Rechercher Annuler

10 hôpitaux abandonnés au passé particulier

De Guillaume Chagot - Posté le 14 octobre 2016 à 9h43 dans Insolite

Depuis toujours, les hôpitaux ne sont pas connus pour être des lieux très hospitaliers. Certains ont même servi de modèle ou de repère à certains livres, films, séries ou encore jeux vidéo. Les hôpitaux ont parfois un passé sordide, où pratiques médicales controversées et cas particuliers s'entremêlent. Seulement, avec le temps, certains ont fini par être désaffectés, permettant à la nature de reprendre son cours. 

 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Halloween arrivant à grand pas, il est temps d'aller (re)faire un tour des infrastructures médicales abandonnées. Si les hôpitaux et asiles désaffectés ont leur place dans votre coeur, n'hésitez pas aller contempler la première flopée de clichés parue par le passé. Quant à nous, place à la frayeur.

Village de Letchworth

Bâti en 1911 dans le hameau de Thiells près de New-York, le village de Letchworth était supposé être un lieu de repos pour les personnes atteintes mentalement. En 1950, plus de 4000 patients y passaient leurs nuits, la plupart étant des enfants. Le village a été imaginé de façon à être divisé en deux par le lit d'une rivière. De chaque côté se trouvait les dortoirs, permettant aux garçons et aux filles d'être chacun de leur côté. Au centre trônait l'hôpital et la morgue. 

&

Seulement, l'utopique petit village de Lechworth a dû être abandonné en 1996. Durant des décennies, nombreuses ont été les plaintes déposées pour mauvais traitements et négligences. Preuve des activités particulières du lieu, son cimetière. Excepté que celui-ci est distinct de la morgue et se situe à l'extérieur du village, dans les bois. Des centaines de corps y sont enterrés, sans noms, simplement numérotés.  

&

&

&

&

L'hôpital de Pripiat

26 avril 1986, la centrale Lénine située à Pripiat en Ukraine, voit son réacteur n°4 exploser. La région est alors hautement radioactive et l'hopital situé dans la zone contaminée n'échappe pas aux radiations. A l'origine, le centre hospitalier faisait partie d'un complexe contenant une discothèque, des terrains de sport, des écoles, des bars, un vrai petit coin de paradis. Exemple de la vie communiste, l'hôpital pouvait accueillir plus de 400 patients et servir de maternité pour les femmes enceintes. 

  Chargement de la vidéo… (voir sur Dailymotion)

Seulement, les radiations dues à la centrale voisine n'ont pas épargné les habitants du complexe. La plupart sont certainement morts sur le coup ou des maladies qui ont suivi. Le sol est jonché d'appareils médicaux, d'objets divers et d'outils chirurgicaux. Par ailleurs, il est possible de visiter le site. Hitek s'y est rendu et a tourné une vidéo des plus agréables. 

&

&

&

Nocton Hall

La dernière pierre de cet édifice a été posée en 1530. La bâtisse soufflera donc ses 500 bougies dans quelques années. Seulement, même si le manoir a pu abriter de nobles personnages tel que Frederick John Robinson, premier comte de Ripon et Premier Ministre britannique durant un temps, les lieux ont également un passé bien moins chic. 

&

Nocton Hall fut pendant un peu moins de quarante années un hôpital et un lieu de repos pour les soldats de la Royal Air Force. Fermé en 1983, le manoir aura vu passer plusieurs milliers de soldats blessés mais également leur famille ainsi que le personnel médical. Rendu au gouvernement, le bâtiment a ensuite été racheté par un particulier. Le manoir perdu au beau milieu de la forêt prend feu et le toit est réduit en ruines. Aujourd'hui, le site est inaccessible pour la grosse partie, excepté la zone réservée aux couples. Bonne visite. 

&

&

&

&

L'hôpital de Severalls

Les progrès de la médecine, mais à quel prix ? L'hôpital de Severalls est un ancien hôpital psychiatrique au sein duquel l'expérimentation avait carte blanche. Aujourd'hui bannies, certains expériences pouvaient être considérées comme de la torture. Par exemple, les filles qui y étaient intégrées à cause du fait qu'elles étaient porteuses d'un enfant illégitime ou parce qu'elles avaient été victimes d'un viol, pouvaient s'attendre à subir une lobotomie en guise de traitement.

&

En 1960, du changement opère au niveau de l'hôpital. Sa gestion est revue ainsi que les différentes thérapies appliquées. Exit les expériences douteuses, place aux médicaments plus classiques et à la création de programmes à base d'art et de musique. Aujourd'hui, il parait que les cris des femmes lobotomisées résonnent encore dans la bâtisse, rumeur à vérifier. 

&

&

&

&

Beelitz-Heilstatten 

Tandis que certaines bâtisses entrent dans l'histoire à cause de leurs expériences médicales, d'autres s'y placent suite aux personnes spécifiques qui en ont foulé les lieux. Concenant Beelitz-Heilstatten, l'histoire est simple, Adolf Hitler et Erich Honecker y ont été admis.

&

Non pas pour démence, même si le besoin était visiblement présent, c'est durant sa jeunesse qu'Hitler est venu passer un petit séjour à l'hôpital. Blessé à la cuisse durant la bataille de la Somme, Hitler s'y est rendu pour panser ses plaies. Tandis que de son côté, Erich Honecker, 3ème président du Conseil d'Etat de la RDA, y fut admis pour un cancer du foie. De nos jours, l'hôpital n'est que ruines et les vestiges du bâtiment sont toujours observables, 30 ans plus tard.

