Rechercher Annuler

Cet automne, Urban Comics sort le grand jeu avec des rassemblent un peu partout en France !

De Gaetan Desrois - Posté le 10 octobre 2016 à 15h05 dans Mangas/Comics

Depuis sa création en 2012, Urban Comics ne s'est pas contenté de dominer le marché français du comics, jusque là gouverné quasi-exclusivement par Panini : en publiant des ouvrages de qualité (tant au niveau artistique qu'éditorial), la maison d'édition qui gère les publications françaises de DC Comics et d'Image Comics semble désirer redonner au monde du comic-book les lettres de noblesse qui lui reviennent de droit. Et automne 2016, Urban Comics sort le grand jeu, et ce pour notre plus grand plaisir.

Deux événements majeurs pour cet automne

Comme l'année dernière, Urban Comics sera absent du Comic Con Paris. Il semblerait en effet que la direction d'Urban ait une autre stratégie, peut-être plus méritante. Tout a commencé le 30 septembre dernier, à Bordeaux, dans la librairie Mollat, la plus grande librairie indépendante de France. Les deux directeurs d'Urban Comics étaient présents dans la librairie, à partir de 20h30 pour un événement inédit : La Nuit des Comics.

nuit comics

 

Le public bordelais a ainsi pu rencontrer les responsables de la Maison d'édition, discuter avec eux. Un concours de cosplay y a été organisé, et les trois gagnants ont gagné leur poids en comics. Rien que ça. Il y a également eu un quizz, avec une cinquantaine de lots à gagner. Mais la cerise sur le gâteau fut la venue du dessinateur Jock (Batman : Sombre reflet de Scott Snyder, Wytches de Scott Snyder, Green Arrow : Année Un d'Andy Diggle, Losers d'Andy Diggle), qui a dédicacé les ouvrages d'un public comblé, et a dessiné en direct une gigantesque toile de Batman, offerte à l'Hôpital des Enfants de Pellegrin (Bordeaux). Les plus courageux ont pu veiller jusqu'à très tard dans la nuit, les uns regardant les deux films Batman de Tim Burton, les autres véhiculant toute la nuit dans la librairie, pouvant lire autant de bandes-dessinées qu'ils le désiraient ! 

Cette Nuit des Comics ne semble pas être un événement isolé. En effet, la direction d'Urban a annoncé il y a quelques semaines qu'elle partirait en tournée pendant le mois d'octobre avec trois artistes de renom : Brian K. Vaughan (Y le dernier homme avec Pia Guerra, Ex Machina avec Tony Harris, Les Seigneurs de Bagdad avec Niko Henrichon, Saga de Fiona Staples, Paper Girls avec Cliff Chiang), Fiona Staples (Saga de Brian K. Vaughan, Mistery Society de Steve Nills) et Cliff Chiang (Paper Girls de Brian K. Vaughan, Wonder Woman de Brian Azzarello). Cinq villes sont concernées par cet événement : 

  • Bensançon, où les trois artistes dédicaceront vos comics à la librairie BD Fugues café, le mardi 18 octobre 2016 de 15h00 à 18h00.
  • Nancy, où Vaughan et ses dessinateurs feront une séance de dédicaces à la librairie La Parenthèse, le mercredi 19 octobre de 14h30 à 17h30.
  • Toulouse, où ils seront présents le jeudi 20 octobre à Bédéciné, de 14h30 à 17h30. (A noter que ce jour-là, le dessinateur Niko Henrichon, qui avait dessiné pour Vaughan Les Seigneurs de Bagdad sera également présent. Il est également le dessinateur de Noé, la bande-dessinée de Darren Aronofsky (le réalisateur de Requiem for a dream et de Black Swan) et du Méta-Baron, la bande-dessinée culte d'Alejandro Jodorowsky.)
  • Angers, le 21 octobre, de 10h30 à 12h30, au Repère des Héros.
  • Le Mans, le 21 octobre, à la librairie La Bulle, de 17h à 19h.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Brian K. Vaughan, il est aujourd'hui reconnu comme étant l'un des plus grands auteurs de comics indépendants. Il a également participé au scénario de la série Lost, et était showrunner sur Under the dome.

Brian K. Vaughan

On peut voir trois raisons majeures qui expliqueraient qu'Urban préfère miser sur des mini-événements dans des villes de Province, plutôt qu'un seul au Comic-Con Paris.

