Rechercher Annuler

Jacquie et Michel : face à ces accusations très graves, 5 personnes placées en garde à vue

De Guillaume Chagot - Posté le 14 juin 2022 à 14h52 dans Insolite

Le 10 juillet 2020, le parquet de Paris ouvrait une enquête préliminaire pour viols et proxénétisme concernant les conditions de tournage du site pornographique Jacquie et Michel. Plusieurs signalements originaires de trois associations féministes expliquaient alors que de nombreuses actrices se sont vues imposer des pratiques sexuelles "hors normes et douloureuses" et ce, sans avoir leur consentement. Des accusations graves qui se soldent par le placement en garde à vue de 5 personnes près d'un an plus tard. 

5 personnes placées en garde à vue

Comme l'indique 20 Minutes via l'AFP, Michel Piron, propriétaire du site pornographique Jacquie et Michel, ainsi que quatre autres personnes, ont été placés en garde à vue ce mardi 14 juin 2022 au matin dans le cadre d'une enquête pour "viols" et "proxénétisme". Me Nicolas Cellupica, avocat du groupe Ares, propriétaire du site, explique que ces faits "supposés de proxénétisme, complicité de viol et complicité d’agressions sexuelles" auraient été commis entre "2009 et 2015". 

Une enquête préliminaire ouverte en juillet 2020 suite à plusieurs signalements issus de trois associations féministes qui expliquent que de nombreuses actrices se sont vues imposer des pratiques sexuelles "hors normes et douloureuses" sans avoir eu leur consentement au préalable. Des femmes ayant participé aux tournages pour le site expliquent qu'elles n'ont eu aucun contrôle de la diffusion de leur image. Des problématiques qui font écho à des témoignages de deux actrices recueillis par Konbini en février dernier 2020. Elles y expliquaient qu'une fois arrivées sur le lieu du tournage, l'équipe leur avait imposé des pratiques sexuelles pour lesquelles elles n'étaient pas préparées.

Des pratiques qualifiées "d'actes de torture" et de "barbarie" par les associations féministes à l'origine de cette procédure. Mais comme l'explique l'avocat de Michel Piron, ce dernier "a toujours sollicité à être entendu par les enquêteurs et à répondre ouvertement à leurs questions". "Il s’est toujours dit du côté des victimes si des actrices ont subi des actes de violences sexuelles qu’il ignorait parfaitement" avant d'expliquer que "le groupe Jacquie et Michel n’a jamais produit ou réalisé de film et n’est que diffuseur de films réalisés par des producteurs indépendants". 

Une affaire compliquée dans laquelle les enquêteurs devront parvenir à comprendre la manière exacte dont travaille la société Jacquie & Michel. Comme l'a rappelé Me Cellupica, Jacquie & Michel ne fait que diffuser les films produits par des sociétés de production. D'autant que, au moindre problème, la plateforme pornographique cesse toute collaboration avec la société en question, comme elle a pu le faire en 2012 et 2013.

Une erreur ?

Mots-Clés : JacquieMichelsite adulteaccusationfemmegarde à vuejusticepolice

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (11)

Par XXX, il y a 6 mois :

C'est dur ça

Répondre à ce commentaire

Par GI-JU_73, il y a 6 mois (en réponse à XXX):

Sale histoire^^

Répondre à ce commentaire

Par ultrone, il y a 5 mois (en réponse à XXX):

un peu trop gluant tout sa XD

Répondre à ce commentaire

Par Stylobillebleu, il y a 6 mois :

Il y a un an, on pouvait lire dans les commentaires sur ce site :

"Et encore ces pourris d'association féministes, il faut toujours qu'elles emmerdent tout le monde, c'est certain que tout est faux, elles sont là juste pour faire chier le monde parce qu'elles ont que ça à faire."

A méditer.

Répondre à ce commentaire

Par Papy mougeot, il y a 6 mois (en réponse à Stylobillebleu):

Attends, ça va revenir.

Répondre à ce commentaire

Par Stylobillebleu, il y a 5 mois (en réponse à Papy mougeot):

Effectivement t'as raison, on trouve toujours des gens pour défendre les violeurs.

Ah pardon "attendons l'enquête", en fait c'est des gens raisonnable qui ne s'expriment pas uniquement par haine du féminisme et misogynie.

Quel genre de personne il faut être pour défendre des violeurs ?

Répondre à ce commentaire

Par Philippe, il y a 5 mois (en réponse à Stylobillebleu):

Ah il y a eu un jugement ? La justice a donné son verdict ?
Pour le moment oui ces associations sont juste la pour casser les couilles.

Répondre à ce commentaire

Par Maniax, il y a 5 mois (en réponse à Stylobillebleu):

Quand elles parlent du sexisme de la couleur des cartables, oui elles font chier le monde, la elles sont dans leurs rôles. Attendons les conclusions de l'enquête cela di, même si ce ne serait pas étonnant.

Répondre à ce commentaire

Par Julien, il y a 6 mois :

C'est pas tout rose le porno ?

Répondre à ce commentaire

Par Lazarias, il y a 5 mois :

C'est un dossier qui va leur coller au cul longtemps.

Répondre à ce commentaire

Par psed, il y a 5 mois :

bien fait pour leur gueule... leur site de rencontre n'est qu'une pure arnaque. le reste ne doit pas etre rose non plus.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.