - 13 mai 2019 à 16:08 dans Jeux vidéo

En début d'année, nous avions été conviés par Besthesda à nous rendre dans leurs locaux parisiens dans le but d'y tester Rage 2 le temps de quelques heures. Après une échappée désertique riche en effusion de sang et un aperçu de la trame principale, nous en étions ressortis mitigés. Plusieurs mois se sont écoulés depuis cette preview et nous avons pu mettre la main sur une version complète du jeu, sur PC, dans le but de le tester. Nos impressions se sont-elles confirmées ? Réponse dans notre test. 

La destruction comme mission principale

Vous le savez, dans l'histoire de Rage, Apophis, un immense astéroïde, s'est écrasé sur Terre et a anéanti 80% de la vie sur la planète bleue. Plus efficace que Thanos dans Avengers: Infinity War, ce caillou céleste vous a toutefois manqué. Mais plutôt que de faire revenir bêtement le protagoniste de la saga, Rage 2 vous propose d'incarner un nouvel individu, homme ou femme. Co-développé par id Software (DOOM) et Avalanche Studios (Just Cause, Mad Max), Rage 2 est un fidèle mélange de l'explosivité retrouvée dans DOOM et des mondes ouverts et de la liberté d'exploration des sagas d'Avalanche. Et après des dizaines d'heures passées dans cet univers apocalyptique, ce mashup, classique à première vue, ne vient pas révolutionner l'industrie du jeu vidéo, mais se présente comme un excellent défouloir, bourré de contenu. 

1

Dans Rage 2, il y a toujours quelque chose à faire. Quête principale, quêtes secondaires, points d'intérêts, exploration ou encore événements ponctuels, difficile de manquer de contenu. La quête principale, pour débuter, est bien plus satisfaisante que ce que nous pensions initialement. Et pour cause, elle est portée par les personnages importants du titre, plus atypiques que jamais. Ces personnages, de l'antipathique barman au scientifique timbré en passant par la sadique femme de pouvoir, feront de vous leur homme (ou femme) de main. Pas de café ou de photocopies en perspective, votre mission, si vous l'acceptez, sera de zigouiller de l'antagoniste, encore et encore. Une tâche, qui semble répétitive au premier abord, mais qui s'effectue avec le sourire. Et pour cause, à mesure que les heures de jeu s'accumulent, le gameplay évolue. Même si l'armurerie reste classique, pistolet, fusil d'assaut, fusil à pompe, les pouvoirs viennent DOOMiser le tout. 

1

Ces pouvoirs, présents dans des Arches, dénichées dans les missions ou via l'exploration, vont vous permettre d'exploser tout ce qui se trouve devant vous. Ces capacités Nanotrites pourront ensuite être améliorées grâce aux Feltrites, obtenables à foison en ouvrant des caisses, des coffres et explorant ce monde dévasté. Les améliorations ajouteront des options de destruction à votre arsenal de pouvoirs. Réduction du délai d'utilisation, augmentation de la portée, ajout d'un effet destructeur, tout est fait pour que votre gameplay s'axe davantage autour de vos pouvoirs que de vos armes. Et pour cause, les affrontements restent, au demeurant, plutôt classiques. 

Néanmoins, les pouvoirs viennent régler le problème et dynamiser le tout. Une fois toutes les capacités Nanotrites acquises, il est impossible de se transformer en véritable super-héros. Quelques améliorations plus tard, il est possible d'utiliser ces pouvoirs à foison et de faire exploser les têtes de tous vos ennemis. Mais bien évidemment, Rage 2 ne serait pas intéressant sans un peu de défi. Généralement, ce défi se présente sous la forme d'un ennemi, beaucoup plus gros que les autres. Malheureusement, ces gros ennemis ne sont pas si dangereux que ça et profitent d'un pattern d'attaques et de mouvements restreint. Une fois ce dernier analysé, votre mobilité hors du commun vous mettra à l'abri de chaque attaque. 

Déjanté oui, mais toujours au troisième degré 

Ces ennemis hors-du-commun représentent une bonne source de matériaux. Ces matériaux, accessibles uniquement en tuant un ennemi de valeur ou en dépensant une belle somme chez un marchand, sont nécessaires à certaines augmentations. A noter que ces mêmes ennemis peuvent aussi bien être trouvés au milieu d'une mission qu'en explorant le vaste territoire mis à disposition. Ce territoire, aux biomes divers, est un vaste terrain de jeu. Et comme tout terrain de jeu qui se respecte, les activités y sont nombreuses. Impossible de s'ennuyer. Lesdites activités se déclinent sous de nombreux aspects, comme spécifiés un peu plus haut. La plus intéressante reste sans doute le météore, qui traverse le ciel avant de s'écraser quelque part sur la map. Et comme Link dans The Legend of Zelda: Breath of the Wild, vous suivrez la trajectoire de l'objet céleste avant de vous en emparer. 

