Rechercher Annuler

"Charlatans et menteurs" : ce développeur tacle Cyberpunk et No Man's Sky

De Alix Odorico - Posté le 4 février 2021 à 18h28 dans Jeux vidéo

Déclarations chocs. Le PDG de Moon Studios, auteur d'Ori and the Blind Forest et sa suite s'en prend ouvertement à plusieurs développeurs et à leurs pratiques intolérables concernant le pré-lancement de certains jeux.

Un post, trois cibles

Dans la famille j'attaque publiquement les créateurs et développeurs de jeux sur leur stratégie marketing, je demande un développeur. Après que les joueurs, journalistes ou autres experts aient critiqué la politique, jugée mensongère de certains studios (comme CD Projekt, auteur de Cyberpunk 2077 il y a peu), c'est au tour d'un développeur (cas extrêmement rare), Thomas Mahler, PDG de Moon Studios, réalisateur d'Ori and the Blind Forest et Ori and the Will of the Wisps de lancer des accusations. En cause, des promesses non tenues par les éditeurs, des déclarations mensongères et le mauvais traitement pré-lancement des jeux.

Dans un long post intitulé "Pourquoi les joueurs sont-ils si désireux de faire confiance aux charlatans, et même de leur pardonner ?", publié sur Resetera, le directeur de Moon Studios s'en est pris à plusieurs développeurs, comme le vétéran Peter Molyneux - auteur de Populous ou Fable - le développeur de No Man's Sky Sean Murray, et CD Projekt (surprise ?) papa de Cyberpunk 2077.

Il était le maître de l'expression "Au lieu de vous dire ce qu'est mon produit, laissez-moi plutôt m'enflammer à propos de ce qu'il pourrait être pour vous rendre tout enthousiastes !" Et ça marchait, jusqu'à ce que vous dépensiez votre argent et que le jeu n'avait en fait rien à voir avec la hype créée par Peter.

Faire n'importe quoi dans le Minecraft dans l'Espace

Première balle. En scrollant davantage, on remarque que Thomas Mahler s'attaque cette fois-ci à Sean Murray, développeur de No Man's Sky, l'accusant du même genre de pratiques. Citons : " il hypait le multijoueur du jeu qui n'existait même pas et était bien content de laisser les gens penser que No Man's Sky était 'Minecraft dans l'Espace', un jeu dans lequel vous pouvez littéralement faire n'importe quoi.", terme utilisé selon Thomas Mahler par des charlatans du JV, promettant des possibilités de gameplay en réalité inexistantes, afin de faire monter l’effervescence chez les joueurs.

Il poursuit :

Ils ont sorti un tas de mises à jour, alors oublions les mensonges et les tromperies et, arrosons le de récompenses à nouveau, parce qu'il a finalement réussi à respecté ce qu'il avait prévu pour le jeu quelques années plus tôt.

CD Projekt, évidemment

Inonder le jeu de mises à jour en post-production pour rattraper le retard ? Comment ne pas penser à la stratégie de CD Projekt avec Cyberpunk 2077. C'est d'ailleurs la troisième cible de Thomas Mahler. Il lâche que Marcin Iwinski et sa bande se seraient inspirés des mêmes stratégies de Molyneux et Sean Murray : "Ici, tout le département des relations publiques de CDPR s'est inspiré de ce qui a fonctionné pour Molyneux et Murray, et s'est mis à faire n'importe quoi." On se rappelle de l'enquête rapportée par Jason Schreier pour le site Bloomberg en janvier dernier, dans laquelle il mettait en lumière les témoignages de certains développeurs durant le développement de Cyberpunk 2077.

Arroseur arrosé ?

Enfin, Mahler généralise en pointant du doigt ces "charlatans", et en s'adressant directement à eux : "Je "chi*" sur les menteurs et les gens qui ne voient pas de problème avec le fait de tromper ouvertement les autres. Je pense que nous devrions tous être d'accord avec le fait que ce n'est pas tolérable.[...] Ne vendez pas des fonctionnalités qui n'existent pas. Ne vendez pas un tableau que vous n'êtes pas capables de peindre. Contentez-vous de ne pas mentir. Vous enc**** les joueurs, vous enc**** les journalistes."

Il est rare d'entendre ou de lire de tels mots de la part d'un développeur envers ses pairs. Ces déclarations n'ont pas manquées de provoquer des réactions de la part des joueurs, répondant au PDG de Moon Studios, qu'Ori and The Blind Forest et Ori and the Will of the Wisps souffraient de nombreux bugs leurs sorties, avant que les patchs ne viennent les corriger.

