Un requin-lézard découvert dans les eaux côtières du Portugal

De GomeWars Auteur - Posté le 15 novembre 2017 à 10h33 dans Science
635réactions !
21 commentaires

Nos océans sont vastes et encore méconnus. De nombreuses espèces inédites se cachent dans les tréfonds et parfois, certains spécimens préhistoriques refont leur apparition, sans donner de raison. C'est le cas de ce requin-lézard, découvert dans les eaux côtières du Portugal. Pour vous présenter ce poisson un peu spécial, instant vidéo.

Des tréfonds à la surface

En août dernier, des scientifiques de l'Institut portugais de la Mer et de l'Atmosphère sont parvenus à mettre la main sur un requin-lézard, alors en expédition dans les eaux côtières de la région de l'Algarve, au Portugal. Les scientifiques étaient sur place dans le cadre d'un projet européen visant à "minimiser les prises non souhaitées par la pêche industrielle", rapporte la chaine d'information en continu SIC Notícias. Ce poisson est un véritable fossile vivant puisque des restes de la même espèce ont été datés, remontant sa présence dans les eaux du globe à 80 millions d'années. Le requin-lézard, attrapé à 700 mètres de profondeur, a été identifié comme étant un mâle mesurant 1,5 mètre de longueur. Ce requin porte bien son nom puisqu'il combine la forme fine et longiligne d'un serpent et la gueule pleine de dents acérées du requin. 

1

SIC NOTICIAS

Sa gueule comporte entre 19 et 28 rangées de dents, pour un total de 300 dents, petites et en forme de triangle. À la manière de son cousin reptile, il peut élargir sa gueule afin d'avaler entièrement sa proie. Ses dents acérées lui permettent également de la déchiqueter, qu'il s'agisse d'un calmar ou d'un autre requin. Le requin-lézard est peu connu de nos scientifiques, tant les interactions avec cette espèce sont minces. Vivant habituellement à des profondeurs avoisinant les 1 570 mètres, il a rarement été aperçu plus près de la surface. La communauté scientifique le considère comme quasi menacé.

1

Chlamydoselachus anguineus mâle filmé en 2013. (Requins des profondeurs. © Arte)

Malgré les pêches accidentelles, c'est sa reproduction qui inquiète, sa gestation étant la plus longue pour un vertébré, pouvant durer trois ans et demi. Le requin-lézard pourrait bien être à l'origine des serpents de mer, comme sa forme distinctive le laisse supposer. Cette découverte exceptionnelle continue de nous rappeler que les tréfonds de nos océans sont inexplorés et remplis d'espèces méconnues voire inconnues. 

Une erreur ?

Source(s) : BBC

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : requin-lézardpêcheportugalscientifique

Commentaires (21)

Par Guiguiche, il y a 3 ans :

Belle bête ça !

Répondre à ce commentaire

Par Ryuus, il y a 3 ans :

Il est mignon !

Répondre à ce commentaire

Par Mononoke, il y a 3 ans :

il me rappelle mon ex quand elle me rayait le casque

Répondre à ce commentaire

Par Aqrave, il y a 3 ans :

3 ans et demi de gestation ... pffiou

Répondre à ce commentaire

Par Light, il y a 3 ans (en réponse à Aqrave):

Oh! Regardez, une espece rare, inconnue avec un temps de gestation pas possible! Tuons-le!

Répondre à ce commentaire

Par Storm, il y a 3 ans :

Et ça veut aller sur mars alors qu'on ne connait même pas notre propre terre

Répondre à ce commentaire

Par DeathDeagle, il y a 3 ans (en réponse à Storm):

Content de voir quelqu'un qui pense comme ça aussi. Je pense pas que la conquête spatiale soit une mauvaise chose, mais on la met beaucoup trop en avant par rapport à l'exploration des fonds marins et de tout ce qui est caché sur notre planète.

Les gens pensent qu'on trouvera des solutions à l'humanité seulement dans l'espace c'est vraiment dommage quand on manque d'autant d'informations et de données à propos de la terre

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 3 ans (en réponse à Storm):

Non, c'est juste qu'on se fiche de ce qui se situe à plus de 1500m de profondeur (à part si ça guérit la faim dans le monde, supprime la pollution, guérit le cancer, en clair... si ça rapporte un max de pognon !).

Mars c'est l'inconnu total, il faut comprendre qu'une expédition sur Mars procure le même engouement que procurait la ruée vers l'or de nos ancètres !

Répondre à ce commentaire

Par DeathDeagle, il y a 3 ans (en réponse à Killamasta60):

"Non, c'est juste qu'on se fiche de ce qui se situe à plus de 1500m de profondeur (à part si ça guérit la faim dans le monde, supprime la pollution, guérit le cancer, en clair... si ça rapporte un max de pognon !)."

Justement pourquoi il y aurait pas dans les profondeurs ce que l'on est pas sûr de trouver sur Mars...

La conquête spatiale est juste super médiatisée par rapport aux reste. Et c'est pas qu'une question de journalisme. Regarde la quantité de films qui sortent se déroulant dans l'espace par rapport aux fonds marins.

Si tu regardes un peu les infos tu te rend vite compte que le moindre truc découvert dans l'espace fait l'objet d'un documentaire entier, d'interviews avec divers spécialistes et plus encore. Les gens savent très bien vendre les choses et c'est pour ça que tout le monde est hypé de l'espace : C'est parce qu'on en parle.