&

&

&

&

Hôpital Changi de Singapour

Malgré le fait que le bâtiment ait été construit pour accueillir et soigner des gens, l'hôpital Changi de Singapour n'a pas un passé très glorieux. Durant la Seconde Guerre Mondiale, Singapour fut occupé par les japonais de 1942 à 1945. Seulement, l'hôpital de Changi ne les satisfaisait pas de son état. Les nouveaux arrivants décidèrent donc de le transformer en prison. 

&

Selon les croyances locales, le lieu serait hanté. Certaines pièces de la bâtisse aurait servi de salles de tortures pour la Kempeitai, la police secrète japonaise. Cloisonnée, sans fenêtres avec des chaines attachées aux murs, autant vous dire que Changi était loin d'être le lieu de vacances idéal. Une fois la guerre finie, l'hôpital retrouva petit à petit ses fonctions d'origine. 

&

&

&

&

Neponsit Health Care Center

Au sud-est de Long Island se situe la péninsule de Rockaway. Et en son sable la plage de Rockaway Beach. Particularité de cette dernière, entre surfeurs et transats trône le Neponsit Health Care Center. Un hôpital spécialisé dans la tuberculose infantile. Le bon air de l'Atlantique était censé les aider dans leur processus de guérison.

&

En 1998, alors que l'hôpital est endommagé par une mauvaise tempête, ses patients doivent être déménagés. Seulement, durant l'exercice, deux décèdent et un est porté disparu durant plusieurs semaines. Les raisons ? Bonne question. Peu de réponses. 

é

é

é

Le poste de secours avancé d'Ypres

A proprement parlé, celui-ci n'est pas un véritable hôpital mais plus une clinique improvisée. Seulement, son passé est suffisant pour rentrer dans les mémoires. Situé à Ypres en Belgique, ce poste de secours a été l'une des premières victimes de la bertholite, du chlore à l'état gazeux utilisé par les allemands durant la première guerre mondiale. 

&

Le passé de ce poste a été partiellement décrit par le lieutenant colonel canadien John McCrae, docteur durant la guerre. Le soldat a décrit les lieux comme "la présence constante des cadavres, de la mort, des blessés, des estropiés et une terrible anxiété de voir la ligne tombée". Aujourd'hui, le bunker est devenu un mémorial, lieu de recueil pour les soldats tombés au combat.

&

&

Ararat Lunatic Asylum

Direction l'Australie et plus particulièrement la ville d'Ararat, située à 188 kilomètres de Melbourne. Pour contrer l'augmentation massive de cas de personnes considérées comme folles ou mentalement instables, un nouvel asile est construit. 

&

Patients calmes et dangereux s'y côtoient et l'asile doit bâtir une prison afin d'y enfermer les cas les plus extrêmes. Cependant, les méthodes de traitement utilisées à l'époque ne sont pas claires. La presse de l'époque s'en mêle et la prison gagne son indépendance pour une meilleure gestion. 150 ans plus tard, les lieux abritent maintenant un campus du groupe Melbourne Polytechnic. 

&

&

&

L'hôpital abandonné d'Ellis Island

Ellis Island, ce n'est pas seulement la Statue de la Liberté, c'est également un hôpital abandonné. A leurs débuts, les Etats-Unis ont vu passé une immense vague d'immigrés. Tous rêvaient de rejoindre le continent américain afin d'y obtenir une vie meilleure. Seulement, entre leurs rêves et la réalité se situait l'hôpital d'Ellis Island. 

&

Avant de pouvoir obtenir un laissez passer pour la terre promise, chaque immigré devait se confronter à un petit diagnostic de quelques minutes, afin d'éviter de laisser entrer les gens malades aux Etats-Unis. Les malades en question étaient ensuite amenés à l'hôpital afin d'y guérir ou d'y mourir. Abandonné depuis 1954, les lieux ne sont plus que ruines et une partie du site peut d'ailleurs être visitée.

&

&

&

&

Une erreur ?

Source(s) : Abandoned NYC Gizmodo Mental Floss Haunted History Essex Live La Gazette de Berlin

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (8)

Par Guiguiche, il y a 5 ans :

En voilà des bonnes destinations où passer des vacances !

Répondre à ce commentaire

Par tull, il y a 5 ans :

c'est triste tout ses beaux bâtiment laisser à l'abandon.

Répondre à ce commentaire

Par Tim45, il y a 5 ans (en réponse à tull):

Au contraire! La nature reprend son droit! J'adore visiter ce genre de lieux! On y fait parfois des découvertes énormes! Puis on replace tout au même endroit et on repart! Comme si rien ne s'était passé!

Répondre à ce commentaire

Par Marciitoo, il y a 5 ans :

Et le fameux hopital de Waverly Hills? ou est-il donc?

Répondre à ce commentaire

Par Tonald Drump, il y a 5 ans :

Tchernobyl, en avant les histoires.

Répondre à ce commentaire

Par Shaco le Troll, il y a 5 ans via l'application Hitek :

il y a celui de Saint Tropez qui est devenu le Kube Hotel :) j'ai eu l'operation de l'appendicite à cet hôpital à l'époque :)

Répondre à ce commentaire

Par Hashimoto, il y a 5 ans :

J'ai visité un hôtel brûlé et laissé à l'abandon depuis plus de 20 près de Izu, au Japon.
Traces de main désespérées sur les murs, valises et affaires personnelles abandonnées sur place... quelle horreur.

Répondre à ce commentaire

Par yuropp, il y a 5 ans :

Passé simple, passé composé, voire même passé antérieur. Mais passé particulier, non, je ne vois pas.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.