Plainte contre Apple, Google et Tesla pour l'exploitation d'enfants

De Dan Auteur - Posté le 16 décembre 2019 à 15h56 dans High-tech

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Plusieurs grandes entreprises américaines de la Silicone Valley sont visées par une plainte pour avoir utilisé du cobalt extrait via l'exploitation d'enfants en République démocratique du Congo. On apprend que plusieurs plaignants originaires de la RDC ont déposé un recours collectif aux Etats-Unis contre Apple, Tesla, Google, Microsoft ou bien encore Dell pour avoir acheté du cobalt issu de l'exploitation d'enfants dans les mines du pays. Ces firmes américaines savaient dans quelles conditions était réalisée l'extraction de ce minerai.

Les entreprises visées connaissaient les conditions de travail des enfants

Le cobalt est l'un des éléments utilisés pour fabriquer les batteries en lithium-ion. Dans le dossier publié, les plaignants mettent l'accent sur le fait que ces sociétés ont participé à "une nouvelle vague d'exploitation cruelle alimentée par la cupidité, la corruption et l'indifférence envers une population congolaise impuissante et affamée". De plus, on peut lire dans le dossier de la plainte, que ces entreprises sont attaquées en justice pour dénoncer les conditions de travail de la main d’œuvre d'enfants, une pratique totalement illégale :

Les enfants qui extraient du cobalt pour les entreprises technologiques ne sont pas simplement contraints de travailler à temps plein mais effectuent des travaux d'extraction très dangereux en délaissant leur éducation et leur avenir.

Il n'est pas rare que les enfants qui réalisent l'extraction du cobalt soient victime d'accidents lors de l'effondrement d'un tunnel pouvant causer de graves blessures et même provoquer leur mort. C'est d'ailleurs l'une des raisons de cette plainte : le recours collectif souhaitent que les entreprises complices de ces pratiques prennent en charge les frais relatifs aux soins médicaux des enfants blessés dans les mines congolaises, en plus du versement de dommages et intérêts.

Pour rappel, en 2016, Amnesty International avait déjà accusé 16 grandes entreprises de ne pas réussir à interdire le travail illégal d'enfants dans les mines de la République démocratique du Congo. Parmi elles, Apple et Samsung avaient clairement affirmé ne pas être en mesure de savoir précisément l'origine du cobalt pour leurs produits prétextant la chaîne d'approvisionnement mondiale. Espérons que ce recours puisse permettre de mettre fin à de telles pratiques.

Une erreur ?

Mots-Clés : plainterecours collectifminesRDCRépublique démocratique CongoCongoSilicone ValleyApplecobaltextraction

Source(s) : appleinsider.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par Billy, il y a 4 mois :

Je reste persuadé qu'ils sont au courant... Mais surtout qu'ils s'en battent royalement les couilles

Répondre à ce commentaire

Par eloise, il y a 4 mois (en réponse à Billy):

comme les acheteurs de ces produits, qui ne veulent pas débourser plus cher (même s'il faut être débile pour lâcher 1000€ dans un tel)
tous complice

Répondre à ce commentaire

Par Pris, il y a 4 mois (en réponse à eloise):

Aucun rapport, si les consommateurs dépensent autant ce n'est pas pour payer les travailleurs mais la marge d'Apple. Il pourraient embaucher mieux et ne pas changer le prix, la seule chose qui changerait ce serait le bénef adoré.

Répondre à ce commentaire

Par Beniben95, il y a 4 mois via l'application Hitek (en réponse à eloise):

Démagogie de base... Quasiment aucun produit ne provient d'une exploitation 100% propre.

Répondre à ce commentaire

Par Rly, il y a 4 mois (en réponse à eloise):

Mh, tu dois sûrement poster ton message avec un crayon et un papier.

Répondre à ce commentaire

Par Lunar, il y a 3 mois (en réponse à eloise):

EN gros si je comprend bien parce qu’on ne veux pas 1 000€ dans un téléphone on est responsable de sa? Il me semble pourtant que Apple vend des téléphone a 1 000€(voir plus) et sont pourtant indiquer dans la plainte.

Du moment que dans ton téléphone tu a du cobalt qui viens du Congo par exemple, tu participe a sa. Le problème de nos jour je pense que tout les téléphone on a un moment donnée dans leur production, un enfant qui a participer a la conception du téléphone. Pas uniquement dans les téléphone d’ailleurs, sa marche pour plein d'autre domaine dans le but de baisser le coups de production (par contre pas le coût de ce que le consommateur achète)

Répondre à ce commentaire

Par Spider Marmotte, il y a 4 mois :

C'est pas l'enfance de Greta qu'ils ont volé en fait ?

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 1 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 1 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois