Impression 3D : des scientifiques reconstituent de la peau sur des plaies avec une bio-imprimante

De Mickaël Auteur - Posté le 6 mars 2019 à 11h14 dans Science

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Les scientifiques de l’Institut de médecine régénératrice de Wake Forest sont arrivés à réparer une plaie grâce à une bio-imprimante mobile qui a reconstitué de la peau à même le patient.

Des essais réussis

Les premiers patients n’étaient autres que des animaux, en l’occurrence des souris et des cochons, mais cette avancée scientifique et technique va pouvoir être testée sur les êtres humains. Cette dernière fonctionne en combinant plusieurs technologies, celle de l’imagerie médicale, en scannant la plaie, et de l’impression 3D FDM (Fused Deposition Modeling) qui consiste à déposer couche par couche de la matière fondue à un endroit donné. La matière ici se compose de cellules qui permettent de reconstruire la peau et les tissus (fibroblastes et kératinocytes) à partir d’une biopsie de tissu en bonne santé que l’on récupère sur une autre partie du corps, comme pour les patients brûlés.

De meilleurs résultats

Les scientifiques à la base de la bio-impression expliquent que cela permet d’avoir de meilleurs résultats par rapport à une cicatrisation classique. De plus, elle serait aussi plus efficace par rapport à un spray propageant un mélange de fibroblastes et kératinocytes puisque la bio-imprimante permet de les superposer de façon précise et non anarchique. De ce fait, la reconstruction de l’épiderme se fait en deux semaines alors qu’avec le spray, il faut compter 4 à 6 semaines.

Plaies chroniques et greffe cutanée

Grâce à cette bio-imprimante, il serait possible de soigner les plaies chroniques de plus de 2 millions de personnes en France. On parle de plaie chronique à partir du moment où ces dernières mettent plus de quatre semaines à cicatriser. Cette technique pourrait également remplacer la greffe de peau chez l’homme.

Une erreur ?

Mots-Clés : bio-impressionplaiepeaubio-imprimante

Source(s) : sciencesetavenir.frnature.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Gerby, il y a 5 mois :

encore et toujours des tests sur les animaux qui ne partagent rien avec l'humain...

Répondre à ce commentaire

Par Sacha de bourg palette, il y a 5 mois (en réponse à Gerby):

Bien sûr qu'ils ont en commun avec l'être humain...sinon on ne ferait pas des greffes de cœur de cochon à des humains, par exemple.

Si ils n'étaient pas proches de nous à certains niveaux, il n'y aurait AUCUN intérêt à tester sur eux. Arrêtez de vous croire plus intelligent que des gens qui ont minimum bac +5 et qui consacrent leur vie à faire avancer le savoir (ça veut pas dire qu'ils ne se plantent jamais, hein, mais ils sont bien mieux placés que vous pour savoir comment fonctionne leur spécialité...)

Répondre à ce commentaire

Par grunge, il y a 5 mois (en réponse à Sacha de bourg palette):

Et cette belle leçon nous est donner par...
Un type qui sait pas de quoi il parle.

"Bien sûr qu'ils ont en commun avec l'être humain...sinon on ne ferait pas des greffes de cœur de cochon à des humains, par exemple."

https://fr.wikipedia.org/wiki/…

Envoit un CV a Hitek mon gars, on sait jamais, ça paye de nos jours d' avancer n' importe quoi, comme ça, avec assurance.

Répondre à ce commentaire

Par Sérieux, il y a 5 mois :

Sérieusement vous vous basez que sur un article pour affirmer ou infirmer quelque chose, d'autant plus que ce type de sujet requiert plus qu'un simple article Wikipedia ou Hitek... Ah la la tt le monde croît savoir tout mais nul ne sait vraiment... Ce défaut inhérent à Internet...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Huawei Mate 20 Pro, un capteur de 40 mégapixels et un grand écran OLED : fiche technique, prix et date de sortie

Huawei Mate 20 Pro

Il y a 3 semaines

Note : 9,4
Test Samsung Galaxy S10+, un processeur plus puissant, une nouvelle interface et 4 capteurs photos : fiche technique, prix et date de sortie.

Samsung Galaxy S10+

Il y a 3 semaines

Note : 8,6
Test OnePlus 7 Pro, le tout nouveau haut de gamme de la marque : fiche technique, prix et date de sortie

OnePlus 7 pro

Il y a 3 semaines

Note : 9