Rechercher Annuler

Kantai Collection : Winter 2016 Event en approche ! Toutes les informations à connaître

De Cecmomega Padawan - Posté le 2 février 2016 à 15h11 dans Jeux vidéo

"All units, battlestations ! I repeat, battlestations !" Qui se souvient de cette fameuse réplique dans Battlestations : Midway, je me le demande. Dans tous les cas, les amiraux qui ont rejoint le jeu Kantai Collection depuis mes deux articles sur le jeu risquent d'avoir à se préparer pour le prochain event ! Sans plus attendre, rentrons dans les détails !

Qu'est qu'un event dans Kantai Collection ?

Comme vous le savez, le principe d'un event est le même que dans n'importe quel jeu : finir un maximum de choses que l’event propose durant la durée de l’event ! Dans Kantai Collection, les choses qui varient vis à vis des autres jeux sont la taille de l’event (correspondant au nombre de maps), sa durée et le fait que toutes les récompenses ne sont pas disponibles en finissant simplement l'événement.

En plus de ça, en complément des shipgirls alliées comme ennemies qui sont déjà communes à chaque événement, on se retrouve avec de nouvelles shipgirls dans les deux camps, celles étant dans le notre étant soit des drops ou des récompenses pour telle ou telle map, tandis que celles dans le camp ennemi sont déjà sur le champ de bataille pour vous casser la gueule !

Au début de chaque event, en plus des mondes et des maps habituelles, vous aurez un nouveau bouton de disponible pour accéder aux maps de l’event.

kantai

Les différentes choses requises pour participer à un event

Mes très chers confrères amiraux, avant de vous dire "chouette, mon premier event !", je pense que les conditions risquent de vous intéresser. Les voici donc :

- Avoir un ratio de 75% de victoires contre les Abyssaux durant les Sorties Régulières (chose que vous devez sûrement déjà avoir)
- Avoir 5 places de libre dans vos docks pour vos probables nouvelles shipgirls (pouvant être ajusté en milieu d’event)
- Avoir 20 places de libre pour de nouveaux équipements pouvant être des récompenses de l'event (pareil que pour les shipgirls)
- Avoir au minimum votre seconde flotte de débloquée (déblocable via une quête)
- Avoir un HQ niveau 35 minimum

Les deux derniers sont requis car les events demandent parfois des mécaniques spéciales.

Des mécaniques spéciales ?

Oui, vous avez bien lu, il y a de mécaniques spéciales utilisées durant les events (et certaines parfois dans le fin fond du monde 6). Voici la liste des plus communes :

- Difficulty Settings : propose 3 modes de difficulté (Easy, Normal et Hard) étant débloqués en fonction de l'HQ level, le minimum étant 35. Cette dernière vous permet donc de pouvoir clear plus ou moins difficilement l'event, bien que plus la difficulté est haute, plus les récompenses seront importantes. Vous pouvez changer de difficulté à tout moment, ceci n'importe comment sauf dans le cas d'un saut de l'Easy mode vers le Hard.

kantai
- Ships Lock : voyez ça comme le fait d’empêcher telle ou telle shipgirl de participer sur telle map parce qu'elle a fait une autre map qui ne fait pas partie des maps étant marquées de telle ou telle couleur. Exemple : Shipgirl 1 a participé sur une map verte, elle ne peut pas participer sur une map bleue.

ship
- Combined Fleet : permet d'avoir la fusion de votre flotte 1 et 2 en combat sur une même map. Cette mécanique est utilisée sur des maps spécifiques.

combine

- Support Expedition : durant l'event, deux expéditions spécifiques au monde de l'event seront disponibles, permettant d'offrir un tir de soutien à votre flotte principale partant sur le front.
support

Il y a des risques que d'autres mécaniques puissent être utilisées, mais rien n'est encore confirmé pour ces dernières.

Y a-t-il d'autres informations sur l'event ?

Oui, il y en a même beaucoup, je vais même devoir les couper en plusieurs parties pour tout vous donner.

Partie 1 : les infos globales

Voici donc les infos concernant l'event lui même :
- Le nom officiel de l'évent est "Sortie! Operation Rei-Gō".
- L'event débutera le 10 février et durera approximativement 2 semaines.
- Il y a aura un total de 4 maps, 3 standards + 1 Extra Operation.

Partie 2 : le contexte

Cet event, comme le Fall 2015, a un contexte historique très important. Il se base sur l'Opération Rei-Gō que le Japon a mené durant la Guerre du Pacifique.

Le fait que l'event ait un contexte historique pourrait influencer le fait qu'une des maps se base sur ce contexte et demande donc l'utilisation des shipgirls ayant participées à l'opération pour avoir une route plus simple sur la dite map.

Partie 3 : les drops et récompenses

Qui dit event dit récompenses donc voici ce qui a pour le moment été annoncé :

- Le Carrier allemand Graf Zeppelin (https://kancolle.wikia.com/wiki/Graf_Zeppelin) sera dropable sur une des maps.
- Le Seaplane Tender Mizuho (https://kancolle.wikia.com/wiki/Mizuho) sera également dropable.
- L'Akizuki class Destroyer Hatsuzuki (https://en.wikipedia.org/wiki/Japanese_destroyer_Hatsuzuki) sera dropable ou sera une récompense de l'event.

Il y a aussi la possibilité que d'autres shipgirls présentes dans de précédents events reviennent aussi. En plus de ça, des prédécesseurs de la Mutsuki Class (https://kancolle.wikia.com/wiki/Category:Mutsuki_Class) pourront être des drops ou des récompenses de l'event.

Des préparatifs particuliers à faire pour l'event ?

A une semaine de l'event, autant vous dire que vous êtes soit prêts maintenant, ou presque, soit vous pouvez oublier le fait de finir l'event. Voici globalement ce qui est requis pour tout ce qui se passe bien. Ici aussi, ce sera découpé en différentes parties.

Partie 1 : les ressources

Qui dit opération dit ressources et qui dit ressources dit "BORDEL JE NE SUIS PAS PRET !" parce que vous n'êtes jamais assez prêt dans KanColle. Enfin bref, les ressources minimum standards, pour chaque difficulté, pour que tout se passe bien se résument à ça :
kantai

Partie 2 : les shipgirls

Eh oui, ce sont elles qui vont en frontline donc autant les préparer. Les recommandations minimum pour l'Easy Mode sont d'avoir toutes les shipgirls participantes avec leurs stats maxées et de les avoir sous forme Kai. Par la suite, ces standards augmentent avec la difficulté.

Il en faut aussi de tout type, voici d'ailleurs le minimum requis par classe :
kantai
Partie 3 : l'intel

Certains voudrons charger dans le tas dès le début de l'event, mais bon, sachant que la majorité d'entre vous est aux portes de leur premier event, je vous conseille donc de délayer votre départ. Pourquoi ? Pour avoir des infos sur les maps de la part de Frontliners ! Durant chaque event, les Frontliners ouvrent la voix pour nous donner des infos sur les maps, sur les ennemis, sur les mécaniques utilisées, etc.

Sachez que certains stream même l'event pour pouvoir parler stratégie avec d'autres joueurs ! Je vous donne d'ailleurs les liens juste après.

Informations complémentaires, détaillées et autres liens

Je vais vous l'avouer, je ne suis pas parti dans les détails pour éviter les pavés. Dans tout les cas, si vous voulez encore plus de conseils sur comment va se passer l'event et les préparatifs plus détaillés à faire, je vous laisse ces quelques liens :

- Préparatifs Habituels : https://kancolle.wikia.com/wiki/Events#Usual_Requirements
- Informations détaillées sur les préparatifs et le déroulement des évents : https://kancolle.wikia.com/wiki/User_blog:Shinhwalee/Major_Event_Preparation_Guide_for_Admirals
- Informations sur l'event : https://kancolle.wikia.com/wiki/Thread:384350

Pour ce qui est des streams et des updates live des infos sur les différentes maps, ça se passe ici : https://kancolle.wikia.com/wiki/Winter_2016_Event

Pour finir, je ferai moi-même un stream sur l'event, pas en tant que frontliners certes mais bon, quitte à en avoir un en français. Ce dernier recevra des updates sur son déroulement durant les prochains jours : https://www.facebook.com/events/728607473905904/

Sur ce, c'est là dessus que cet article se termine. J'espère en tout cas qu'il vous a plu et qu'il a aidé les joueurs vis à vis de l'approche de l'event. Très franchement, si c'est votre premier event, prenez votre temps et amusez-vous plutôt que de vous lancer dans du tryhard comme les frontliners et moi-même. Les différentes récompenses reviendront un jour ou un autre dans un autre event donc faites votre maximum durant celui ci sans trop stresser sur le "Et si je le finis pas ?".

Enfin bref, autant finir cet article sur quelques memes qui représentent bien KanColle en période d'event ! Moi, je vais tirer ma révérence donc on se voit au prochain article !

kantai

kantai

Cet article a été rédigé par
un lecteur d'Hitek : Cecmomega

Hitek donne la parole à ses lecteurs Tu veux participer ?

Une erreur ?

Mots-Clés :

Par Cecmomega

Ici Cecmomega (à prononcer Cecemomega… oui je sais, c'est compliqué), étudiant en développement web. Grand fan de la culture japonaise depuis bientôt 5 ans, ayant atteint le nombre de 400 animes vus et de 150 mangas lus, aussi un grand joueur de Visual Novel et autres jeux japonais. J'aime aussi le moding (PC Master Race kappa) et j'ai un très grand faible pour les lolis (elles sont tellement cute en même temps).

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (19)
photo de profil de <strong>jeanLucasec</strong>

Par jeanLucasec, il y a 8 ans :

Trop impatient !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Jack </strong>

Par Jack , il y a 8 ans (en réponse à jeanLucasec):

ch suis pas d'accord enculé
regarde ca ...

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Jack </strong>

Par Jack , il y a 8 ans :


France





Aller à : navigation, rechercher


Fairytale bookmark gold.png Vous lisez un « article de qualité ».

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le pays européen aujourd'hui appelé « République française ». Pour d’autres usages du nom « France », voir France (homonymie). Pour une présentation générale du régime politique de la République française, voir Régime républicain en France.




République française (fr)

Drapeau
Drapeau de la France Blason
Armoiries officieuses de la France


Description de cette image, également commentée ci-après

Partie européenne de la France, appelée France métropolitaine.


Description de cette image, également commentée ci-après

La République française dans le monde.


Devise nationale
Liberté, Égalité, Fraternité

Hymne national
La Marseillaise

Administration


Forme de l'État
République constitutionnelle unitaire semi-présidentielle (voir Régime républicain en France)

Président de la république
François Hollande

Premier ministre
Manuel Valls

Président du Sénat
Gérard Larcher

Président de l'Assemblée nationale
Claude Bartolone

Langues officielles
Français

Capitale
Paris
48° 52′ N 2° 19.59′ E


Géographie


Plus grande ville
Paris

Superficie totale
675 000N 1 km2
(classé 41e)

Superficie en eau
0,26%

Fuseau horaire
UTC +1 (HEC, heure d'hiver)
UTC+2 (HAEC, heure d’été)

Histoire


Traité de Verdun
Août 843

Capétiens
Mai 987

Monarchie absolue
1661

Révolution française
1789

Monarchie constitutionnelle
4 septembre 1791

Première République
22 septembre 1792

Consulat
13 décembre 1799

Premier Empire
18 mai 1804

Première Restauration
6 avril 1814

Cent-Jours
1er mars 1815

Seconde Restauration
8 juillet 1815

Monarchie de Juillet
9 août 1830

Deuxième République
24 février 1848

Second Empire
2 décembre 1852

Troisième République
4 septembre 1870

Régime de Vichy
10 juillet 1940

Gouvernement provisoire de la République française
3 juin 1944

Quatrième République
27 octobre 1946

Cinquième République (Constitution actuelle)
4 octobre 1958

Démographie


Gentilé
Français(e)

Population totale (1er janvier 2016)
67 287 441N 2 I 1 hab.
(classé 20e1)

Densité
98,8N 3 hab./km2

Économie


PIB nominal (2014)
en augmentation 2 846,889 milliards de $
+ 1,41% (6e)

PIB (PPA) (2014)
en augmentation 2 580,750 milliards de $
+ 1,82% (9e)

PIB nominal par hab. (2014)
en augmentation 44 538,147 $
+ 0,98% (20e)

PIB (PPA) par hab. (2014)
en augmentation 40 374,529 $
+ 1,4% (25e)

Taux de chômage (2014)
Decrease Positive.svg 10,200% de la pop.active
- 0,65%

Dette publique brute (2014)
Nominale :
Increase Negative.svg 2 037,800 milliards d'€
+ 4,32%
Relative :
Increase Negative.svg 95,140% du PIB
+ 2,95%

IDH (2013)
en stagnation 0,884 (très élevé2) (20e)

Monnaie
Euro et Franc PacifiqueN 4 (EUR et XPF​)

Divers


Code ISO 3166-1
FRA, FR​

Domaine Internet
.frN 5

Indicatif téléphonique
+33 (métropole)
590 (Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy)
594 (Guyane)
596 (Martinique)
262 (La Réunion, Mayotte)
508 (Saint-Pierre-et-Miquelon)
687 (Nouvelle Calédonie)
689 (Polynésie Française)

Organisations internationales
ONU : 24 octobre 19453
OTAN : 4 avril 1949
UE : 25 mars 1957

modifier Consultez la documentation du modèle

La France, officiellement République française, est un État de l'Europe occidentale4 situé à l'ouest de l'Europe continentale dont les côtes maritimes sont bordées respectivement au nord par la Mer du nord, la Manche au nord-ouest , l'Océan Atlantique sur tout l'ouest côtier et par la Mer Méditerranée sur le sud-est côtier. Le territoire français s'étend aussi au-delà de l'Europe, le pays possède des territoires disséminés sur plusieurs océans et autres continents. La France est une république constitutionnelle unitaire ayant un régime semi-présidentiel. La ville de Paris est sa capitale , la langue officielle le français, la monnaie officielle l'euro et le franc Pacifique sur ses territoires de l'océan Pacifique. La devise de la France est « Liberté, Égalité, Fraternité », et son drapeau est constitué de trois bandes verticales régulières bleue, blanche et rouge. L'hymne national est La Marseillaise.

