Rechercher Annuler

Le Seigneur des Anneaux : pourquoi le bâton de Gandalf n'aurait jamais dû être brisé

De Robin Stalin - Posté le 22 mai 2024 à 14h16 dans Cinéma

On le dit et on le répète partout depuis plus de 20 ans : la trilogie du Seigneur des Anneaux est l'une des plus grandes trilogies de l'histoire du cinéma. Il s'agit d'une adaptation très fidèle à l'oeuvre originale de la part de Peter Jackson. Mais cela ne signifie pas pour autant que le réalisateur n'a pas pris quelques libertés par rapport aux romans de Tolkien. Et certaines ont plus divisé que d'autres, à l'image de cette scène du Retour du Roi avec Gandalf.

une différence majeure entre le film et le roman le retour du roi

La trilogie cinématographique du Seigneur des Anneaux réalisée par Peter Jackson a l'avantage, contrairement à beaucoup d'adaptations, de n'être composée que de longs films, qui existent en plus en versions longues. De quoi adapter un maximum de personnages et d'intrigues présents dans le matériau d'origine, donc. Mais l'univers imaginé par Tolkien est si dense, et l'histoire si riche, que des choix cornéliens ont tout de même dû être effectués, et certains passages éludés ou raccourcis.

Mais une scène du Retour du Roi en particulier divise les fans depuis deux décennies, car elle modifie drastiquement un passage du roman tout en le rendant moins logique. Vous l'avez lu dans le titre, on parle de la scène dans laquelle Gandalf est confronté au Roi-sorcier d'Angmar, le chef des Nazguls, monté sur sa créature ailée. En une fraction de seconde, sous le regard ébahi du mage, celui-ci fait voler son bâton magique en éclats. Or, cela ne se produit jamais dans les livres.

le batôn brisé de gandalf dans le seigneur des anneaux

Encore aujourd'hui, des fans du Seigneur des Anneaux tentent d'expliquer comment le Roi-sorcier d'Angmar a pu détruire le bâton magique de Gandalf dans Le Retour du Roi, alors que celui-ci est l'un des êtres les plus puissants de la Terre du Milieu. Certes, il a perdu son bâton une fois, face au Balrog, sur le pont Khazad-dûm. Mais dans le cas qui nous intéresse, rien ne justifie que le Nazgul fasse preuve d'une telle et soudaine puissance, et que Gandalf reste si passif, d'autant qu'il est devenu Gandalf le Blanc à ce moment-là.

En fait, aucune explication viable ne peut vraiment être fournie, et tout porte à croire que Peter Jackson a simplement voulu rendre le Roi-sorcier encore plus menaçant, et ajouter une couche dramatique à l'histoire. Un constat qui se vérifie également à travers la mise en scène, qui nous montre le serviteur de Sauron haut perché, en contreplongée. Pour Gandalf, c'est tout l'inverse, celui-ci étant clairement montré en état de faiblesse.

gandalf baton

Dans le roman Le Retour du Roi, J.R.R. Tolkien ne fait aucune allusion à la destruction du bâton de Gandalf, et celui-ci n'est même jamais montré en difficulté ou accaparé par le doute dans cette scène précise. C'est même lui qui s'en prend au Roi-sorcier : 

"Vous ne pouvez pas entrer ici", dit Gandalf, et l'immense ombre s'arrêta. "Retournez dans l'abîme préparé pour vous ! Retournez ! Tombez dans le néant qui vous attend, vous et votre Maître. Allez !"

Il n'y a donc aucune véritable explication rationnelle à cette scène dans Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du roi. Peter Jackson a simplement voulu faire monter les enjeux. Et il y est parvenu, quitte à se mettre à dos les fans les plus pointilleux de l'oeuvre de Tolkien.

Une erreur ?

Mots-Clés : Le Seigneur des AnneauxsdagandalfNazgûlTolkienPeter Jackson

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Clément, enfant des années 90 bercé par Star Wars, Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux et Retour vers le futur. Passionné de nouvelles technologies depuis tout petit, je suis un touche à tout qui aime partager mes connaissances et apprendre des autres. On peut parler de Marvel pendant des heures, mais je suis aussi incollable en Disney. Signe particulier : une mémoire d'éléphant qui permet d'être un monstre en blind test.

Commentaires (8)
photo de profil de <strong>Gandalf</strong>

Par Gandalf, il y a 4 semaines :

Je le marave le roi sorcier moi

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>lng</strong>

Par lng, il y a 4 semaines :

En causant de fans pointilleux... "une adaptation très fidèle" ?

