Rechercher Annuler

Les 9 meilleurs Pokémon au double type unique

De Olivier Ghezal - Posté le 17 février 2021 à 11h22 dans Jeux vidéo

Avec 898 monstres de poche au compteur, la faune de Pokémon ne cesse de s'accroître au fil des générations. Depuis son lancement en 1996, de nouveaux types ont été ajoutés à nos chères créatures, repoussant toujours plus loin les limites : sur un total de 171 combinaisons possibles, seules 17 n'ont pas encore été explorées ! Dans cet article, nous allons nous intéresser aux meilleures associations trouvées par Game Freak. 

spectre / poison : la lignée d'ectoplasma

Présent depuis la première génération de Pokémon, cette créature gazeuse s'est d'abord fait connaître dans l'anime en faisant de mauvaises blagues aux dresseurs. En plus de son espièglerie naturelle, ce Pokémon très apprécié des joueurs peut se vanter d'être tout à fait viable sur le plan stratégique.

Il faut dire que ce Pokémon a tout pour plaire : un double type unique dont la très commune faiblesse Sol est contrebalancée par son talent Lévitation, un movepool très varié offrant de vastes possibilités ainsi que des statistiques taillées pour l'offensive. Dresseurs, tremblez face à cette Ball'ombre !

Vol / fée : togetic et togekiss

Togepi en a fait du chemin, depuis sa première apparition aux bras d'Ondine. Son rôle relevait plus de la caution "mignonesque" que d'un réel intérêt en combat, mais ces temps sont désormais révolus. Depuis, Togepi a gagné deux évolutions, et se paye même le luxe d'arborer le type Fée - qui, disons-le, lui sied à merveille. Conséquence : le Pokémon est devenu utilisable ! 

N'est pas le Pokémon de la championne Cynthia qui veut ! En effet, Togekiss se caractérise par ses défenses solides, en plus d'avoir un gros potentiel offensif spécial. Son talent Sérénité lui permet de doubler les chances d'effets secondaires sur les attaques. Pendant son âge d'or, il était utilisé avec Lame d'air, ce qui pouvait apeurer un adversaire plus lent plus d'une fois sur deux ! Il dispose également d'une grande variétés d'attaques. Mignon, puissant et versatile.

Psy / poison : Flagadoss de galar

Game Freak semble apprécier de remettre au goût du jour les Pokémon des générations antérieures. Editions spéciales, méga-évolutions, formes spécifiques aux régions : tout y passe ! Flagadoss de Galar arbore un tout nouveau type Psy / Poison, naturellement antagonistes. Les marques violettes présentes sur le Pokémon illustrent parfaitement son changement de type.

Toujours aussi lent, il reste cependant très correct sur le plan offensif, et dispose de solides défenses et PV et deux talents très utiles : Régé-force et Tir Vif. Le premier octroie un soin automatique en cas de switch tandis que le second se veut un substitut de l'objet Vive Griffe. Son signature move, Kokiyarme, tape sur le physique ou le spécial en fonction des statistiques de l'adversaire ! On valide.

Roche / ténèbres : tyranocif

Indiscutablement l'un des Pokémon les plus cools jamais créés. Tyranocif apparaît dans la deuxième génération et fait partie des rares Pokémon à devoir atteindre le niveau 55 pour évoluer. Monstre géant aux airs de Kaiju et de dinosaure, il s'est rapidement affirmé dans la sphère compétitive grâce à ses nombreux atouts en combat.

Dans Rubis et Saphir, il est l'unique Pokémon (hors légendaires) à pouvoir invoquer un climat de manière permanente dès son entrée en combat, grâce à son talent Sable Volant. En plus d'infliger des dégâts résiduels, la tempête de sable augmente la défense spéciale des Pokémon de type Roche de 50% ! De quoi tanker au calme un Hydrocanon. Tyranocif a côtoyé les plus grands en uber tier, et n'est pas semi-légendaire pour rien !

Sol / poison : nidoking et nidoqueen

Impossible donc de passer à côté du couple le plus célèbre de Pokémon ! Nidoking et Nidoqueen partagent leur nid ainsi qu'un excellent double type. Fait étonnant : la version mâle du Pokémon est la seule à pouvoir se reproduire ! Ces deux monstres de poche sont utilisés par Giovanni, leader charismatique de la Team Rocket. On commence fort !

En combat, les deux Pokémon sont très similaires, l'un étant plus orienté sur le plan offensif (Nidoking) et l'autre sur la défense. Leurs statistiques sont correctes sans être exceptionnelles, mais plutôt équilibrées ! Gros point fort du couple : un movepool très varié offrant de vastes possibilités. Ils partagent également le talent Sans Limite, qui octroie un boost de puissance de 30% aux attaques à effets secondaires - qui disparaissent en contrepartie.

Glace / ténèbres : la lignée de dimoret

Malicieux, Farfuret sait se montrer agressif en cas d'agression : le pokédex le décrit d'ailleurs comme un Pokémon "grifacérée". Dans la deuxième génération, il pouvait être utilisé dans la réalisation d'un glitch très compliqué permettant d'obtenir Célébi - le Bad Clone Trick - au moyen de l'attaque Baston qu'il était le seul à apprendre. La quatrième génération lui a offert une évolution bien méritée, ce qui a augmenté sa viabilité en combat !

Véritable glass canon, Dimoret frappe vite et fort mais reste ultra fragile. Ses faibles défenses, combinées à son double type l'accablent de nombreuses faiblesses. Cependant, il peut faire de gros dégâts dans la team adverse s'il est bien entouré. Son talent Pickpocket lui permet de saboter le Pokémon adverse, en volant carrément son objet ! Méfiance donc, Dimoret a plus d'un tour dans son sac.

