Ces 9 photos poignantes d'enfants au destin tragique détournées pour donner espoir

De Kenny - Posté le 6 novembre 2015 à 14h09
605réactions !
23 commentaires

Ces images, vous les connaissez certainement. Elles ont fait le tour du Monde et certaines sont déjà présentées ici. On y voit des enfants subissant la folie des Grands. Un sort qui en révolte plus d'un, dont Gunduz Aghayev. Pour cela, l'artiste a crée une série d'illustrations, intitulée "Imagine".

Pour ce faire, il a simplement détourné les plus célèbres et tragiques photos d'enfants en leur donnant le destin qu'ils méritent. Toutes ses photos proviennent d’Afghanistan, de Grande-Bretagne, du Japon, du Vietnam et du Soudan. Attention, on vous prévient, certaines images peuvent heurter la sensibilité.

 #1 La fille brulée au napalm (1972)

Célèbre photo des survivants d'une attaque au napalm dans le village de Trảng Bàng le 8 juin 1972. Le monde se souvient surtout de Phan Thi Kim Phuc, la petite au premier plan.

#2 La fillette et le vautour (1994)

Cette photo a permis au photographe Kevin Carter de remporter le Prix Pulitzer la même année.

#3 Enfants du Vietnam

D'après les estimation, la guerre de Vietnam avait fait 1,5 millions de morts.

#4 Alan Kurdi, Turquie (2015)

Cette photo de 2015 avait bouleversé le monde sur le sort des réfugié syriens.

#5 Un enfant japonais au garde-à-vous après avoir avoir amené le cadavre de son jeune frère au four crématoire (1945)

Une photo qui nous rappelle le sublime Tombeau des Lucioles.

#6 Le fils du journaliste azerbaïdjanais Elmar Huseynov (2005)

Ce journaliste avait été assassiné le 2 mars 2005

#7 Mariage forcé de Tehari (en rose) et de Ghada en Afghanistan (2015)

Dans le monde, chaque année, on estime qu'il y aurait 10 millions de mariages forcés, parmi lesquels Tehari et Ghada.

#8 Sans abri à causes des bombes allemandes pendant le Blitz, un jeune londonien montre sa chambre à ses amis (1940)

Au cour du Blitz, 14 621 civils furent tués,20 292 blessés et environ 3,75 millions de Britanniques  furent évacués de Londres et des principales villes.

#9 Le docteur Janusz Korczak et ses enfants (1957)

Ce pédiatre polonais est célèbre pour son attachement à l'orphelinat qui porte son nom. En 1942, il refusa de quitter les enfants et décida de les accompagner à Treblinka.

L'artiste s'était fait connaitre avec les illustrations  “Global Police”, “Holy Selfie” et “Just Leaders”. Des séries un peu plus légère que celles d'"Imagine".

Une erreur ?

Source(s) : boredpanda.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (23)

Par kenny, il y a 5 ans :

Toujours aussi touchant

Répondre à ce commentaire

Par Nightrunner, il y a 5 ans :

Un jour peut-être, les photos donneront autant d'espoir que les dessins. Mais bon, on est loin d'en être là pour l'instant.

Répondre à ce commentaire

Par GøZø, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Batman ne joue pas avec des armes

Répondre à ce commentaire

Par Zpard, il y a 5 ans (en réponse à GøZø):

Because...

Répondre à ce commentaire

Par Nico, il y a 5 ans :

Je n'approuve pas du tout la démarche : ces enfants que l'artiste imagine joyeux, heureux, sont peut-être morts. Certes, c'est peut être très réconfortant pour un spectateur de voir les dessins de l'artiste, car ça "refait naître l'espoir", mais c'est comme montrer à des parents dont l'enfant est un légume un dessin de lui plein de vie et autonome. C'est beau pour les autres, mais pas pour les parents, qui trouveraient ça très déplacé.

C'est très joli, l'intention est bonne, mais je trouve ça déplacé (me sentant particulièrement concernée par l'un de ces évènements).

Répondre à ce commentaire

Par Nao, il y a 5 ans (en réponse à Nico):

Habituellement je me contente de lire les commentaires sans jamais répondre puisque je déteste les conflits, mais là je me dois d'intervenir sur un point.

Des parents dont l'enfant est mort ou n'est plus qu'un légume comme tu le dis veulent conserver une image de lui plein de vie et s'amusant comme n'importe quel enfant devrait le faire à son âge. Ca leur permet de tenir le coup et garder espoir, de continuer à avancer dans la vie même avec ce drame, ce qui est la démarche initiale de ces dessins.

