Rechercher Annuler

Le Seigneur des Anneaux : la Pierre de vision de Saroumane est plus puissante que vous ne le pensiez

De Tiphaine Elsener - Posté le 9 février 2022 à 15h22 dans Cinéma

Les Pierres de Vision que l'on découvre dans les films Le Seigneur des Anneaux ont une histoire très intéressante, que nous vous proposons de découvrir, ou re-découvrir aujourd'hui.

La Pierre de Vision de Pippin

Dans Le Seigneur des Anneaux, Gandalf découvre que Saroumane est en possession d'un mystérieux orbe noir appelé "palantír". Ces pierres étaient utilisées comme moyen de communication par tous ceux qui en possédaient une. Pourtant, vu l'effet qu'elles ont eu sur Pippin lorsque ce dernier s'en empare, il semble évident que le palantír recèle quelque chose de sinistre.

Tels qu'ils sont décrits dans les films du Seigneur des Anneaux, les palantíri (pluriel de "palantír"), aussi connus sous le nom de "pierres de vision", permettent à celui qui les manie d'avoir une vision de ceux qui détiennent les autres, et de communiquer avec eux sur de vastes distances. Dans un monde sans électricité, ces pierres se révèlent incroyablement puissantes, mais cela n'a pas empêché Gandalf de les désapprouver. En effet, comme ce dernier le fait remarquer, certains palantíri restent introuvables, ce qui signifie que n'importe qui en Terre du Milieu pourrait vous espionner si vous en possédez une.

L'histoire des palantíri

J. R. R. Tolkien, comme pour de nombreux objets appartenant à la Terre du Milieu, a développé l'histoire des palantíri à travers de nombreuses notes et annexes. Comme on le voit dans les films, un palantír a l'apparence d'un globe sombre, fait de matière transparente. Les palantíri seraient initialement l'œuvre de l'elfe Fëanor (également le créateur des Silmarils, des joyaux merveilleux qui sont au nombre de trois, et qui apparaissent notamment dans Le Silmarillion), et auraient été créés en Valinor dans les temps anciens.

Au nombre de sept (ou huit, les études divergent à ce sujet), les palantíri sont identifiés comme étant un don des elfes de Valinor à Amandil (un des hommes de Númenor), qui auraient été prises ensuite par son fils Elendil, qui les fit installer à des endroits très précis en Terre du Milieu, et plus précisément dans les royaumes d'Arnor et de Gondor. Réservées à l'usage des souverains ou des lieutenants que l'on jugeait dignes de confiance, ces pierres assuraient alors, avec brio, la communication au sein de ces royaumes. Au cours du Troisième Âge cependant, la plupart des palantíri furent cependant perdus, détruits ou oubliés.

À l'époque des films du Seigneur des anneaux, il n'existe plus que quatre palantíri actifs, dont deux apparaissent dans le récit (la pierre d'Orthanc, utilisée par Saroumane, puis récupérée par Gandalf et Aragorn, et la pierre de Minas Tirith, utilisée par Denethor). Les deux autres palantíri actifs sont la pierre de Minas Ithil, récupérée par Sauron lui-même, et la pierre d'Elendil, située sur la tour d'Emyn Beraid, à l'ouest de la Comté.

La puissance réelle des palantíri

Dans son essai sur les palantíri, paru dans Contes et légendes inachevés, J. R. R. Tolkien écrit :

Ces orbes étaient parfaitement sphériques, paraissant au repos avoir été façonnées dans un seul bloc de verre ou de cristal d'un noir opaque. Les plus petites avaient environ un pied de diamètre, mais il y en avait de beaucoup plus grosses, et c'était le cas, très certainement, des Pierre d'Osgiliath et d'Amon Sûl.

Concernant leur puissance, il est dit que le pouvoir de vision des palantíri leur permet de percer les obstacles physiques, tels les murs ou les rochers, mais pas d'illuminer une scène qui est plongée dans l'obscurité. On apprend également, en consultant les notes de Tolkien, qu'un procédé dit "d'ensevelissement" permet d'occulter un lieu aux yeux de ceux qui regardent les autres pierres de vision, ce qui peut permettre de flouer autrui. À l'inverse, au prix d'un effort de concentration considérable, un utilisateur peut parvenir à diriger l'image donnée par un palantír sur un détail précis, ce qui constitue un pouvoir exceptionnel dans l'univers créé par Tolkien.

Et vous, connaissiez-vous l'histoire des palantíri ? Nous vous laissons répondre à cette question via notre espace commentaires ! Et si vous ne l'avez pas encore vu, vous pouvez découvrir le casting qui aurait pu être fait par Netflix si la trilogie avait été planifiée par la plateforme (un article à teneur humoristique, précisons-le).

Une erreur ?

Mots-Clés : palantíripalantírpierre de visionLe Seigneur des AnneauxpippinLOTRsaroumanehistoirePuissanceorbesauron

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (1)

Par Hebros, il y a 4 mois :

Les notes de Tolkien, un labyrinthe d'idées ... Pourquoi faut-il que les plus grands génies meurent ? On devrait les préserver pour faire avancer l'humanité (je dec mais tout de même).

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.