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Jean</strong>

Par Jean, il y a 4 semaines (en réponse à lng):

Cela na jamais était le cas ! Je t'invite à lire les livres

Malgré quelques différences pour le besoin cinématographique l'ensemble est plutôt bien retranscrit assez fidèlement sans ajout inutiles.

Pour finir Jackson n'avait des cahiers de charge spécifique pour plaire à certaines personnes.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Nehuzel</strong>

Par Nehuzel, il y a 4 semaines :

Une saga respectueuses se l'œuvre originale? On pourrait faire un wiki bien rempli de tous les mauvais choix et de la manière dont ils altèrent le propos et la cohérence des livres. En s'arrêtant uniquement sur les pires (et je fais partie de ceux qui disent que ma disparition de bombadil, incarnation de Tolkien, est une bonne chose et n'en dommage pas l'œuvre, même si ça force à créer des épées pour hobbits une fois à fondcombe et que ça viré d'eux trois infos).
Bref. L'explosion du baton a d'autant moins de sens que gandalf domine le roi sorcier en puissance comme dans tous les domaines, faudrait pas oublier que c'est littéralement une divinité...
Mais bon, dès le tome 2 on retrouve des elfes au gouffre. Elfes ne pouvant être présents que dans 2 explications : 1- ils lisent suffisamment loin dans l'avenir pour avoir envoyé une armée en direction du gouffre plusieurs semaines avant d'avoir croisé la compagnie mais n'en informe pas ses membres parce qu'ils détestent boromir et sa famille en règle générale. La seconde explication est que les seigneurs Elfes sont omniscient et p?, la vitesse de marche, de course et de déplacement d'une armée en marche, il n'y a aucune explication autre que ces deux là à la présence des elfes. Et vraiment, autant la communauté de l'anneau respecte les livres, autant dans les suites, avec budget et tech, Jackson à pèté littéralement un plomb, au point de tourner un duel sauron vs aragorn. Heureusement que des vrais fans étaient sur le plateau pour limiter les dégâts mais ça a pas empêché le saccage des personnages, de faramir à frodo en passant par gimli au profit d'aragorn qui est clairement son personnage préféré. Et là je cite pas le millième des choix à problème dans les 2 seconds films. Pas pour rien que mortensen à déclaré que les tournages étaient très vite devenus des courses à la technologies dirigées par un ado geek.

Après qu'on me fasse pas dire ce que j'ai pas dit: les fims sont excellents et méritent leur réputation de chef d'œuvres. Mais les films seraient encore meilleurs en ne s'appelant pas "le seigneur des anneaux " parce qu'hormis le premier, quasiment parfait, ces films sont des adaptations merdiques, au mieux, catastrophiques plus vraisemblablement. Bref. Cherchez les wikis pour les intéressés, ils sont cools, comme les films =)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Yandu31</strong>

Par Yandu31, il y a 4 semaines (en réponse à Nehuzel):

Même chose avec les anneaux de pouvoir finalement aucune adaptation n'est fidèles aux livres donc désormais "M'en branle, j'aime autant les films que les livres (qui ajoutent un plus à mon visionnage initial et j'apprécie encore plus putain ! pas comme Eragon ou j'ai apprécié le film et je l'ai détesté en lisant les livres...)

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>garm0</strong>

Par garm0, il y a 4 semaines :

En même temps vu l'utilisation qu'il en fait de son bâton... C'est bien tristounet un mage qui fait si peu de magie.
Vu les pouvoirs qu'on lui prête, il n'avait qu'à gérer toute la quête lui même...
Et j'adore la trilogie de Jackson.

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Renaud zazay</strong>

Par Renaud zazay, il y a 4 semaines :

Il ne peut définitivement pas détruire son bâton vu qu'il contient un des trois anneaux des elfes mais la surenchère est obligatoire dans le cinéma et parfois c'est triste ce manque de respect de l'oeuvre originale pour faire du spectaculaire surtout quand ce n'est pas nécessaire

Répondre à ce commentaire

photo de profil de <strong>Mad-Gil</strong>

Par Mad-Gil, il y a 3 semaines :

C'est vrai que sans la version longue, on se demande où est passé son bâton, car c'est quand même un objet beaucoup plus puissant que son épée.
Après Peter Jacksons a pompé sur le 1er film d'animation du Seigneur des anneaux pour plusieurs scènes.
Je ne parlerais pas de la trilogie du hobbit qui aurait pu facilement tenir en un seul film s'il n'y avait pas eu autant de surenchéres d'animation et de guest star...

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.