@thomasmahler Had a read of the post you wrote on Resetera, and I was wondering if you can spell "hypocrite"? Because that's what you are; Ori and the Blind Forest & it's sequel were hyped beyond belief, and neither delivered on the promises made.

1/2

February 4, 2021

Concernant les déclarations de Mahler, ni Peter Molyneux, Sean Murray ou CD Projekt RED n'ont souhaité y répondre, pour l'instant.

Une erreur ?

Source(s) : Screen Rant

Mots-Clés : Ori and the blind forestThomas MahlerCD ProjektCyberpunk 2077fablePeter Molyneux

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (18)

Par Hitek Red, il y a 10 mois :

Concernant sa cible sur les journalistes, il est vrai que le peu d'infos à dispo à cause l'omerta faite par certains studios font que nous n'avons pas assez de munitions. Ce n'est pas forcément être "complice"

Répondre à ce commentaire

Par Vash65k, il y a 10 mois (en réponse à Hitek Red):

Je ne pense malheureusement pas que les "journalistes" soient vraiment défendables sur ce coup...
Si un jeu est mauvais, il faut le noter en fonction.
Si un jeu promet des fonctionnalités qui ne sont finalement pas présentes, il faut le signaler.
Si l'histoire du jeu est banale ou mal foutue, il faut aussi le signaler.
Le journaliste n'est pas censé défendre ses avantages avec les studios, mais informer le futur consommateur.
Les journalistes ont le jeu en avance pour justement pouvoir se faire un avis du jeu avant de sortir un article. Son travail est d'informer et non de hyper ou glorifier un jeu.
Ca mrache pour les jeux et le reste, bien sûr.

Répondre à ce commentaire

Par Murgovaure, il y a 10 mois via l'application Hitek (en réponse à Vash65k):

Le problème c'est les "influenceurs" qui sont rémunérés pour dire du bien de tel ou tel jeu. C'est probablement pareil pour les journalistes. S'ils font une mauvaise critique du jeu qu'on leur envoie, seront-ils sollicités pour le jeu suivant ? Rien n'est moins sûr.

Répondre à ce commentaire

Par Grunge, il y a 10 mois :

En gros faut chier sur les dev qui se sont planter mais font de leur mieux pour se corriger? A part s'humilier ce peteux a grande bouche ne fais pas grand chose.

Pendant ce temps, les EA et compagnie eux, continuer a enculer mais en toute decontraction.
Si cet abruti voulais juste attirer l' attention c' réussi mais pas pour le meilleur.

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 10 mois via l'application Hitek (en réponse à Grunge):

Pour le coup s'attaquer à Hello Games je vois pas l'intérêt. Comme tu dis c'était juste des dev, un jeu indé retrouvé happé par Sony et quasi détruit par leur système. A l'inverse CDPR l'a fait en toute connaissance de cause avec tout les moyens du monde et toute la malhonnêteté possible.

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 10 mois :

En tout cas, les jeux qu'il cite (Fable, Cyberpunk, No Man's Sky) sont d'excellents jeux.
Peut être pas les promesses qu'ils étaient, mais excellents quand même.

La moitié des jeux qui sortent aujourd'hui ont zéro ambition (coucou FIFA, COD, Assassin's Creed, Far Cry & cie), alors quand des jeux sont très ambitieux, peut être trop c'est vrai, je trouve injuste d'en tenir rigueur.

C'est parce que les gens sont sévères qu'on se retrouve avec la même m*rde servie chaque année et que les dévs sont frileux des promesses et des nouveautés...

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 10 mois via l'application Hitek (en réponse à Yop):

"Moi j'veux voir de l'ambition" c'est vraiment une phrase de bobo edgy du jeu vidéo. C'est pas parcequ'un jeu est AAA qu'il n'est pas ambitieux, et malgré ton roleplay d'expert c'est bien rigolo de te voir comparer Fifa et Assassin's Creed. Malheureusement pour toi c'est pas en multipliant ton ambition par 12 que tu fais de meilleur jeux et ta totale ignorance du pipeline monstrueux nécessaire à la création d'un jeu se voit dans ton avis tout simple de puriste indé qui veut voir de l'ambition parceque bwarf.. Les AAA c'est plat et vraiment trop mega nul quoi. L'ambition c'est leur tueur numéro 1 des projets de jeux, va voir des indé et demande leur à quel point leur premier jeu était 10 fois plus ambitieux que leur dernier. Tu fais un bon jeu avec une appréhension maîtrisée des contraintes que tu auras dans ta pipeline. Ding ding ! Ca fait penser à CDPR qui disait récemment ne pas s'être attendu à tant d'obstacles durant la création de certains systèmes du jeu. Ca montre bien que finalement, leur ambition, c'était bien de la merde autant pour eux que pour nous.

