Test de la gyroroue IPS Lhotz, un design sympa mais que vaut-elle vraiment ?

De Emilien - 8 avril 2016 à 10:54 dans Véhicules

Après des premiers modèles qui n’ont pas convaincu, IPS revient en ce début d’année avec deux roues au potentiel non négligeable, la Zéro et la Lhotz. Nous allons aujourd’hui nous intéresser au modèle 16 pouces de cette gamme, la Lhotz. Comme de nombreuses roues, les modèles d’IPS n’avaient pas vraiment…

Lire le test IPS Lhotz

Points positifs et négatifs IPS Lhotz

  • Stabilité sur les pédales

  • Roue de 16 pouces confortable

  • Application compagnon qualitative

  • Vitesse maximale de 28 km/h mesurée

  • Autonomie d’environ 30km

  • Confort des mousses au niveau du tibia

  • Manque de réactivité de la roue

  • Une seule capacité de batterie disponible en France

  • Batterie non interchangeable

7,8

/10

  • Maniabilité : 8/10
  • Facilité/prise en main : 8/10
  • Autonomie : 8/10
  • Qualité/Prix : 7/10
Photos et Vidéos (9)
Présentation IPS Lhotz

Les gyroroues électriques ont le vent en poupe ces derniers mois et les constructeurs regorge d'imagination pour nous proposer des roues aux designs de plus en plus travaillés et aux performances de plus en plus convaincantes.

La nouvelle roue de la marque IPS

Le constructeur IPS arrive avec une nouvelle roue, la Lhotz, au design réussi et avec une fiche technique équilibrée.

Le principe de cette roue ne diffère pas des autres et il faut mettre du poids sur l'avant pour avancer et sur l'arrière pour freiner ou reculer, ce qui est d'ailleurs un exercice très compliqué à appréhender. La vitesse de pointe annoncée est de 30 km/h et l'autonomie de 30 km, ce qui est très alléchant sur le papier. La roue est assez lourde puisque le constructeur annonce un poids de 13.9 kg, ce qui pourrait être dérangeant, d'autant qu'il n'est pas possible d'y installer un trolley pour faciliter son transport.

Une roue connectée à votre smartphone

Enfin, sachez que cette roue est une roue connectée ! En effet, via l'application IAMIPS, vous pourrez accéder à de nombreuses options pour régler la vitesse de votre roue, son mode de conduite ou encore visualiser la batterie restante.

Les cadors n'ont qu…

» lire la suite

Les gyroroues électriques ont le vent en poupe ces derniers mois et les constructeurs regorge d'imagination pour nous proposer des roues aux designs de plus en plus travaillés et aux performances de plus en plus convaincantes.

La nouvelle roue de la marque IPS

Le constructeur IPS arrive avec une nouvelle roue, la Lhotz, au design réussi et avec une fiche technique équilibrée.

Le principe de cette roue ne diffère pas des autres et il faut mettre du poids sur l'avant pour avancer et sur l'arrière pour freiner ou reculer, ce qui est d'ailleurs un exercice très compliqué à appréhender. La vitesse de pointe annoncée est de 30 km/h et l'autonomie de 30 km, ce qui est très alléchant sur le papier. La roue est assez lourde puisque le constructeur annonce un poids de 13.9 kg, ce qui pourrait être dérangeant, d'autant qu'il n'est pas possible d'y installer un trolley pour faciliter son transport.

Une roue connectée à votre smartphone

Enfin, sachez que cette roue est une roue connectée ! En effet, via l'application IAMIPS, vous pourrez accéder à de nombreuses options pour régler la vitesse de votre roue, son mode de conduite ou encore visualiser la batterie restante.

Les cadors n'ont qu'à bien se tenir, IPS n'est pas là pour faire de la figuration et la fiche technique de cette IPS Lhotz est très séduisante, reste à voir ce qu'il en est à l'utilisation. Vous pouvez retrouver cette IPS Lhotz sur le site du revendeur E-roue au prix de 1090€ avec deux coloris au choix, le noir et le blanc.

