Rechercher Annuler

COVID-19 : trois médicaments efficaces "à presque 100%"

De Tiphaine Elsener - Posté le 21 juillet 2021 à 16h33 dans Science

L'Israël revient à de nombreuses reprises dans des sujets d'actualité, en ce moment même. Il y a quelques jours, nous vous proposions de revenir sur le "Projet Pégasus", un logiciel espion israélien qui est au coeur d'une vaste affaire de cyberespionnage mondial. Aujourd'hui, rien de tout cela cependant, puisqu'il s'agit plutôt d'une nouvelle pleine d'espoir. Des scientifiques israéliens viennent en effet d'identifier trois médicaments existants qui pourraient s'avérer très efficaces dans le traitement contre le COVID-19. Nous faisons le point sur le sujet.

Un test de grande ampleur

Le professeur Isaiah Arkin, biochimiste de l'université hébraïque à l'origine de la découverte dont nous parlons aujourd'hui (qui travaille avec une équipe de scientifiques au sein de la même université), a récemment expliqué avoir examiné plus de 3 000 médicaments pour déterminer s'ils étaient appropriés dans la lutte contre le COVID-19.

Photographie de Isaiah Arkin, le 29 mars 2020 (Equipe du Times of Israel).

Pour le professeur Arkin, cette façon de rechercher le médicament idéal s'apparentait à "chercher une aiguille dans une botte de foin". Le professeur a ainsi expliqué ses motivations, pour le compte de Times of Israel

Nous avons déjà le vaccin, mais nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers, et j’aimerais que ces médicaments fassent partie de l’arsenal que nous utilisons pour combattre le coronavirus.

3 médicaments sortent du lot

Parmi les 3 000 médicaments examinés, trois d'entre eux se démarquent. Il s'agit du Darapladib (utilisé actuellement pour traiter l’athérosclérose), du Flumatinib (utilisé dans le traitement contre le cancer), et d'un médicament utilisé dans le traitement du VIH, dont le nom n'a pas encore été dévoilé. Pour chercher si certains médicaments auraient pu être efficaces, l'équipe de chercheurs a mis les substances en contact avec des cellules vivantes du SRAS-CoV-2, et des cellules humaines in vitro. Les résultats obtenus par ces médicaments ont été commentés par le professeur Arkin, qui a déclaré :

Les résultats ont montré que les médicaments peuvent protéger les cellules de l'attaque du virus avec une efficacité proche de 100%, ce qui signifie que presque 100% des cellules ont survécu malgré l'infection par le virus.

Le professeur Arkin espère déjà pouvoir travailler avec une société pharmaceutique pour que les médicaments qu'il a identifiés dans son étude soient rapidement testés cliniquement, dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

Il faut dire qu'il a bon espoir quant au fait que ces médicaments soient efficaces contre différents variants. S'il se montre optimiste, c'est parce que face au SARS-CoV-2, les médicaments dont il est question ici ne ciblent pas la protéine spike, mais plutôt l'une des deux autres protéines, à savoir la protéine d'enveloppe, et la protéine 3a.

Or, ces protéines, et notamment la protéine d'enveloppe, n'évoluent pas d'un variant à l'autre. C'est donc pourquoi ces médicaments ont des chances de faire leur preuve face à une multitude de variants, selon le professeur Arkin : 

Cela signifie que si nous avions disposé d’un médicament ciblant la protéine d’enveloppe qui aurait traité l’épidémie de SRAS, il y avait de grandes chances pour que la pandémie ne voit même pas le jour.

Il s'agit donc d'une bonne nouvelle en ce qui concerne la lutte contre le COVID-19. Il reste maintenant à voir ce que donneront, plus tard, les essais cliniques. Et si vous vous intéressez à d'autres technologies qui entourent l'étude de cette pandémie, nous vous proposons un précédent dossier sur un nouveau masque créé par le MIT.

Une erreur ?

Source(s) : Times of Israel

Mots-Clés : médicaments covidCOVID-19IsraëlProfesseur ArkinDarapladibFlumatinibVIHefficacitésociété pharmaceutiqueSARS-CoV-2protéineprotéine Spike

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (21)

Par Gragasse, il y a 2 mois :

Avec d'autres moyens de lutter contre le covid, j'ai espoir qu'on finisse par sortir de cette crise, aussi bien sanitaire que sociétale, avec une France coupée en deux, et un dialogue rompu ...

