Rechercher Annuler

Shia LaBeouf : accusé d'avoir tué des chiens errants et d'autres atrocités, l'acteur se défend

De Tiphaine Elsener - Posté le 14 décembre 2020 à 17h04 dans Insolite

Nous le savons depuis longtemps, Shia LaBeouf n'hésite pas à s'impliquer corps et âme dans son rôle pour donner le meilleur de lui-même au sein d'un projet cinématographique. En juillet dernier, nous avions par exemple appris que l'acteur s'était transformé de manière irréversible en se faisant tatouer l'intégralité du torse. Un tatouage directement lié au film The Tax Collector. Pour le film Fury, l'acteur s'était par ailleurs déjà arraché une dent, avait arrêté de se laver, et se serait entaillé lui-même le visage pour que le rendu soit réaliste. Il semblerait que cette fois-ci, l'acteur soit allé encore plus loin pour se mettre dans la peau d'un psychopathe

Les accusations contre Shia LaBeouf

Tahliah Debrett Barnett (l'auteure, compositrice et interprète qui fait appeler FKA Twigs), a récemment intenté un procès à Shia LaBeouf, son ancien petit-ami. Tahliah Debrett Barnett l'a notamment accusé de "violence incessantes" (comprenant des violences sexuelles, des agressions physiques et morales), mais aussi de violences à l'égard d'autrui, et d'avoir donné la mort à des chiens errants. Tahliah se dit ainsi "profondément perturbée" par sa cruauté envers les animaux. Au sein des documents qu'ont réussi à se procurer nos confrères de The Sun, on peut lire que l'acteur se serait horriblement vanté qu'il conduisait dans les quartiers de Los Angeles et tirait sur les chiens errants pour se mettre dans la peau du personnage de The Tax Collector :  

Plus précisément, l'acteur aurait tué plusieurs chiens errants pour "entrer dans l'état d'esprit d'un tueur". Selon les documents juridiquesde l'affaire en cours, FKA a aussi allégué que son petit ami d'alors avait tenté de lui faire peur en "l'avertissant" à plusieurs reprises (puisqu'il dormait avec une arme à feu chargée près de son lit), et qu'il "avait déjà sorti une de ses armes à feu sur un plateau".

La chanteuse a conclu en expliquant qu'elle était "physiquement, émotionnellement et mentalement dévastée à cause d'une relation qui n'a duré qu'un an". Il est aussi précisé que l'acteur aurait transmis une maladie sexuellement transmissible à la chanteuse au cours de leur relation, et qu'il lui aurait déjà administré plusieurs coups, comme un violent coup de tête alors qu'elle se trouvait dans le lit conjugal. 

La défense de l'acteur

Le procès dont il est question ici a été déposé devant la Cour supérieure de Los Angeles. Shia LaBeouf a publié une déclaration traitant de ces allégations

Je ne suis pas en mesure de dire à qui que ce soit ce que mon comportement leur a fait ressentir. Je n'ai aucune excuse pour mon alcoolisme ou mon agressivité (...) J'ai été violent envers moi-même et envers tous ceux qui m'entouraient pendant des années. J'ai l'habitude de blesser les personnes les plus proches de moi. J'ai honte de cette histoire et je suis désolé pour ceux que j'ai blessés. Il n'y a rien d'autre que je puisse dire.

Dans un e-mail adressé au New York Times, l'acteur, qui a notamment fait la déclaration que nous venons de citer, a aussi tenu à préciser que selon lui, certaines de ces allégations n'étaient pas exactes. L'acteur a par ailleurs déclaré que toutes les femmes auxquelles il aurait pu nuire devaient avoir "la possibilité de diffuser publiquement leurs déclarations". Il a également déclaré qu'il était actuellement sobre et avait commencé un programme en 12 étapes pour lutter contre son alcoolisme.

L'équipe juridique de FKA Twigs, de son côté, a écrit que la chanteuse avait porté plainte contre son ex petit-ami pour contester la perception qu'avait le public de Shia LaBeouf, et que l'acteur avait de lui-même :

Pendant trop longtemps, LaBeouf a cherché à excuser ses actions répréhensibles en les traitant comme les excentricités d'une libre-pensée "artistisque".

Il faut dire que Shia LaBeouf avait déjà fait la une, par la passé, à cause de son emportement lié à sa consommation d'alcool. L'acteur a par exemple été surpris en public en train de menacer son ancienne petite amie Mia Goth. LaBeouf a également été arrêté en 2017 pour ivresse sur la voie publique. Il s'était alors emporté à l'égard d'un officiel de police noir en lui déclarant notamment : 

Tu vas aller directement en enfer, mon pote. Toi en particulier, Devin. Parce que tu es noir. Tu m'as arrêté parce que je suis blanc.

Une erreur ?

Source(s) : The Sun CinemaBlend New York Times

Mots-Clés : shia labeoufchienattaquepsychopatherôlejusticeaccuséFKA TwigsTahliah Debrett Barnett

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (5)

Par BariolonsNous, il y a 2 ans :

Mais quelle horreur ... Comment peut-on se dire artiste quand on part dans des extremes pareils ? Hanté plutôt oui.

Répondre à ce commentaire

Par TheMagicOz, il y a 2 ans :

Bah visiblement Shia Labeouf ne se défend pas, au contraire il semble plutôt avouer ses torts.

Répondre à ce commentaire

Par Glandalf, il y a 2 ans :

Ca critique Trump et après ça se fait une virée pour buter des chiens. Pas mal le type, une vraie caricature du gauchiste

Répondre à ce commentaire

Par Le Z, il y a 2 ans via l'application Hitek :

Déjà, pourquoi il est acteur lui ? Il y a une paire de mauvais acteurs à hollywood notamment lui et l'autre qui a joué Lex dans Batman Vs Superman.

Répondre à ce commentaire

Par Nick, il y a 2 ans :

C’est pas parce que Batman vs Superman est une daube que ses acteurs sont mauvais.
Jesse eisenberg est un bon acteur, bien meilleur que Shia laboeuf.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.