« refermer
Caractéristiques

Vitesse : 30 km/h

Fiche technique du IPS Lhotz
De Emilien - 8 avril 2016 à 10:54 dans Véhicules

Après des premiers modèles qui n’ont pas convaincu, IPS revient en ce début d’année avec deux roues au potentiel non négligeable, la Zéro et la Lhotz. Nous allons aujourd’hui nous intéresser au modèle 16 pouces de cette gamme, la Lhotz.

Un design à la Iron Man

Comme de nombreuses roues, les modèles d’IPS n’avaient pas vraiment d’identité jusqu’à présent et copiaient le design de la Solowheel Classic (ou S300). Avec sa nouvelle gamme, le constructeur est innovant et nous propose sur la Lhotz un design beaucoup plus travaillé et qui au premier regard est très convaincant. Malgré tout, une fois passé le wow effect du début, qui nous donne le sentiment d’avoir une roue vraiment différente devant les yeux, on se rend assez vite compte que tout n’est pas rose et que les LED sont beaucoup trop nombreuses. Si à l’avant et à l’arrière, elles sont les bienvenues, elles vous permettront de rouler en toute sécurité en étant vu, celles qui sont sur les côtés ont plus de mal à convaincre. Pour ce qui est de la qualité de fabrication, c’est du plastique qui est utilisé par le constructeur ce qui est tout à fait normal, car ce produit est destiné à tomber et à s’abîmer, ce qui ne sera pas le cas avec ce plastique. Le fait qu’il soit mat est une très bonne chose, cela lui apporte un peu de sobriété.

La poignée métallique est parfaitement placée pour une prise en main facile et elle respire la solidité, rien à voir avec la fragilité apparente de la Ninebot One. Enfin, les pédales sont très travaillées au niveau du design et de plus, elles sont recouvertes de grip pour assurer un parfait maintien des pieds, ce qui est une franche réussite. Finalement, cette LHOTZ n’est pas la plus belle roue de l’année, en grande partie à cause de toutes ces LED, beaucoup trop nombreuses, mais son allure baroudeuse et son design qui fait à la fois penser à Iron Man et aux Transformers pourra en séduire plus d’un, que ce soit en noir, comme le modèle testé, ou en blanc.

Un excellent maintien, mais un confort perfectible

Ce qui est impressionnant avec cette roue, c’est le maintien que l’on a une fois posé dessus. C’est bien simple, j’ai eu l’impression que mes pieds étaient accrochés à la roue comme sur une paire de skis ce qui est un excellent point.

Après cette bonne surprise, passons à la moins bonne. Si le confort est acceptable, il n’atteint pas le niveau d’une Ninebot One ou d’une Gotway MCM4 V2. 

Vous l’aurez compris, ce sera gênant pour les hardcores wheelers mais pas pour ceux qui se serviront de leur roue pour des trajets de 10 – 15 km. De plus, ce léger défaut est compensé par le maintien exceptionnel que l’on ressent à l’utilisation de cette roue.

Une roue de balade un poil baroudeuse

Quand on voit cette LHOTZ, on se dit tout de suite que vu son gabarit, elle doit être une vraie baroudeuse. Son pneu est très large, ses pédales sont positionnées assez haut pour aller en off-road et finalement son design général donne vraiment envie d’aller s’amuser sur des chemins de terre. Mais après avoir roulé sur cette roue pendant quelques heures pour m’y habituer, je me suis vite rendu compte que ce ne serait pas son terrain de prédilection. Le maintien exceptionnel de ses pédales ainsi que son pneu large aident grandement, mais son manque de pêche est trop grand pour vous permettre de vous amuser en toute sécurité.

Ce moteur de 500 W permet à la roue de monter jusqu’à 28 km/h. Pour comparaison, une Ninebot One E+ avec un moteur de 500 W en nominal et 1500 W en crête ne permet qu’une vitesse de 24 km/h. Mais du coup, alors que la Ninebot a beaucoup de couple, cette IPS Lhotz en manque cruellement. Je dirais même que la roue est plutôt molle et qu’elle ne donne pas franchement envie d’exploiter sa vitesse maximale.

