Rechercher Annuler

Pokémon : il écope de 3 ans de prison à cause d'une affaire de carte Pokémon

De Guillaume Chagot - Posté le 8 mars 2022 à 15h30 dans Insolite

En octobre dernier, nous vous partagions le cas de Vinath Oudomsine, un Américain basé dans la ville de Dublin, dans l'Etat de Géorgie. Comme beaucoup d'autres, il avait interpellé le gouvernement américain pour récupérer un "Economic Injury Disaster Loan (EIDL)". Seulement, Oudomsine a profité de cet argent pour se payer une carte Pokémon ultra-rare. Résultat : un passage par la case prison. 

direction la prison

Face à la justice, Oudomsine risquait une peine de 20 ans dans une prison fédérale et une amende de 250 000 dollars. Mais dans un communiqué de presse publié ce lundi, le département de justice a révélé sa sentence vis à vis du délit commis par l'accusé. Cet Américain de 31 ans avait été gratifié d'un "Economic Injury Disaster Loan (EIDL)", un prêt octroyé aux entreprises affectées par la pandémie de coronavirus afin qu'elles puissent payer les "salaires, loyers/hypothèques, services publics et autres dépenses professionnelles ordinaires" pendant les mois les plus durs, à hauteur de 85 000 dollars pour l'aider à surmonter la crise du Covid.

Si ce prêt lui a été accordé, c'est parce que Oudomsine a expliqué tenir une petite entreprise de 10 employés. Seulement, cet argent a été utilisé pour acheter une carte Pokémon. Exit le booster aléatoire de moins de 10 euros, Oudomsine a craqué pour un Dracaufeu à 57 789 dollars tout de même. Une première édition, holographique, estampillée "9.5 gem mint", soit une beauté difficilement égalée. Déclaré coupable, Oudomsine va devoir rembourser les 85 000 dollars du prêt, plus une amende de 10 000 dollars, tout en passant trois années en prison. S'en suivront trois années où sa sortie sera supervisée.

Quid du Dracaufeu ? Eh bien cette carte rarissime est désormais entre les mains des procureurs. Reste à savoir ce qu'il adviendra de cette carte. Quoiqu'il en soit, il appartient désormais au gouvernement américain. Les Etats-Unis sont désormais les propriétaires d'un Dracaufeu extrêmement rare. Les collections naissent absolument partout. 

Une erreur ?

Mots-Clés : pokemoncarteprisonetats-unisgéorgieEtatprêtcovidcoronavirus

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (3)

Par Montre, il y a 4 mois :

En même temps le mec est stupide

Répondre à ce commentaire

Par René, il y a 4 mois (en réponse à Montre):

Il le mérite, quelle petite merde, alors que tellement de personnes sont dans la merde financièrement la bas...

Répondre à ce commentaire

Par Reda, il y a 4 mois :

Quoi? S'il est condamné à rembourser le crédit , la banque a du coup au son argent , la carte lui appartient toujours.
C'est sûrement une garantie pour qu'il paye le credit.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.