"Dominique Strokskan et "Léon Bloom", les perles du Bac 2019 en Histoire et Philosophie sont là !

De Clémounet - Posté le 5 juillet 2019 à 15h22

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Comme tous les ans certains étudiants ont redoublé d'imagination pendant les épreuves du bac. On est le vendredi 5 juillet, les premiers résultats du baccalauréat 2019 ont commencé à tomber ce matin. Ils sont nombreux à l'avoir eu du premier coup, mais ils vont aussi être nombreux à devoir réviser ce week-end pour passer les épreuves de rattrapage dès lundi. Certains d'entre eux ont peut-être contribué aux perles du bac 2019. Comme tous les ans, des correcteurs ont partagé les passages les plus farfelus qu'ils ont croisé sur les copies de différents étudiants. En philosophie et en histoire/géo ils ont été particulièrement inspirés. Découvrez sans plus attendre les perles du baccalauréat 2019.

Histoire

Sujet Histoire - Le Proche et Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale

1) "Les chrétiens, on les retrouve au Liban, ils sont appelés les ‘macronistes’, mais également dans d’autres pays, les « cops » les chrétiens orientaux"

2) "Pour montrer leur désaccord ils vont envoyé des troupes pour les empêcher de nationaliser le Caire"

3) "Après la seconde guerre mondiale, les puissances se retrouvent faibles et fatigué."

4) "Invasion du Koweït par Saddam Hussein (guerre de Corée en 1991)"

5) "Le conflit France-Algérie commence officiellement en 54 et prend fin en ‘62’. Il est dure pour la France de laisser partir l’algérie, car elle est membre de la France et elle détient 3 départements."

Sujet Histoire - Médias et opinion publique dans les grandes crises politiques en France depuis l’Affaire Dreyfus 

6) "Radio Londres réussi à renverser le régime de Vichy et l’Allemagne nazie grâce au général de Gaulle"

7) "L’appel du général de Gaulle a permit l’augmentation considérable des resistencialistes."

8) "Malgré le développement de la radio, le Président de la République Valéry Giscard d’Estaing la censure énormément. Pompidou son successeur suit ses traces en censurant lui aussi la radio."

9) "La carte première carte n’est pas très claire, on n’arrive pas vraiment à distinguer quels sont les pays contributeurs au budget en Europe car les carrés passent les uns sur les autres"

10) "Après la Seconde Guerre mondiale, dans les années 20, un nouveau média apparaît : internet."

11) "Dominique Strokskan" et "Léon Bloom"

12) "Depuis le régime de Vichy tombé dans l’obscurité, Charle de Gaule fait naître une nouvelle aire quand il fait appel à la France de son logement en Angleterre en voulant résoudre les problèmes d’oppression pour que cela cesse de part la radio"

13) "La radio est devenu la presse écrite a l’oral"

14) "Toutefois les médias ne se limitaient pas uniquement à la presse écrite ou à la radio mais passaient égalemment à la télévision surtout dans les pubs lorsque l’économie était fragile lors des années 50 afin d’augmenter la richesse du pays en jouant des nouveaux produits électroménagés que les femmes pouvaient appréciés en forçant à leur mari d’acheter pour faire vivre leur chez-soi."

15) "Pendant la Première Guerre mondiale, Vichy prend le monopole de la presse"

Philosophie

16) "Les lois son aussi pour nous rappeler que nous, nous somme pas seul sur cette terre, que si on ne respectons pas les règles nous pourions atteindre la vie d'autrie par notre irrespect de celle-ci ou même détruire des vie par notre infarction."

17) "Le bonheur n'est donc pas le fait de se sentir heureux, il faut réellement être heureux pour se sentir heureux."

18) "Avant le 20e siècle l'homme était plongé dans l'époque de l'anarchie et le bonheur malgré tout il était partagé : c'était un bonheur collectif."

19) "Les lois infectent le bonheur."

20) "Epicure invente l'épicurisme."

