Reconfinement : attestation, fermeture des commerces, télétravail... Tout ce qu'il faut savoir

De Chromerit Auteur - Posté le 29 octobre 2020 à 10h48 dans Insolite
17réactions !
14 commentaires

L'annonce d'Emmanuel Macron réalisée le 28 octobre à 20h est sans appel, la France bascule dans un nouveau confinement. Beaucoup de questions restent cependant en suspens chez les Français : quand est-ce que la nouvelle attestation pour les déplacements obligatoires sera disponible ? Emmanuel Macron a évoqué dans son discours un "confinement plus souple", mais qu'est-ce que cela signifie ? Nous faisons le point tout de suite afin de répondre à toutes vos questions

L'annonce du Président de la République, Emmanuel Macron

Le 28 octobre, le Chef de l'Etat s'est adressé aux Français et a annoncé que la France connaîtrait un nouveau confinement à partir de jeudi à minuit. Pour ceux qui auraient manqué cette allocution et qui voudraient la revoir, nous vous laissons regarder la vidéo ci-dessous : 

Début et fin du confinement

Le confinement débutera jeudi à minuit, donc dès vendredi en tout début de journée. Il est prévu pour une durée minimale d'un mois (jusqu'au 1er décembre) avec possibilité, bien sûr, d'être augmenté si les conditions sanitaires l'imposent. Le début du confinement sera souple puisque nous sommes actuellement en période de vacances scolaires, et que de nombreuses personnes doivent encore regagner leur domicile lors du week-end du 31 octobre au 1er novembre.

Des contrôles pourront déjà être effectués cependant jusqu'à dimanche, et Jean Castex détaillera ce soir à 18h30, lors d'une conférence de presse, quels seront les documents qu'il faudra fournir aux forces de l'ordre pour pouvoir regagner son domicile. Il est fort à parier qu'il s'agira d'un justificatif de domicile, mais nous en saurons davantage ce soir.

L'attestation de déplacement et les sorties obligatoires

Le Chef de l'Etat l'a annoncé, il sera interdit de se déplacer d'une région à l'autre. Les déplacements seront limités à 1km autour du domicile. Dans la journée de jeudi, très certainement en fin d'après-midi ou début de soirée, une nouvelle attestation sera disponible pour tous les Français qui doivent déroger aux règles du confinement (pour aller travailler, aller aider une personne de sa famille en difficulté ...). Vous pourrez trouver cette attestation sur le site du gouvernement.

Quels seront les motifs pour lesquels il sera possible de sortir de chez soi ? Quelques-uns d'entre eux ont déjà été cités à l'écran hier soir, à savoir : 

  • Faire ses courses et achats de première nécessité
  • Se rendre à son travail
  • Assistance aux personnes dépendantes
  • Prendre l'air (normalement, comme pour le premier confinement, pas au-delà de 1km autour de son logement)
  • Consultations et soins
  • Déplacement de personnes en situation de handicap
  • Convocation judiciaire et administrative
  • Missions d'intérêt général
  • Déplacements pour aller chercher son enfant

Concernant les retours de l'étranger, les Français pourront regagner leur domicile, mais devront effectuer un test rapide qui sera imposé dans les aéroports. 

La fermeture des établissements

Contrairement au premier confinement que nous avons connu en France, les crèches, les écoles, collèges et lycées resteront ouverts. En revanche, les universités et établissements d'études supérieures resteront bel et bien fermés, et assureront des cours à distance.

Les commerces non-essentiels comme les bars, les cafés, les restaurants, les magasins qui ne vendent pas de produits alimentaires, les instituts de beauté ou encore les coiffeurs vont eux aussi devoir fermer leurs portes. Le Président a cependant assuré que la situation serait réévaluée au bout de deux semaines de confinement. Si la situation sanitaire le permet, certains commerces pourraient ainsi rouvrir avant la fin du confinement. 

Les établissements qui resteront ouverts pendant toute la durée du confinement

Certains établissements, comme lors du confinement de mars, resteront ouverts. Il s'agit des pharmarcies, des bureaux de tabac, des magasins d'informatique, des stations services, des blanchisseries, des banques, et bien sûr, des commerces alimentaires. Les parcs, jardins, marchés en plein air et cimetières vont eux aussi rester ouverts. Quant aux fleuristes, ils pourront rester ouverts jusqu'au dimanche de la Toussaint, mais resteront fermés par la suite. 

Une erreur ?

Source(s) : Elysee

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Mots-Clés : confinementreconfinementMacronannoncepresidentFranceattestationdéplacementCOVID-19mesures gouvernementales

Commentaires (14)

Par Alixbabate, il y a 4 semaines :

C'est reparti ! Sissy Mua va reprendre 20 000 abonnés en deux jours et on va voir de nouveaux joggeurs partout.