Répondre à ce commentaire

Par Tera666, il y a 2 mois :

Ce qui est dommage je trouve, c'est que maintenant que l'on connait le nom de ces médocs, on va ENCORE avoir plein de personnes qui vont se jeter dessus alors qu'il n'y a même pas encore eu d'essais cliniques. J'espère qu'on a enfin trouvé les bon médocs, mais certaines peres sont débiles et vont qd même les prendre même s'ils ne fonctionnent pas...

Répondre à ce commentaire

Par SopoR, il y a 2 mois (en réponse à Tera666):

Ce genre de médicament tu peux pas la avoir comme du dafalgan tkt pas. Sans ordonnance, tu n'a aucune chance de les avoir.

Répondre à ce commentaire

Par Whimortal, il y a 2 mois :

Dommage qu'ils aient interdit l'Hydroxychloroquine couplé à l'azithromycin parce que plus de 230 études (soit plus de 400 000 patients) à travers le monde ont démontré son efficacité : 75% de rémission si on est traité à temps, division par 2 du nombre de mort dans les EHPADs...
La crise telle qu'on la subit est d'origine politique et non pour de vraies raisons sanitaires ! Enfermer les gens n'a fait qu'une chose : Les affaiblir, plus de sport, plus de soleil et un matraquage en règle sur les morts du COVID jour après jour donc création de stress...
D'ailleurs si un traitement existe (ce qui semble être le cas d'après cette étude) alors la vaccination (obligatoire qui plus est) n'a pas lieu d'être !
Qu'ils terminent de tester leur vaccin en 2023 déjà et après on verra ! Car normalement un vaccin est fait pour protéger d'un virus pas pour, au mieux, éviter une forme grave.
D'autant que vacciner PENDANT une pandémie est une erreur puisque pendant que votre organisme est occupé à fabriquer des anticorps vous êtes d'autant plus faible face au danger.
Quand on fera un VRAI point sur cette crise on pourrait se rendre compte d'un paquet de trucs qui clochent mais d'abord rendez au gens la liberté de se faire vacciner, ou non !

Répondre à ce commentaire

Par Ark, il y a 2 mois (en réponse à Whimortal):

Non, l'hydroxychloroquine + azythromycine a certes été une bonne piste, énoncée dès le début de la pandémie par les Chinois puis repris par Pr Raoult, mais en pratique, elle n'a rien donné. Outre les autorisations d'utilisations qui ont accaparé les débats sur les réseaux sociaux en 2020, je peux t'assurer que nombre de services hospitaliers en France ont testé cette association, autorisation ou pas, à divers niveaux de posologie et à divers niveaux d'aggravation de la maladie, et les résultats se sont montrés décevants. Ce n'est pas histoire de big pharma (on n'est pas plus et moins payé), ce n'est pas non plus une histoire politique (le monde entier s'est extasié devant les propos de Pr Raoult, ça m'étonnerait qu'aucun autre médecin à l'internationnal n'ait essayé cette association), 1 an après, faut juste savoir reconnaître que parfois on se plante et avancer sur autre chose, et c'est le cas ici. Pour le reste, je te rejoins.

Répondre à ce commentaire

Par gilbon, il y a 2 mois (en réponse à Ark):

ce que vous avancez est faux
https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-pays-ou-lhydroxychloroquine-est-recommandee/
revoyez votre copie au sujet du traitement hydroxychloroquine + azythromycine

Répondre à ce commentaire

Par Galuzeau1er, il y a 2 mois (en réponse à Whimortal):