  1. Malgré le fait que le nom de ce gigantesque événement mette en avant les comics, ils ne sont que très peu représentés. Si l'année dernière le légendaire Frank Miller (The Dark Knight Returns, Batman : Année Un, Daredevil, Ronin, Sin City, 300) était l'invité d'honneur du Comic-Con Paris, sa venue, bien que très remarquée, a failli être éclipsée par celle, finalement annulée, de Maisie Williams, l'actrice qui joue Arya Stark dans la série à succès Game of Thrones. De plus, le Comic-Con n'était vraiment pas le lieu adéquat pour avoir une dédicace de Frank Miller ou de Brian Azzarello, les seuls ayant pu en bénéficier étant ceux qui avaient acheté un pass VIP beaucoup trop onéreux. Venir avec des artistes majeurs dans des librairies indépendantes permet donc d'avoir plus de fans présents, et qui peuvent sortir de la librairie, une dédicace sous le bras et le regard pétillant de bonheur après ces rencontres mémorables.
  2. Le Comic-Con Paris demande une grande organisation pour ceux qui n'habitent pas la capitale : il faut payer le trajet, l'hôtel si on ne peut être logé chez un proche. Bref, là encore, venir dans des villes de Province permet de faciliter l'accès au public. 
  3. Faire la nique à Panini Comics en se forgeant une image qui n'est pas usurpée. Alors que les publications de Panini Comics dépendent souvent du calendrier du MCU (Marvel Cinematic Universe), privilégiant une approche par personnage, Urban Comics semble organiser leurs publications selon une logique éditoriale privilégiant les auteurs. Ainsi, le mois d'octobre 2016, Brian K. Vaughan est mis à l'honneur, avec les sorties simultanées du tome 6 de Saga, du premier volume Paper Girls et de The Escapists. Au mois de mars 2016, c'était Frank Miller, qui avait été mis à l'honneur, avec les sorties du premier volume de DKIII, la réédition de The Dark Knight Strikes Again et la sortie de l'intégrale du Ronin. Au mois d'octobre 2015, c'était le scénariste anglais Warren Ellis qui était honoré d'un mois qui lui était spécialement dédié, avec les sorties simultanées du cinquième tome de Transmetropolitan, du premier tome de Trees et de Warren Ellis présente Hellblazer, intégrale du travail du scénariste sur le comics culte du label Vertigo. Ces événements éditoriaux et ces rencontres organisées entre les auteurs et le public permettent de donner à Urban Comics l'image d'une maison bien décidée à mettre en avant le côté littéraire des comics-books. Malin !

Les auteurs indépendants sont à la fête !

Nous ignorons pour l'instant si de tels événements seront prévus dans les prochains mois (nous l'espérons de tout cœur !). Cependant, le catalogue Urban pour les semaines à venir promet du très lourd pour les sorties indépendantes, et confirme ce désir d'être une maison privilégiant le côté littéraire du comics. En effet, Urban va publier le premier intégrale de la série culte de Brian Azzarello, 100 Bullets (le 28 octobre 2016, 28 euros). Même chose pour la série DMZ de Brian Wood, dont le premier intégrale sortira le 28 octobre (28 euros également). Cette série culte de Brian Wood sera suivie de très près par une autre des ses meilleures séries, Rebels, prévue pour le 4 novembre 2016 (22,5 euros). Warren Ellis verra deux de ses ouvrages publiés également en ce mois d'octobre : l'une de ses séries cultes, The Authority (sortie prévue le 21 octobre, 22.5 euros) et le second tome de Trees (28 octobre, 15 euros). 

On souhaite bonne chance à Panini Comics...

Une erreur ?

Mots-Clés : urban comicsComics

Cliquez sur une phrase de l'article pour proposer une correction.

J'ai compris !

Commentaires (2)

Par jeanLucasec, il y a 5 ans :

RIP PANINI !

Répondre à ce commentaire

Par DODO, il y a 5 ans :

"villes de Province" pitié ne faites pas la même erreur que les trois quarts des journa(leu)listes,le mot province ne veut rien dire !
Les villes en Régions,cela s'appelle des régions...
Donnez moi la définition et l'origine de province,et après expliquez moi quel est le rapport avec les régions actuelle... ?! ;)

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Pour avoir une image de profil, utilisez le service gravatar.

Tu es membre premium car tu as commandé une HITEKBOX. Tu peux donc ajouter des smileys et des images.