La France est un pays formé à la fin du Haut Moyen Âge, tirant son nom des Francs. Du début du XVIIe siècle à la première moitié du XXe siècle, elle possède un vaste empire colonial. À partir des années 1950, elle est l'un des acteurs de la construction de l'Union européenne. Elle est la troisième puissance nucléaire mondiale, l'un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et l'un des membres de l'OTAN. Elle est également membre du G7, du G20, de la zone euro, de l'Espace Schengen et abrite le siège du Conseil de l'Europe, du Parlement européen et de l'UNESCO. La France possède une influence notoire en matière politique, économique, militaire et culturelle en Europe et dans le reste du monde.

Seul pays au monde à exercer sa souveraineté sur des territoires répartis sur trois océans et deux continents5,N 6,N 7, sa présence géopolitique est importante au niveau mondial, car elle s’appuie sur un réseau d'ambassades et de consulats étendu, le deuxième au monde derrière celui des États-Unis, et dispose de bases militaires sur tous les continents. La France possède la deuxième plus grande zone économique exclusive (espace maritime) au monde et qui s'est encore agrandie de 500 000 km2 en 20156 et se classe première puissance maritime mondiale par sa diversité et sa biodiversité.

La France est, en 2014, la troisième puissance économique européenne derrière l'Allemagne et le Royaume-Uni, et est la sixième puissance économique mondiale par PIB nominal (neuvième à parité de pouvoir d'achat), et affiche un niveau de vie « très élevé » (20e au classement IDH en 2014). Elle figure parmi les leaders mondiaux dans les secteurs de l'agroalimentaire, de l'aéronautique, de l'automobile, des produits de luxe, du tourisme et du nucléaire. Au 1er octobre 2015, la population totale de la France est de 67,1 millions d'habitants, selon les estimations publiées par l'INED, dont 64 365 000 dans les régions métropolitaines, 1 865 000 dans les régions ultramarines ainsi que 876 000 dans les collectivités d'outre-mer et en Nouvelle-CalédonieN 2,I 1.

La France est le deuxième pays le plus peuplé de l'Union européenne derrière l'Allemagne. Elle est aussi le plus vaste de l'Union européenne et le troisième pays le plus vaste d'Europe7. Ancienne puissance coloniale, sa culture et sa civilisation sont diffusées par les pays francophones à travers le monde, unis dans l'Organisation internationale de la francophonie. Le français est la dixième langue maternelle la plus parlée au monde et est une des langues avec la plus grande diffusion, traditionnellement utilisé comme langue de la diplomatie. Elle est une des six langues officielles et une des deux langues de travail avec l'anglais de l'Organisation des Nations unies, et langue officielle ou de travail de plusieurs organisations internationales ou régionales. Le français est également une des trois langues de travail de l'Union européenne — avec l'allemand et l'anglais.



Sommaire [masquer]
1 Géographie 1.1 Localisation et frontières
1.2 Géologie, topographie et hydrographie
1.3 Climat
1.4 Paysages et environnement
1.5 Répartition spatiale des hommes et des activités
1.6 Axes de communication et transports

2 Histoire 2.1 Préhistoire, protohistoire et Antiquité
2.2 Naissance, crises et transformations du royaume de France au Moyen Âge
2.3 Renaissance et monarchie (XVIe au XVIIIe siècle)
2.4 Le siècle des révolutions (1789–début XXe siècle)
2.5 La France dans les deux guerres mondiales
2.6 Depuis la Libération

3 Politique et administration 3.1 Organisation des pouvoirs
3.2 Découpage territorial et décentralisation
3.3 France d’outre-mer
3.4 Tendances politiques, partis et élections
3.5 La séparation des pouvoirs
3.6 Le gouvernement 3.6.1 La mission d’un ministère en France

3.7 Finances publiques
3.8 Protection sociale
3.9 Défense 3.9.1 Les observatoires et le maintien de la paix

3.10 Appartenance à des organisations internationales
3.11 Politique étrangère et diplomatie
3.12 Symboles républicains

4 Population et société 4.1 Démographie
4.2 Immigration, population étrangère et minorités visibles
4.3 Famille, sexualité et égalité des sexes
4.4 Langues
4.5 Religions
4.6 Éducation
4.7 Santé
4.8 Médias
4.9 Sport
4.10 Engagement associatif, syndical et politique

5 Économie 5.1 Revenus de la population et développement humain
5.2 Emploi
5.3 Principaux secteurs d’activité 5.3.1 Agriculture et agroalimentaire
5.3.2 Industrie
5.3.3 Industrie de l'armement
5.3.4 Énergie
5.3.5 Industrie de l'aéronautique et de l'espace
5.3.6 Commerce et artisanat
5.3.7 Tourisme
5.3.8 Recherche
5.3.9 Finance et assurance

5.4 Place de la France dans l’économie mondiale

6 Culture 6.1 Patrimoine architectural 6.1.1 Classés au patrimoine mondial
6.1.2 Bâtiments d’intérêt historique

6.2 Patrimoine artistique et événements culturels
6.3 Science et technologies
6.4 Gastronomie
6.5 Influence internationale

7 Codes pays
8 Notes et références 8.1 Notes
8.2 Références

9 Annexes 9.1 Bibliographie
9.2 Liens externes



Géographie

Article détaillé : Géographie de la France.

Localisation et frontières


Une carte physique de la France, simplifiée à l’extrême.


Carte physique simplifiée de la France métropolitaine.
La partie européenne de la France est appelée France métropolitaine et est située à l’une des extrémités occidentales de l’Europe. Elle est bordée par la mer du Nord au nord, la Manche au nord-ouest, l’océan Atlantique à l’ouest et la mer Méditerranée au sud-est. Elle est frontalière de la Belgique et du Luxembourg au nord-est, de l’Allemagne et de la Suisse à l’est, de l’Italie et de Monaco au sud-est, de l’Espagne et d’Andorre au sud-ouest. Les frontières au sud et à l'est du pays correspondent à des massifs montagneux, les Pyrénées, les Alpes et le Jura, la frontière à l'est correspond au fleuve du RhinN 8, tandis que la frontière nord et nord-est ne se fonde sur aucun élément naturel. La France métropolitaine comprend plusieurs îles, notamment la Corse et des îles côtières. Elle est comprise entre les latitudes 42°19'46" N et 51°5'47" N, ainsi que les longitudes 4°46' O et 8°14'42" E. Sa partie continentale s’étend sur environ 1 000 km du nord au sud et d’est en ouest. La France est également composée de nombreux territoires situés en-dehors du continent européen, couramment appelés France d'outre-mer, qui lui permettent d’être présente dans tous les océans du monde sauf l'océan Arctique. Ces territoires ont des statuts variés dans l'administration territoriale de la France et sont situés :
sur le continent sud-américain : la Guyane ;
dans l’océan Atlantique : Saint-Pierre-et-Miquelon et, dans les Antilles, la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ;
dans l’océan Pacifique : la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et Clipperton ;
dans l’océan Indien : La Réunion, Mayotte, les Îles Éparses, les Îles Crozet et Saint-Paul-et-Amsterdam ;
sur le plateau de Kerguelen : l'Archipel des Kerguelen ;
en Antarctique : la Terre AdélieN 9.

La France possède également des frontières terrestres avec le Brésil et le Suriname en Guyane, ainsi qu’avec les Pays-Bas via la partie française de Saint-Martin. La superficie totale de la France est d'environ 675 000 km2, ce qui correspond à près d'un hectare par habitant. La France métropolitaine occupe 551 500 km28, les départements d'outre-mer 92 220 km29 et les autres territoires 30 904 km210. Cette superficie ne comprend pas la Terre-Adélie, sur laquelle la souveraineté française est contestée. C'est le 42e plus grand État du monde par sa surface terrestre. C'est aussi le troisième plus grand pays d’Europe, après la Russie et l’Ukraine, ou le deuxième si on inclut les départements ultra-marins, et le plus grand de l’Union européenne. L’étendue de son littoral, outre-mer inclus, est de 8 245 km.

Géologie, topographie et hydrographie





Géologie de la France métropolitaine
Articles détaillés : Géologie de la France et Relief de la France.

Le territoire métropolitain de la France offre une grande variété d’ensembles topographiques et de paysages naturelsb 1. De larges parties du territoire actuel de la France ont été soulevées lors de plusieurs épisodes tectoniques, notamment la surrection hercynienne à l’ère paléozoïque qui est à l’origine des massifs armoricain, central, morvandeau, vosgien, ardennais et corseb 2. Les massifs alpin, pyrénéen et jurassien sont eux beaucoup plus jeunes, et possèdent des formes moins érodéesb 2 — les Alpes culminent à 4 809 mètres d’altitude au Mont Blanc11. Bien que 60 % des communes soient classées comme présentant des risques sismiques, ces risques restent modérés12. Ces massifs délimitent plusieurs bassins sédimentaires, notamment le bassin aquitain au sud-ouest et le bassin parisien au nordb 2 — ce dernier comprend plusieurs régions au sol particulièrement fertile, notamment les plateaux limoneux de la Beauce et de la Brieb 3. En outre, diverses voies de passage naturelles, telles que la vallée du Rhône, permettent des communications aiséesb 4. Les littoraux offrent des paysages assez contrastés ; il s’agit tantôt de retombées de massifs montagneux (la Côte d’Azur par exemple), de plateaux se terminant sur des falaises (la Côte d’Albâtre), des régions humides et forestière comme la Sologne ou de larges plaines sableuses (la plaine du Languedoc)b 5. Le réseau hydrographique de la France est principalement organisé autour de quatre grands fleuves, la Loire, la Seine, la Garonne et le Rhôneb 6, auxquels on peut ajouter la Meuse et le Rhin, moins importants en France mais majeurs à l’échelle européenne. Le bassin versant français des quatre premiers correspond à plus de 62 % du territoire métropolitainb 6. La France dispose de 11 millions de km² d’eaux marines sous sa juridiction, sur trois océans et à 97 % en outre-mer13.


Climat





Carte des climats de France métropolitaine hors Corse en 2010.
Article détaillé : Climat de la France.

La majeure partie des plaines de France métropolitaine hors Corse sont situées dans le domaine océanique, Cfb, Cwb et Cfc dans la classification de Köppen, une part plus petite du territoire constitué par les plaines ou collines bordant le bassin méditerranéen a un climat désigné par Csa et Csb dans la classification de Köppen. Cependant, le territoire de la France métropolitaine est relativement étendu, le climat n’y est pas tout à fait uniforme, il est possible de détailler à un niveau plus fin et de distinguer les nuances climatiques suivantes :
Le climat océanique strict est très marqué à l’ouest, il s’étend de la Flandre au Pays basque, sur une bande côtière de quelques dizaines de kilomètres (la limite est difficile à définir), plus étroite au nord et au sud, plus large en Bretagne qui est concernée en quasi-totalité par ce climat. Le climat du Sud-Ouest est océanique, mais plus chaud car plus au sud, on parle alors plus précisément de climat océanique aquitain14.
Le climat de la façade nord-ouest est océanique mais plus frais que le climat océanique aquitain l'intensité des vents d'ouest y est beaucoup plus forte.

En s’éloignant du littoral, le climat est toujours à dominante océanique mais il voit ses caractéristiques se modifier quelque peu. Dans le bassin sédimentaire parisien et plus encore dans les bassins intra montagnards, l’amplitude saisonnière devient un peu plus forte, les pluies d’automne et surtout d’hiver sont moins marquées ; de ce fait, la majeure partie du territoire connaît un climat qualifié de climat semi-océanique dégradé. Il s'agit d'une zone de transition entre le climat océanique strict et le climat continental, avec une distinction entre : le climat océanique dégradé de plaine au centre-nord, parfois appelé «parisien» car il correspond approximativement au bassin parisien, pour lequel le climat océanique est plus faiblement altéré ;
et le climat semi-continental au nord-est et au centre-est (Alsace, plaines de Saône ou du moyen-Rhône, plaines dauphinoises, auvergnates ou savoyardes) aux caractéristiques encore plus modifiées par le voisinage des massifs montagneux.

Du fait de la disposition des masses d’air, particulièrement en été, et des bordures montagneuses qui l’isolent quelque peu du reste du territoire, le pourtour méditerranéen et la basse vallée du Rhône, balayés par le mistral et la tramontane connaît un climat méditerranéen.
Le climat montagnard est aussi présent, principalement en altitude dans les Alpes, les Pyrénées, le Massif central, les Vosges, le Jura et la montagne corse.

Le climat de la France métropolitaine est fortement influencé par l’anticyclone des Açores, mais également par le Gulf stream comme le reste de l’Europe de l’Ouest15, avec des variantes régionales ou locales assez marquées. La France métropolitaine connaît des événements climatiques aux conséquences importantes : des tempêtes (celles de décembre 1999 ont abattu 7 % des arbres des forêts françaisesb 7), des canicules (la canicule européenne de 2003 fit 15 000 mortsb 7), des incendies et des inondations. Une grande partie de la France d’outre-mer est en revanche soumise à des climats tropicaux (avec de fortes variantes)b 8, auxquels il faut ajouter le climat équatorial de la Guyane16, le climat subarctique de Saint-Pierre-et-Miquelon 17 et les climats océanique et polaire18 des Terres australes et antarctiques françaises. La température moyenne en France s’est élevée de 0,1 °C en moyenne par décennie au cours du XXe siècleb 9.

Paysages et environnement

La France métropolitaine possède une grande variété de paysages, entre des plaines agricoles ou boisées, des chaînes de montagnes plus ou moins érodées, des littoraux diversifiés et des vallées mêlant ville et nature. La France d’outre-mer possède quant à elle une importante biodiversité, par exemple dans la forêt équatoriale guyanaise ou dans les lagons de Nouvelle-Calédonie19. La France est un des pays les plus boisés d’Europe occidentale, les forêts occupant 28 % de la surface nationaleb 10. La superficie forestière en métropole est constituée de 65% de feuillus, 22% de conifères et 13 % de peuplement mixte20. Les forêts publiques (domaniales, communales) et privées occupent respectivement 25 % et 75 % de la propriété forestière métropolitaine.