Vol / poison : la lignée de nostenfer

Nosferapti, c'est ce Pokémon star des sbires de la Team Rocket qui te faisait rager quand tu passais les grottes dans les premières versions : une rencontre toutes les 3 secondes, insupportable. Nosferapti a le potentiel de te faire claquer l'intégralité de tes pokédollars en max repousse. Dangereux. S'il revêt assez peu d'intérêt dans Rouge et Bleu, la petite chauve-souris devient très stylée une fois sa deuxième évolution obtenue.

Nostenfer possède des statistiques assez moyennes, mais brille par sa vitesse. En ce sens, il est une bonne option en lead pour poser les Piège de Venin par exemple, ou bien finir les Pokémon adverses affaiblis en fin de combat. Son talent caché - Infiltration - lui permet d'outrepasser les barrières défensives comme Mur Lumière et même les clones ! Anti-Brume permet de dégager les pièges adverses et Rapace fait office de missile de type Vol à 120 de puissance. Définitivement une bonne option dans votre équipe. 

Roche / plante : lilia et vacilys 

Lilia est un des deux Pokémon fossiles de la troisième génération. Très peu présent dans le jeu, il fait néanmoins partie des Pokémon du champion Pierre. Vacilys possède un design original, qui rappelle ses origines préhistoriques. Lors du combat contre Pierre, il pouvait être particulièrement problématique avec la combinaison des attaques Onde Folie et Pouvoir Antique - surtout en cas de boost des statistiques. 

L'intérêt de ce Pokémon réside dans son potentiel défensif, mêlé à son unique double type qui lui octroie la neutralité en termes de dégâts à 12 types ! Son accès au talent Lavabo lui donne une immunité supplémentaire au type Eau et permet un boost d'attaque spéciale en cas d'anticipation de l'attaque adverse ! Malgré des faiblesses très communes (Glace et Combat notamment) ainsi qu'une vitesse médiocre, il reste un excellent soutien grâce à des attaques telles que Piège de Roc et Soin.

bonus : munja

Pokémon que l'on pourrait qualifier d'expérimental, Munja ne fait rien comme les autres. Il apparaît pour la première fois dans les versions Rubis et Saphir, possédant un double type fort original : Insect / Spectre ! Plusieurs caractéristiques sont frappantes chez ce Pokémon, à commencer par son procédé d'obtention. En effet, après avoir fait évoluer un Ningale au niveau 20, Munja apparaîtra dans l'équipe s'il reste une place disponible et une pokéball dans l'inventaire du joueur. Bizarre …

Le plus frappant chez Munja est sa statistique de PV : il n'en possède qu'un seul. Pour contrebalancer cet énorme inconvénient, Game Freak l'a équipé d'un talent extrêmement puissant : Garde Mystik. Ce dernier permet au Pokémon de n'être touché que par les attaques super efficaces. Problème : Munja est quasiment inutilisable car sensible aux dégâts résiduels (Piège de Roc, Tempête de sable, etc). En outre, ses statistiques sont vraiment médiocres au regard de sa fragilité. Munja reste cependant très cool et assez fun à jouer, une fois ses faiblesses maîtrisées. 

Une erreur ?

Source(s) : Screenrant

Mots-Clés : pokemonPokémon typesPokémon double types uniquePokémon type combinaisonEctoplasmaFlagadoss GalarTogekissTyranocif

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par Mugiwara, il y a 1 an :

Munja c'était vraiment une énorme blague ... 1 PV, le Pokémon est lent comme pas possible, ne frappe pas fort et n'apprend quasiment aucune attaque :')

Répondre à ce commentaire

Par alonzo777, il y a 1 an (en réponse à Mugiwara):

Il renvoie magicarpe au rang de PKMN niveau maitre

Sinon tyranocif a toujours été l'un des PKMN les plus puissant à jouer.

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 1 an (en réponse à Mugiwara):

Ouai 'fin il avait Danse-Lames et Ombre Portée.
Face à une team pas préparée ou surprise, il pouvait détruire l'équipe adverse sans réponse possible

Répondre à ce commentaire

Par shynigold, il y a 11 mois (en réponse à Yop):

si par team non préparé tu entend, sans attaque feu, spectre, ténèbres, vol, roche, sans toxik ou feu follet, sans grêle ou tempête sable, sans piège de rock, picot, pics toxik, sans le talent brise moule, sans le casque brut, et sans les attaque ignorant le talent adverse, dans se cas oui.

En vérité a moins que ton adversaire sois un enfant la stratégie ne marchera pas, sabotage est sur minimum 2 pokémon par team et les dégâts par climat sont partout sans parlé des pièges de rocs qui sont dans toutes les team

mais si tu arrives a faire des tournois avec munja je veux bien voir.

Répondre à ce commentaire

Par Galactical, il y a 1 an via l'application Hitek :

Carrement tyranocif c'est une legende a lui tout seul avec des stats au max il fait parti des meilleurs

Répondre à ce commentaire

Par Opc, il y a 1 an :

Ectoplasma n'a plus le talent lévitation depuis deux générations déjà..

Répondre à ce commentaire

Par Keny, il y a 1 an (en réponse à Opc):

Et c'est bien dommage d'ailleurs

Répondre à ce commentaire

Par Xerozen, il y a 1 an :

Fildrong aurait pas aimé ça

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.