Seriez vous candidat pour tester un vaccin contre la connerie? Qui êtes vous pour émettre un avis? Quelles sont vos références scientifiques en termes d'épidémiologie et vos sources?
1° le vaccin protège. Sans les vaccins nous serions en train de crever de la variole, du tétanos etc
2° les virus mutent généralement vers des formes moins graves. Compte tenu de l'ampleur de cette nouvelle pandémie, et du temps qui passe, nous courrons le risque de voir apparaitre un variant sévère qui fera de gros dégâts. Tous les faibles d'esprit et autres grandes gueules, ignares qui plaident pour la non vaccination au nom de je ne sais quelle liberté seront pleinement et irreversiblement responsables d'un éventuel désastre
3° les mêmes débiles qui pensent que le vaccin risque de à terme d'être à l'origine de maladies diverses se sont ils posés un instant la question de savoir si la COVID à long terme ne risquait pas de créer des maladies dégénératives gravissimes? Le fait de perdre l'odorat ou d'avoir des perturbations neurologiques ne devraient-ils pas poser quelques questions?
Bref, nous sommes en 2021 avec des labos qui viennent de faire un travail extraordinaire et je suis consterné de voir des individus couards, inconscients donner des avis sur tout et n'importe quoi.
Je ne suis pas du tout inféodé à Big Pharma, ni Macroien, juste un mec avec 2 neurones qui pése le pour et le contre des solutions proposées. Je suis fatigué par le nombre de commentaires débilisants que je lis sur Internet.

Répondre à ce commentaire

Par yeti68, il y a 2 mois (en réponse à Galuzeau1er):

Merci pour cette réponse qui nous change des affligeantes logorrhées habituelles ! Puisse ce commentaire être médité par de nombreux lecteurs.

Répondre à ce commentaire

Par Mr_Tea, il y a 2 mois (en réponse à Galuzeau1er):

Merci !

Ca commence à bien faire les mous du bulbe qui pensent que la science médicale, c'est la même chose que les remèdes de charlatans à lécher des grenouilles.

Sans parler des défenseurs de charlatan marseillais premier qui sur un échantillon test petit a un certain nombre de mort et qui dans une autre échantillon test plus grand, incluant le premier, à moins de morts.

Le gars fait ressusciter les gens à l'HCQ. Ya un moment quand les limités de l'intellect arrêteront de suivre des gourous qui fraudent comme ils respirent et laisseront la science a des gens qui ont étudié la science, on aura moins de morts stupides, inutiles et évitables.

Répondre à ce commentaire

Par Ookami-san, il y a 2 mois :

Franchement évitez un titre aussi pute a clic que ça pour une telle information... Il n y a pas encore eu d essai clinique or un medicament peut tres bien etre tres efficace sur des test en labo (qui se font sur des cultures celulaires ou des animaux de laboratoires en fonction du produit moins voir totalement inefficace sur l Homme en conditions reelles.
(Nous ne somme pas simplement une culture cellulaire dans une boite de petri)

Et comme tout le monde le sait une bonne partie de personnes vont juste lire le titre et 2 ou 3 lignes, et une bonne partie d'ignares egoistes, irresponsables, et incapables de se renseigner autre part que sur leurs groupes facebooks douteux, vont proclamés que ça y est on a un traitement et que la vaccination est inutile alors que non on a pas de traitement.

Répondre à ce commentaire

Par Ookami-san, il y a 2 mois :

Je corrige une partie a cause de mon clavier de telephone.
.Il n y a pas encore eu d essai clinique or un medicament peut tres bien etre tres efficace sur des test en labo (qui se font sur des cultures cellulaires ou des animaux de laboratoires en fonction du produit) MAIS SONT moins voir totalement inefficace sur l Homme en conditions reelles.

Répondre à ce commentaire

Par Ki17, il y a 2 mois :

Quel sentiment de supériorité !

Je constate que vous avez adhérez au narratif officiel et ressassé à longueur de temps pas les médias "Mainstream" qui est basé sur la peur.
Pour ramener un peu de rationalité, je vais énoncer quelques faits:

Les médias appartiennent à 10 milliardaires en France qui sont en contrat ou lien d'intérêt avec l'état. Ils n'y a aucune indépendance dans le choix et la diffusion de l'information.