Le massif alpin du Mont-Blanc.






La pointe du Van, à l’extrémité occidentale de la Bretagne.






Le village d’Usson, Massif central.






La plage de Sainte-Anne, en Guadeloupe.






Bocage normand






Falaises d'Étretat, Normandie






Les étangs et forêts de Sologne.






Châtenois, Alsace






Baie du Mont-Saint-Michel, Normandie.






Pâturages, Creuse.






Bora Bora et son climat tropical.






Champ de lavande en Provence






champ céréalier dans l'Essonne.






Cirque de Gavarnie, Pyrénées.






Lac Vert de Fontanalbe, Alpes-Maritimes.






Vignoble de la côte de Beaune, Bourgogne.






Aiguille du Dru, Haute-Savoie.






Calanques de Piana, Corse.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Cette diversité des paysages et des écosystèmes est menacée par la fragmentation écologique des milieux par un dense réseau routier21, par l’artificialisation des côtes et par la pollution de son eau et de ses sols. Un tiers des eaux de surface sont de mauvaise voire de très mauvaise qualité, principalement à cause des pollutions industriellesb 11 ; les pollutions agricoles liées à l’usage d’engrais et de pesticides ont quant à elles fortement détérioré la qualité des nappes phréatiques dans plusieurs régions, en particulier la Bretagneb 12. La littoralisation du peuplement et des activitésb 13 entraîne une extension et une densification du bâti sur les côtesb 14, malgré la loi littoral de 1986 et l’intervention du Conservatoire du littoralb 15 et le caractère inondable de certains secteurs. Quant aux infrastructures de transport, notamment routières, elles exposent leurs riverains à une pollution atmosphérique, sonore et visuelle importante21. Néanmoins, les pouvoirs publics tentent depuis plusieurs décennies de répondre à ces défis environnementaux. Aux réserves naturelles et aux parcs nationaux se sont ajoutés depuis 1968 les parcs naturels régionaux22, qui mêlent conservation et mise en valeur du patrimoine naturel et culturelc 1 et couvrent en 2007 13 % du territoire français23. Six agences de l’eau ont été mises en place pour gérer et protéger les ressources en eau du paysb 11. Grâce à une politique de limitation de l’usage des produits pétroliers et à l’importance de l’énergie nucléaire, les émissions françaises de CO2 par tête sont inférieures à celles de la plupart de ses voisins européens, et a fortiori de celles des États-Unis24. Cependant, selon une étude du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer publiée en 2010, « sur plusieurs points, le bilan environnemental demeure préoccupant, voire se détériore »25.

Répartition spatiale des hommes et des activités

Article détaillé : Aire urbaine (France).


Ici figure une carte démographique de la France, montrant les densités de population par département et faisant figurer la « diagonale du vide » et la ligne Le Havre-Marseille.


Carte synthétique de la répartition de la population en France métropolitaine en 2010. Sont indiquées les densités de population par département, les 18 aires urbaines de plus de 400 000 habitants, la ligne Le Havre-Marseille et les limites approximatives de la « diagonale du vide ». + de 5 000 hab/km2
de 300 à 1 000 hab/km2
de 150 à 250 hab/km2
de 100 à 150 hab/km2
de 70 à 100 hab/km2
de 40 à 70 hab/km2
- de 40 hab/km2





Densité de population par km2 dans la partie européenne de la France en 2009
La France métropolitaine est marquée par des déséquilibres spatiaux multiples. D’une part, elle possède l’originalité d’avoir une capitale six fois plus peuplée que la deuxième aire urbaine du paysN 10, et qui regroupe un quart des étudiantsI 2 et la quasi-totalité des sièges de grandes entreprises du pays26. D’autre part, la ligne Le Havre–Marseille est souvent considérée comme la limite entre un ouest longtemps resté agricole et qui bénéficie aujourd’hui d’un important essor démographique et économiquen 1, et un est à l’industrie et à l’urbanisation anciennes. Enfin, des Ardennes au nord-est aux Landes au sud-ouest se dessine une « diagonale des faibles densités », caractérisée par un peuplement faible comparé au reste du pays et une économie souvent en difficulté27. Après un long exode rural au XIXe siècle et jusque dans la deuxième moitié du XXe sièclen 2, le solde migratoire des campagnes françaises est redevenu positif dans les années 1990n 1. L’essentiel de la croissance urbaine se fait dans les zones périurbaines, de plus en plus éloignées de l’agglomération-centren 2. Le tableau ci-dessous liste les principales villes du pays en 2012, classées par défaut en fonction de la population de leur aire urbaine (plus de 500 000 habitants).


Ville

Aire urbaineI 3

Pôle urbainI 3

CommuneI 3



Paris
12 341 418 10 550 350 2 240 621

Lyon
2 214 068 1 584 738 496 343

Marseille et Aix-en-Provence
1 727 070 1 565 879 852 516
141 148

Toulouse
1 270 760 906 457 453 317

Lille
1 166 452 1 024 075 228 652

Bordeaux
1 158 431 863 391 241 287

Nice
1 004 914 943 695 343 629

Nantes
897 713 606 640 291 604

Strasbourg
768 868 454 875 274 394

Rennes
690 467 318 127 209 860

Grenoble
679 863 504 734 158 346

Rouen
658 285 465 879 111 557

Toulon
611 237 561 155 164 899

Montpellier
569 956 406 891 268 456

Douai et Lens
540 981 506 097 41 732
32 663

Avignon
515 536 445 501 89 380

Saint-Étienne
512 830 371 937 171 463


Axes de communication et transports

Article détaillé : Transport en France.

En raison de sa situation de carrefour, la France est un pays de passageb 16. Elle est en effet le passage obligé pour les hommes et les marchandises circulant par voie terrestre entre la péninsule Ibérique et le reste de l’Europe, et, depuis l’ouverture en 199428 du tunnel sous la Manche, entre le Royaume-Uni et le reste de l’Europeb 16. Héritages de l’histoire, les réseaux de transports français sont très centralisés autour de Parisb 17 ; cette centralisation est particulièrement forte dans les transports ferroviaires et aériens, même si elle commence à diminuer29.


Photographie d’un TGV Duplex.


Un TGV Duplex sur la LGV Méditerranée.
Le principal moyen de transport utilisé en France est la route, qui représentait, en 2011, 84,0 % des trafics voyageurs et marchandisesN 11,30. La France compte plus d’un million de kilomètres de routes en 2011, dont la quasi-totalité sont revêtues31. Depuis la Libération, la France s’est dotée d’un réseau autoroutier étendu, qui totalise 11 412 km en 201132. Depuis quelques décennies, les politiques publiques s’attachent à réduire les accidents mortels sur la route, dont les principales causes identifiées sont la vitesse et l’alcoolj 1, et cherchent à réduire la dépendance des Français vis-à-vis de la voiture, au profit d’autres moyens de transport moins polluantsi 1. Le réseau ferré national, de son côté, date pour l’essentiel du milieu et de la fin du XIXe siècle ; en 2009, il compte 29 473 km de lignes, dont plus de la moitié sont électrifiées33. L’essentiel du trafic est géré par l’entreprise publique SNCF, sur les lignes appartenant au gestionnaire d’infrastructure SNCF Réseau, un des trois EPIC composant la société depuis le 1er janvier 2015. Depuis les années 1980, le trafic voyageurs augmente en France, grâce d’une part à la prise en charge par les régions du trafic régional et local, et surtout à la naissance et à l’extension continue du réseau de lignes à grande vitesse parcouru par le TGV34. D’autre part, les principales villes du pays sont dotées d’un réseau ferroviaire urbain, de type métro (Paris, Lyon, Lille, Marseille, Toulouse, Rennes), tramway (Nantes, Strasbourg, Bordeaux, Grenoble, Montpellier, etc.) ou RER (Paris) ; le métro de Paris, né en 1900, forme l’un des réseaux les plus denses au monde35. Quant au transport aérien, il est particulièrement centralisé : les deux aéroports parisiens — Roissy-Charles-de-Gaulle et Orly — ont accueilli 92,7 millions de passagers en 2014, quand le premier aéroport de province, Nice-Côte d’Azur, en accueillait 11,7 millions36. Les aéroports de province sont en effet concurrencés par le TGV pour le trafic domestique, tandis que les aéroports parisiens accueillent la quasi-totalité du trafic long-courrierb 18. La France est le siège de l'une des premières compagnies aériennes mondiales en nombre de passagers transportés (Air France-KLM37) et du premier constructeur aéronautique civil (Airbusb 19,N 12) d’Europe. D’autres modes de transport sont utilisés en France, mais ils sont plus marginaux. Le trafic fluvial assure une part négligeable du trafic voyageurs, et très secondaire du trafic marchandises, en raison principalement de l’inadaptation d’une grande partie du réseau au trafic moderne31. Le trafic maritime est plus important, mais les ports de Dunkerque, du Havre, de Nantes–Saint-Nazaire et de Bordeaux font pâle figure face à leurs rivaux de la mer du Nord comme celui de Rotterdam ou celui d’Anvers38 ; seul le port de Marseille tire son épingle du jeu, en étant le premier port de la Méditerranée en tonnage expédié38. Quant au vélo, il connaît aujourd’hui une nouvelle jeunesse, notamment grâce à la préoccupation environnementale des Français et à la mise en place de systèmes de location de bicyclettes dans plusieurs villes du paysi 2.


Histoire


Carte animée montrant l’évolution du territoire français métropolitain de 985 à 1947. Après s’être petit à petit accru au Moyen Âge et aux Temps Modernes, la France a connu sa dernière extension territoriale majeure et définitive en 1860, avec l’acquisition de Nice et de la Savoie.


Évolution du territoire de la France métropolitaine, de 985 à 1947.
Articles détaillés : Histoire de France, Chronologie de la France et Formation territoriale de la France métropolitaine.

La France métropolitaine actuelle occupe la plus grande partie des anciennes Gaules celtiques, conquises par Jules César au Ier siècle av. J.-C., mais elle tire son nom des Francs, un peuple germanique qui s’y installa à partir du Ve siècle. La France est un État à l’unification ancienne, et fut l’un des premiers pays de l’époque moderne à tenter une expérience démocratique.

Préhistoire, protohistoire et Antiquité

Articles détaillés : Préhistoire de la France, Chronologie de la France à la Préhistoire (jusqu’à -1800), Gaule et Gaule romaine.

La présence humaine sur le territoire de la France actuelle remonte au Paléolithique inférieur ; les traces les plus anciennes de vie humaine datent d’il y a environ 1 800 000 anse 1. L’homme est alors confronté à un climat rude et variable, marqué par plusieurs ères glaciaires qui modifient son cadre de viee 1. La France compte un nombre important de grottes ornées du Paléolithique supérieur, dont l’une des plus célèbres est celle de Lascauxe 1 (Dordogne, -18 000 environ39). Vers -10 000, à la fin de la dernière ère glaciaire, le climat s’adoucite 1. À partir de -7 000 environ, l’Europe occidentale entre dans le Néolithique et ses habitants se sédentarisent, même si l’évolution est différente selon les régionse 2. Après un fort développement démographique et agricole aux IVe et IIIe millénaires, la métallurgie fait son apparition à la fin du IIIe millénaire, d’abord avec le travail de l’or, du cuivre et du bronze, puis avec celui du fer au VIIIe sièclee 3. En -600, des Grecs originaires de la ville de Phocée fondent la ville de Marseille, au bord de la Méditerranéee 4 ; à la même époque, quelques peuples celtes pénètrent dans le territoire de la France actuelle, mais cette occupation ne se généralise à la totalité de ce territoire qu’entre les Ve et IIIe siècles av. J.-C.e 5. La notion de Gaule, "ΓαλαTία" en grec40, apparaît alors ; elle correspond aux territoires de peuplement celte compris entre le Rhin, les Pyrénées, l’Atlantique et la Méditerranéee 6. Les Hébreux l'appellent "Tzarphat".La Gaule est alors un pays prospère, dont la partie méridionale est de plus en plus soumise aux influences grecques et romainese 7. À partir de -125, le sud de la Gaule est peu à peu conquis par la République romaine, qui y fonde les villes d’Aix-en-Provence, Toulouse et Narbonnee 8. En -58, Jules César se lance à la conquête du reste de la Gaule, et vainc en -52 une révolte menée par le chef gaulois Vercingétorixe 9. Les territoires nouvellement conquis sont répartis par Auguste en neuf provinces romaines, dont les principales sont la Narbonnaise au sud, l’Aquitaine au sud-ouest, la Lyonnaise au centre et la Belgique au norde 10. De nombreuses villes sont fondées durant la période gallo-romaine, dont Lyon, appelée à être une capitale des Gaulese 11 ; celles-ci sont conçues à l’image des villes romaines, avec un forum, un théâtre, un cirque, un amphithéâtre et des thermese 12. La religion romaine se superpose aux cultes gaulois sans les faire disparaître, les divinités se confondant peu à peu dans un même syncrétismee 13. Au IIIe siècle, la Gaule romaine connaît une crise grave, le limes, frontière fortifiée protégeant l’Empire des incursions germaniques, étant franchi à plusieurs reprises par les Barbarese 14. Le pouvoir romain, pendant ce temps, semble chancelant : un Empire des Gaules est proclamé en 260 et échappe à la tutelle romaine jusqu’en 274e 15. Néanmoins, la situation s’améliore dans la première moitié du IVe siècle, qui est une période de renouveau et de prospérité pour la Gaulee 16. En 312, l’empereur Constantin Ier se convertit au christianisme ; les chrétiens, persécutés jusque là, se multipliente 17. Mais les invasions barbares reprennent à partir de la seconde moitié du IVe sièclee 18 ; le 31 décembre 406, les Vandales, Suèves et Alains franchissent le Rhin et traversent la Gaule jusqu’en Espagnee 19. Au milieu du Ve siècle, les Alamans et les Francs, deux peuples païens, s’installent au nord-est de la France actuelle et exercent une forte pression sur les généraux romains qui subsistent dans le nord-est de la Gaulee 20.

Naissance, crises et transformations du royaume de France au Moyen Âge

Articles détaillés : Royaumes francs, Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Royaume de France, Capétiens directs, Maison capétienne de Valois et Liste des monarques de France.


Une représentation artistique du baptême de Clovis, dans la Sainte-Chapelle à Paris.


Le baptême de Clovis, représenté dans la Sainte-Chapelle à Paris (anonyme).
La conversion au christianisme du chef franc Clovis fait de lui l’allié de l’Église et lui permet de conquérir l’essentiel de la Gaule au tournant des Ve et VIe sièclese 21. La fusion des héritages gallo-romains, des apports germaniques et du christianisme est longue et difficile, les Francs constituant originellement une société guerrière aux lois très éloignées du droit romain et des principes chrétiense 22. Tandis que la faiblesse démographique que connaît le Royaume des Francs entraîne un déclin des villes, le christianisme s’installe par la fondation d’églises rurales et surtout de très nombreux monastèrese 23. Si le pouvoir de Clovis semblait originellement solide, la dynastie mérovingienne doit bientôt faire face à de graves difficultése 24 ; elle disparaît en 751 lorsque Pépin le Bref est sacré roi des Francs, fondant ainsi la dynastie carolingiennee 25. Pépin le Bref et son fils Charlemagne agrandissent considérablement le royaume des Francs, qui s’étend à la fin du VIIIe siècle sur plus d’un million de kilomètres carrése 26. L’immense empire carolingien est contrôlé par une administration centralisée basée à Aix-la-Chapelle, des comtes représentant Charlemagne dans tout l’empire et étant surveillés par les missi dominicie 27. Charlemagne, couronné en 800 empereur d’Occident, relance les arts libéraux dans l’éducation, et le Palais d’Aix-la-Chapelle accueille une activité intellectuelle et artistique de haut niveaue 28. Néanmoins, après la mort de l’empereur, les comtes et les vassaux de celui-ci parviennent peu à peu à rendre leur fonction héréditaire, et les petits-fils de Charlemagne se partagent l’Empire au traité de Verdun (843) ; Charles obtient la Francie occidentale, qui correspond approximativement aux deux tiers occidentaux de la France actuelle et dont les frontières varieront peu jusqu’à la fin du Moyen Âgee 29. Le nouveau royaume doit toutefois affronter trois vagues d’invasions différentes aux IXe et Xe siècles, menées par les musulmans, les Vikings et les Hongroise 30. À la même époque, les pouvoirs des anciens comtes continuent d’augmenter tandis que le pouvoir royal diminuee 31 ; une société féodale se met en place, caractérisée par sa division en trois ordres : le clergé, la noblesse et le Tiers étate 32. En 987, Hugues Capet est élu roi par ses pairs, c'est-à-dire les nobles du royaumeN 13 ; la monarchie redevient héréditairee 33, et les Capétiens règneront sur la France pendant plus de 800 ans. Néanmoins, les premiers rois capétiens ne contrôlent directement qu’une portion très faible du territoire français, appelée le domaine royal, et certains de leurs vassaux sont beaucoup plus puissants qu’euxe 34. Au XIIe siècle, le pouvoir royal commence à s’affirmer contre les princes du royaume, mais doit faire face à partir des années 1150 à la naissance d’un « empire Plantagenêt » regroupant dans un même ensemble l’Angleterre et le tiers ouest de la Francee 35. Le royaume capétien atteint un apogée au XIIIe siècle, la monarchie reprenant le pouvoir qu’elle avait perdue 36 tandis que l’art et la culture française s’affirment en Europee 37. Philippe Auguste (1180-1223) parvient à conquérir l’essentiel des possessions françaises des Plantagenêt, mettant temporairement fin à la menace anglaise et agrandissant considérablement le domaine royal par la même occasione 38. Louis IX (1226-1270) se comporte en arbitre de la chrétienté et participe aux septième et huitième croisades, ce qui l’amènera à être très vite canonisé par l’Église catholiquee 39. Le XIVe et la première moitié du XVe siècle voient la France plonger dans une crise grave, dont les expressions sont multiplese 40. La guerre de Cent Ans, menée contre l’Angleterre et née d’un problème de succession à la tête du Royaume de France, ravage le payse 41. Mais la crise des XIVe et XVe siècles n’est pas seulement politique ou militaire : elle est aussi démographique — la peste noire tue à partir de 1347 au moins un tiers de la population du royaumeN 14 —, sociale — les insurrections paysannes et urbaines se multiplient —, économique et religieusee 42. Néanmoins, si la monarchie est également touchée par cette crise, elle n’en sort que renforcée : le pouvoir central, qui s’est déplacé dans la vallée de la Loire, se dote de nouvelles institutions et met en place une armée et un impôt permanentse 43.

Renaissance et monarchie (XVIe au XVIIIe siècle)

Articles détaillés : Société d'Ancien Régime, Renaissance, Guerres de religion (France), Maison capétienne de Bourbon, Histoire de France au XVIIe siècle et Lumières (philosophie).

À partir de 1494, les souverains français mènent de multiples guerres en Italie puis contre l’empereur Charles Quint41. Mais les règnes de François Ier (1515-1547) et de son fils Henri II (1547-1559) sont surtout marqués par un renforcement du pouvoir royal, qui tend à devenir absolu42, et par une Renaissance littéraire et artistique fortement influencée par l’Italie43. En 1539, l’ordonnance de Villers-Cotterêts fait du français la langue administrative et judiciaire du Royaumee 44. Mais l’unité de la France autour de la personne du roi est bousculée dans la deuxième moitié du XVIe siècle par le problème religieux : entre 1562 et 1598, huit guerres de religion se succèdent entre catholiques et calvinistese 45. Cette crise religieuse se double d’une crise économique et surtout politique44. En 1598, le roi Henri IV (1589-1610) donne par l’édit de Nantes une liberté partielle de culte aux protestantse 46. Louis XIII (1610-1643) et ses ministres Richelieu et Mazarin doivent faire face à l’opposition de nobles soucieux de reprendre leurs anciens pouvoirse 47. À la même époque, la France mène plusieurs guerres victorieuses (dont la Guerre de Trente Ans) et commence à former un premier empire colonial, principalement en Nouvelle-France, aux Antilles et sur la route des Indese 48. Louis XIV affirme plus que jamais le caractère absolu de son pouvoirN 15 : le « Roi-soleil » se considère comme le « lieutenant de Dieu sur Terree 49 » et fait construire le Château de Versailles, symbole de son pouvoire 50. Il s’entoure d’artistes et de savants, et travaille à l’unité religieuse de son royaumee 51, en reprenant la persécution des protestants et en révoquant l’édit de Nantes. Malgré la situation financière critique de la monarchie, Louis XIV mène plusieurs guerres face à une Europe coalisée contre luie 52, tandis que le marquis de Vauban fait construire un réseau de villes fortifiées aux frontières du Royaumee 53. Si ces guerres aboutissent dans un premier temps à des victoires françaises, plusieurs défaites militaires et des famines ternissent la fin de son règnee 54. Son arrière-petit-fils Louis XV (1715-1774) mène lui aussi plusieurs guerres, aux résultats contrastése 55. La France abandonne en 1763 au traité de Paris ses possessions en Amérique du Nord, mais acquiert dans la même décennie la Lorraine et la Corsee 56. Pendant ce temps, la France connaît une forte vitalité démographique et économique. La croissance de la production agricole s’accompagne d’une proto-industrialisation, notamment dans le secteur textile, mais aussi d'un essor dans les domaines intellectuel et culturele 57. Louis XVI, qui accède au trône en 1774, se révèle incapable de trouver une solution au surendettement de la monarchie et doit convoquer les états généraux en 1788e 58.


Le siècle des révolutions (1789–début XXe siècle)

Articles détaillés : Révolution française, Consulat (histoire de France), Premier Empire, Restauration (histoire de France), Monarchie de Juillet, Deuxième République, Second Empire et Troisième République.





La partie européenne du territoire de la Première République Française découpé en départements.
Les délégués envoyés aux États généraux qui s’ouvrent le 5 mai 1789 outrepassent rapidement les pouvoirs qui leur sont attribués, et s’érigent en une Assemblée nationale constituantee 59. Le Roi ne peut alors empêcher l’assemblée constituante de décider l’abolition des privilèges dans la nuit du 4 août, puis d’adopter le 26 août la Déclaration des droits de l’homme et du citoyene 60. La devise Liberté, Égalité, Fraternité apparaît dans le débat public, en particulier en 1790 dans un discours de Maximilien Robespierre sur l'organisation de la Garde nationale45. Après un essai de monarchie constitutionnelle, la République naît le 22 septembre 1792, et Louis XVI, condamné pour trahison, est guillotiné par jugement de la Convention nationale le 21 janvier 1793e 61. La France révolutionnaire connaît alors plusieurs années de guerres et d’exécutions, jusqu’à l’instauration du Directoire en 1795e 62. C'est le 27 pluviôse An II (15 février 1794), que le drapeau tricolore est instauré par la Convention Nationale, par décret indiquant que ’’le pavillon et le drapeau National seront formés des trois couleurs Nationales disposées en trois bandes égales de manière que le bleu soit attaché à la garde du pavillon, le blanc au milieu et le rouge flottant’’46. Le 9 novembre 1799, le général Napoléon Bonaparte renverse le Directoire par un coup d’État et lui substitue le Consulat ; cinq ans plus tard, il est couronné Empereur des Française 63. Napoléon Ier crée ou réforme de nombreuses institutionsN 16, et ses multiples victoires militaires mettent la moitié de la population européenne sous son contrôle au début des années 1810e 64. Le déclin sera néanmoins rapide : après une éphémère abdication puis un bref retour au pouvoir, l’Empereur est définitivement vaincu à Waterloo le 18 juin 1815e 65.


Tableau d’Eugène Delacroix représentant la Révolution de 1830.


La Révolution de 1830 illustrée par Eugène Delacroix dans La Liberté guidant le peuple.
La France entame alors une seconde expérience de monarchie constitutionnelle, pendant laquelle les rois Louis XVIII (1814-1824) et surtout Charles X (1824-1830) remettent en question une partie des acquis de la Révolutione 66. Quelques semaines après avoir conquis Alger, Charles X est renversé en 1830 par les Trois Glorieuses, un mouvement révolutionnaire qui amène sur le trône Louis-Philippee 67. Si ce dernier est alors considéré comme réformateur, la contestation monte bientôt, malgré l’essor économique que connaît la France à cette époquee 68. En février 1848, une nouvelle révolution éclate, dont les objectifs ne sont plus seulement politiques mais aussi sociauxe 69. L’éphémère Seconde République qui est alors mise en place instaure le suffrage universel masculin, abolit l’esclavage dans les colonies et la peine de mort pour raison politiquee 70, mais est renversée par son président Louis-Napoléon Bonaparte, qui est couronné empereur en 1852e 71. Si les premières années du Second Empire sont celles d’un régime autoritaire, Napoléon III entame un tournant libéral en 1860, qui n’empêche pas une montée des oppositions politiques, tandis que le développement industriel et ferroviaire s’accélèree 72. La défaite de la France face à une Allemagne en cours d’unification, en 1870-1871, est un double tournant dans l’histoire du pays : l’empereur capitule le 2 septembre 1870 et la République est proclamée le 4, tandis que la Prusse annexe l’Alsace-Lorrainee 73. Malgré sa naissance chaotique, la Troisième République est le plus long des régimes politiques qu’a connus la France depuis 1789e 74. Les républicains mettent peu à peu en place leur projet politique : l’école est rendue gratuite, laïque et obligatoire en 1881-1882, les libertés de presse et de réunion sont accordées en 1881, le divorce et les syndicats sont autorisés en 1884, et les Églises sont séparées de l’État en 1905e 75. À la même époque, la France se dote d’un vaste empire colonial, qui sera le deuxième au monde après celui du Royaume-Uni en 1914e 76. Si plusieurs crises politiques se succèdent — crise boulangiste, scandale des décorations, scandale de Panama, affaire Dreyfus —, la menace principale pour la République vient désormais de l’extérieur, où la guerre apparaît de plus en plus imminentee 77.

La France dans les deux guerres mondiales


Une carte représentant la division du territoire français, durant la Seconde Guerre mondiale, entre une zone libre correspondant à un large tiers sud-est du pays et une zone occupée correspondant au nord du pays et au littoral atlantique.


Durant la Seconde Guerre mondiale, le territoire européen de la France était divisé entre une « zone occupée » au nord et une « zone libre » au sud, auxquelles s’ajoutaient d’autres zones de taille plus restreinte au statut spécial.
Articles détaillés : Troisième République, Première Guerre mondiale, Entre-deux-guerres, Seconde Guerre mondiale, Régime de Vichy et Gouvernement provisoire de la République française.

Par le jeu des alliances, la France entre en guerre au début du mois d’août 1914 contre l’Allemagne, aux côtés du Royaume-Uni et de l’Empire russee 78. La Première Guerre mondiale, qui fait 1,4 million de victimes françaises et entraîne de nombreuses destructions dans le nord-est du pays, se conclut le 11 novembre 1918 en faveur de la Triple-Ententee 79. Outre le retour de l’Alsace-Lorraine, la France recevra une partie des réparations allemandes prévues par le traité de Versailles tout en obtenant des garanties de sécurité qui s'éteindront tragiquement en 1940 lors de la nouvelle invasion de la Belgique par l'Allemagne à la suite de la reconstruction de l'armée allemande et de la remilitarisation de la rive gauche du Rhin. Après quelques années de reconstruction laborieuse, marquée par un effort d'immigration et de productivité pour pallier la pénurie de main-d'œuvre dans les mines, l'acier ou l'automobile, la France peine à retrouver sa vigueur économique d’avant-guerree 80, puis vit une forte croissance à partir de 1924. Elle sera touchée bien après la plupart des autres puissances par la crise des années 193047. Mais si cette crise est tardive, elle est durable et profonde. Aux difficultés économiques s’ajoute une crise politique, malgré l’espoir suscité par l’arrivée au pouvoir en 1936 du Front populaire48. Finalement, lorsque la France déclare le 3 septembre 1939 la guerre à l’Allemagne nazie, elle sort tout juste de la plus grave crise qu’ait connue la Troisième Républiquee 81. Après huit mois sans combats (la « Drôle de guerre »), la Wehrmacht envahit le 10 mai 1940 le nord-est de la France, et le maréchal Philippe Pétain demande l’armistice le 22 juine 82. Ce dernier obtient les pleins pouvoirs le 10 juillet, signant ainsi la fin de la Troisième République et la naissance du Régime de Vichy, qui mène une politique conservatrice, traditionaliste et antisémite et collabore avec le Troisième Reich, malgré l’action de la Résistance à l’intérieur et à l’extérieur du payse 83. Le débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie sonne la fin de l'occupation nazie et le début de la Libération de l’Europee 84. Au total, ce conflit aura tué moins de militaires que le précédentN 17, mais les victimes civiles sont nombreuses – au moins 330 000 victimes civiles dont 75 000 Juifs installés sur le territoire français qui ont été tués lors de la Shoah49,N 18 – et les blessures psychologiques et politiques dues à la débâcle de 1940, à la collaboration puis aux règlements de compte lors de l'épuration, sont longues à cicatrisere 84.