De plus, on est en droit de se demander dans ce cas ce qui est le plus choquant entre regarder une photo réelle prise par un photographe et une adaptation plus "légère" qui redonne un peu de baume au coeur dans une situation critique. Je pense notamment à ce pauvre gamin noyé sur le bord de la plage: que crois-tu qui serait pire pour sa famille si elle était vivante? Les nombreux clichés de son cadavre allongé sur le sol, ou un dessin de lui bien vivant jouant sur le sable? Pareil pour ce gosse qui embrasse la photo de son père assassiné. J'ignore ce qu'il est devenu, mais m'est avis qu'il préférerait garder une bonne image de son père plutôt que d'être témoin de son assassinat par une photo ou vidéo quelconque.

Certes, le choc est nécessaire pour faire réagir la populace, mais à force de vouloir toujours choquer, ça produit l'effet inverse. Combien de fois n'ai-je pas vu des gens zapper les informations pour ne pas être "bassiné par la crise syrienne et les image dégoûtantes", scroller sur les réseaux sociaux pour la même raison? Combien n'ont-ils pas gueulé après les défenseurs des animaux qui postent des photos choquantes d'abattoirs ou d'animaux mutilés parfois pour le plaisir? Moi-même j'en fais partie, j'ai bien honte de l'avouer. Alors que ce genre de travail permet à la fois d'attirer le regard de ce genre de personne, mais aussi de leur faire prendre conscience de ce qu'il se passe réellement dans le monde.

C'est parce que les gens pensent qu'ils n'y peuvent rien et qu'il n'y a de toute façon plus d'espoir qu'ils n'agissent pas et restent assis dans leurs fauteuils à attendre qu'on décide pour eux. Si on leur montre un rayon de soleil, ils vont essayer de sortir de leur grotte pour voir ce que ça donne. Ce genre d'initiative, c'est un peu ce rayon de soleil. C'est une critique subtile, une réaction presque enfantine de la part d'un adulte face à la mort et la misère. C'est quelque chose de nouveau qui, sans porter atteinte aux victimes, leur offre un dernier hommage tout en cherchant à faire réagir d'une manière plus douce.

Après il y a quelque chose sur lequel on pourrait hypothétiquement se révolter: la petite mais néanmoins bien présente propagande américaine...cependant je doute qu'elle soit voulue, il existe peu de superhéros internationalement connus qui ne soient pas tirés de comics, et pour ce qui est du vietnam il s'agissait des combattants donc un "petit clin d'oeil" si j'ose dire. Et pour Walt Disney...on va dire que c'est un choix qui colle à l'époque étant donné que Mickey date des années 30 il me semble. Cette présence excessive des américains peut être prise dans les deux sens, en une critique qui montre que c'est eux les agresseurs (vietnam) ou une apologie (les personnages montrés).

Voilà mon avis sur les différents problèmes soulevés...merci aux courageux qui ont lu ce roman o/

Répondre à ce commentaire

Par adrima, il y a 5 ans (en réponse à Nao):

T'as du avoir à ton bac de français toi mdr

Répondre à ce commentaire

Par Medriel, il y a 5 ans (en réponse à Nico):

Je comprends pas cette volonté de ne jamais accepter qu'on puisse transformer, d'une manière ou d'une autre, un événement tragique en quelque chose de plus joyeux ! C'est comme si le malheur était une source de force, de fierté ou de je sais pas quoi...
Un artiste nous montre, pour une fois, une image belle, joyeuse et pleine d’espoirs qui nous permet de sourire en la voyant ! Ca ne veut pas dire qu'on oublie la tragédie qu'il y a derrière, pas du tout ! Ca veut juste dire qu'on ne la traite plus comme une fatalité et qu'on apprend que les chose pourrait et peuvent être différente ! Personnellement je trouve ces images encore plus touchante quand on connait la réalité qu'elles exprime, à savoir des horreurs qui auraient pu être bien différentes...
A force de s’accrocher à la violence et au malheur, on fini par se dire qu'il n'y a pas de porte de sortie: Par exemple, tu dis que des parents dont l'enfant serait mort trouveraient ça déplacer, mais pas du tout ! Bien au contraire ! Tu penses qu'ils préfèrent se souvenir de leur enfant comme d'un cadavre, ou comme d'un être plein de vie et de joie ?
Il faut arrêter maintenant ! Oui il y a des tragédie dans le monde, oui il y a des horreurs sans nom et oui l'humanité peut nous montrer son coté le plus sombre... mais ce n'est pas à ça qu'il faut s'attacher parce que les choses peuvent changer, même si c'est très difficile (rien n'est jamais facile de toute manière !). En voulant absolument se remplir du malheur pour rester "les pieds sur terre", on regarde le problème et on oubli les solutions !

