Rechercher Annuler

Stonehenge : des chercheurs découvrent d'incroyables propriétés acoustiques au célèbre monument

De Jordan - Posté le 7 septembre 2020 à 11h22 dans Science

C'est l'un des monuments les plus célèbres du Royaume-Uni. Nous parlons bien évidemment de Stonehenge, situé sur la plaine de Salisbury. Si à l'heure actuelle, ce site est un double cercle de pierres dont la fonction était un sanctuaire utilisé entre le Néolithique et l'Âge de Bronze, il faut savoir qu'à l'origine, le monument était entièrement fermé. Ainsi, quand les 157 pierres du site étaient debout, Stonehenge offrait des propriétés acoustiques particulières. C'est en tout cas ce qu'on pu découvrir des chercheurs de l'université de Salford.

En effet, deux acousticiens, Trevor Cox et Bruno Fazenda ont travaillé avec l'archéologue Susan Greaney pour reproduire une maquette de Stonehenge dans son état d'origine, il y a 4000 ans environ. Grâce à cette maquette à l'échelle 1:12, les chercheurs ont pu tester les propriétés acoustiques du monument et ils ont publié les résultats de leur étude dans la revue Journal of Archaeological Science qui paraîtra en octobre prochain. 

Une acoustique optimale dans l'enceinte du site

On y apprend que lorsque les 157 pierres du site étaient encore dressées, la structure permettait d'amplifier les voix et d'améliorer la musique jouée à l'intérieur du cercle. Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont donc recréé Stonehenge en balayant au laser le site ainsi qu'en s'appuyant sur des travaux précédents pour prendre en compte les pierres manquantes. Grâce à l'installation de microphones et de hauts-parleurs dans et autour de la maquette recréée en 3D, les acousticiens ont faits des tests en diffusant des gazouillis sur une large gamme de fréquences. Une fois enregistrées, les données ont été analysées. Ainsi, avec l'agencement des pierres, l'acoustique était optimale pour les personnes qui se trouvaient dans l'enceinte et les sons produits à l'intérieur ne pouvaient se projeter à l'extérieur et se perdre dans les alentours. De plus, les scientifiques y précisent que toute personne qui se serait trouvé en dehors du site n'aurait pas été en mesure d'entendre correctement se qui se disait ou se jouait à l'intérieur.

Si l'acoustique y était à ce point correcte, c'est parce qu'il n'y avait pas d'écho et qu'un degré de réverbération, un peu comme les effets utilisés dans la musique actuelle, aurait permis d'améliorer les paroles et la musique dans le monument. Avec la reconstitution du site, les acousticiens ont pu mettre en avant un temps de décroissance de 0,6 secondes à 60 décibels à l'intérieur du site mais pas à l'extérieur.

A noter que le site de Stonehenge n'a pas été érigé dans le seul but d'obtenir une acoustique optimale. L'étude rappelle que la fonction première du monument était de procéder à des rituels funéraires.

Une erreur ?

Source(s) : sciencesetavenir.fr

Mots-Clés : musiqueacoustiquestonehengesonmonumentPréhistoireparole

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par jeanLucaseco, il y a 2 ans :

Truc de dingue

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 2 ans :

l'ancêtre du Marshall !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.