Depuis la Libération

Articles détaillés : Quatrième République, Cinquième République et Histoire de France sous la Cinquième République.

Une période de renouveau commence alors pour la Francee 85. Si le général de Gaulle, chef de la France libre, ne peut empêcher l’adoption d’une constitution proche de celle de la Troisième République, l’après-guerre voit la création de la Sécurité sociale et le droit de vote accordé aux femmese 86. La France de la Quatrième République choisit le camp occidental dans la guerre froide qui s’ouvre à cette époque, entame avec difficultés (guerres d'Indochine et d'Algérie) la décolonisation de l’Asie et de l’Afrique et participe aux débuts de la construction européennee 87. Le pays entame dans le même temps une période de modernisation et de forte croissance économique, que l’économiste Jean Fourastié appellera « Trente Glorieusese 88,50 ». Le 1er juin 1958, lors d’une grave crise politique liée à la guerre d’Algérie, le général de Gaulle est investi président du Conseil par l’Assemblée nationale avec pour mission de donner à la République une nouvelle constitution : la Cinquième République donne au président des pouvoirs plus larges face au Parlemente 89. Charles De Gaulle poursuit et achève la décolonisation de l’Afrique, et affirme l’indépendance de la France face aux États-Unise 90. À cette fin, Il dote la France du nucléaire civil et militaire. Mais la crise étudiante et sociale de mai 1968 met en avant l’archaïsme d’une société dont les dirigeants semblent déconnectés des aspirations de la jeunesse. Cependant de Gaulle réussit à retourner la situation en provoquant la dissolution de l'Assemblée nationale le 30 mai 1968 au terme de laquelle les Français lui donnent une large majorité présidentielle51. Le général de Gaulle démissionne en 1969 à la suite de l'échec du référendum sur la réforme du Sénat et de l

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Jack </strong>

Par Jack , il y a 8 ans :


France





Aller à : navigation, rechercher


Fairytale bookmark gold.png Vous lisez un « article de qualité ».

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le pays européen aujourd'hui appelé « République française ». Pour d’autres usages du nom « France », voir France (homonymie). Pour une présentation générale du régime politique de la République française, voir Régime républicain en France.




République française (fr)

Drapeau
Drapeau de la France Blason
Armoiries officieuses de la France


Description de cette image, également commentée ci-après

Partie européenne de la France, appelée France métropolitaine.


Description de cette image, également commentée ci-après

La République française dans le monde.


Devise nationale
Liberté, Égalité, Fraternité

Hymne national
La Marseillaise

Administration


Forme de l'État
République constitutionnelle unitaire semi-présidentielle (voir Régime républicain en France)

Président de la république
François Hollande

Premier ministre
Manuel Valls

Président du Sénat
Gérard Larcher

Président de l'Assemblée nationale
Claude Bartolone

Langues officielles
Français

Capitale
Paris
48° 52′ N 2° 19.59′ E


Géographie


Plus grande ville
Paris

Superficie totale
675 000N 1 km2
(classé 41e)

Superficie en eau
0,26%

Fuseau horaire
UTC +1 (HEC, heure d'hiver)
UTC+2 (HAEC, heure d’été)

Histoire


Traité de Verdun
Août 843

Capétiens
Mai 987

Monarchie absolue
1661

Révolution française
1789

Monarchie constitutionnelle
4 septembre 1791

Première République
22 septembre 1792

Consulat
13 décembre 1799

Premier Empire
18 mai 1804

Première Restauration
6 avril 1814

Cent-Jours
1er mars 1815

Seconde Restauration
8 juillet 1815

Monarchie de Juillet
9 août 1830

Deuxième République
24 février 1848

Second Empire
2 décembre 1852

Troisième République
4 septembre 1870

Régime de Vichy
10 juillet 1940

Gouvernement provisoire de la République française
3 juin 1944

Quatrième République
27 octobre 1946

Cinquième République (Constitution actuelle)
4 octobre 1958

Démographie


Gentilé
Français(e)

Population totale (1er janvier 2016)
67 287 441N 2 I 1 hab.
(classé 20e1)

Densité
98,8N 3 hab./km2

Économie


PIB nominal (2014)
en augmentation 2 846,889 milliards de $
+ 1,41% (6e)

PIB (PPA) (2014)
en augmentation 2 580,750 milliards de $
+ 1,82% (9e)

PIB nominal par hab. (2014)
en augmentation 44 538,147 $
+ 0,98% (20e)

PIB (PPA) par hab. (2014)
en augmentation 40 374,529 $
+ 1,4% (25e)

Taux de chômage (2014)
Decrease Positive.svg 10,200% de la pop.active
- 0,65%

Dette publique brute (2014)
Nominale :
Increase Negative.svg 2 037,800 milliards d'€
+ 4,32%
Relative :
Increase Negative.svg 95,140% du PIB
+ 2,95%

IDH (2013)
en stagnation 0,884 (très élevé2) (20e)

Monnaie
Euro et Franc PacifiqueN 4 (EUR et XPF​)

Divers


Code ISO 3166-1
FRA, FR​

Domaine Internet
.frN 5

Indicatif téléphonique
+33 (métropole)
590 (Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy)
594 (Guyane)
596 (Martinique)
262 (La Réunion, Mayotte)
508 (Saint-Pierre-et-Miquelon)
687 (Nouvelle Calédonie)
689 (Polynésie Française)

Organisations internationales
ONU : 24 octobre 19453
OTAN : 4 avril 1949
UE : 25 mars 1957

modifier Consultez la documentation du modèle

La France, officiellement République française, est un État de l'Europe occidentale4 situé à l'ouest de l'Europe continentale dont les côtes maritimes sont bordées respectivement au nord par la Mer du nord, la Manche au nord-ouest , l'Océan Atlantique sur tout l'ouest côtier et par la Mer Méditerranée sur le sud-est côtier. Le territoire français s'étend aussi au-delà de l'Europe, le pays possède des territoires disséminés sur plusieurs océans et autres continents. La France est une république constitutionnelle unitaire ayant un régime semi-présidentiel. La ville de Paris est sa capitale , la langue officielle le français, la monnaie officielle l'euro et le franc Pacifique sur ses territoires de l'océan Pacifique. La devise de la France est « Liberté, Égalité, Fraternité », et son drapeau est constitué de trois bandes verticales régulières bleue, blanche et rouge. L'hymne national est La Marseillaise.

La France est un pays formé à la fin du Haut Moyen Âge, tirant son nom des Francs. Du début du XVIIe siècle à la première moitié du XXe siècle, elle possède un vaste empire colonial. À partir des années 1950, elle est l'un des acteurs de la construction de l'Union européenne. Elle est la troisième puissance nucléaire mondiale, l'un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et l'un des membres de l'OTAN. Elle est également membre du G7, du G20, de la zone euro, de l'Espace Schengen et abrite le siège du Conseil de l'Europe, du Parlement européen et de l'UNESCO. La France possède une influence notoire en matière politique, économique, militaire et culturelle en Europe et dans le reste du monde.

Seul pays au monde à exercer sa souveraineté sur des territoires répartis sur trois océans et deux continents5,N 6,N 7, sa présence géopolitique est importante au niveau mondial, car elle s’appuie sur un réseau d'ambassades et de consulats étendu, le deuxième au monde derrière celui des États-Unis, et dispose de bases militaires sur tous les continents. La France possède la deuxième plus grande zone économique exclusive (espace maritime) au monde et qui s'est encore agrandie de 500 000 km2 en 20156 et se classe première puissance maritime mondiale par sa diversité et sa biodiversité.

La France est, en 2014, la troisième puissance économique européenne derrière l'Allemagne et le Royaume-Uni, et est la sixième puissance économique mondiale par PIB nominal (neuvième à parité de pouvoir d'achat), et affiche un niveau de vie « très élevé » (20e au classement IDH en 2014). Elle figure parmi les leaders mondiaux dans les secteurs de l'agroalimentaire, de l'aéronautique, de l'automobile, des produits de luxe, du tourisme et du nucléaire. Au 1er octobre 2015, la population totale de la France est de 67,1 millions d'habitants, selon les estimations publiées par l'INED, dont 64 365 000 dans les régions métropolitaines, 1 865 000 dans les régions ultramarines ainsi que 876 000 dans les collectivités d'outre-mer et en Nouvelle-CalédonieN 2,I 1.

La France est le deuxième pays le plus peuplé de l'Union européenne derrière l'Allemagne. Elle est aussi le plus vaste de l'Union européenne et le troisième pays le plus vaste d'Europe7. Ancienne puissance coloniale, sa culture et sa civilisation sont diffusées par les pays francophones à travers le monde, unis dans l'Organisation internationale de la francophonie. Le français est la dixième langue maternelle la plus parlée au monde et est une des langues avec la plus grande diffusion, traditionnellement utilisé comme langue de la diplomatie. Elle est une des six langues officielles et une des deux langues de travail avec l'anglais de l'Organisation des Nations unies, et langue officielle ou de travail de plusieurs organisations internationales ou régionales. Le français est également une des trois langues de travail de l'Union européenne — avec l'allemand et l'anglais.



Sommaire [masquer]
1 Géographie 1.1 Localisation et frontières
1.2 Géologie, topographie et hydrographie
1.3 Climat
1.4 Paysages et environnement
1.5 Répartition spatiale des hommes et des activités
1.6 Axes de communication et transports

2 Histoire 2.1 Préhistoire, protohistoire et Antiquité
2.2 Naissance, crises et transformations du royaume de France au Moyen Âge
2.3 Renaissance et monarchie (XVIe au XVIIIe siècle)
2.4 Le siècle des révolutions (1789–début XXe siècle)
2.5 La France dans les deux guerres mondiales
2.6 Depuis la Libération

3 Politique et administration 3.1 Organisation des pouvoirs
3.2 Découpage territorial et décentralisation
3.3 France d’outre-mer
3.4 Tendances politiques, partis et élections
3.5 La séparation des pouvoirs
3.6 Le gouvernement 3.6.1 La mission d’un ministère en France

3.7 Finances publiques
3.8 Protection sociale
3.9 Défense 3.9.1 Les observatoires et le maintien de la paix

3.10 Appartenance à des organisations internationales
3.11 Politique étrangère et diplomatie
3.12 Symboles républicains

4 Population et société 4.1 Démographie
4.2 Immigration, population étrangère et minorités visibles
4.3 Famille, sexualité et égalité des sexes
4.4 Langues
4.5 Religions
4.6 Éducation
4.7 Santé
4.8 Médias
4.9 Sport
4.10 Engagement associatif, syndical et politique

5 Économie 5.1 Revenus de la population et développement humain
5.2 Emploi
5.3 Principaux secteurs d’activité 5.3.1 Agriculture et agroalimentaire
5.3.2 Industrie
5.3.3 Industrie de l'armement
5.3.4 Énergie
5.3.5 Industrie de l'aéronautique et de l'espace
5.3.6 Commerce et artisanat
5.3.7 Tourisme
5.3.8 Recherche
5.3.9 Finance et assurance

5.4 Place de la France dans l’économie mondiale

6 Culture 6.1 Patrimoine architectural 6.1.1 Classés au patrimoine mondial
6.1.2 Bâtiments d’intérêt historique

6.2 Patrimoine artistique et événements culturels
6.3 Science et technologies
6.4 Gastronomie
6.5 Influence internationale

7 Codes pays
8 Notes et références 8.1 Notes
8.2 Références

9 Annexes 9.1 Bibliographie
9.2 Liens externes



Géographie

Article détaillé : Géographie de la France.

Localisation et frontières


Une carte physique de la France, simplifiée à l’extrême.


Carte physique simplifiée de la France métropolitaine.
La partie européenne de la France est appelée France métropolitaine et est située à l’une des extrémités occidentales de l’Europe. Elle est bordée par la mer du Nord au nord, la Manche au nord-ouest, l’océan Atlantique à l’ouest et la mer Méditerranée au sud-est. Elle est frontalière de la Belgique et du Luxembourg au nord-est, de l’Allemagne et de la Suisse à l’est, de l’Italie et de Monaco au sud-est, de l’Espagne et d’Andorre au sud-ouest. Les frontières au sud et à l'est du pays correspondent à des massifs montagneux, les Pyrénées, les Alpes et le Jura, la frontière à l'est correspond au fleuve du RhinN 8, tandis que la frontière nord et nord-est ne se fonde sur aucun élément naturel. La France métropolitaine comprend plusieurs îles, notamment la Corse et des îles côtières. Elle est comprise entre les latitudes 42°19'46" N et 51°5'47" N, ainsi que les longitudes 4°46' O et 8°14'42" E. Sa partie continentale s’étend sur environ 1 000 km du nord au sud et d’est en ouest. La France est également composée de nombreux territoires situés en-dehors du continent européen, couramment appelés France d'outre-mer, qui lui permettent d’être présente dans tous les océans du monde sauf l'océan Arctique. Ces territoires ont des statuts variés dans l'administration territoriale de la France et sont situés :
sur le continent sud-américain : la Guyane ;
dans l’océan Atlantique : Saint-Pierre-et-Miquelon et, dans les Antilles, la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ;
dans l’océan Pacifique : la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et Clipperton ;
dans l’océan Indien : La Réunion, Mayotte, les Îles Éparses, les Îles Crozet et Saint-Paul-et-Amsterdam ;
sur le plateau de Kerguelen : l'Archipel des Kerguelen ;
en Antarctique : la Terre AdélieN 9.