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 10 mois (en réponse à Pris):

Peu importe, c'est parce qu'il y a des prises de risques qu'il y a des nouveautés. Je critique justement le fait que les dévs/producteurs se reposent sur leurs acquis et ne se posent aucun défi. C'est pour ça qu'on se retrouve avec des copiés/collés des mêmes moteurs et des mêmes systèmes de jeu : ça fonctionne déjà bien, alors pourquoi changer ?
Et après c'est clone wars dans les rayons.

En 2014, Cory Barlog avait obligé ses équipes à plancher sur l'idée du zéro chargement dans God of War. La moitié de son staff était contre, et pensait que c'était impossible pour un si gros jeu à l'époque. Il n'y avait que Tomb Raider qui proposait un système presque similaire ; mais aussi poussé c'était du jamais vu.
Heureusement qu'il n'avait pas le même avis que toi...

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 10 mois (en réponse à Yop):

Encore une fois ça se voit que tu n'est pas renseigné sur le pipeline de la création d'un jeu, et c'est pas grave au moins ça t'y introduira mais c'est juste que non, c'est pas avec des risques que tu as de la nouveauté. Les nouveautés que tu vois ne sont pas dutout des risques, elles ont été plannifiées, triées, étudiées, testées pendant des mois avant même que la production ne commence, tout simplement parceque tu prend pas de "risque" du genre ça passe ou ça casse à moins d'avoir de l'argent à jeter par les fenêtre. La répétitivité des systèmes d'un jeu est une tout autre questions qu'un vague débat "AAA stro nul VS Indé stro innovant" bateau. Pour absolument personne un jeu est un pari à risque et on verra ce que le publique en pense. Encore plus pour les indé, (parcequ'eux peuvent effectivement s'éloigner des codes généraux) parceque bien souvent c'est tout leur argent qui part dans le jeu, et oui, ça coute cher !

Répondre à ce commentaire

Par Yop, il y a 10 mois (en réponse à Pris):

Faux. Si ces risques étaient calculés, alors ça voudrait dire que Cyberpunk, No Man's Sky & compagnie seraient finis à leurs sorties.
C'est parce que ces jeux sont ambitieux, pleins de promesses, et proposent des paris techniques nouveaux qu'ils s'émancipent des calendrier et des dates butoirs.
Je doute que décevoir les gens était "planifié, trié, étudié, testé pendant des mois avant même que la production ne commence"...

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 10 mois (en réponse à Yop):

C'est bien ça le soucis, il le sont dans la majorité des cas et devraient l'être, si Cyberpunk est dans cet état c'est justement parcequ'il ne l'ont pas bien prévu. Les developpeurs en ont parlé, notamment du fait que les systèmes étaient créés pendant le dev du jeu et qu'il y avait de nombreux obstacles pas prévu.

Répondre à ce commentaire

Par hayn, il y a 10 mois :

euh ori est juste un des meilleurs jeux auxquelles j'ai pu jouer ces dernieres années que ce soit en terme d'ambiance ,de patte graphique ou de gameplay ... quelques bugs peut être mais bien loin d'un no man sky ou d'un cyberproject ...... blablabla pas la même ambitions . ouai mais pas le même budget non plus

Répondre à ce commentaire

Par Razorg, il y a 10 mois :

No man's sky était déjà super day one, j'y est passé 200h avant de faire une pause. Le principal problème du lancement de NMS c'est que sony l'a marketé comme un AAA alors que jeu était un petit indé dev par 13 personnes. Ca lui fait plus de mal qu'autre chose, sans ça et son prix trop cher le jeu serait passé innaperçu.

Répondre à ce commentaire

Par Saphiny, il y a 10 mois (en réponse à Razorg):

Totalement d'accord Razorg day one il été déjà très bien et encore mieux ojd avec toute les maj (gratuites) !

Répondre à ce commentaire

Par tchampiii, il y a 10 mois :

un génie !!!

Répondre à ce commentaire

Par Android développement Informatique, il y a 10 mois :

J'ai cyberpunk sur xbox one fat une catastrophe

Répondre à ce commentaire

Par Judrézin, il y a 10 mois :

"Dans un long post intitulé "Pourquoi les joueurs sont-ils si désireux de faire confiance aux charlatans, et même de leur pardonner ?""

La politique ça lui parle ?

Répondre à ce commentaire

Par Keel, il y a 10 mois :

Qu'ils s'occupent de leur projet avant d'emmerder les autres qui font un effort (surtout No Man)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.