L'espèce de perroquet qui a inspiré le film Rio est éteinte dans la nature

De GomeWars - Posté le 11 septembre 2018 à 11h28

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

En 2011, la Fox dépeignait la vie de Blu dans le film Rio, Ara bleu et dernier mâle de son espèce qui doit se rendre au Brésil pour y rencontrer une femelle. Cette espèce, les Aras de Spix, est désormais considérée comme éteinte à l'état sauvage si l'on en croit une étude. Néanmoins, quelques dizaines d'Aras de Spix vivent encore en captivité. 

Une perte massive pour la biodiversité brésilienne

Dans une nouvelle étude publiée la semaine dernière, l'ONG BirdLife International a décidé d'utiliser une nouvelle approche statistique pour analyser 51 espèces possiblement éteintes. Parmi ces 51 espèces, huit sont considérées éteintes, dont l'Ara de Spix (Cyanopsitta spixii), l'espèce d'ara qui a inspiré le film Rio. Selon l'association, la dernière femelle sauvage de l'espèce serait décédée aux alentours des années 2000. Une disparition causée par les activités humaines, dont la déforestation. 

© Al Wabra Wildlife Preservation

Même si l'Ara de Spix est considéré comme éteint dans la nature, une petite population survit en captivité. Entre 60 et 80 individus survivraient chez des particuliers. Avec de la chance, et beaucoup d'espoir, l'Ara de Spix pourrait éventuellement être réintroduit un jour. Plusieurs organismes œuvrent d'ailleurs dans ce sens. Le Pairi Daiza par exemple, un zoo situé à Brugelette en Belgique, travaille main dans la main avec le gouvernement brésilien et les allemands du centre d’élevage ACTP dans l'optique de préserver l'espèce avant de la réintroduire dans son habitat naturel. Le Pairi Daiza a par ailleurs lancé un appel aux dons, juste ici, pour soutenir cette cause. Cette espèce d'ara n'est pas la seule victime de la déforestation et de l'agriculture. Sur ces huit espèces d'oiseaux, cinq sont originaires d'Amérique du Sud dont quatre endémiques du Brésil. 

"90% des extinctions d'oiseaux de ces derniers siècles se réfèrent à des espèces insulaires. Malgré tout, nos résultats confirment qu'il y a une vague d'extinctions frappant le continent, alimentée par la perte d'habitat et la dégradation due à l'insoutenable agriculture et l'exploitation du bois." révèle le Dr Stuart Butchart, chef scientifique et auteur principal de l'étude.

L'évolution de l'État du Rondonia (Brésil) entre 2000 et 2012. 

Parmi ces espèces, trois sont désormais classifiées comme éteintes : l'Anabate cryptique (Cichlocolaptes mazarbarnetti), l'Anabate d'Alagoas (Philydor novaesi) et le Po-o-uli masqué (Melamprosops phaeosoma), une espèce de passereau originaire d'Hawaï dont le dernier mâle en captivité s'est éteint en 2004. Chaque année, 13 000 hectares de surface boisée disparaissent par la main de l'Homme, si l'on en croit l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. C'est l'équivalent de 40 terrains de football par minute. Les forêts d'Amérique du Sud en sont les premières victimes, notamment l'Amazonie qui, selon la WWF, devrait perdre 55% de sa superficie d'ici 2030. 

Une erreur ?

Mots-Clés : perroquetAra de StyxBluRio

Source(s) : BirdLifeIFL Science

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (13)

Par Billy, il y a 2 semaines :

RIP petit oiseau parti trop tôt...

Répondre à ce commentaire

Par Cyrial, il y a 2 semaines :

Le zoo belge Pairi Daiza a fait il y a peu un partenariat avec le Brésil afin de mettre en place une réintroduction lente (donc bien organisé) du Ara de Spix :)

https://pairidaiza.eu/fr/activites/… pour ceux que ça intéresse

Ça fait donc plaisir de voir des zoos qui n'exploitent pas leurs animaux uniquement pour le plaisir des touristes, mais qui essaient un tant soit peu de les ré introduire !