La France possède également des frontières terrestres avec le Brésil et le Suriname en Guyane, ainsi qu’avec les Pays-Bas via la partie française de Saint-Martin. La superficie totale de la France est d'environ 675 000 km2, ce qui correspond à près d'un hectare par habitant. La France métropolitaine occupe 551 500 km28, les départements d'outre-mer 92 220 km29 et les autres territoires 30 904 km210. Cette superficie ne comprend pas la Terre-Adélie, sur laquelle la souveraineté française est contestée. C'est le 42e plus grand État du monde par sa surface terrestre. C'est aussi le troisième plus grand pays d’Europe, après la Russie et l’Ukraine, ou le deuxième si on inclut les départements ultra-marins, et le plus grand de l’Union européenne. L’étendue de son littoral, outre-mer inclus, est de 8 245 km.

Géologie, topographie et hydrographie





Géologie de la France métropolitaine
Articles détaillés : Géologie de la France et Relief de la France.

Le territoire métropolitain de la France offre une grande variété d’ensembles topographiques et de paysages naturelsb 1. De larges parties du territoire actuel de la France ont été soulevées lors de plusieurs épisodes tectoniques, notamment la surrection hercynienne à l’ère paléozoïque qui est à l’origine des massifs armoricain, central, morvandeau, vosgien, ardennais et corseb 2. Les massifs alpin, pyrénéen et jurassien sont eux beaucoup plus jeunes, et possèdent des formes moins érodéesb 2 — les Alpes culminent à 4 809 mètres d’altitude au Mont Blanc11. Bien que 60 % des communes soient classées comme présentant des risques sismiques, ces risques restent modérés12. Ces massifs délimitent plusieurs bassins sédimentaires, notamment le bassin aquitain au sud-ouest et le bassin parisien au nordb 2 — ce dernier comprend plusieurs régions au sol particulièrement fertile, notamment les plateaux limoneux de la Beauce et de la Brieb 3. En outre, diverses voies de passage naturelles, telles que la vallée du Rhône, permettent des communications aiséesb 4. Les littoraux offrent des paysages assez contrastés ; il s’agit tantôt de retombées de massifs montagneux (la Côte d’Azur par exemple), de plateaux se terminant sur des falaises (la Côte d’Albâtre), des régions humides et forestière comme la Sologne ou de larges plaines sableuses (la plaine du Languedoc)b 5. Le réseau hydrographique de la France est principalement organisé autour de quatre grands fleuves, la Loire, la Seine, la Garonne et le Rhôneb 6, auxquels on peut ajouter la Meuse et le Rhin, moins importants en France mais majeurs à l’échelle européenne. Le bassin versant français des quatre premiers correspond à plus de 62 % du territoire métropolitainb 6. La France dispose de 11 millions de km² d’eaux marines sous sa juridiction, sur trois océans et à 97 % en outre-mer13.


Climat





Carte des climats de France métropolitaine hors Corse en 2010.
Article détaillé : Climat de la France.

La majeure partie des plaines de France métropolitaine hors Corse sont situées dans le domaine océanique, Cfb, Cwb et Cfc dans la classification de Köppen, une part plus petite du territoire constitué par les plaines ou collines bordant le bassin méditerranéen a un climat désigné par Csa et Csb dans la classification de Köppen. Cependant, le territoire de la France métropolitaine est relativement étendu, le climat n’y est pas tout à fait uniforme, il est possible de détailler à un niveau plus fin et de distinguer les nuances climatiques suivantes :
Le climat océanique strict est très marqué à l’ouest, il s’étend de la Flandre au Pays basque, sur une bande côtière de quelques dizaines de kilomètres (la limite est difficile à définir), plus étroite au nord et au sud, plus large en Bretagne qui est concernée en quasi-totalité par ce climat. Le climat du Sud-Ouest est océanique, mais plus chaud car plus au sud, on parle alors plus précisément de climat océanique aquitain14.
Le climat de la façade nord-ouest est océanique mais plus frais que le climat océanique aquitain l'intensité des vents d'ouest y est beaucoup plus forte.

En s’éloignant du littoral, le climat est toujours à dominante océanique mais il voit ses caractéristiques se modifier quelque peu. Dans le bassin sédimentaire parisien et plus encore dans les bassins intra montagnards, l’amplitude saisonnière devient un peu plus forte, les pluies d’automne et surtout d’hiver sont moins marquées ; de ce fait, la majeure partie du territoire connaît un climat qualifié de climat semi-océanique dégradé. Il s'agit d'une zone de transition entre le climat océanique strict et le climat continental, avec une distinction entre : le climat océanique dégradé de plaine au centre-nord, parfois appelé «parisien» car il correspond approximativement au bassin parisien, pour lequel le climat océanique est plus faiblement altéré ;
et le climat semi-continental au nord-est et au centre-est (Alsace, plaines de Saône ou du moyen-Rhône, plaines dauphinoises, auvergnates ou savoyardes) aux caractéristiques encore plus modifiées par le voisinage des massifs montagneux.

Du fait de la disposition des masses d’air, particulièrement en été, et des bordures montagneuses qui l’isolent quelque peu du reste du territoire, le pourtour méditerranéen et la basse vallée du Rhône, balayés par le mistral et la tramontane connaît un climat méditerranéen.
Le climat montagnard est aussi présent, principalement en altitude dans les Alpes, les Pyrénées, le Massif central, les Vosges, le Jura et la montagne corse.

Le climat de la France métropolitaine est fortement influencé par l’anticyclone des Açores, mais également par le Gulf stream comme le reste de l’Europe de l’Ouest15, avec des variantes régionales ou locales assez marquées. La France métropolitaine connaît des événements climatiques aux conséquences importantes : des tempêtes (celles de décembre 1999 ont abattu 7 % des arbres des forêts françaisesb 7), des canicules (la canicule européenne de 2003 fit 15 000 mortsb 7), des incendies et des inondations. Une grande partie de la France d’outre-mer est en revanche soumise à des climats tropicaux (avec de fortes variantes)b 8, auxquels il faut ajouter le climat équatorial de la Guyane16, le climat subarctique de Saint-Pierre-et-Miquelon 17 et les climats océanique et polaire18 des Terres australes et antarctiques françaises. La température moyenne en France s’est élevée de 0,1 °C en moyenne par décennie au cours du XXe siècleb 9.

Paysages et environnement

La France métropolitaine possède une grande variété de paysages, entre des plaines agricoles ou boisées, des chaînes de montagnes plus ou moins érodées, des littoraux diversifiés et des vallées mêlant ville et nature. La France d’outre-mer possède quant à elle une importante biodiversité, par exemple dans la forêt équatoriale guyanaise ou dans les lagons de Nouvelle-Calédonie19. La France est un des pays les plus boisés d’Europe occidentale, les forêts occupant 28 % de la surface nationaleb 10. La superficie forestière en métropole est constituée de 65% de feuillus, 22% de conifères et 13 % de peuplement mixte20. Les forêts publiques (domaniales, communales) et privées occupent respectivement 25 % et 75 % de la propriété forestière métropolitaine.





Le massif alpin du Mont-Blanc.






La pointe du Van, à l’extrémité occidentale de la Bretagne.






Le village d’Usson, Massif central.






La plage de Sainte-Anne, en Guadeloupe.






Bocage normand






Falaises d'Étretat, Normandie






Les étangs et forêts de Sologne.






Châtenois, Alsace






Baie du Mont-Saint-Michel, Normandie.






Pâturages, Creuse.






Bora Bora et son climat tropical.






Champ de lavande en Provence






champ céréalier dans l'Essonne.






Cirque de Gavarnie, Pyrénées.






Lac Vert de Fontanalbe, Alpes-Maritimes.






Vignoble de la côte de Beaune, Bourgogne.






Aiguille du Dru, Haute-Savoie.






Calanques de Piana, Corse.


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Cette diversité des paysages et des écosystèmes est menacée par la fragmentation écologique des milieux par un dense réseau routier21, par l’artificialisation des côtes et par la pollution de son eau et de ses sols. Un tiers des eaux de surface sont de mauvaise voire de très mauvaise qualité, principalement à cause des pollutions industriellesb 11 ; les pollutions agricoles liées à l’usage d’engrais et de pesticides ont quant à elles fortement détérioré la qualité des nappes phréatiques dans plusieurs régions, en particulier la Bretagneb 12. La littoralisation du peuplement et des activitésb 13 entraîne une extension et une densification du bâti sur les côtesb 14, malgré la loi littoral de 1986 et l’intervention du Conservatoire du littoralb 15 et le caractère inondable de certains secteurs. Quant aux infrastructures de transport, notamment routières, elles exposent leurs riverains à une pollution atmosphérique, sonore et visuelle importante21. Néanmoins, les pouvoirs publics tentent depuis plusieurs décennies de répondre à ces défis environnementaux. Aux réserves naturelles et aux parcs nationaux se sont ajoutés depuis 1968 les parcs naturels régionaux22, qui mêlent conservation et mise en valeur du patrimoine naturel et culturelc 1 et couvrent en 2007 13 % du territoire français23. Six agences de l’eau ont été mises en place pour gérer et protéger les ressources en eau du paysb 11. Grâce à une politique de limitation de l’usage des produits pétroliers et à l’importance de l’énergie nucléaire, les émissions françaises de CO2 par tête sont inférieures à celles de la plupart de ses voisins européens, et a fortiori de celles des États-Unis24. Cependant, selon une étude du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer publiée en 2010, « sur plusieurs points, le bilan environnemental demeure préoccupant, voire se détériore »25.

Répartition spatiale des hommes et des activités

Article détaillé : Aire urbaine (France).


Ici figure une carte démographique de la France, montrant les densités de population par département et faisant figurer la « diagonale du vide » et la ligne Le Havre-Marseille.


Carte synthétique de la répartition de la population en France métropolitaine en 2010. Sont indiquées les densités de population par département, les 18 aires urbaines de plus de 400 000 habitants, la ligne Le Havre-Marseille et les limites approximatives de la « diagonale du vide ». + de 5 000 hab/km2
de 300 à 1 000 hab/km2
de 150 à 250 hab/km2
de 100 à 150 hab/km2
de 70 à 100 hab/km2
de 40 à 70 hab/km2
- de 40 hab/km2





Densité de population par km2 dans la partie européenne de la France en 2009
La France métropolitaine est marquée par des déséquilibres spatiaux multiples. D’une part, elle possède l’originalité d’avoir une capitale six fois plus peuplée que la deuxième aire urbaine du paysN 10, et qui regroupe un quart des étudiantsI 2 et la quasi-totalité des sièges de grandes entreprises du pays26. D’autre part, la ligne Le Havre–Marseille est souvent considérée comme la limite entre un ouest longtemps resté agricole et qui bénéficie aujourd’hui d’un important essor démographique et économiquen 1, et un est à l’industrie et à l’urbanisation anciennes. Enfin, des Ardennes au nord-est aux Landes au sud-ouest se dessine une « diagonale des faibles densités », caractérisée par un peuplement faible comparé au reste du pays et une économie souvent en difficulté27. Après un long exode rural au XIXe siècle et jusque dans la deuxième moitié du XXe sièclen 2, le solde migratoire des campagnes françaises est redevenu positif dans les années 1990n 1. L’essentiel de la croissance urbaine se fait dans les zones périurbaines, de plus en plus éloignées de l’agglomération-centren 2. Le tableau ci-dessous liste les principales villes du pays en 2012, classées par défaut en fonction de la population de leur aire urbaine (plus de 500 000 habitants).


Ville

Aire urbaineI 3

Pôle urbainI 3

CommuneI 3



Paris
12 341 418 10 550 350 2 240 621

Lyon
2 214 068 1 584 738 496 343

Marseille et Aix-en-Provence
1 727 070 1 565 879 852 516
141 148

Toulouse
1 270 760 906 457 453 317

Lille
1 166 452 1 024 075 228 652

Bordeaux
1 158 431 863 391 241 287

Nice
1 004 914 943 695 343 629

Nantes
897 713 606 640 291 604

Strasbourg
768 868 454 875 274 394

Rennes
690 467 318 127 209 860

Grenoble
679 863 504 734 158 346

Rouen
658 285 465 879 111 557

Toulon
611 237 561 155 164 899

Montpellier
569 956 406 891 268 456

Douai et Lens
540 981 506 097 41 732
32 663

Avignon
515 536 445 501 89 380

Saint-Étienne
512 830 371 937 171 463


Axes de communication et transports

Article détaillé : Transport en France.

En raison de sa situation de carrefour, la France est un pays de passageb 16. Elle est en effet le passage obligé pour les hommes et les marchandises circulant par voie terrestre entre la péninsule Ibérique et le reste de l’Europe, et, depuis l’ouverture en 199428 du tunnel sous la Manche, entre le Royaume-Uni et le reste de l’Europeb 16. Héritages de l’histoire, les réseaux de transports français sont très centralisés autour de Parisb 17 ; cette centralisation est particulièrement forte dans les transports ferroviaires et aériens, même si elle commence à diminuer29.


Photographie d’un TGV Duplex.