Répondre à ce commentaire

Par Naoooon, il y a 5 ans (en réponse à Nico):

Je suis d'accord avec toi, le souci c'est aussi qu'ils n'ont pas gardé grand chose des images originales. En fait, sans l'image de base, on ne comprend pas de quoi il s'agit.. ils auraient du en garder plus.
Néanmoins, la démarche est admirable, l'idée est vraiment belle.

Répondre à ce commentaire

Par Lepetitom, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Je me suis attentionné pendant 5 min au #3 tellement il est .. beau . Une oeuvre incomparable . Bravo

Répondre à ce commentaire

Par lintdor, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Pour ça, merci.

Répondre à ce commentaire

Par 5up3r_5t4lk3r, il y a 5 ans via l'application Hitek :

Le but est il de sensibiliser le public ou de faire passer une idéologie ? personnellement, je remarque tout de suite les quelque signes nous plongeant dans l'empire américain... sinon, je n'ai pas trouvé ça très touchant (pas du tout, même) :/

Répondre à ce commentaire

Par Inquisiteur Robespierre, il y a 5 ans :

Un peu malsain, il ne faut pas ressasser le passé en le modifiant façon Pays des Bisounours.

Répondre à ce commentaire

Par MxFlorent, il y a 5 ans :

NOOOOOON. Pas le tombeau des lucioles :'(

Répondre à ce commentaire

Par Marin90, il y a 5 ans :

Je vois ça plutôt comme un rejet de la réalité, ce qui est, de mon point de vue, mal. Surtout dans ces cas.

Répondre à ce commentaire

Par Medriel, il y a 5 ans (en réponse à Marin90):

Ce sont des œuvres, elles ne se disent pas être historique, bien au contraire !
Ce n'est pas un rejet de la réalité, juste une manière de nous montrer que les choses auraient pus être différentes !
Moi j'ai une question: Pourquoi est ce que, quand on montre une belle image de ce qui aurait pu être, les gens veulent absolument voir la réalité horrible qu'il y a... ils traitent ça comme si la réalité ne pouvait pas être changé, alors que l'image exprime ce qu'il pourrait advenir si on agissait !
Dès que quelqu'un veut voir le bon coté des choses, on lui dit qu'il "vit dans le monde des Bisounours", c'est parce que vous ne croyez pas en la beauté ni en la bonté que le monde ne montre que ses aspects les plus cruels... Si ca vous vous complaisez dans le malheur et que vous vous êtes résolu à vivre avec, navré pour vous... mais s'il vous plait, arrêtez de rabaisser ceux qui croient encore au bonheur et à la vie, c'est eux qui changeront le monde !

Répondre à ce commentaire

Par Cy, il y a 5 ans :

Pour la 2, le photographe c'est suicidé qq années après, ne supportent pas ce qu'il a vu au cours de ces années en Afrique. ..... hummmmm cool là photo avec le vautour

Répondre à ce commentaire

Par RockettMaan, il y a 5 ans (en réponse à Cy):

En fait il s'est suicidé non pas parce qu'il n'a pas supporté ce qu'il a vu, mais parce que il lui a été énormément reproché de ne pas avoir aidé l'enfant (contrairement au photographe de Kim Phuc par exemple). Il a "juste" chassé le vautour et est parti ensuite.

Répondre à ce commentaire

Par Rudy, il y a 5 ans :

En lisant les commentaires je me rends compte que les gens n'ont pas compris les sous-entendus de ces images.
Ce n'est pas le monde des bisounours qui a voulu être représenté mais bel et bien un monde manipulé et manipulable.
Que ce soit les soldats qui sauvent des enfants alors qu'ils sont en train de tuer leurs parents ou représenter un monde où ses soldats en question n'aurait été que des épouvantails, l'innocence d'un enfant montrant ça chambre ou le choc éphémère d'un enfant coucher sur le sable qui sera remplacé par une autre actualité.

Regardez... comprenez. .. agissez.

Quand votre enfant est blessé vous pensez d'abord à le soigner avant de trouver le fautif. Pourquoi notre monde devrait-il être traité différemment?

Répondre à ce commentaire

Par valoure, il y a 5 ans :

comprends pas la 1ere photo, un enfant tient la statue de la liberté en ballon comme si les américains les avaient délivré de qqchose ! Alors que ce sont eux qui ont laché le napalm au vietnam

Répondre à ce commentaire

Par Nelliël, il y a 5 ans (en réponse à valoure):

A mon humble avis c'est plus une façon de décrire une "joyeuse" réalité dans laquelle y avait tout simplement aucun conflit, enfin j'le vois comme ça perso

Répondre à ce commentaire

Par Inity, il y a 5 ans :

Ouah, j'ai versé une larme sans le vouloir ._. ...

Répondre à ce commentaire

Par Funksmonky, il y a 5 ans :

La photo originale du soldat portant les deux enfants n'a pas besoin de retouche pour être belle.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 4 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 5 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 5 mois