1

Même si Mad Max et DOOM ont été mentionnés un peu plus haut, Rage 2 semble également s'être tourné vers Wolfenstein pour la qualité de ses personnages. On retrouve aisément le côté déjanté des protagonistes, autant dans leurs comportements que leurs dialogues. Mention spéciale pour le design du professeur, qui vaut le détour. Même si id Software a arrêté de s'occuper de la saga Wolfenstein depuis plus de 25 ans maintenant, l'Autorité ne manque pas de similitudes avec le régime nazi qui régit la licence désormais entre les mains des studios de MachineGames. En même temps, un régime autoritaire allié à la couleur rouge et à l'idée d'une race supérieure laisse aisément présager un rapprochement à une des idéologies marquantes du siècle dernier. 

Les graphismes restent dans les standards actuels de tout monde ouvert qui se respecte, même si les jeux de lumière restent convaincants. Ce monde ouvert immense et riche de vie ne s'explore pas à pied, à moins que vous soyez un adepte des escapades champêtres, évidemment. Pour cela, Rage 2 met à votre disposition une multitude de véhicules. "Tout ce qui a encore des roues peut être conduit" rappelle le jeu dans un de ses trailers. Vite vérifiée, cette affirmation mène à la présence de nombreux véhicules dont certains vous laisseront prendre la direction des cieux, ou des eaux. Les véhicules ennemis aussi peuvent être récupérés à n'importe quel instant, une fois sauvegardés dans une des nombreuses villes de la carte. La conduite a été améliorée depuis notre prise en main et se veut plus agréable qu'à l'accoutumée, même si on se retrouve finalement à épuiser constamment notre boost pour avancer assez vite. 

1

Le Phénix, véhicule principal du jeu, peut être amélioré et pimper façon MTV Rage 2. Pas d'écrans doubles sur les dossiers de vos sièges ou de jantes chromées, mais des mortiers, des canons plus gros ou un blindage plus épais. Vous n'êtes pas là en vacances rappelons-le. L'idée qui ressort des améliorations n'est autre que la destruction. Détruire vous permettra d'avancer et de collecter des matériaux vous offrant des bonus, eux-mêmes vous offrant un panel de destruction plus étoffé. Votre potentiel de destruction sera bien vu par les factions du coin. Remplir une mission satisfera la faction assignée et vous permettra de débloquer des améliorations pour vos capacités. 

Conclusion 

Après une première prise en main non concluante, Rage 2 est parvenu à nous faire changer d'avis. Le jeu ne vous promet pas une intrigue incroyable ou une immersion digne d'un film. Le mot d'ordre de Rage 2, c'est "démentiel". Une touche que le titre, né d'un duo id Software/Avalanche Studios, respecte à merveille. Ce cocktail explosif vous met dans la peau d'un Ranger aux capacités démentielles. Même si votre aventure débute avec une armurerie classique, votre arsenal s’étoffe rapidement et fait de vous une machine de guerre. Cette arme sur pattes, vous, en soi, est libre d'explorer à foison un monde apocalyptique vaste où les zones désertiques laissent petit à petit la place à des biomes plus variés. Les couleurs ternes virent alors au blanc ou encore au vert. Rage 2 est un immense défouloir qui ne souhaite pas révolutionner l'industrie du jeu vidéo, mais simplement vous faire passer un bon moment. Et vous savez quoi ? Eh bien c'est mission accomplie. 

Points positifs et négatifs Rage 2

  • Un véritable défouloir

  • Des personnages déjantés à la Wolfenstein

  • Un monde ouvert immense et bourré d'activités

  • Une conduite agréable...

  • Un arsenal plutôt classique

  • ... mais qui oblige à rester appuyé sur le boost

  • Des boss peut-être un peu simples

7,8

/10

  • Graphismes : 7/10
  • Gameplay : 8/10
  • Bande son : 7/10
  • Durée de vie : 9/10
avis des internautes (0)
pic

Dernier avis positif

Aucun avis positif.

Laisse un avis !

VS
pic

Dernier avis négatif

Aucun avis négatif.

Laisse un avis !


Tu as joué à Rage 2 ? Laisse un avis !

Aucun avis n'a été laissé pour l'instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.