Un TGV Duplex sur la LGV Méditerranée.
Le principal moyen de transport utilisé en France est la route, qui représentait, en 2011, 84,0 % des trafics voyageurs et marchandisesN 11,30. La France compte plus d’un million de kilomètres de routes en 2011, dont la quasi-totalité sont revêtues31. Depuis la Libération, la France s’est dotée d’un réseau autoroutier étendu, qui totalise 11 412 km en 201132. Depuis quelques décennies, les politiques publiques s’attachent à réduire les accidents mortels sur la route, dont les principales causes identifiées sont la vitesse et l’alcoolj 1, et cherchent à réduire la dépendance des Français vis-à-vis de la voiture, au profit d’autres moyens de transport moins polluantsi 1. Le réseau ferré national, de son côté, date pour l’essentiel du milieu et de la fin du XIXe siècle ; en 2009, il compte 29 473 km de lignes, dont plus de la moitié sont électrifiées33. L’essentiel du trafic est géré par l’entreprise publique SNCF, sur les lignes appartenant au gestionnaire d’infrastructure SNCF Réseau, un des trois EPIC composant la société depuis le 1er janvier 2015. Depuis les années 1980, le trafic voyageurs augmente en France, grâce d’une part à la prise en charge par les régions du trafic régional et local, et surtout à la naissance et à l’extension continue du réseau de lignes à grande vitesse parcouru par le TGV34. D’autre part, les principales villes du pays sont dotées d’un réseau ferroviaire urbain, de type métro (Paris, Lyon, Lille, Marseille, Toulouse, Rennes), tramway (Nantes, Strasbourg, Bordeaux, Grenoble, Montpellier, etc.) ou RER (Paris) ; le métro de Paris, né en 1900, forme l’un des réseaux les plus denses au monde35. Quant au transport aérien, il est particulièrement centralisé : les deux aéroports parisiens — Roissy-Charles-de-Gaulle et Orly — ont accueilli 92,7 millions de passagers en 2014, quand le premier aéroport de province, Nice-Côte d’Azur, en accueillait 11,7 millions36. Les aéroports de province sont en effet concurrencés par le TGV pour le trafic domestique, tandis que les aéroports parisiens accueillent la quasi-totalité du trafic long-courrierb 18. La France est le siège de l'une des premières compagnies aériennes mondiales en nombre de passagers transportés (Air France-KLM37) et du premier constructeur aéronautique civil (Airbusb 19,N 12) d’Europe. D’autres modes de transport sont utilisés en France, mais ils sont plus marginaux. Le trafic fluvial assure une part négligeable du trafic voyageurs, et très secondaire du trafic marchandises, en raison principalement de l’inadaptation d’une grande partie du réseau au trafic moderne31. Le trafic maritime est plus important, mais les ports de Dunkerque, du Havre, de Nantes–Saint-Nazaire et de Bordeaux font pâle figure face à leurs rivaux de la mer du Nord comme celui de Rotterdam ou celui d’Anvers38 ; seul le port de Marseille tire son épingle du jeu, en étant le premier port de la Méditerranée en tonnage expédié38. Quant au vélo, il connaît aujourd’hui une nouvelle jeunesse, notamment grâce à la préoccupation environnementale des Français et à la mise en place de systèmes de location de bicyclettes dans plusieurs villes du paysi 2.


Histoire


Carte animée montrant l’évolution du territoire français métropolitain de 985 à 1947. Après s’être petit à petit accru au Moyen Âge et aux Temps Modernes, la France a connu sa dernière extension territoriale majeure et définitive en 1860, avec l’acquisition de Nice et de la Savoie.


Évolution du territoire de la France métropolitaine, de 985 à 1947.
Articles détaillés : Histoire de France, Chronologie de la France et Formation territoriale de la France métropolitaine.

La France métropolitaine actuelle occupe la plus grande partie des anciennes Gaules celtiques, conquises par Jules César au Ier siècle av. J.-C., mais elle tire son nom des Francs, un peuple germanique qui s’y installa à partir du Ve siècle. La France est un État à l’unification ancienne, et fut l’un des premiers pays de l’époque moderne à tenter une expérience démocratique.

Préhistoire, protohistoire et Antiquité

Articles détaillés : Préhistoire de la France, Chronologie de la France à la Préhistoire (jusqu’à -1800), Gaule et Gaule romaine.

La présence humaine sur le territoire de la France actuelle remonte au Paléolithique inférieur ; les traces les plus anciennes de vie humaine datent d’il y a environ 1 800 000 anse 1. L’homme est alors confronté à un climat rude et variable, marqué par plusieurs ères glaciaires qui modifient son cadre de viee 1. La France compte un nombre important de grottes ornées du Paléolithique supérieur, dont l’une des plus célèbres est celle de Lascauxe 1 (Dordogne, -18 000 environ39). Vers -10 000, à la fin de la dernière ère glaciaire, le climat s’adoucite 1. À partir de -7 000 environ, l’Europe occidentale entre dans le Néolithique et ses habitants se sédentarisent, même si l’évolution est différente selon les régionse 2. Après un fort développement démographique et agricole aux IVe et IIIe millénaires, la métallurgie fait son apparition à la fin du IIIe millénaire, d’abord avec le travail de l’or, du cuivre et du bronze, puis avec celui du fer au VIIIe sièclee 3. En -600, des Grecs originaires de la ville de Phocée fondent la ville de Marseille, au bord de la Méditerranéee 4 ; à la même époque, quelques peuples celtes pénètrent dans le territoire de la France actuelle, mais cette occupation ne se généralise à la totalité de ce territoire qu’entre les Ve et IIIe siècles av. J.-C.e 5. La notion de Gaule, "ΓαλαTία" en grec40, apparaît alors ; elle correspond aux territoires de peuplement celte compris entre le Rhin, les Pyrénées, l’Atlantique et la Méditerranéee 6. Les Hébreux l'appellent "Tzarphat".La Gaule est alors un pays prospère, dont la partie méridionale est de plus en plus soumise aux influences grecques et romainese 7. À partir de -125, le sud de la Gaule est peu à peu conquis par la République romaine, qui y fonde les villes d’Aix-en-Provence, Toulouse et Narbonnee 8. En -58, Jules César se lance à la conquête du reste de la Gaule, et vainc en -52 une révolte menée par le chef gaulois Vercingétorixe 9. Les territoires nouvellement conquis sont répartis par Auguste en neuf provinces romaines, dont les principales sont la Narbonnaise au sud, l’Aquitaine au sud-ouest, la Lyonnaise au centre et la Belgique au norde 10. De nombreuses villes sont fondées durant la période gallo-romaine, dont Lyon, appelée à être une capitale des Gaulese 11 ; celles-ci sont conçues à l’image des villes romaines, avec un forum, un théâtre, un cirque, un amphithéâtre et des thermese 12. La religion romaine se superpose aux cultes gaulois sans les faire disparaître, les divinités se confondant peu à peu dans un même syncrétismee 13. Au IIIe siècle, la Gaule romaine connaît une crise grave, le limes, frontière fortifiée protégeant l’Empire des incursions germaniques, étant franchi à plusieurs reprises par les Barbarese 14. Le pouvoir romain, pendant ce temps, semble chancelant : un Empire des Gaules est proclamé en 260 et échappe à la tutelle romaine jusqu’en 274e 15. Néanmoins, la situation s’améliore dans la première moitié du IVe siècle, qui est une période de renouveau et de prospérité pour la Gaulee 16. En 312, l’empereur Constantin Ier se convertit au christianisme ; les chrétiens, persécutés jusque là, se multipliente 17. Mais les invasions barbares reprennent à partir de la seconde moitié du IVe sièclee 18 ; le 31 décembre 406, les Vandales, Suèves et Alains franchissent le Rhin et traversent la Gaule jusqu’en Espagnee 19. Au milieu du Ve siècle, les Alamans et les Francs, deux peuples païens, s’installent au nord-est de la France actuelle et exercent une forte pression sur les généraux romains qui subsistent dans le nord-est de la Gaulee 20.

Naissance, crises et transformations du royaume de France au Moyen Âge

Articles détaillés : Royaumes francs, Mérovingiens, Carolingiens, Capétiens, Royaume de France, Capétiens directs, Maison capétienne de Valois et Liste des monarques de France.


Une représentation artistique du baptême de Clovis, dans la Sainte-Chapelle à Paris.


Le baptême de Clovis, représenté dans la Sainte-Chapelle à Paris (anonyme).
La conversion au christianisme du chef franc Clovis fait de lui l’allié de l’Église et lui permet de conquérir l’essentiel de la Gaule au tournant des Ve et VIe sièclese 21. La fusion des héritages gallo-romains, des apports germaniques et du christianisme est longue et difficile, les Francs constituant originellement une société guerrière aux lois très éloignées du droit romain et des principes chrétiense 22. Tandis que la faiblesse démographique que connaît le Royaume des Francs entraîne un déclin des villes, le christianisme s’installe par la fondation d’églises rurales et surtout de très nombreux monastèrese 23. Si le pouvoir de Clovis semblait originellement solide, la dynastie mérovingienne doit bientôt faire face à de graves difficultése 24 ; elle disparaît en 751 lorsque Pépin le Bref est sacré roi des Francs, fondant ainsi la dynastie carolingiennee 25. Pépin le Bref et son fils Charlemagne agrandissent considérablement le royaume des Francs, qui s’étend à la fin du VIIIe siècle sur plus d’un million de kilomètres carrése 26. L’immense empire carolingien est contrôlé par une administration centralisée basée à Aix-la-Chapelle, des comtes représentant Charlemagne dans tout l’empire et étant surveillés par les missi dominicie 27. Charlemagne, couronné en 800 empereur d’Occident, relance les arts libéraux dans l’éducation, et le Palais d’Aix-la-Chapelle accueille une activité intellectuelle et artistique de haut niveaue 28. Néanmoins, après la mort de l’empereur, les comtes et les vassaux de celui-ci parviennent peu à peu à rendre leur fonction héréditaire, et les petits-fils de Charlemagne se partagent l’Empire au traité de Verdun (843) ; Charles obtient la Francie occidentale, qui correspond approximativement aux deux tiers occidentaux de la France actuelle et dont les frontières varieront peu jusqu’à la fin du Moyen Âgee 29. Le nouveau royaume doit toutefois affronter trois vagues d’invasions différentes aux IXe et Xe siècles, menées par les musulmans, les Vikings et les Hongroise 30. À la même époque, les pouvoirs des anciens comtes continuent d’augmenter tandis que le pouvoir royal diminuee 31 ; une société féodale se met en place, caractérisée par sa division en trois ordres : le clergé, la noblesse et le Tiers étate 32. En 987, Hugues Capet est élu roi par ses pairs, c'est-à-dire les nobles du royaumeN 13 ; la monarchie redevient héréditairee 33, et les Capétiens règneront sur la France pendant plus de 800 ans. Néanmoins, les premiers rois capétiens ne contrôlent directement qu’une portion très faible du territoire français, appelée le domaine royal, et certains de leurs vassaux sont beaucoup plus puissants qu’euxe 34. Au XIIe siècle, le pouvoir royal commence à s’affirmer contre les princes du royaume, mais doit faire face à partir des années 1150 à la naissance d’un « empire Plantagenêt » regroupant dans un même ensemble l’Angleterre et le tiers ouest de la Francee 35. Le royaume capétien atteint un apogée au XIIIe siècle, la monarchie reprenant le pouvoir qu’elle avait perdue 36 tandis que l’art et la culture française s’affirment en Europee 37. Philippe Auguste (1180-1223) parvient à conquérir l’essentiel des possessions françaises des Plantagenêt, mettant temporairement fin à la menace anglaise et agrandissant considérablement le domaine royal par la même occasione 38. Louis IX (1226-1270) se comporte en arbitre de la chrétienté et participe aux septième et huitième croisades, ce qui l’amènera à être très vite canonisé par l’Église catholiquee 39. Le XIVe et la première moitié du XVe siècle voient la France plonger dans une crise grave, dont les expressions sont multiplese 40. La guerre de Cent Ans, menée contre l’Angleterre et née d’un problème de succession à la tête du Royaume de France, ravage le payse 41. Mais la crise des XIVe et XVe siècles n’est pas seulement politique ou militaire : elle est aussi démographique — la peste noire tue à partir de 1347 au moins un tiers de la population du royaumeN 14 —, sociale — les insurrections paysannes et urbaines se multiplient —, économique et religieusee 42. Néanmoins, si la monarchie est également touchée par cette crise, elle n’en sort que renforcée : le pouvoir central, qui s’est déplacé dans la vallée de la Loire, se dote de nouvelles institutions et met en place une armée et un impôt permanentse 43.

Renaissance et monarchie (XVIe au XVIIIe siècle)

Articles détaillés : Société d'Ancien Régime, Renaissance, Guerres de religion (France), Maison capétienne de Bourbon, Histoire de France au XVIIe siècle et Lumières (philosophie).

À partir de 1494, les souverains français mènent de multiples guerres en Italie puis contre l’empereur Charles Quint41. Mais les règnes de François Ier (1515-1547) et de son fils Henri II (1547-1559) sont surtout marqués par un renforcement du pouvoir royal, qui tend à devenir absolu42, et par une Renaissance littéraire et artistique fortement influencée par l’Italie43. En 1539, l’ordonnance de Villers-Cotterêts fait du français la langue administrative et judiciaire du Royaumee 44. Mais l’unité de la France autour de la personne du roi est bousculée dans la deuxième moitié du XVIe siècle par le problème religieux : entre 1562 et 1598, huit guerres de religion se succèdent entre catholiques et calvinistese 45. Cette crise religieuse se double d’une crise économique et surtout politique44. En 1598, le roi Henri IV (1589-1610) donne par l’édit de Nantes une liberté partielle de culte aux protestantse 46. Louis XIII (1610-1643) et ses ministres Richelieu et Mazarin doivent faire face à l’opposition de nobles soucieux de reprendre leurs anciens pouvoirse 47. À la même époque, la France mène plusieurs guerres victorieuses (dont la Guerre de Trente Ans) et commence à former un premier empire colonial, principalement en Nouvelle-France, aux Antilles et sur la route des Indese 48. Louis XIV affirme plus que jamais le caractère absolu de son pouvoirN 15 : le « Roi-soleil » se considère comme le « lieutenant de Dieu sur Terree 49 » et fait construire le Château de Versailles, symbole de son pouvoire 50. Il s’entoure d’artistes et de savants, et travaille à l’unité religieuse de son royaumee 51, en reprenant la persécution des protestants et en révoquant l’édit de Nantes. Malgré la situation financière critique de la monarchie, Louis XIV mène plusieurs guerres face à une Europe coalisée contre luie 52, tandis que le marquis de Vauban fait construire un réseau de villes fortifiées aux frontières du Royaumee 53. Si ces guerres aboutissent dans un premier temps à des victoires françaises, plusieurs défaites militaires et des famines ternissent la fin de son règnee 54. Son arrière-petit-fils Louis XV (1715-1774) mène lui aussi plusieurs guerres, aux résultats contrastése 55. La France abandonne en 1763 au traité de Paris ses possessions en Amérique du Nord, mais acquiert dans la même décennie la Lorraine et la Corsee 56. Pendant ce temps, la France connaît une forte vitalité démographique et économique. La croissance de la production agricole s’accompagne d’une proto-industrialisation, notamment dans le secteur textile, mais aussi d'un essor dans les domaines intellectuel et culturele 57. Louis XVI, qui accède au trône en 1774, se révèle incapable de trouver une solution au surendettement de la monarchie et doit convoquer les états généraux en 1788e 58.


Le siècle des révolutions (1789–début XXe siècle)

Articles détaillés : Révolution française, Consulat (histoire de France), Premier Empire, Restauration (histoire de France), Monarchie de Juillet, Deuxième République, Second Empire et Troisième République.





La partie européenne du territoire de la Première République Française découpé en départements.
Les délégués envoyés aux États généraux qui s’ouvrent le 5 mai 1789 outrepassent rapidement les pouvoirs qui leur sont attribués, et s’érigent en une Assemblée nationale constituantee 59. Le Roi ne peut alors empêcher l’assemblée constituante de décider l’abolition des privilèges dans la nuit du 4 août, puis d’adopter le 26 août la Déclaration des droits de l’homme et du citoyene 60. La devise Liberté, Égalité, Fraternité apparaît dans le débat public, en particulier en 1790 dans un discours de Maximilien Robespierre sur l'organisation de la Garde nationale45. Après un essai de monarchie constitutionnelle, la République naît le 22 septembre 1792, et Louis XVI, condamné pour trahison, est guillotiné par jugement de la Convention nationale le 21 janvier 1793e 61. La France révolutionnaire connaît alors plusieurs années de guerres et d’exécutions, jusqu’à l’instauration du Directoire en 1795e 62. C'est le 27 pluviôse An II (15 février 1794), que le drapeau tricolore est instauré par la Convention Nationale, par décret indiquant que ’’le pavillon et le drapeau National seront formés des trois couleurs Nationales disposées en trois bandes égales de manière que le bleu soit attaché à la garde du pavillon, le blanc au milieu et le rouge flottant’’46. Le 9 novembre 1799, le général Napoléon Bonaparte renverse le Directoire par un coup d’État et lui substitue le Consulat ; cinq ans plus tard, il est couronné Empereur des Française 63. Napoléon Ier crée ou réforme de nombreuses institutionsN 16, et ses multiples victoires militaires mettent la moitié de la population européenne sous son contrôle au début des années 1810e 64. Le déclin sera néanmoins rapide : après une éphémère abdication puis un bref retour au pouvoir, l’Empereur est définitivement vaincu à Waterloo le 18 juin 1815e 65.


Tableau d’Eugène Delacroix représentant la Révolution de 1830.


La Révolution de 1830 illustrée par Eugène Delacroix dans La Liberté guidant le peuple.
La France entame alors une seconde expérience de monarchie constitutionnelle, pendant laquelle les rois Louis XVIII (1814-1824) et surtout Charles X (1824-1830) remettent en question une partie des acquis de la Révolutione 66. Quelques semaines après avoir conquis Alger, Charles X est renversé en 1830 par les Trois Glorieuses, un mouvement révolutionnaire qui amène sur le trône Louis-Philippee 67. Si ce dernier est alors considéré comme réformateur, la contestation monte bientôt, malgré l’essor économique que connaît la France à cette époquee 68. En février 1848, une nouvelle révolution éclate, dont les objectifs ne sont plus seulement politiques mais aussi sociauxe 69. L’éphémère Seconde République qui est alors mise en place instaure le suffrage universel masculin, abolit l’esclavage dans les colonies et la peine de mort pour raison politiquee 70, mais est renversée par son président Louis-Napoléon Bonaparte, qui est couronné empereur en 1852e 71. Si les premières années du Second Empire sont celles d’un régime autoritaire, Napoléon III entame un tournant libéral en 1860, qui n’empêche pas une montée des oppositions politiques, tandis que le développement industriel et ferroviaire s’accélèree 72. La défaite de la France face à une Allemagne en cours d’unification, en 1870-1871, est un double tournant dans l’histoire du pays : l’empereur capitule le 2 septembre 1870 et la République est proclamée le 4, tandis que la Prusse annexe l’Alsace-Lorrainee 73. Malgré sa naissance chaotique, la Troisième République est le plus long des régimes politiques qu’a connus la France depuis 1789e 74. Les républicains mettent peu à peu en place leur projet politique : l’école est rendue gratuite, laïque et obligatoire en 1881-1882, les libertés de presse et de réunion sont accordées en 1881, le divorce et les syndicats sont autorisés en 1884, et les Églises sont séparées de l’État en 1905e 75. À la même époque, la France se dote d’un vaste empire colonial, qui sera le deuxième au monde après celui du Royaume-Uni en 1914e 76. Si plusieurs crises politiques se succèdent — crise boulangiste, scandale des décorations, scandale de Panama, affaire Dreyfus —, la menace principale pour la République vient désormais de l’extérieur, où la guerre apparaît de plus en plus imminentee 77.

La France dans les deux guerres mondiales


Une carte représentant la division du territoire français, durant la Seconde Guerre mondiale, entre une zone libre correspondant à un large tiers sud-est du pays et une zone occupée correspondant au nord du pays et au littoral atlantique.


Durant la Seconde Guerre mondiale, le territoire européen de la France était divisé entre une « zone occupée » au nord et une « zone libre » au sud, auxquelles s’ajoutaient d’autres zones de taille plus restreinte au statut spécial.
Articles détaillés : Troisième République, Première Guerre mondiale, Entre-deux-guerres, Seconde Guerre mondiale, Régime de Vichy et Gouvernement provisoire de la République française.

Par le jeu des alliances, la France entre en guerre au début du mois d’août 1914 contre l’Allemagne, aux côtés du Royaume-Uni et de l’Empire russee 78. La Première Guerre mondiale, qui fait 1,4 million de victimes françaises et entraîne de nombreuses destructions dans le nord-est du pays, se conclut le 11 novembre 1918 en faveur de la Triple-Ententee 79. Outre le retour de l’Alsace-Lorraine, la France recevra une partie des réparations allemandes prévues par le traité de Versailles tout en obtenant des garanties de sécurité qui s'éteindront tragiquement en 1940 lors de la nouvelle invasion de la Belgique par l'Allemagne à la suite de la reconstruction de l'armée allemande et de la remilitarisation de la rive gauche du Rhin. Après quelques années de reconstruction laborieuse, marquée par un effort d'immigration et de productivité pour pallier la pénurie de main-d'œuvre dans les mines, l'acier ou l'automobile, la France peine à retrouver sa vigueur économique d’avant-guerree 80, puis vit une forte croissance à partir de 1924. Elle sera touchée bien après la plupart des autres puissances par la crise des années 193047. Mais si cette crise est tardive, elle est durable et profonde. Aux difficultés économiques s’ajoute une crise politique, malgré l’espoir suscité par l’arrivée au pouvoir en 1936 du Front populaire48. Finalement, lorsque la France déclare le 3 septembre 1939 la guerre à l’Allemagne nazie, elle sort tout juste de la plus grave crise qu’ait connue la Troisième Républiquee 81. Après huit mois sans combats (la « Drôle de guerre »), la Wehrmacht envahit le 10 mai 1940 le nord-est de la France, et le maréchal Philippe Pétain demande l’armistice le 22 juine 82. Ce dernier obtient les pleins pouvoirs le 10 juillet, signant ainsi la fin de la Troisième République et la naissance du Régime de Vichy, qui mène une politique conservatrice, traditionaliste et antisémite et collabore avec le Troisième Reich, malgré l’action de la Résistance à l’intérieur et à l’extérieur du payse 83. Le débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie sonne la fin de l'occupation nazie et le début de la Libération de l’Europee 84. Au total, ce conflit aura tué moins de militaires que le précédentN 17, mais les victimes civiles sont nombreuses – au moins 330 000 victimes civiles dont 75 000 Juifs installés sur le territoire français qui ont été tués lors de la Shoah49,N 18 – et les blessures psychologiques et politiques dues à la débâcle de 1940, à la collaboration puis aux règlements de compte lors de l'épuration, sont longues à cicatrisere 84.

Depuis la Libération

Articles détaillés : Quatrième République, Cinquième République et Histoire de France sous la Cinquième République.

Une période de renouveau commence alors pour la Francee 85. Si le général de Gaulle, chef de la France libre, ne peut empêcher l’adoption d’une constitution proche de celle de la Troisième République, l’après-guerre voit la création de la Sécurité sociale et le droit de vote accordé aux femmese 86. La France de la Quatrième République choisit le camp occidental dans la guerre froide qui s’ouvre à cette époque, entame avec difficultés (guerres d'Indochine et d'Algérie) la décolonisation de l’Asie et de l’Afrique et participe aux débuts de la construction européennee 87. Le pays entame dans le même temps une période de modernisation et de forte croissance économique, que l’économiste Jean Fourastié appellera « Trente Glorieusese 88,50 ». Le 1er juin 1958, lors d’une grave crise politique liée à la guerre d’Algérie, le général de Gaulle est investi président du Conseil par l’Assemblée nationale avec pour mission de donner à la République une nouvelle constitution : la Cinquième République donne au président des pouvoirs plus larges face au Parlemente 89. Charles De Gaulle poursuit et achève la décolonisation de l’Afrique, et affirme l’indépendance de la France face aux États-Unise 90. À cette fin, Il dote la France du nucléaire civil et militaire. Mais la crise étudiante et sociale de mai 1968 met en avant l’archaïsme d’une société dont les dirigeants semblent déconnectés des aspirations de la jeunesse. Cependant de Gaulle réussit à retourner la situation en provoquant la dissolution de l'Assemblée nationale le 30 mai 1968 au terme de laquelle les Français lui donnent une large majorité présidentielle51. Le général de Gaulle démissionne en 1969 à la suite de l'échec du référendum sur la réforme du Sénat et de l

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Happyheal</strong>

Par Happyheal, il y a 8 ans (en réponse à Jack ):

T'as foiré ton ctrl-c ctrl-v ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Baboth</strong>

Par Baboth, il y a 8 ans (en réponse à Happyheal):

Non, c'est un con qui a l'air de bien se marrer à spamer la partie commentaires des articles Hitek.
Y a moyen de le censurer? ._.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Cecmomega </strong>

Par Cecmomega , il y a 8 ans (en réponse à Baboth):

Le pire restera qu'il l'a mit deux fois QQ

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Mochizuke</strong>

Par Mochizuke, il y a 8 ans :

Argh, je ne pourrais pas y participer
Mais bon, j'essaierais de voir à quoi ça ressemble !
Bonne chances aux autres !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Cecmomega </strong>

Par Cecmomega , il y a 8 ans (en réponse à Mochizuke):

T'auras cas venir sur mon stream ou celui d'un des frontliners pour voir à quoi ressemble un évent, ça devrait te plaire (et peut être même te surprendre parfois)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Sblurk</strong>

Par Sblurk, il y a 8 ans :

Faut vraiment que je me mette à Kantai Collection. Ça à l'air trop bien, mais trop dur à comprendre au début.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Cecmomega </strong>

Par Cecmomega , il y a 8 ans (en réponse à Sblurk):

Tout le monde est passé par là mais dès le niveau 2-3, tu arrives à bien te débrouiller avec l'interface normalement.

Après, plus qu'a faire monter tes shipgirls et regarder les theorycrafting des joueurs plus expérimentés pour pouvoir réussir à optimiser ce que tu fais déjà et apprendre de nouvelles choses.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Brumere</strong>

Par Brumere, il y a 8 ans :

Pendant une minute en scrollant j'ai cru voir HENTAI COLLECTION.. Ahem !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Cecmomega </strong>

Par Cecmomega , il y a 8 ans (en réponse à Brumere):

Beaucoup ont déjà fait l'erreur avec les précédents articles à ce sujet donc un peu plus ou un peu moins ne fera pas de différence à ce point ^^

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>lulu</strong>

Par lulu, il y a 8 ans :

Je sais pas comment on peut avoir entre 200 et 300 buckets :o je loot quasi jamais :(

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Cecmomega </strong>

Par Cecmomega , il y a 8 ans (en réponse à lulu):

Essayes de te limiter à chaque fois que tu passes un pallier de 10, tu te forces à ne pas passer en dessous de ce pallier, sauf les attentes de plus de 2 heures dans le pire des cas.

Après, tu continues spammer l’expédition 2 et de faire tes quêtes en même temps pour recevoir le maximum de buckets.

Moi même, je trouve ça difficile de résister mais je me force car là, y a des beaux drops pour cet évent, en plus de la nouvelle Akizuki class !

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Saucisse en puissance</strong>

Par Saucisse en puissance, il y a 8 ans (en réponse à Cecmomega ):

Ok merci :D

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>kipsnak</strong>

Par kipsnak, il y a 8 ans (en réponse à lulu):

En effet, la meilleur manière de stockpiler les bucket est de spammer l’expédition n°2 (4xSS/30min) qui a un drop de ~50%. Donc théoriquement 1 bucket/h.

Sans oublier les quêtes Quotidiennes : Bd2/4/5/7 et 8, E3, F6/9, G2. Rien qu'avec ces quêtes tu as 11 buckets par jour assuré.

J'en ai utilisé pas mal pour monter ma Kasumi (lv1 -> lv85) dans la map 4-3 en une semaine et malgré cela j'ai réussi à économiser environ un millier buckets pour l'event. Il faut simplement, être régulier et utilisé le bucket qu'en cas de Taiha (rouge).

Bon courage à toi jeune teitoku o7

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Saucisse en puissance</strong>

Par Saucisse en puissance, il y a 8 ans (en réponse à kipsnak):

Merci pour le tuyau ( ̄^ ̄)ゞ

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Naruxia</strong>

Par Naruxia, il y a 8 ans :

Jeu de Weeaboo ça.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.