21) "Certains pensent comme bon lui semble et donc fait comme bon lui semble."

22) "Chaque soutient que nous soutenons tous les jours, il faut continuer à le soutenir pour, au final, avoir ce que l'on soutenait."

23) "Quand une vérité est vrai elle est dite positive car bien souvent une vérité est vrai."

24) "A l'heure actuelle et même depuis toujours les hommes sont têtus."

25) "La vérité a deux sens : être vrai ou être fausse."

Pour prolonger le plaisir, redécouvrez les perles du bac 2018.

Une erreur ?

Mots-Clés : perlesBac 2019histoiregeographiephilosophie

Source(s) : L'ÉtudiantL'Étudiant

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (15)

Par Norman Osborn, il y a 5 mois :

On dira que c'est à cause de la canicule hein...

Répondre à ce commentaire

Par Zoltan Chimay, il y a 5 mois :

Certaines sont gentille, comme celui qui à inversé VGE et Pompidou. Je sais pas si on peut appeler ça des perles.

Répondre à ce commentaire

Par Jack, il y a 5 mois :

Et dire qu'ils vont quand même avoir le bac... vu qu'il est de plus en plus accessible...

Répondre à ce commentaire

Par Soyoz, il y a 5 mois (en réponse à Jack):

Que veux-tu mon pauvre vieux, c’était mieux avant a l'époque des vieux !

Répondre à ce commentaire

Par Jojo, il y a 5 mois (en réponse à Jack):

Faux , il n'est pas de plus en plus accessible , si on bosse pas durant l'année c'est presque impossible d'avoir le Bac , il faut travailler quotidiennement

Répondre à ce commentaire

Par Keamaru, il y a 5 mois via l'application Hitek :

En faite, en balançant les ignominies des candidats au bac, les correcteurs/instituteurs ne font que pointer du doigt un échec dont ils sont, en réalité, les co/instigateurs.

Répondre à ce commentaire

Par Percolator33, il y a 5 mois (en réponse à Keamaru):

C'est pas (que) de la faute des profs si les gosses sont débiles.

Répondre à ce commentaire

Par Keamaru, il y a 5 mois via l'application Hitek (en réponse à Percolator33):

C'est pour ça que j'ai écrit "les co/instigateurs". Les élèves sont clairement à mettre en cause en premier,mais suivis de très près genre limite comme une ombre par le système éducatif.

Répondre à ce commentaire

Par NéeDeLaDernièrePluie, il y a 5 mois (en réponse à Keamaru):

GnGn c'est la faute des profs
Gngn c'est la faute du système
Gngn...

SI le niveau fait une chute vertigineuse depuis plus de 30 ans, ce n'est clairement pas de la faute des profs.

La politique de l'enfant roi qu'il ne faut pas froisser, la politique de l'assistanat et de la fragilité font que l'on nivelle le.niveau pour que tout le monde ait son diplôme sans faire d'efforts ! C'est beau la France !

On se retrouve aujourd'hui à produire une population de plus en plus ignare qui va réussir, une fois dans la vie active, à nous réélir un nouvel Hitler parce que "GnGn l'Histoire c'est de la merde"

Conclusion: les profs sont les derniers à blâmer dans cette histoire. Blamez d'abord ces réformes stupides qui détruisent l'éducation française jadis de prestige et qui invisibilisent les autres filières d'apprentissage car seul le BAC compte. Blâmez ensuite ces élèves et étudiants qui se complaisent dans leur idiotie car ils sont devenus incapables de produire une réflexion de recul sur l'enseignement qu'ils reçoivent et ainsi se retrouvent dans des filières totalement inadapté à leurs capacités. Enfin, blamez les profs, perdus parmi toutes ces réformes destructrices et leurs élèves tout aussi perdus, qui tentent d'instruire avec leurs propres moyens.