Mortalité du Covid à l'échelle mondiale: 0.3 % (chiffres de l'OMS. Compilation de 70 études par le professeur Ioannidis)
Les personnes à risques sont principalement les personnes âgées qui voient leur espérances de vie baissée de 84 à 83.5 ans et les personnes atteintes de comorbidités
La mortalité en France après une année n'a pas été aussi élevé que celle annoncée par le gouvernement et les médias (100.000 morts) mais d'environ 41.000 morts (chiffres de l'ANSM) qui qui se décomposent comme suit 14.000 à cause du covid et 27000 avec le covid. Pourquoi donc un tel écart ?
C'est la politique de suppression des lits d'hôpitaux et le fait d'avoir empêché les médecins de soigner qui a généré la 1ère vague. C'est sûr, empêcher les médecins de soigner provoque des morts !
Un fait indéniable pour les scientifiques ? Je ne crois pas car de nombreux scientifiques sont en profond désaccord avec la doxa officiel.
Il faut savoir que de très nombreuses études sont biaisées pour obtenir les résultats attendus par les commanditaires des dites études. "Celui qui paye l'orchestre choisi la musique"
L'industrie du médicament est l'une des plus corruptrices. Ils ont intégrés dans leur "Business Model" les pénalités qu'ils risquent de recevoir. Si la rentabilité est là, ils y vont, peu importe si c'est moral ou pas. Et ils n'hésitent pas à faire des études bidons, à payer des agences de communication pour faire des commentaires sur les forums. Depuis 20 ans aux États-Unis, 400 000 personnes sont mortes des suites d’overdose ou de dépendances aux opioïdes, ces médicaments anti-douleurs ultra puissants, prescrits en masse aux Américains. Des dizaines de milliers d’autres, dont des enfants, doivent encore aujourd’hui lutter contre la dépendance et les opioïdes tuent encore 130 personnes par jour. Les coûts sont estimés à 631 milliards de dollars par an en frais de santé, en productivité perdue mais aussi en moyens mis en œuvre face aux pressions exercées sur le système pénal. Et les coûts pourraient monter en flèche ces prochaines années.
Exemple avec le laboratoire Pfizer:
Le laboratoire pharmaceutique a accepté de verser 785 millions de dollars aux autorités américaines pour solder un contentieux lié à un traitement contre les ulcères gastriques et à accepté de payer la plus grosse amende jamais infligée par la justice américaine à un groupe pharmaceutique, amende de 2,3 milliards de dollars ! Il a été reconnu coupable de pratiques commerciales frauduleuses.
https://violationtracker.goodjobsfirst.org/parent-totals

Je pourrais continuer à argumenter avec des éléments factuels longtemps mais cela ne sert à rien avec les personnes convaincu d'avoir raison et voulant le bien des autres malgré eux.

Ce procédé totalitaire à généré de nombreuses morts et souffrances dans l'histoire: croisades, guerre de religion, nazisme, communisme, maccarthysme, etc.

Plutôt que de continuer à argumenter je vous offre des liens vers sites, où, si vous le souhaitez, vous pourrez prendre connaissance d'autres analyses et points de vue tout à fait respectables
https://anthropo-logiques.org/macron-le-jeu-des-7-mensonges/

Je vous recommande, pour vous informer, cette compilation sur le sujet, bien organisée et très sourcée :
https://leblogalupus.com/2021/06/30/le-grand-cauchemar/
https://www.reinfocovid.fr/
https://www.youtube.com/user/ifr48/featured
https://anthropo-logiques.org/quand-un-rappeur-en-remontre-haut-la-main-aux-scientifiques-journalistes-et-politiciens/

"Covid-1984", la vision d'un philosophe sur la période actuelle.
Michel Weber, enseignant, philosophe, se penche dans son livre sur la question du Covid, "vérité (politique) du mensonge sanitaire: un fascisme numérique".
https://www.youtube.com/watch?v=GH9BHNvwogE&t=671s

Je vous recommande aussi de regarder la vidéo intitulé "Covid-19 : Pourquoi si peu de morts ?" de la chaine youtube "Décoder l'éco"
https://www.youtube.com/watch?v=cytNweInkiU

https://www.catherinefrade.com/blog/2021/04/01/eclairage-sur-les-donnees-publiques-europeennes-des-amm-conditionnelles-pour-les-4-vaccins-covid-19-31-mars-2021/?cn-reloaded=1&cn-reloaded=1
https://everywherenobody.wordpress.com/blog/

Répondre à ce commentaire

Par Mr_Tea, il y a 2 mois (en réponse à Ki17):

Tiens un obscurantiste de charlatan premier qui pense que son menteur/fraudeur adoré est capable de résuciter les morts à coup d'HCQ.

NoUs SaaChOnS !

