Même privées, vos informations sont communiquées aux annonceurs par Facebook !

De Dan Auteur - Posté le 28 septembre 2018 à 11h05 dans Informatique

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur facebook

Vous aimez nos articles ? Suivez nous sur twitter

Afin de savoir quelles étaient les données auxquelles les annonceurs sur Facebook avaient accès, trois chercheurs de l’Université de Northeastern à Boston ont réalisé une étude que le site Gizmodo a relayé. Et le résultat fait peur : Facebook leur donnerait accès à nos informations de contact, même celles qui théoriquement, sont confidentielles.

Des données personnelles confidentielles transmises à votre insu

Et l'étude en question alerte dès le début : numéros de téléphone, adresses mail aussi bien pour les profils que pour l'identification à deux facteurs ou pour Messenger ou encore dans les bases de données des contacts téléchargés par vos amis sont transmis aux annonceurs pour leur permettre de cibler le public.

Comme l'étude le révèle, Facebook n'annonce pas clairement aux utilisateurs quelles seront les données qui seront utilisées à des fins publicitaires. Et par conséquent, il est impossible pour eux d'avoir accès et de contrôler directement "les informations personnelles utilisées pour leur envoyer des publicités".

De plus, on apprend également que le réseau social de Zuckerberg fournit les informations relatives des contacts que vous avez dans le carnet d'adresses de votre téléphone. Uniquement si vous avez donné accès au réseau social. Ainsi, Facebook va scanner vos contacts pour y trouver des amis. Une technique qui permet aux annonceurs de cibler leurs publicités sans que le principal intéressé en soit au courant. Encore plus effrayant, les auteurs de l'étude affirment, après avoir réalisé des tests, que même en activant les paramètres de confidentialité au niveau maximum, ces pratiques continuent d'exister !

De son côté, Gizmodo a tenté une expérience avec des numéros de téléphones fixes de l'université. Après avoir vérifié qu'aucun des collaborateurs n'avait renseigné son numéro de téléphone professionnel sur son profil Facebook, on a pu découvrir comment le ciblage était réalisé. Ainsi, quand des utilisateurs de Facebook ont dans leur téléphone le numéro pro et qu'ils donnent accès au réseau social à leur liste de contact, ce numéro peut être rattaché à une personne et à son profil personnel.

Facebook ne réagit pas ET ne remet pas en cause l'étude

De son côté, Facebook a avoué à demi-mot cette pratique. Le réseau social affirme et reconnaît que les les annonceurs ont bel et bien accès aux données de contact de sécurité pour améliorer leur ciblage publicitaire. En revanche, l'entreprise souligne que les usagers en sont clairement informés comme l'explique une porte-parole de Facebook :

Nous utilisons l'information que les gens fournissent pour proposer une meilleure expérience, plus personnalisée, y compris les publicités. Nous sommes clairs sur la façon dont nous utilisons les informations. On peut gérer et effacer les informations à tout moment.

Une étude qui fait assez froid dans le dos, surtout depuis le scandale de Cambridge Analytica qui avait fait polémique il y a quelques mois. Depuis, l'utilisation des données personnelles est extrêmement surveillée, surtout du côté de Facebook, par des chercheurs et des médias.

Une erreur ?

Mots-Clés : numéro de téléphonee-mailsfacebookdonnées personnellesconfidentiellespublicitairesciblage

Source(s) : gizmodo.com

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (7)

Par Savi, il y a 2 ans :

ça s'enchaîne les trucs pas net avec nos données chez Facebook ...

Répondre à ce commentaire

Par riton, il y a 2 ans :

Je comprends pas comment ça étonne encore les gens ...

Répondre à ce commentaire

Par Vash65k, il y a 2 ans (en réponse à riton):

Je suis plutôt d'accord ^^
On se balade toute la journée avec un tracker dans la poche... et les gens s'étonnent de voir nos données baladées et vendues de gauche à droite...
C'est plus de la stupidité là, c'est se mettre consciemment des œillères ^^

Répondre à ce commentaire

Par levieux, il y a 2 ans :

Je suis peut être une vieux con, mais quand je disais à tous mes amis que je n'aurais jamais facebook car après avoir lu (il y a une 10aine d'années maintenant, donc ça a encore du empirer) toutes les conditions générales, je leur avais bien expliqué que notre vie et celle de nos proches ne nous appartenait plus car on autorisait FB à en faire ce qui'ls voulaient, on me répondait avec compassion, voire dédain "oh mais tu planes de toute façon ils en feraient quoi".

Voilà, on y est, et beaucoup s'insurgent ça me fait bien marrer

Répondre à ce commentaire

Par TonkeyKong, il y a 2 ans :

en 2018, y a encore des gens pour croire que leur navigation sur facebook ou sur internet en général est soumis à une politique de confidentialité?

Répondre à ce commentaire

Par Keny, il y a 2 ans :

""""A votre insu""""

Y a pas de vie privée sur Internet...

Répondre à ce commentaire

Par Smokeur, il y a 2 ans via l'application Hitek :

Si c est gratuit c est toi le produit !

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test Samsung Galaxy Fold, le premier smartphone pliable du constructeur : fiche technique, prix et date de sortie

Samsung Galaxy Fold

Il y a 2 mois

Test Lexip Np93 ALPHA, une souris gamer française avec un joystick et des patins en céramique : fiche technique, prix et date de sortie

Lexip Np93 ALPHA

Il y a 2 mois

Test des Jabra Elite 75t, une mise à jour très réussie pour pour les écouteurs True Wireless

Jabra Elite 75t

Il y a 2 mois