Après relecture, je suis assez sévère avec les élèves/étudiants alors qu'ils sont les premières victimes mais ils sont désormais autant victime que coupable. En effet, très peu s'indignent de l'éducation qu'ils ont eu par rapport à leurs parents 20/30/40 ans auparavant qui était de bien plus haut niveau.

Répondre à ce commentaire

Par TheCube, il y a 5 mois (en réponse à NéeDeLaDernièrePluie):

NéeDeLaDernièrePluie : Je ne suis absolument pas d'accord !
C'est toujours la même chose "c'était mieux avant"...
Sauf qu'en réalité le système scolaire français n'a jamais été une référence, loin de là...

Ce système n'a jamais su s'adapter à son temps, maintenant il est archaïque.

C'est complètement incroyable de lire les mots que vous avez écrit, comment pouvez-vous pointer du doigt uniquement "l'enfant roi" ?!

Pour expliquer que ce n'est pas la faute des profs, vous expliquez que c'est la faute des parents ?! WTF....

Le problème est bien plus large, tout le monde est responsable, pas seulement les parents, l'enfant, les profs, mais bien le système d'éducation inadapté, resté en place.

Il faut simplement donner envie aux enfants d'apprendre des choses.
Souvent on subi l'école car ce n'est pas très intéressant, bien que nécessaire, mais aucune culture générale n'est dispensée aux enfants.
Cette culture s'acquiert bien après l'école, donc ne sont cultivé que ceux qu'ils le choisissent.

Et pour répondre au concept du "c'était mieux avant" : les personnes ayant subi l'éducation scolaire "à l'ancienne", ne comprennent pas/plus le monde d'aujourd'hui, ils sont souvent dépassés. En revanche, un jeune adulte est tout à fait apte à comprendre le monde tel qu'il l'était, qu'il l'est, et qu'il va devenir.

Si le système d'éducation d'après guerre était mieux, alors continuons l'utilisation du bonnet d'âne, des coups de règles sur les doigts, des humiliations publiques etc...

Il y a une grande différence entre l'éducation et l'intelligence. Et malheureusement, même un médecin peut-être éduqué mais pas intelligent surtout quand on vois ce qu'il faut "apprendre" en première année de médecine par exemple. Il faut vomir les mots appris par coeur et pas toujours compris (amphithéatre oblige).

Mais bon, c'est un vaste sujet, que nous ne pouvons pas élucider ici.

Répondre à ce commentaire

Par TheCube, il y a 5 mois (en réponse à TheCube):

J'irai même plus loin dans ma réflexion, pourquoi le problème est-il "l'enfant" (j'inclus l'éducation donnée par les parents), selon vous ?

Il faut revoir votre concept de "normalité" mais c'est dur de se remettre en cause je l'avoue.

La "normalité" est simplement la raison du plus grand nombre.
Vous considérez que la majorité des enfants sont des débiles mal éduqués par les parents.

Le problème dans ce raisonnement est de penser que le système scolaire a toujours raison, simplement car dirigé par des anciens incapables de comprendre les besoins de l'enfant.

Honnêtement, il serait plus intelligent de revoir ce système usé pour l'adapter à la normalité d'aujourd'hui, plutôt que l'inverse, c'est plus logique.

Il faut surtout arrêter de fustiger l'éducation des parents, je vous rappel que dans "éducation nationale" il y a aussi le mot "éducation", c'est aussi votre rôle jusqu'à preuve du contraire.

Répondre à ce commentaire

Par Iincoonu, il y a 5 mois (en réponse à TheCube):

Je ne reviens pas sur vos commentaires qui me paraissent tout a fait juste, je rajoute le fait que les professeurs restent dans une vision ancienne de l'éducation que ce soit au niveau matériel / méthodes (outre les méthodes utilisées on ne pourrait que citer le fait par exemple que l'informatique soit enseignée sur feuille, exemple initiation à la programmation dont il a été demandé de rédiger le programme sur feuille ...) qu'au niveau connaissances (exemple : dire que l'Amérique a été "découverte" sans expliquer que par découverte il s'agit en réalité d'une redécouverte par les pays occidentaux dans un contexte particulier).

Répondre à ce commentaire

Par Nobody, il y a 5 mois (en réponse à Keamaru):

C'est marrant comme beaucoup tendent à rejeter la faute sur les élèves. Pourtant, leur construction sociale et professionnelle se fait par les professeurs et par les parents surtout. Si un élève est faignant ou agité, c'est parce que l'éducation proposé par ses parents n'a pas été suffisante.

Si les élèves sont "débiles", "faignants", "impolis" c'est à cause des parents en premier lieu, et en second lieu des professeurs. L'enfant est ce qu'il est parce que c'est ce qu'on lui a transmis comme savoir. Les parents n'ont pas souvent fixé des limites et c'est pourquoi on a des élèves qui sont tel que vous le représentez. Il faut arrêter de penser que la prochaine génération est invivable, insupportable.

Y a beaucoup de ces jeunes que vous méprisez qui veulent s'en sortir parce qu'ils vont vivre dans un monde merdique que les anciennes générations leur auront laissé. Alors ouais y a des perles et les gamins sont "cons" pour généraliser vos propos. Mais c'est pas entièrement de leur faute, loin de la

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 5 mois :

et oui, ma grand mère avait internet en 1920 en Tunisie, ça s'appelait le téléphone arabe :)

Répondre à ce commentaire

Par Galactical, il y a 5 mois via l'application Hitek :

On vit dans une epoque où la fissure s'elargit de plus en plus entre le monde des parents et le monde des enfants..Entre l'epoque ou papa maman passé le bac avec la permission de sortir jusque minuit 1 foi par moi, l'appel a un pote de telephone fixe a fixe autorisé une foi par semaine car c'etait trop cher, 2 francs maximum dans sa poche en guise de monet et surtout une education axé sur les martinets les baffes (souvent sans trop grande raisons) les sujets cruciaux d' adolescents mis de coté car tabout a l'epoque... etc etc rempli d'interdit, de frustration et de méritocratie mal géré finalement se retrouve confronté a une generation d'enfants et de jeunes adolescents avec une education totalement inversé, pas besoin cette fois si de detailler comment les jeunes vivent actuellement c' est juste tout le contraire et c'est tres mal egalement. Il faut revoir en verité l'ecole de "la vie".. celle qui met une bonne structure au jeune dans la vie de tout les jour et surtout revoir les besoin de l'enfant et le remettre au gout du jour... De la culture il y en a partout et dans tout les sens. Il faut savoir les captiver avec l'epoque a laquelle ils vivent. Franchement il y a certain morceau de l'histoire et de la philo qu'on "s'en tape" mais alors completement... Franchement moi qui a eu le bac il y a plus de dix ans plus de la moitier des choses se sont effacé de ma memoire tout simplement parce qu'on fond on s'en tape. J'en ai pas besoin pour vivre pleinement ma vocation. Je pense que l'education natiinale doit revoir les priorité a ce niveau là. Il y a trop de chose barbante et redondante, l'evolution de l'homme se fait trop rapidement depuis 20-30 ans on en a rienb a cirer de la philosophie de leon bloum ou de ce que pensait karl marx c'est trop du passé et on n'arrive meme plu a s'y projeter et c'est normal... Il faut remonter l'histoire et la philo a un cran au dessus voila tout. Et réequilibrer l'education de l'enfant par les parents. Trop sévère = trop de frustrés, trop laxiste = trop d'assistés...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Google Pixel 4 XL : le smartphone référence sous Android

Google Pixel 4 XL

Il y a 4 semaines

Test Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone haut de gamme sans concession : fiche technique, prix et date de sortie

Xiaomi Mi 9T Pro

Il y a 4 semaines

Test Asus ZenFone 6, le nouveau mobile haut de gamme avec caméra rotative : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ZenFone 6

Il y a 3 mois