Je dis pas que ça arrive pas pour notre planète aussi. Mais quand on en vient aux fonds marins, on stagne car peu de gens s'y intéressent.

Répondre à ce commentaire

Par Killamasta60, il y a 3 ans (en réponse à DeathDeagle):

Il faut dire que de nos jours, il est plus "simple" d'aller dans l'espace que de resister à la pression importante des fonds marins

Répondre à ce commentaire

Par Newt, il y a 3 ans :

"Le requin-lézard pourrait bien être à l'origine des serpents de mer, comme sa forme distinctive le laisse supposer"
Ok mais la bête fais 1m50 , Faut être sacrément imaginatif pour en faire un serpent de mer GÉANT capable de couler des navires T_T

Répondre à ce commentaire

Par burnout293, il y a 3 ans (en réponse à Newt):

C'est quoi le lien avec les serpents de mer géants ?

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 3 ans :

S'il vous plait Hitek, arrêtez d'employer le terme "fossile vivant" et de parler de sujets que vous ne maîtrisez pas.
Cela fait des dizaines de fois que j'essaye de vous corriger dans l'espoir que vous fassiez plus attention, sans succès.
C'est très fatiguant et décourageant de voir s'étendre autant de désinformation.

Le terme de "fossile vivant" est à bannir de votre vocabulaire car il s'agit d'un non-sens quand on parle de biologie.
Un terme un peu plus approprié serait celui d'espèce dite panchronique, ce qui signifie que l'espèce en question à une allure phénotypique qui rappelle celle d'une espèce fossile disparue.


"des restes de la même espèce ont été datés, remontant sa présence dans les eaux du globe à 80 millions d'années"

Aucune espèce animale connue n'a jamais survécu sans évoluer drastiquement pendant autant d'années. C'est tout bonnement impossible d'un point de vue évolutif et sélectif. Ce qui est possible en revanche, c'est que d'autres espèces apparentant à un genre ou à une famille proche de celle d'une espèce actuelle ait vécu il y a longtemps et ressemble physiquement à cette espèce vivante.
Mais ça n'en fait pas un "fossile vivant" car cet espèce n'est pas la même génétiquement ni physiologiquement.

Merci de bien vouloir corriger cet article, et si vous le souhaitez, regardez cette courte vidéo explicative très bien réalisée : https://youtube.com/watch/?v=ipQc2VvWioU

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 3 ans (en réponse à Jamjam):

Ah et je viens de réaliser en copiant le lien de la vidéo que votre site y fait une petite apparition éclair au début justement. Comme quoi, y a pas que moi que ça choque.

Répondre à ce commentaire

Par Betamax, il y a 3 ans (en réponse à Jamjam):

Ca fait toujours plaisir de voir des gens passer du temps à rattraper les innombrables erreurs des rédacteurs, et ces derniers ne pas en prendre note

Répondre à ce commentaire

Par L'agoraphobie, il y a 3 ans via l'application Hitek (en réponse à Jamjam):

"Drastiquement" bof bof les libellules ont juste perdu 10x leur tailles sinon y a pas grand chose qui a change depuis le carbonifere

Répondre à ce commentaire

Par Jamjam, il y a 3 ans (en réponse à L'agoraphobie):

T'as rien compris du tout à mon commentaire, ni regardé la vidéo que j'ai vivement suggéré apparemment.
Ce n'est pas parce qu'un animal ressemble superficiellement à une espèce fossile qu'il s'agit de la même espèce ou qu'elle n'a pas changé.

Dans le cas des libellules (Odonates), oui elles ont évolué et oui les changements sont conséquents. Certes, pour un non-averti elles peuvent paraître très semblables voire identiques aux paléoptères fossiles datant du Carbonifère mais une inspection en détail montre de grosses différences entre les représentants actuels et disparus.

Effectivement, le groupe auquel appartiennent les libellules est très ancien et leur plan anatomique est assez semblable à leurs ancêtres, mais il n'est pas inchangé.
La raison pour laquelle elles ressemblent à leurs ancêtre est probablement que leur anatomie est très efficace dans leur milieu et que donc le "fitness" lié à leur anatomie n'a que peu varié.
Mais cela n'empêche que les espèces que l'on peu observer aujourd'hui non JAMAIS vécu au Carbonifère.

Une espèce ne peut pas vivre aussi longtemps sans changer au point de faire apparaître de nouvelles espèces, surtout quand son environnement change aussi drastiquement en une si longue période.

Répondre à ce commentaire

Par CaptainHoljin, il y a 3 ans :

Je crois que c'est le bon article pour placer un :" CMB! "

Répondre à ce commentaire

Par aok, il y a 3 ans :

Le requin-lézard est peu connu de nos scientifiques, tant les interactions avec cette espèce sont minces. Vivant habituellement à des profondeurs avoisinant les 1 570 mètres, il a rarement été aperçu plus près de la surface. La communauté scientifique le considère comme quasi menacé.

donc on ne le connais quasiment pas mais on sais déjà qu'il est menacé?

Répondre à ce commentaire

Par MajinTalz, il y a 3 ans :

Godzilla c'est pour bientôt

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 5 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 6 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 6 mois