Rechercher Annuler

Confinement : elle reçoit une amende de 7 300 € à cause de son compte Instagram

De Tiphaine Elsener - Posté le 30 octobre 2020 à 11h24 dans Insolite

Avec une nouvelle vague de COVID-19 dans de nombreux pays du monde et des reconfinements partiels ou généraux, les amendes recommencent à pleuvoir. Une étudiante du nom de Carys Ann Ingram a été condamnée à 7 300 € d'amende, soit 8 500 $, pour avoir rompu la quarantaine. La jeune femme aurait en effet dû rester isolée après avoir fait la rencontre d'un voyageur infecté sur son vol, qui ralliait Manchester à Jersey.

Les preuves et la condamnation

L'histoire débute le 12 octobre dernier. Carys Ann Ingram s'envole de Manchester à Jersey et se retrouve assise à côté d'une personne qui sera testée positive quelques jours plus tard à la COVID-19. La jeune femme a très rapidement été contactée par les autorités sanitaires afin de ne pas bouger de son domicile à Jersey et de se faire tester au plus vite. La jeune femme n'a cependant pas respecté les consignes sanitaires et est allée faire du shopping. Elle s'est ensuite rendue dans un restaurant de l'île de la Manche, et a relayé tout son petit périple sur les réseaux sociaux, et notamment via son compte Instagram, selon le rapport de l'audience du tribunal. La jeune femme a posté une série de photographies dont vous pourrez trouver un aperçu ci-dessous, ce qui a compté comme autant de preuves pour la faire condamner.

Malheureusement pour elle, la jeune femme a été testée positive au coronavirus lors d'un test qu'elle a cette fois été obligée de réaliser par la justice. Carys Ann Ingram a reconnu les faits et a plaidé coupable à deux chefs d'accusation concernant l'auto-isolement. Elle a aussi choisi de payer l'amende plutôt que d'effectuer six mois de prison. Normalement, la peine encourue à Jersey pour ne pas avoir respecter les consignes sanitaires est une amende d'un montant de 660 euros, mais la jeune femme s'est rendue coupable d'être sortie à plusieurs reprises, comme en témoignera son compte Instagram, ce qui a alourdi sa peine. Caroline Maffia, un membre de l'équipe de recherche des cas contacts, a déclaré à ce propos : 

Il est regrettable que quelqu'un mette en danger la santé d'autres Insulaires après avoir été informé de la nécessité de s'isoler.

Une erreur ?

Source(s) : 7sur7 NYPost

Mots-Clés : confinementamendeInstagramcondamnationtribunalCarys Ann Ingramcontamination

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (4)

Par Meluche, il y a 1 an :

Bien fait pour sa grande gueule !!

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 1 an :

qué truffe !

Répondre à ce commentaire

Par Oxymoron, il y a 1 an :

doublement bête !

Répondre à ce commentaire

Par tchampiii, il y a 1 an :

avec son sourire gengivite , la pute !!!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.