En fait, là où cette roue est la plus à son aise, c’est pour une petite balade avec une vitesse de croisière de 15 km/h environ, en admirant le paysage. Car en plus du parfait maintien que l’on ressent une fois monté sur cette roue, celle-ci se montre d’une stabilité parfaite et d’un confort de roulement de haut niveau. Encore une fois, avec son pneu large, elle absorbe les imperfections de la chaussée avec une aisance déconcertante, de quoi faire de l’ombre à une KingSong KS-18A. Il faut savoir qu’une application est disponible sur Android et iOS. Nommé IAMIPS, cette application vous permettra de vous connecter à votre roue pour consulter le niveau de batterie, éteindre les LED, ou encore débrider votre roue pour lui permettre d’atteindre les fameux 28km/h.

app app

Sachez que baisser la vitesse maximale ne vous fera pas gagner en couple et en réactivité. De plus, le niveau de batterie n’est pas toujours d’une précision sans faille. En connectant la roue à l’application, vous allez voir qu’il vous reste par exemple 70 % de batterie et après 10 m sur la roue, elle va instantanément passer à 50 %. C’est à ne rien y comprendre, mais il vous faudra toujours rouler quelques mètres avant de connaître votre niveau de batterie. Pour finir sur la batterie, après quelques semaines d’utilisations, je peux vous dire qu’en fonction de votre conduite et de votre poids, l’autonomie de cette IPS Lhotz se situera entre 25 et 30 km avec une charge complète. Pour ma part, avec mes 72 kg et en poussant dessus, le max que j’ai pu faire (en plusieurs sessions) est de 27 km avant de la recharger. Il restait 10 % de batterie sur l’application à ce moment-là, mais je n’ai pas voulu tenter le diable et me voir dans l’obligation de porter les 14 kg de la roue jusque chez moi.

Verdict

Avec la Lhotz, le constructeur IPS ne parvient pas à parfaitement transformer l’essai. Avec un peu plus de puissance, elle pourrait être la baroudeuse parfaite, alors qu’en travaillant un peu plus le confort au niveau des tibias et des mollets, elle pourrait être la roue de ballade parfaite avec sa souplesse de conduite.

Sans véritable force ni faiblesse, elle se place comme une roue complète, à la fois performante, stable et confortable. Vous aurez d’ailleurs la même sensation de maintien latéral que j’essaie tant bien que mal de vous décrire dans le test de la Gotway MCM4 V2. Par rapport à une Ninebot One E+, elle est du coup beaucoup moins joueuse et les débutants se sentiront très vite à l’aise et arriveront rapidement à faire des allers-retours en ligne droite avec cette IPS Lhotz.

Points positifs et négatifs IPS Lhotz

  • Stabilité sur les pédales

  • Roue de 16 pouces confortable

  • Application compagnon qualitative

  • Vitesse maximale de 28 km/h mesurée

  • Autonomie d’environ 30km

  • Confort des mousses au niveau du tibia

  • Manque de réactivité de la roue

  • Une seule capacité de batterie disponible en France

  • Batterie non interchangeable

7,8

/10

  • Maniabilité : 8/10
  • Facilité/prise en main : 8/10
  • Autonomie : 8/10
  • Qualité/Prix : 7/10
avis des internautes (1)
  • 9 à 10

    0,00% - 0 avis

  • 7 à 8

    100,00% - 1 avis

  • 5 à 6

    0,00% - 0 avis

  • 3 à 4

    0,00% - 0 avis

  • 0 à 2

    0,00% - 0 avis

pic

Dernier avis positif

Par mobilityurban, il y a 4 ans

cet article reprend bien tout les atouts et faiblesses de cette IPS Lhotz. Si elle n'a pas la puissance d'une KS, on n'en est pas déçu, et… » lire la suite

Sa note :

7
VS
pic

Dernier avis négatif

Aucun avis négatif.

Laisse un avis !


Tu as un IPS Lhotz ? Laisse un avis !

Commentaires (2)

Par rtz, il y a 4 ans :

Prix?

Répondre à ce commentaire

Par Emilien, il y a 4 ans (en réponse à rtz):

Salut rtz, c'est écrit dans l'article de présentation :

Vous pouvez retrouver cette IPS Lhotz sur le site du revendeur E-roue au prix de 1090€ avec deux coloris au choix, le noir et le blanc.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests

Realme X50 Pro

Il y a 2 jours