Peut être utile de le mentionner dans l'article ?

Répondre à ce commentaire

Par theliss, il y a 2 semaines (en réponse à Cyrial):

Merci pour l'info, espérons juste que le milieu naturel en question existe jusque là...

Répondre à ce commentaire

Par Ptit Ten, il y a 2 semaines via l'application Hitek :

Toute fin n est pas jolie comme dans les dessins animés.
Sniff ma planète.

Répondre à ce commentaire

Par 4zuryth, il y a 2 semaines :

Pas mal le "Ara de Styx" dans les mots clés

Répondre à ce commentaire

Par gorgonzotralala, il y a 2 semaines :

après L’espèce humaine se sera ' L’ère des microbes '

TROP BIEN ;D

Répondre à ce commentaire

Par Yoplay, il y a 2 semaines :

Ce serait marrant des remakes d'Armageddon ou de 2012,

Où pendant tout le film, les complotistes et les lobbys gagnent, le monde élit des crétins au pouvoir, les ministres démissionnent, personne n'agit, et l'Humanité crève dans sa chiiasse.
Fin.



Il n'y a décidément que dans les films que les pays agissent ensemble contre la fin du monde...

Répondre à ce commentaire

Par Hellgringo, il y a 2 semaines :

L'homme scie la branche sur laquelle il est assis...

Répondre à ce commentaire

Par Neoctave, il y a 1 semaine (en réponse à Hellgringo):

Et c'est bien fait pour sa gueule de parasite !!

Répondre à ce commentaire

Par Batiss, il y a 5 jours :

Hitek ! Je comprend rien à votre article ...

Au debut vous dites qu'il y 51 espèces possiblement éteinte, quand je regarde la source je vois 61 ...

Au milieu de l'article : "Sur ces huit espèces d'oiseaux, cinq sont originaires" Quelles "huit espèces" ?

"Parmi ces espèces, trois sont désormais classifiées comme éteintes"
Du coups les 51, 61 ou 8 ?

Répondre à ce commentaire

Par Hitek, il y a 4 jours (en réponse à Batiss):

Bonjour Batiss,

Sur la source, auteure de l'étude qui plus est, dont voici le lien (https://birdlife.org/worldwide/news/…;), on peut lire distinctement que 51 espèces d'oiseaux ont été sujettes à analyse (7ème ligne du corps de texte).

Ensuite, au milieu du premier paragraphe, on peut lire : "Parmi ces 51 espèces, huit sont considérées éteintes, dont l'Ara de Spix (Cyanopsitta spixii), l'espèce d'ara qui a inspiré le film Rio". Les huit espèces sont donc citées à ce moment précis.

Pour les trois espèces concernées, elles se réfèrent évidemment au chiffre cité juste avant : 8.

J'espère que la réponse a été suffisamment claire. N'hésitez pas si vous avez d'autres questions.

Excellente journée et bonne lecture,

Répondre à ce commentaire

Par LinkVavite, il y a 4 jours :

En gros l'humanité borouve une fois de plus son énorme nuisance sur ce gros caillou qu'on considère comme notre propriété alors qu'en vrai la planète nous tolère plus ou moins le jour où la planète et la nature vont nous tomber sur le coin de la gueule ça va être beaucoup moins drôle j'espère que ça arrivera vite et qu'un minimum d'espèces disparaissent genre juste l'humanité et les trucs qu'on a créé et qui ne survivraient pas (animaux domestiques net d'élevage en gros)

Répondre à ce commentaire

Par LinkVavite, il y a 4 jours (en réponse à LinkVavite):

Prouve* pas borouve....

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Tab S4, une nouvelle tablette concurrente de l'iPad Pro : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Tab S4

Il y a 2 semaines

Note : 8,2
Test Shadow of the Tomb Raider : une aventure rythmée un peu vieillotte

Shadow of the Tomb Raider

Il y a 2 semaines

Note : 8
Test Dragon Quest XI : gameplay, présentation et notre avis sur le jeu

Dragon Quest XI

Il y a 3 semaines

Note : 7,25