Répondre à ce commentaire

Par Gamerdudimanche, il y a 4 semaines :

C'est sûr que pour un gamer, c'est tout bénéfique se confinement, le cul vissé sur une chaise, au moins il a la conscience tranquille avec l'excuse qui va bien.

Répondre à ce commentaire

Par Nico54, il y a 4 semaines (en réponse à Gamerdudimanche):

Les gens continuent à travailler (pour ceux qui peuvent), je comprends pas pourquoi tout le monde se dit que tout va s'arrêter ..
On confine parce que beaucoup de personnes sont plus intelligentes que d'autres et ne respectent pas ou mal les gestes barrières. Et c'est à cause de ces gens là que le confinement - qui va servir à sauver des vies et ralentir l’épidémie - est remis en place !

Répondre à ce commentaire

Par gamerdudimanche, il y a 4 semaines :

@Nico54
Oui, la mauvais application des gestes barrières et ces méchants jeunes, c'est ce qu'on raconte sur BFM je suppose
Pourquoi on déclenche un confinement, parce que le virus avance ok, pourquoi on ne confine pas pendant la grippe ?
On confine parce qu'on atteint les capacités max de réanimation, sachant que le virus tue des gens âgés ou déjà très malades.
Et que pour les autres c'est juste un mal de tête, voire même ils sont sans symptôme.
Il suffit d'augmenter le nombre de lit en réanimation, mais confiner une population entière c'est du grand n'importe quoi qui montre l'incompétence de ceux qui gouverne

Répondre à ce commentaire

Par JMK, il y a 4 semaines (en réponse à gamerdudimanche):

Euh, rappelle moi, y a eu combien de morts déjà ? Rien qu'en France, on va pas non plus casser ta vision en parlant du reste du monde, procédons par étapes.
Et "il suffit", oui bien sûr attends 5 secondes et ça sera prêt.

Répondre à ce commentaire

Par Gamerdudimanche, il y a 4 semaines (en réponse à JMK):

Rappelle moi, il s'est écoulé combien de temps/mois depuis le dernier confinement, ?
Depuis combien de temps nos tête pensantes voit les chiffres augmentés ?
Je ne parle pas de construire des hôpitaux bien que la France en manque.
Juste avoir du matériel en plus,
Tu me parle d'un nombre de morts ! Combien pour les accidents de la routes ? combien par la pollution de l'air ? Est-ce qu'on confine pour autant pour protéger la population,
Et je ne parle pas du reste du monde, avec les famines en Afrique, et autres.
La gestion de la crise est juste une catastrophe, rien qu'avec les masques faut voir.
Au mieux on rigole bien, jaune mais on rigole.

Répondre à ce commentaire

Par Wakizashi, il y a 4 semaines (en réponse à gamerdudimanche):

Ce sont pas des "méchants" jeunes, juste des jeunes qui comprennent pas ou qui s'en foutent. Et c'est pas fictif même si tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier, bien entendu. Moi-même je me considère jeune (bon j'ai quand même 30 ans), et je fais attention, je vois des amis en très petit comité (1 ou 2 amis de temps en temps). Et à coté de ça, j'ai pas mal de pote qui s'en battent les steaks et qui font des soirées (vous savez les grosses fêtes d'anniv) en appartement à 15 - 20 personnes 2 à 4 fois par semaine (et j'exagère pas). Résultat: Je vais bien, et chez ces quelques potes y'a eu des foyers de covid et certains ont même contaminé leur famille.

Beaucoup de gens ne savent pas s'interdire des choses si on ne leur dit pas que maintenant c'est défendu. Leur dire "éviter de" ça ne fonctionne pas, il faut leur dire "c'est interdit". Et encore, parfois ce n'est pas suffisant. Lors du 1er confinement, j'entendais des voisins faire des teufs dans leur appart. Aussi bien dans mon immeuble que des immeubles voisins. Alors oui, les jeunes peuvent être très très cons, ça existe, mais bien sûr faut pas se sentir visé à chaque fois que quelqu'un le dit.

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 4 semaines :

l'esclavagisme c'est quoi ? bosser pour juste de quoi manger et un toit correcte et rentrer le soir en fermant sa gueule quand le patron parle.

Nous, on bosse pour juste de quoi manger et payer le loyer puis rentrer regarder la télé quand le président parle.

?