XD

Répondre à ce commentaire

Par Du calme!, il y a 2 mois (en réponse à Mr_Tea):

Quelle naïveté affichée dans votre propos Mr Tea!!
Quelle agressivité aussi!! Mais n'est-ce pas l'arme des faibles?


Répondre à ce commentaire

Par Mr_Tea, il y a 2 mois (en réponse à Du calme!):

Et non ;)

Des arrivistes qui s'improvisent experts épidémiologistes en partageant massivement des sites conspis, ca c'est naif. Comme de donner des conseils à quelqu'un qui va subit une transplantation cardiaque parce que bon, je suis plombier, je m'y connais en plomberie, ton cardiologue il essai de te vendre des traitements inutiles xD

Pour ce qui est de l'agressivité, vous irez expliquer ça aux mous du bulbe qui vont emmerder les soignants qui se tuent depuis plus d'un an. Je rappel qu'ils vont jusqu’à menacer physiquement, comparer le vaccin aux camps de concentration, etc.

Et c'est les mêmes qui prônent l'HCQ, qui a été tellement efficace en Inde et au Brésil, la ou les pays vaccinés s'en sortent massivement mieux.

On vous vois les "naifs" et c'est très gentil encore.

Répondre à ce commentaire

Par Ki17, il y a 2 mois (en réponse à Ki17):

J'avais oublié et c'est dommage ce site qui référence toutes les études sur l'HCQ et pas seulement celles qui fonctionnent ou celles qui ne fonctionnent pas.

https://c19hcq.com/

596 / 5000
Résultats de traduction
Base de données de toutes les études HCQ COVID-19. 317 études, 236 revues par des pairs, 265 comparant les groupes de traitement et de contrôle. Soumettez les mises à jour/corrections ci-dessous. HCQ n'est pas efficace lorsqu'il est utilisé très tard avec des doses élevées sur une longue période (RÉCUPÉRATION/SOLIDARITÉ), l'efficacité s'améliore avec une utilisation plus précoce et un dosage amélioré. Un traitement précoce montre systématiquement des effets positifs. Les évaluations négatives ignorent généralement le temps de traitement, se concentrant souvent sur un sous-ensemble d'études à un stade avancé. Des preuves in vitro ont fait croire à certains que les niveaux thérapeutiques ne seraient pas atteints, mais c'était incorrect, par ex. voir [Ruiz].

Répondre à ce commentaire

Par maubelan, il y a 2 mois :

Grand Merci KI17 pour ces développements qui donnent enfin et éclairent sur la réalité des choses . Ne soyons pas naifs L'éthique c'est l'argent, la productivité : Le service , c'est fini . On se gargarise de ce vaccin "produit" miracle ! fait en si peu de temps ! Hors
pourquoi on ne se pose pas la question de la recherche d'un traitement : visiblement les recherches de cet israélien en sont la preuve qu'il y a certainement des pistes pour endiguer ce mal ... affaire à suivre .. mais ça ne doit pas faire l'affaire des labos...

Répondre à ce commentaire

Par Mr_Tea, il y a 2 mois (en réponse à maubelan):

Techniquement, c'est les Raouliens qui se gargarisent de remède miracle. Les scientifiques se contente de vérifier les remèdes miracles et les vaccins, ne constatent aucun effet positif des remèdes miracles, et constatent des effets très positifs avec les vaccins.

Avant de raconter d'autres bêtises, faites donc des études en virologie, ou bien laissez leur boulot aux scientifiques.

Sinon n'hésitez pas à nous dire ce que vous faites comme boulot, on va vous donner des avis arrivistes et complètement à l'Ouest pour expliquer pk vous faites mal votre boulot.

Répondre à ce commentaire

Par Du calme!, il y a 2 mois (en réponse à Mr_Tea):

Voir mon commentaire plus haut. ;)

Répondre à ce commentaire

Par Mr_Tea, il y a 2 mois (en réponse à Du calme!):

Être à coté de la plaque une fois ne donne pas raison quand on l'est une seconde fois ;)

C'est comme les mensonges des Raouliens. Les répéter ne les rends pas vrais ;)

Répondre à ce commentaire

Par Putaclic, il y a 2 mois :

IN VITRO !!! pourquoi pas un model informatique genre Flysimulator pour les antibio.

Je me suite encore fait avoir, J'ai cliqué sur l'article et payé ma pub.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.