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 semaines (en réponse à obyoneone):

Ben dans l'esclavagisme t'es pas payé, tu choisis pas ta nourriture, tu dors dans un taudis et ton espérance de vie est divisé par 3
(pas la peine d'évoquer l'échantillon négligeable d'esclaves de luxe qui vivent moins mal que les autres)


Au delà de ça c'est vrai que le confinement orienté uniquement vers le travail soulève une réelle question de projet de société.

Est-ce que l'effort altruiste que chacun fais pour la santé publique vaut le coup si c'est pour partager une société morose et sans loisir ?

Répondre à ce commentaire

Par obyoneone, il y a 4 semaines (en réponse à Murge):

dans notre système libéral, c'est la même chose mais déguisé en soi disant liberté de consommer. Si tu gagnes misère, tu manges de la daube chez lidl voire pire chez aldi.

Ensuite, j'ai appris il y a longtemps en sce éco que la bourse décide de ce que tu manges, simplement en jouant sur le prix des produits sur les marchés financiers :
tu achèteras plus de patates si c'est moins cher cette semaine et plus de carottes la semaine d'après si les patates augmentent, mais c'est ton budget face aux prix qui décide pour toi et pas tes envies.

Pour le logement, il y a un paquet de taudis dans ce pays et c'est payant quand même.

Et il y a 3 fois plus de mort du covid dans les quartiers pauvres.

Franchement je vois pas la différence avec l'esclavagisme, le fouet et remplacé par le PV et si tu te révoltes, on te gaze et t'arrache un oeil.

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 semaines (en réponse à obyoneone):

Ce que tu décris c'est les conséquences de l'alliance des politiques capitalistes et conservatrice.

Même si l'analogie avec l'esclavagisme est, pour moi, outrancière ; dans le fond t'as raison.

Répondre à ce commentaire

Par Wakizashi, il y a 4 semaines (en réponse à obyoneone):

Je suis pas vraiment d'accord avec vous. Vous partez du principe que toutes les galères que nous vivons aujourd'hui (et encore plus pour les classes pauvres) sont au bénéfice de l'état. Y'a RIEN dans la crise qui ne soit profitable au gouvernement, à son économie, etc. Ni même au système capitaliste. On est privé d'une grande partie de notre consommation "récréative", or c'est une consommation qui rapporte énormément aussi bien aux entreprise qu'à l'état (TVA). Je suis pas sûr que le gouvernement trouve bénéfique que des centaines d'entreprises soient menacées de mettre la clé sous la porte et de devoir dépenser des milliards pour financer la survie d'une partie d'entre elles. Faut vous rappeler que toute entreprise qui tourne, c'est une source de revenu pour l'état.
Du coup forcément l'état nous pousse à continuer à travailler. Mais nous interdire de sortir c'est AUSSI une punition pour ce dernier.

Répondre à ce commentaire

Par Gamerdudimanche, il y a 4 semaines (en réponse à Wakizashi):

Dans la fond tu as raison c'est que ce n'est pas au bénéfice de l’état, Jeff Bezos peut le confirmer.

Il est vrai que les pauvres deviennent plus pauvres et les riches plus riches, mais rien à voir avec la pandémie, même si certains y ont vu leurs fortunes considérablement augmenter.

C'est un problème sociétal qui était là avant et qui sera la après (?)

Répondre à ce commentaire

Par Murge, il y a 4 semaines (en réponse à Wakizashi):

Je met pas l'état en cause, c'est vrai que le gouvernement fait ce qu'il peut face à une crise inédite et on s'en sort pas trop mal comparé à nos voisin.

En revanche, les doctrine libérale et conservatrice appliqués avant 2020 ont empêché la juste redistribution des richesses qui aurait pus prévenir le fait que cette crise fait passé 1 millions de nos concitoyens sous le seuil de pauvreté.

Concrètement : pendant que les 1% ont une croissance à 2 chiffre de leur revenus chaque année, la droite milite pour que les pauvres ne bénéficient que du minimum de redistribution possible et que leur revenus stagne.

Et dans la mesure où les pauvres injectent l'intégralité de leur revenus dans la consommation cette politique est nuisible à notre économie et ça se voit particulièrement en temps de crise.

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.

Derniers tests
Test realme X50 Pro, un smartphone 5G qui veut faire bouger le haut de gamme : fiche technique, prix et date de sortie

Realme X50 Pro

Il y a 5 mois

Test : l'Asus ROG Zephyrus G14, un PC portable Gaming compact avec une RTX 2060 : fiche technique, prix et date de sortie

Asus ROG Zephyrus G14

Il y a 6 mois

OnePlus 8 Pro, le nouveau smartphone 5G avec écran 120 Hz : fiche technique, prix et date de sortie.

OnePlus 8 Pro

Il y a 6 mois

x Boisson Levlup